MENU ZINFOS
National

Bruno Le Maire déclare officiellement sa candidature à la présidence de l'UMP


Par S.I - Publié le Mercredi 11 Juin 2014 à 16:35 | Lu 321 fois

© BFMTV
© BFMTV
L'ancien ministre de l'Agriculture et actuel député de l'Eure, Bruno Le Maire, a annoncé ce mercredi sur BFMTV qu'il serait candidat à la présidence de l'UMP, lors du prochain congrès du parti prévu en fin d'année.

"Le futur président de l'UMP que je souhaite être aura la responsabilité d'organiser des primaires transparentes et équitables [...] Elles s'imposeront à tous" et même à Nicolas Sarkozy, qui serait contre cette initiative du parti.

Bruno Le Maire assure qu'il sera le candidat "du renouveau". "Je veux être un chef qui rassemble et qui écoute (...) Je veux rendre sa dignité à ma famille politique", a ajouté l'ancien ministre.

Après Hervé Mariton, Bruno Le Maire est la deuxième personnalité de l'UMP à se déclarer officiellement candidat à la tête du parti d'opposition. Celles d'Alain Juppé, Laurent Wauquiez, François Fillon et... Nicolas Sarkozy sont également pressenties.





1.Posté par Bonne nouvelle le 11/06/2014 18:30

Enfin quelqu'un qui n'a pas de casserolle

2.Posté par La vox populi.com le 11/06/2014 21:01

Qu'a fait concrètement l'épouse de Bruno Le Maire, ancien ministre UMP de l'Agriculture, pendant six ans à l'Assemblée? Mediapart révèle mardi que Pauline Le Maire a été rémunérée aux frais de l'Hémicycle sur un poste d’assistante parlementaire à temps plein, de 2007 à l'été 2013, grâce à des contrats signés soit par son mari, soit par le suppléant de celui-ci, Guy Lefrand. Le site d'investigation publie notamment deux bulletins de paie de l'épouse de Bruno Le Maire, datés de décembre 2008 et avril 2009.

Si l'embauche en tant que collaborateur d'un conjoint n'est pas interdite pour un député, encore faut-il que son salaire soit justifié. Celui-ci est alors fixé librement par le parlementaire, mais ne peut dépasser 4752 euros bruts par mois.

Dans le cas de Pauline Le Maire, Mediapart raconte que la période la plus intrigante se situe en janvier 2009, quand son époux entre au gouvernement. Celui-ci laisse alors son siège de député à son suppléant, Guy Lefrand, qui reprend alors les trois mêmes assistantes... dont Pauline Le Maire, à la demande de Bruno Le Maire. Interrogé par Mediapart sur ce fait précis, Lefrand ne répond rien, si ce n'est un laconique "j'assume totalement" par email.

Elle s'occupait du site Web selon l'entourage

Autre point intriguant pour cet emploi de Pauline Le Maire à l'Assemblée, pour lequel elle devait théoriquement être occupée 37 heures par semaine: un portrait de son mari paru dans Paris-Match en 2011, remis au goût du jour par Mediapart. Dans celui-ci, Pauline Le Maire est présentée comme "petite-fille d'agriculteurs, artiste-peintre et mère". Jamais comme assistante parlementaire.

Enfin, le site d'investigation complète son argumentation en rappelant un discours de Bruno Le Maire en 2012, dans lequel il décrivait le quotidien des journées de sa femme avec leurs quatre enfants, en se demandant "comment elle fai(sait)". Extrait:

"La crèche ferme à 17h30, faut y être à 17h15, ensuite (…) faut aller chercher celui qui a cinq ans à l'école (…), et puis avec les deux gamins sous le bras, faut aller au Cora ou au Carrefour faire les courses (…) et ensuite faut aller donner les bains. Or la vie politique demande de la disponibilité totale. Donc le vrai sujet il est aussi là: c'est comment on améliore la vie quotidienne des femmes?"

A aucun moment, il ne faisait référence encore une fois à l'emploi de collaboratrice de son épouse.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes