MENU ZINFOS
Faits-divers

Brigitte Ligney introuvable : "C'est l'incompréhension"


Disparue lors d'une randonnée fin juillet sur un sentier menant au piton de Bert, Brigitte Ligney, une touriste en vacances avec son compagnon, n'a toujours pas été retrouvée. Pourtant, les gendarmes, la famille et de nombreux bénévoles n'ont jamais lâché, écumant les chemins, la forêt, les ravines, les falaises. "C'est l'incompréhension", commente le directeur du PGHM.

Par IS - Publié le Vendredi 20 Août 2021 à 09:58

L'exploration des falaises dans le secteur où Brigitte Ligney a disparu a été effectuée hier par des cordistes du PGHM. (Photo Facebook)
L'exploration des falaises dans le secteur où Brigitte Ligney a disparu a été effectuée hier par des cordistes du PGHM. (Photo Facebook)
Après la décision de la famille et des proches de Brigitte Ligney de mettre fin à leurs recherches et de regagner la métropole le cœur lourd, des bénévoles très investis ont continué à arpenter les sentiers de Basse Vallée et du piton de Bert et à examiner les nombreuses ravines et falaises.

Ce jeudi, une quarantaine de gendarmes ont apporté une fois encore leur précieux concours en déployant tous les moyens possibles pour poursuivre l'exploration. Mais toujours rien. "C'est l'incompréhension", confiait hier Stéphane Narbeau, à la tête du peloton de gendarmerie de haute montagne.

Des cordistes descendent à 150 mètres

Durant cette journée, une quinzaine de cordistes sont descendus dans les remparts du piton de Bert à 150 mètres de profondeur, sur une zone large de 100 mètres. Pendant ce temps, une vingtaine de gendarmes à pied sont partis du point où la randonneuse a été vue pour la dernière fois. Ils ont examiné plusieurs possibilités en descendant de ce point vers Basse Vallée, afin d'investiguer toutes les options de disparition possibles.

Brigitte Ligney, élue maire de la commune de La Chenalotte dans le Doubs, avait pris de l'avance sur son compagnon qui avait fait une pause vers 16h30. Ils étaient sur le chemin du retour pour rentrer à leur gîte. La sexagénaire s'est vraisemblablement égarée dans la nuit. Les militaires ont donc calculé l'heure à laquelle elle avait dû se retrouver dans l'obscurité sans lampe de poche, ni téléphone portable, lequel n'avait plus de batterie. Toutes les pistes ont été explorées, en vain.

Ce vendredi, des marcheurs ne baissent pas les bras et continuent les recherches, avec à leur tête pour coordonner les opérations, Alain Bertil. La semaine prochaine, des recherches dans les ravines effectuées par des canyonneurs devraient se dérouler. Un camp de base devrait être installé dans la Vallée Heureuse de Basse Vallée qui, pour l'heure, porte bien mal son nom. "Conjointement avec les accompagnateurs de haute montagne, nous préparons une expédition de trois jours visant à fouiller la forêt, les cascades et les ravines plus au Sud, proches de Saint-Philippe", annonce le spécialiste du volcan.

Pour toutes informations, un compte Facebook "Recherches Brigitte Ligney 974" est en ligne.
 




1.Posté par Lulu le 20/08/2021 11:54

bravo à tous de ne pas lâcher les recherches, en souhaitant une issue positive, à savoir retrouver cette dame, même si nous savons tous dans quelles conditions! maintenant si après toutes ces expéditions on ne la retrouve pas, là l'enquête devrait s'orienter vers une autre piste!

2.Posté par DOGOUNET le 20/08/2021 12:12

Mettons nous à la place de cette personne: Il est tard; elle connaît mal les lieux; elle n"a pas le temps et la capacité d'atteindre son but... Que fait elle logiquement ? Elle fait un come-back en essayant de ne pas se perdre ! A mon humble avis, rechercher vers les basses pentes serait + judicieux. Courage à la famille.

3.Posté par Chatelet LUDOVIC le 20/08/2021 12:20

Mathieu Caizergues disparu lui aussi lors d’une randonnée.en 2017

4.Posté par Le Jacobin le 20/08/2021 12:33

C'est bien triste tout çà !

5.Posté par pipo le 20/08/2021 12:38

Quand on va faire une randonnée on reste en binôme, et si elle n'a jamais été faire cette randonnée.
Il faut enquête du côté du compagnon très bizarre la séparation.

6.Posté par Steve le 20/08/2021 13:07

Ç est qu'elle n'est pas là où l'on croit tout simplement..!! Hypothèse elle aurait pu être tuer ailleurs et ensuite faire croire qu'elle s'est perdu sur les sentiers !

7.Posté par Sisi le 20/08/2021 13:28

Vous avez dit bizarre...... rappelez vous l'histoire du randonneur, l'année dernière, qui a fait demi tour suite à une excusion de la plaine des cafres vers le piton des neiges. Son corps a été retrouvé plusieurs mois plus tard dans la forêt vers St Benoît.

8.Posté par Choupette le 20/08/2021 15:01

Elle ne serait pas partie sans son portable et sans géolocalisation, tout d'même.

C'est bien étrange.

Y-a-t'il un point où ils (marcheurs/randonneurs) seraient obligés de se faire inscrire ou laisser son parcours avant de se lancer ?

9.Posté par emilien le 20/08/2021 15:35

Sur la piste d'un tueur en série ?

10.Posté par le taz le 20/08/2021 16:26

plusieurs hypothèses :

est tombée dans un trou
son mari l'a buté....
elle s'est perdue, et a fait une mauvaise rencontre
s'est enfuie délibérément avec une nouvelle identité...
autre ?

aux policiers d'enquêter

11.Posté par Vera Cruz le 20/08/2021 20:29

La vérité est ailleurs...
Pendant ce temps à Vera Cruz, Brigitte sirote un mojito tranquillement en se marrant 😂🤣

12.Posté par Zarbi le 21/08/2021 07:23

C'est vraiment triste et bizarre cette histoire. Certes on peut se perdre à la Réunion et on peut également s'y cacher délibérément, nos marrons dans l'histoire l'ont très bien compris et nos repris de justice également dont certains de nos élus ! Le célèbre Ilet Marron perché dans la falaise entre l'Argamasse à l'Entre Deux et Grand Bassin qui a hébergé Paul Verges dans sa cavale en témoigne. Mais se perdre, involontairement, sans être retrouvé après 3 semaines de recherche d'autant plus avec la logistique, les moyens technologiques et humains de la gendarmerie de haute montagne, j'avoue qu'il s'agit là d'une énigme...
Cela ressemble à l'histoire de ce randonneur de 60 ans qui avait soi disant fait demi tour au Kerveguen en allant vers le Piton des Neiges, retrouvé des mois plus tard dans le fonds de rivière à St-Benoit. La distance laisse à penser que le malheureux a été soi déplacé ou soit s'est engagé volontairement vers une autre destination pour une raison inconnue avec l'intention de ne pas être repéré sinon il aurait forcément croiser quelqu'un ou une voie de circulation. Le cas de Mathieu Cazergue interroge également. Cette multiplication de personnes disparues en randonnée ne donne pas en tout cas du crédit à nos enquêteurs et à la police scientifique qui devraient être capables de s'orienter vers une seule piste parmi celles d'un vrai égarement, celle du crime ou de celle d'une disparition volontaire. Bon courage à la famille. La vérité surgir un jour.

13.Posté par cheche le 21/08/2021 09:48

Tous les randonneurs devraient obligatoirement se munir d'une balise Argos(prix modique) qu'ils pourraient prendre en location pour la durée de leur periple, surtout pour les randonnées au volcan,Piton des neiges,Mafate...Equipement de sagesse en cas de disparition,accident...

14.Posté par Lacolle Jack le 21/08/2021 10:53

Bizarre, vous avez dit bizarre !
Faudrait instaurer le "pass randonnée" 😉
🤞 et bon courage à ses proches.

15.Posté par Marlo Broule le 21/08/2021 20:46

CHerchez a qui le crime profite.

16.Posté par ange noir ET BLANC le 22/08/2021 04:32

J'ai peur d'écrire.

Pourquoi le faire ? 3 clampins me lisent et tous les rg me tombent dessus pour rien.

Pourtant, d'autres ont osé.

Oui disons le. Si les chiens ne retrouve pas le disparu, deux solutions.

Soit

1 le chien ne sait pas ce qu'il cherche

2 le chien ne trouve pas ce qu'on lui demande

Dans le cas 2. Comme pour le cas de M. Il faut se tourner vers les personnes contacts.

Là, où ici, comme vous voulez, les personnes ont disparu bien avant la disparition

17.Posté par mito77 le 22/08/2021 09:30

souvent à la réunion, il y a des disparitions, on ne sait pas réellement où sont passés les gens ? Suicide, enlèvement, perte de vue. Personne qui s'est mise à l'abri. On ne sait pas. Des mystères et des questionnements. Ca se trouve, sans faire de deuil, elle est bien où elle est maintenant ? Insha allah.

18.Posté par Freedom97413 le 23/08/2021 19:29

Bonjour,
Je souhaite m exprimer sur la perte que cette famille et d autres ont pu subir.
Les disparitions sur nos sentiers se multiplient, pourtant quelques précautions simples pourraient les stopper : toujours marcher accompagné, se vêtir suffisamment chaudement, s équiper d un kway et d un sifflet attaché au sac à dos, ainsi que d une lampe frontale.
Pour ce qui concerne les recherches menées par la gendarmerie, force est de constater qu elles restent trop souvent infructueuses.
Enfin, concernant toutes les hypothèses émises par mr ou Mme un tel, il serait bon de penser aux familles, qui sont dans une ignorance extrêmement douloureuse à supporter, ne sachant ni où ni quand leur proche sera retrouvé. Ils ont à vivre suffisamment d interrogatoires indiscrets pour ne pas avoir à subir les soupçons indélicats sur la nature de leur relation avec leur propre disparu, notamment les soupçons relatifs à d éventuels intérêts économiques ou à la fidélité/solidarité du couple.
Pour l avoir connue personnellement, la disparition en montagne d un être cher est insupportable, les battues et les enquêtes n ayant rien donné.
C est avec une très grande tristesse mais un énorme soulagement d avoir pu retrouvé le disparu pour pouvoir lui offrir une sépulture décente et commencer le travail de deuil.
Tout ceci pour passer un unique message : respectez la souffrance des familles en parlant à tort et à travers car pour eux, la réalité est bien difficile à vivre.
Aussi j adresse tout mes espoirs et mon soutien à son mari, ses enfants et toute sa famille.
Merci de votre attention.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes