MENU ZINFOS
Politique

Budget : La chambre des comptes donne à Richard Nirlo la feuille de route à tenir jusqu'en 2026


Les comptes de la mairie de Sainte-Marie demeurent sous étroite surveillance de la chambre régionale des comptes. Une première navette entre la collectivité et le "gendarme financier des collectivités" a permis de clarifier la situation. Place désormais à la phase de redressement. Des années de diète attendent Sainte-Marie.

Par Ludovic Grondin - Publié le Mercredi 6 Juillet 2022 à 18:31

Le 10 mai, le préfet transmettait à la chambre régionale des comptes le compte administratif 2021 et le budget primitif 2022 de la commune de Sainte-Marie. Non pas que la CRC manquait de lecture mais le budget de la collectivité territoriale n’avait tout simplement pas été voté en équilibre réel. 

Une première inspection des comptes de la commune a permis à la CRC d’apporter des corrections sur les « restes à réaliser » et de faire des propositions nouvelles pour corriger la trajectoire budgétaire de la commune. 

Malgré cette première séquence servant également d’état des lieux, puisque l’insincérité du budget avait été de facto évoquée, la chambre régionale des comptes en vient à la conclusion que, sans surprise, le budget primitif principal 2022 est présenté en déficit. Ce constat l’amène à proposer des mesures de redressement, et ce sur plusieurs années.

"Au regard de l’ampleur du déficit rectifié du compte administratif 2021 et du déséquilibre du budget primitif 2022, estimée à 16,1 millions d’euros, sa résorption ne pourra pas être réalisée sur l'exercice en cours", note la CRC.

Voici donc la ville de Sainte-Marie engagée dans un plan de redressement envisagé jusqu’en 2026, soit jusqu’à la fin du mandat de Richard Nirlo. Il revient désormais "à la seule collectivité d’apurer le déficit constaté", note sévèrement la CRC. Cela en respectant la règle du « petit équilibre » et de mettre en oeuvre les mesures visant à résorber le déficit d’investissement par dégagement d’un excédent de fonctionnement lorsque cette dernière section sera ramenée à l’équilibre.

Parmi les mesures les plus budgétivores auxquelles le maire et ses élus devront veiller, il y a la réduction des dépenses dites de « charges à caractère général ». Alors que le maire avait fait voter une dépense de l’ordre de 7,8 millions d’euros au BP 2022, la CRC lui demande de faire le nécessaire pour ramener cette dépense à 7,3 millions cette année puis de s’en limiter à une dépense maximale de l’ordre de 6,1 millions pour chaque exercice budgétaire suivant, c’est-à-dire de 2023 à 2026. 

La Ville a déjà cessé de recruter, avant même le carton jaune

Le second effort tout aussi incontournable que symbolique - car s’agissant de l’un des principaux postes de dépenses -, est celui de la baisse des charges de personnel. 

La collectivité avait ainsi inscrit une somme de 35,8 millions d’euros à ce chapitre pour cet exercice 2022. La CRC attend désormais de la mairie qu’elle n’engage pas plus de 34,8 millions en 2023, 34,3 millions en 2024, 33,9 millions en 2025 et enfin 33,6 millions en 2026, c’est-à-dire à la fin du plan pluriannuel de redressement.

Comment la ville compte s’y prendre pour réduire chaque année à coups de centaines de milliers d’euros ses charges de personnel ? Tout simplement en persistant dans le non remplacement des départs à la retraite. 

Voyant les nuages s’amonceler au cours de ce premier semestre 2022, la Ville n’a d’ailleurs "pas engagé de recrutement au 1er janvier 2022", note la CRC. Un bon début. Ce schéma drastique devra être respecté au fil des ans pour respecter la feuille de route. 

La mairie a un mois, à compter de la publication de cet avis, pour rectifier son budget initial lors du plus proche conseil municipal. Si la mairie ne réagit pas, la chambre régionale des comptes sera alors obligée de "prendre les manettes" en réglant le budget rectifié. 




1.Posté par Jean le 06/07/2022 19:15

Bravo Richard tu as eu le courage de briser 30 ans de silence au service d’un seul et unique clan !

2.Posté par Théo Courant De Rien le 06/07/2022 20:18

Comment vont-ils faire pour payer le chauffeur du maire pendant 9 mois étant donné qu'il n'a plus de permis ?
Je ne veux pas que cela soit ponctionné sur mes impôts.

Une réponse ?

3.Posté par jojo le 06/07/2022 21:07

Oté, lu l'a pas fait exprès de briser quelque chose ... la vérité c'est que .... (complétez vous même ! )

4.Posté par valeo le 06/07/2022 21:21

La route il connait bien ça M.Nirlo au volant de son l'auto.

5.Posté par Créole le 06/07/2022 21:24

Boh pas trop courageux le Richard, il se refugie dans l'alcool et de plus il conduit sa voiture alcoolisé.
Quel exemple le Richard pour ces administrés!...........?

6.Posté par PP974 le 06/07/2022 19:29

Hic ! Hic ! Hic ! Hourra !!!

7.Posté par Harry le 06/07/2022 21:43

C'est bizarre ils avaient annoncé 18 après 8 millions et maintenant 16 millions de déficit.

C'est pour cela que Richard NIRLO a favorisé sa nièce devenu DRH depuis sa nomination.

Il se dit qu'il aurait négocié les têtes de ses deux proches à SIDNE pour en placer un autre bientôt

au SIDELEC avec GIRONCEL.

Les petits coquins !

8.Posté par Bagatelle le 07/07/2022 06:04

A quand celui de ste Suzanne
Avec tous ses emplois caché bien connu par le maire
COMMENT peut on travailler quatre heure par jour et êtres payé plus que le smic
Ou encore employé communal président d un club de foot et payé une personne au saint d un club plus que le smic

9.Posté par CASSE NOISETTE le 07/07/2022 07:13

et on dis merci qui merci jean louis, merci rémy, merci jocelyn, merci stéphane, merci pascal.......la liste est longue des fossoyeurs de la commune de ste marie .

n'ayez crainte mon peuple le roi jean louis souhaite revenir prendre son château et levé la dîme pour continué la dynastie

10.Posté par ANONYME 974 le 07/07/2022 08:29

Le déficit de la commune pour l'instant est de 15.117,080 €. La CRC demande au Maire de prendre des mesures dès réception du rapport. Rapport diffusé depuis le 1er juillet. Donc le Maire doit prendre les mesures dès 2022, il a obligation de le faire jusqu'à 2026. Si le Maire ne le fait pas, la CRC et l'Etat pourront prendre le relais.
Le Maire doit réunir son CONSEIL MUNICIPAL dans un délai bien précis.

11.Posté par lou le 07/07/2022 08:22

la voiture de fonction avec chauffeur est dans ses prérogatives donc ne vous poser plus la question de savoir qui va payer

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes