Social

Bruno Robert: "Certains s’attendaient à un résultat financier mieux que ça mais..."

Mardi 11 Juillet 2017 - 14:25

Bruno Robert, le président des Jeunes Agriculteurs fait l'état des lieux de plus de deux mois de bras de fer face à l’industriel Tereos. Les partenaires sont sur le point de s'engager sur la nouvelle convention canne.


"Le bilan paraît plus mitigé dans les rangs de ses adhérents que dans ceux de la FDSEA. Ça été plutôt pas mal accueilli par les agriculteurs. Ils ont conscience que c’est trois mois de combat, on a quand même obtenu un bon résultat. Après, jusqu’à la signature ce n’est pas fini. Il y a eu quelques remarques, il y a eu quelques déceptions. Là je viens d’appeler le directeur des affaires agricoles pour une réunion de travail pour, si c’est possible, améliorer le dispositif,… On ne veut pas qu’il y ait un seul agriculteur qui ait un goût amer dans la bouche à la signature. On veut qu’il y ait une adhésion et que tout le monde soit motivé pour continuer à investir dans la filière canne, pour continuer à avancer. Donc on va essayer de voir avec Tereos. Il faut dire ce qui est, le combat a été difficile, mais on reste des partenaires, s’il y possibilité d’arrondir quelques angles on ne s’en privera pas. Certains s’attendaient à un résultat financier mieux que ça mais vu la conjoncture dans l’agriculture c’est déjà une belle avancée. Après c’est qu’une étape, aujourd’hui c’était une étape. 

"Toutes les cultures sont subventionnées"

(…) j’ai vu le Blog de Pierrot, j’étais un peu déçu puisque l’avenir de la canne c’est nous, ce sont les jeunes qui se sont battus là pour obtenir 5, 6 millions de plus pour la filière, comment on peut dire que la filière n’a plus d’avenir ? Tant que nous nous serons engagés,… après effectivement il y a un contexte mondial, toutes les cultures sont subventionnées, moi quand je fais de la tomate je touche plus de subventions que sur la tonne de canne."

L'intégralité de l'interview de Bruno Robert à lire en vidéo :

Samuel Irlepenne
Lu 5153 fois



1.Posté par contribuables le 11/07/2017 14:37

et maintenant bloquez bercy et les caisses de retraites car vous allez déchanter dans quelques années

2.Posté par zambrocale le 11/07/2017 14:43

Pourquoi il fait pas des tomates si il touche plus de subventions?
Ah oui pardon, il y a plus de travail à faire pousser des tomates alors que la canne pousse toute seule!

3.Posté par Techer le 11/07/2017 15:25

Quand il y a un gout amer, c'est toujours dans la bouche car si c'est dans le c... c'est normal.
Faites un référendum et vous verrez que la majorité des créoles limiteraient la plantation de cannes.

[modéré]

4.Posté par Noé974 le 11/07/2017 15:56

La canne donne le diabète ....
Pas bonne comme plante !
Préférons les brèdes chouchou ...

5.Posté par rr47 le 11/07/2017 16:11

j’ai vu le Blog de Pierrot, j’étais un peu déçu puisque l’avenir de la canne c’est nous, ce sont les jeunes qui se sont battus là pour obtenir 5, 6 millions de plus pour la filière, comment on peut dire que la filière n’a plus d’avenir ? -vous devriez tenir compte de ce travail journalistique réaliste !

6.Posté par A l''''année prochaine le 11/07/2017 16:35

Ce gars dit tout est son contraire.
Pas satisfait des 2,6€, mais dit que 5,6 millions est une grosse somme.
Convaincu que la canne est un secteur d’avenir, il avoue qu’il gagne beaucoup plus avec la tomate.
In fine, il reconnait que Pierrot Dupuis a raison puisqu’il est obligé de se diversifier.
Communication à l’emporte-pièce, cependant, excellent acteur et adepte du : « zenfant y pleure pas y gagne pas tété »
Terreos et le nouveau préfet n’ont pas encore intégrés les us et coutumes des locaux.

7.Posté par Fundisantim le 11/07/2017 16:51 (depuis mobile)

Noe974 les bredes chouchou donnent la goutte
Plantons plutôt des gros pois

8.Posté par Rendez-vous à l année prochaine le 11/07/2017 18:23

Ce gars dit tout et son contraire.
Pas satisfait des 2,6€, mais dit que 5,6 millions est une grosse somme.
Convaincu que la canne est un secteur d’avenir, il avoue qu’il gagne beaucoup plus avec la tomate.
In fine, il reconnait que Pierrot Dupuis a raison puisqu’il est obligé de se diversifier.
Communication à l’emporte-pièce, cependant, excellent acteur et adepte du : « zenfant y pleure pas y gagne pas tété »
Terreos et le nouveau préfet n’ont pas encore intégrés les us et coutumes des locaux.

9.Posté par Perplexe le 11/07/2017 20:31

@ post 7 Fundisantim :

le gros pois fait péter...

Plantons plutôt des champignons de Paris !

10.Posté par Fundisantim le 11/07/2017 21:30 (depuis mobile)

Perplexe dansles tunnels de lave ça pourrait le faire mais les gros pois, justement, c etait dans l optique de faire au moins péter quelque chose dans ce troupeau de moutons

11.Posté par y.féry le 12/07/2017 07:20

à Perplexe, Fundisantim,Noé

Band' z'agriculteurs lé pas fous, zot y préfère plante subventions.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter