Courrier des lecteurs

Brève triste du Mali

Mardi 26 Novembre 2019 - 16:04

Nous venons d'apprendre la mort de 13 soldats au Mali dans une collision d'hélicoptères.

Impliqués dans l'opération Barkhane, ils se rendaient en opération contre le terrorisme djihadiste .

L'omerta gouvernementale de notre pays ne communique pas sur ces opérations au Sahel, que nous sommes en train de perdre .
Je condamne le silence de nos politiques, et de nos quotidiens écrits ou audiovisuels, à ce propos.

Mais, surtout, ce dont on ne parle pas , c'est : qui finance le djihad, donc l'Etat Islamique , et quels sont les pays complices  ?

Quand on aura pris les dispositions internationales et économiques envers ces pays, pourvoyeurs de mort, on pourra peut-être envisager une sortie de ce fléau !  

Mais pour cela, nos dirigeants doivent avoir une once de courage.
Alain NIVET
Lu 1241 fois




1.Posté par le lépreux le 26/11/2019 16:29

morts pour la france ou pour l'Afrique

2.Posté par Zarin le 26/11/2019 17:46

Le Mali - tristes mines...

L’extraction d’or est la principale activité minière du Mali qui est le troisième producteur d’or en Afrique.
L’exploitation minière artisanale joue un rôle important dans le domaine des diamants et constitue une source significative de revenus pour de nombreux maliens.
En plus de l’or, le potentiel du Mali réside également dans plusieurs ressources naturelles inexploitées comme le bauxite, le minerai de fer, les métaux de base et le phosphate.
Les réserves minières sont nombreuses à être inexploitées en raison du manque d’infrastructures.

3.Posté par Lesseps le 26/11/2019 18:21

Perso je condamne votre manque de considération pour les victimes ... préférant ergoter sur le gouvernement... à contrario de vous, je préfère présenter mes condoléances aux familles de ces hommes qui, eux, ont connu le terrain !

4.Posté par ???????????????? le 26/11/2019 19:37

JOURNAL LE MONDE

Mines d'uranium : "la France n'a pas intérêt à ce que le conflit malien s'étende au Niger"

La question des intérêts économiques de la France dans la région malienne suscite de vives polémiques. Explications d'Emmanuel Grégoire, directeur de recherche à l'IRD.

Propos recueillis par Propos recueillis par Angela Bolis Publié le 30 janvier 2013 à 20h37 - Mis à jour le 31 janvier 2013 à 13h41


La France a-t-elle, derrière son intervention au Mali, des intérêts économiques à protéger dans la région ? C'est ce qu'affirme Stéphane Lhomme, directeur de l'Observatoire du nucléaire, selon qui l'entrée en guerre de Paris vise directement à "sécuriser l'approvisionnement des centrales françaises en uranium : ce dernier est extrait dans les mines du nord du Niger, zone désertique seulement séparée du Mali… par une ligne sur les cartes géographiques".

5.Posté par Nivet le 26/11/2019 19:41

3) Ferdinand, cher Ferdinand;le commentateur que le monde nous envie ! J'ai dit toute ma compassion aux familles à ce sujet . mais je ne me rappelle plus si c'est sur ce site ou FB !
Maintenant, soyez sérieux, et commentez ma réflexion . En clair , donnez votre avis sur le silence du gouvernement qui envoie ses troupes au case pipe , et dans quel intérêt ?

Bien sûr , la tâche va être difficile pour vous, il va vous falloir réfléchir !

A.N.

6.Posté par Lesseps le 26/11/2019 20:50

@ 5 : le silence du gouvernement est normal ... toutes les missions des forces spéciales sont secrètes .. mais comme vous ne connaissez rien aux missions de nos armées, vous préférez ergoter voire bavasser en faisant votre bouche cabri 😂😂 Leur sacrifice ne sera pas passé sous silence (ils recevront les honneurs militaires) ... tout le contraire en fait que ce que vous avez fait dans votre billet... mesquin pour qqn qui dit faire partie d’une l’association de l’armée française...

7.Posté par A mon avis le 26/11/2019 21:33

Alain NIVET
Il y a des circonstances où il est préférable de se taire plutôt que d'écrire de tels poncifs !

8.Posté par ???????????????? le 26/11/2019 23:19

Triste nouvelle. Dur d'annoncer ça aux familles.

Compassion pour nos soldats et leur famille.


9.Posté par polo974 le 27/11/2019 06:57

"""
Mais, surtout, ce dont on ne parle pas , c'est : qui finance le djihad, donc l'Etat Islamique , et quels sont les pays complices ?
"""

Il ne faut pas se cantonner à "3 chaines d'info sur canal+", il faut aussi lire des journaux qui apportent de la véritable info, même si elle pique.
Si tu lisais le canard, tu aurais de bonnes infos, plutôt que de la jouer "on nous dit rien".
Oui, les états gouvernent cyniquement, tous les états, la France aussi...
C'est peu ragoutant, c'est moralement condamnable (surtout quand on arme les amis de nos ennemis, ce que font tous les gros exportateurs d'armes (dont la France)).
Les militaires sur le terrains sont souvent les dindons de la farce amère.

Mais au fait, ici, il s'agit d'un accident (ce qui n'enlève rien à la douleur des proches). Un accident du travail, comme ça aurait pu arriver au manoeuvre qui meurt dans sa tranchée qui n'était pas blindée, mais là, aucun commentaire pour condamner les patrons pourris qui envoient leurs employés à la mort...

(au fait, pour revenir au manque d'info, quelle était ta réaction aux infos fournies par Snowden? l'as-tu traité de traître ou as-tu applaudi des 2 mains?)

10.Posté par Modeste le 27/11/2019 07:39

il s'emmerde dur le bougre, il faut qu'il saute sur toute l'actualité pour écrire n'importe quoi!

11.Posté par Nivet le 27/11/2019 09:28

7) Ama, vous lirez ma réponse à Lesseps;


Il faut sauver le soldat Ama !

A.N.

12.Posté par Nivet le 27/11/2019 10:09

9) Polo (je vous vouvoie), j'adhère à votre commentaire. Je condamne ceux qui envoient au casse pipe nos soldats par intérêt économique.
Pour ce qui est de m'informer, je vais chercher l'info partout !

Cordialement,
A.N.

13.Posté par C.J le 28/11/2019 07:16 (depuis mobile)

Retour dans le passé de l'Afrique..avant même que la colonisation génère le désordre...il y régnait, des civilisations, des stabilités ethniques et religieuses...une technicité aussi au service de l'humain...
Ce qui est fait est fait...

14.Posté par C.J. le 28/11/2019 08:14



Les bons et les méchants!
Heritage du Mali: L'Empire du Mali jusqu'au 17è siècle.

Le sage dit, pourquoi vivre dans le passé puisque c'est déjà passé?
Mais ça peut assagir des kozements parfois hâtifs...

15.Posté par Nivet le 28/11/2019 10:09

1') Mon Inspecteur me disait "nous avons raté notre décolonisation ". Bien vrai, au contraire des anglais.
Si nous somme si peu suivis par l'Europe, au Sahel, d'abord parce qu'il n'y a pas d'armée européenne, ensuite, les européens se disent : "c'est la conséquence de leur décolonisation ratée, qu'ils se débrouillent" !

A.N.

16.Posté par C.J. le 28/11/2019 10:46 (depuis mobile)

@15..il y a de ça, c'est ben vrai !!..il y a toujours un retour de ce que l'on fait , de la façon dont on agit...

17.Posté par Bertel de Vacoa le 28/11/2019 15:58

Pourquoi encore écrire sur ce site ?

18.Posté par le lépreux le 28/11/2019 18:22

qui ne savait pas que la décolonisation serait un drame pour l"afrique? des millions d'africains sont tombés depuis sous les balles ou les coups de machette ; ils s'enfuent vers l'europe autrefois colonisatrice

19.Posté par C.J. le 28/11/2019 19:26 (depuis mobile)

@"Héritage de l'empire du Mali:
1/ L’empire du Mali était l’un des plus grands empires de l’histoire de l’Afrique de l’Ouest et, à son apogée, il s'étendait de la côte atlantique au centre du désert du Sahara. Fondé en 1235 sur les ruines de l'empire

20.Posté par C.J. le 28/11/2019 19:30 (depuis mobile)

@"Le vieil empire médiéval est présent dans la vie quotidienne d’une partie de la population malienne, qui y retrouve ses ancêtres et l’origine des relations sociales actuelles.
Ceux qui sont là, amusez-vous bien..

21.Posté par klod le 28/11/2019 20:07

""nous avons raté notre décolonisation ". Bien vrai, au contraire des anglais.".............tiens de l'objectif dans certains commentaires pour une fois , surprenant !

fectivement .

factuellement / l'Angleterre sur la colo , l'angleterre n'a envoyé "ses troupes coloniales " que pour les "mau-mau" au Kenya .


la France a envoyé ses troupes coloniales à Madagascar, Vietnam , Algérie, ............ pour des morts inutiles ( des deux cotés !!!!) ........

fectivement la décolonisation à la framçaise a donné de nombreux morts INUTILES .

dont acte dans "l'Histoire" .................................. pas de quoi être fier ! des guerres coloniales françaises inutiles alors que les Indépendances étaient INELUCTABLES!


pour le reste à ce jour : RIP à "nos soldats" qui combattent le terrorisme au Mali , triste !

22.Posté par Nivet le 29/11/2019 13:48

21) Klod, vous avez oublié que l'Angleterre a occupé longtemps les Indes, Singapour, Maurice, l'Australie, la Nelle Zélande;l'Ecosse , l'Irlande la Tasmanie.....et j'en passe !

A.N.

23.Posté par klod le 29/11/2019 20:38

non , monsieur Nivet , je n'ai pas oublié !
je tenais juste à rappeler l'inanité des guerres coloniales française ...: des morts pour rien ....................

après , .........pas de quoi être fier. N'est t'il pas ?

24.Posté par Nivet le 29/11/2019 21:05

23) Prenez les Indes, Singapour, Maurice, etc......Les populations ont épousé la culture anglaise ! Une réussite, non ?

A.N.

25.Posté par Nivet le 30/11/2019 09:23

23) Klod, Si vous saviez ce que l'Armée française, colonisatrice, selon vous, a fait de l'Algérie, alors pays sous développé, voire miséreux, pour lui donner aujourd'hui une modernité qu'elle n'a su exploiter !

Assèchement des matais, agriculture , routes; chemin de fer, aéroports, ville somptueuses, enseignement, hôpitaux. Et tout ça a foiré du moment où le grand Charles a viré les Pieds noirs de là bas. Ces gens qui ont réclamé notre départ, on été incapables d'exploiter ce que nous leur avons laissé. 50% de chômage des moins de 25 ans dans un pays qui était le grenier de la France, une corruption pas possible !

Je pourrais encore en rajouter. Et c'est comme ça dans les pays que la Fance a "colonisés" C'est bien d'avoir l'argent du beurre et les seins de la fermière, mais encore faut-il que ces pays là soient en capacité de gouverner.

A.N.

26.Posté par Bertel de Vacoa le 30/11/2019 13:47

Moi, ce que je sais ..; c'est que le débat est truqué sur ce site ...

Le piment n'a plus aucune saveur !

27.Posté par Bertel de Vacoa le 30/11/2019 15:11

Ravi d'apprendre que Nivet est un adepte de la colonisation ! Juste envie de pleurer en voyant ce que zinfos est devenu !

28.Posté par Bertel de Vacoa le 30/11/2019 15:23

Oui ! Je sais :

Votre commentaire a été posté.
Il sera en ligne après vérification de l'administrateur.


En attendant Zinfos ne s'engage pas à dénoncer le post 11... initial du Nivet !


11.Posté par Nivet le 27/11/2019 09:14

6 ) Lesseps, l'inénarrable qui ne peut s'empêcher de moucater. Ce que vous dites, je ne le sais que trop !
Bien sûr que les OPEX sont tenues secrètes ! Même les familles ne sont pas informées.
C'est ainsi que le fils de mon infirmer va en OPEX.
.. ..

Franchement Monsieur le propriétaire de ce site... Vous ne m'inspirez plus que de la pitié !

29.Posté par Bertel de Vacoa le 30/11/2019 15:27

Le plus grands colonisateurs de notre petit DOM... ce sont les gens qui ont occupé des postes de complaisance ... sans avoir aucun diplôme pour justifier leur salaire !

30.Posté par le lépreux le 30/11/2019 15:53

Le malheur de L"Afrique est d"avoir été décolonisé trop tot....Les infrastrutures des routes coloniales à Madaagascar et dans'ancien Congo belge sont devenus des axes à ornières impraticables en saison des pluies. La jeunesse a un seul projet : se réfugier chez l"ancien colonisateur au risque de sa vie

31.Posté par Bertel de Vacoa le 30/11/2019 16:04

J'accuse NIVET Alain d'avoir fourni des informations sur nos valeureux soldats partis en OPEX !

32.Posté par Bertel de Vacoa le 30/11/2019 17:40

Je l'ai dit ...et je le répète ...

Le Alain NIvet ... a mis en péril UN SOLDAT et a exposé La Famille de ce SOLDAT !!!

Publiez ou pas ... finalement je m'en fous... vu la considération que j'accorde à ce site !

33.Posté par Nivet le 30/11/2019 19:48

26) Bertel, qu'attendez-vous pour relever le niveau de ZINFOS ?
En quoi est-il truqué ?
Si vous n'avez aucune considération pour ce site, je vous trouve bien présent !
Vous m'accusez gravement ? Diffamation ça !

A.N.

34.Posté par François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 01/12/2019 01:39

5 juillet 1830 : la colonisation de l'Algérie est lancée
Par Cyril Guinet - Géo- Publié le 04/07/2016 à 14h30 - Mis à jour le 05/07/2019




Il a 189 ans, le 5 juillet 1830, Alger capitulait devant les troupes françaises. La colonisation de l’Algérie pouvait alors commencer. GEO Histoire revient sur ces décennies de campagne à laquelle allait participer… le magicien Robert-Houdin.

C’est une impressionnante armada qui s’élance de la rade de Toulon ce 25 mai 1830 : sept vapeurs flambant neufs entraînent dans leur sillage pas moins de 103 navires de guerre et 572 bâtiments de commerce transportant dans leurs cales des bœufs, des chevaux, du bois, ou encore de l’eau potable. Mission : conquérir Alger. Mais ce n’est pas gagné. En 1541, Charles Quint s’y est cassé les dents. En 1775, les 30 000 Irlandais de Charles III y ont été mis en déroute. En apprenant le départ de la flotte française, Wellington, le vainqueur de Waterloo, s’est écrié : «Les Français sont fous ! Un revers terrible les attend sur les côtes d’Algérie.» De fait, le dey Hussein, régent d’Alger alors sous domination ottomane, les attend de pied ferme.

Le 13 juin, huit brigades d’infanterie et d’artillerie prennent pied sur la plage de Sidi-Ferruch, à 28 kilomètres à l’ouest d’Alger. Tandis qu’on installe un campement grand comme une ville – avec baraquements, hangars préfabriqués, fours à pain, forges et même des guinguettes et un théâtre –, les premières escarmouches éclatent. Des cavaliers surgissent, frappent et disparaissent aussitôt. Des tueurs rampent entre les broussailles pour exécuter les sentinelles jusque dans les bivouacs. On retrouve les victimes décapitées, et il se dit que le dey paye une jolie somme pour chaque tête française.
Aucun plan militaire n’est prévu hormis la prise d’Alger

Le 28 juin, l’armée française arrive sur les hauteurs d’Alger. Sûr de sa victoire, l’agha Ibrahim, le gendre du dey qui commande la manoeuvre, a déjà revêtu son habit de parade et fait dresser les tentes des officiers. La sienne, somptueuse, est parfumée d’essence de rose et de jasmin. Le combat s’engage dans ce décor des «Mille et Une Nuits», puis bascule rapidement dans des scènes d’horreur. Les cavaliers arabes sont décimés par l’artillerie française. L’affrontement entre les fantassins est monstrueux. Les « dépeceuses », des femmes qui suivent les troupes arabes, mettent en pièce les cadavres des ennemis en leur arrachant les organes.

Après six jours de combats acharnés, l’artillerie française éventre les murailles d’Alger. Le 5 juillet 1830, le dey est obligé de se rendre. Dans les souterrains de son palais, les envahisseurs découvrent un trésor d’une valeur de plus de 50 millions de francs. Voilà déjà l’expédition remboursée ! Mais à l’entrée de la Casbah, une autre surprise, bien moins agréable, les attend : des pyramides de têtes de soldats français. Autre déconvenue : l’indifférence de la population algéroise, pour laquelle être sous domination turque ou française, c’est «kif-kif».

Et maintenant, quelle suite donner à la prise d’Alger ? Aucun plan de conquête n’a été arrêté. Pour occuper la troupe, on se lance dans quelques raids. Les indigènes répondent en harcelant les Français dès qu’ils s’éloignent de leurs bases. Zouaves et spahis (anciens fidèles du dey d’Alger ralliés à la France), se font tirer comme des lapins lors de la corvée d’eau. Des cavaliers fondent sur les campements et massacrent les légionnaires à coups de sabre. En représailles, le général Savary de Rovigo, ancien ministre de la Police sous Napoléon, fait raser des villages entiers. Les habitants, adultes ou enfants, sont égorgés, les vergers sont détruits.

attaque-d-alger

La prise d'Alger, par Theodore Gudin
Dix années de lutte acharnée contre l’émir Abd el-Kader

En 1833, le pays entier est déjà prêt à s’embraser, il ne lui manque qu’un chef. C’est le moment que choisit un jeune homme de 25 ans pour sortir de l’ombre. Abd el- Kader est le fils d’un marabout (chef religieux) vénéré de la région de Mascara, dans le Nord-Ouest. Fédérant les tribus, qui le désignent émir, il isole Oran en attaquant les caravanes de ravitaillement. Les Français répliquent en massacrant ses soutiens, en pillant les récoltes, en enlevant femmes et enfants. Après plus d’un an de combats, le général Desmichels accepte de négocier avec Abd el-Kader. Un traité, conclu le 26 février 1834, permet à ce dernier de garder autorité sur tout l’Ouest algérien et même d’obtenir la livraison de 400 fusils afin de pacifier la région. Tâche dont il s’acquitte avec un grand zèle : les tribus sont soumises par le fer ou séduites par les discours de l’émir. Les routes de la région sont devenues si sûres, dit-on à l’époque, qu’un enfant pourrait les parcourir avec une couronne d’or sur la tête.

Mais, en juin 1835, Paris découvre que le traité est trop généreux avec Abd el-Kader (Desmichels avait gardé certaines clauses secrètes). La guerre reprend de plus belle. Le général Trézel, à la tête de 2 500 hommes, marche sur Mascara, mais en chemin, au défilé de La Macta, il est sévèrement battu. Le général Bugeaud est envoyé à la rescousse pour conclure une nouvelle paix avec le jeune chef. Par le traité de Tafna, qu’il signe le 30 mai 1837, Abd el-Kader reconnaît la souveraineté de la France qui s’octroie Oran, Mostaganem et Mazagran, mais il récupère les deux tiers de l’Ouest algérien. Il établit sa capitale à Taqdemt. La tribu des Ben Zetoun, qui se trouve sur son territoire, reste fidèle aux Français : Abd el-Kader, qui porte désormais le titre de sultan, fait égorger tous les membres du clan. Bientôt, les deux tiers de l’Algérie lui obéissent. Il n’attend plus que l’occasion de reprendre la «guerre sainte».

C’est le duc d’Orléans, fils du roi Louis-Philippe, qui va la lui fournir. Le 28 octobre 1839, une colonne de 5 000 hommes quitte Constantine pour rejoindre Alger. L’expédition a été organisée dans le plus grand secret. Par bravade, le duc d’Orléans a en effet décidé de traverser le territoire d’Abd el-Kader en passant par les «Portes de fer», un étroit défilé dans les montagnes Bibans où une poignée de combattants suffirait à décimer l’armée française. Orléans et ses hommes s’engagent dans ce coupe-gorge aux cris de «Vive le roi!». Ils en ressortent indemnes : le sultan n’a pas attaqué. Le 2 novembre, arrivé à Alger, le duc donne un grand banquet sur l’esplanade de Bab el- Oued pour célébrer son exploit. Abd el- Kader, dénonçant l’intrusion sur son territoire, peut alors rallumer les hostilités. Bugeaud, désormais gouverneur général de l’Algérie, avec les pleins pouvoirs et une armée de 100 000 hommes, repart au combat. Il mène une guerre dévastatrice, ne laissant derrière lui que de la terre brûlée. Les villes tombent les unes après les autres. Mais Abd el-Kader reste insaisissable : il se déplace sans cesse avec sa «smala», composée de ses soldats, ses artisans, ses serviteurs et leurs familles, au total près de 30 000 personnes. Le 16 mai 1843, le duc d’Aumale, profitant de l’absence de l’émir, fond sur la smala et s’en empare. Diminué, coupé des siens, Abd el-Kader se réfugie au Maroc avec un dernier carré de fidèles.
Les «enfumades» françaises seront sans pitié

Mais un nouvel ennemi se dresse sur la route des Français, un certain Bou Maza, marabout intégriste animé par une haine farouche des chrétiens. Les Français ont d’autant plus de mal à le capturer que, partout dans le pays, des usurpateurs se font passer pour lui. Le 30 janvier 1845, un cortège d’hommes et de femmes s’approche en chantant d’un camp français, à Sidi Bel Abbes. Les gardes amusés leur ouvrent les portes. Aussitôt, des armes jaillissent des burnous. Bilan : 6 morts et 36 blessés chez les Français ; 58 «kamikazes» abattus. Les prisonniers interrogés ne comprennent pas qu’on ait pu les capturer : Bou Maza leur a certifié qu’une fois dans le camp, sa magie les rendrait invisibles.

Les représailles à cet attentat vont être terribles. Bugeaud ravage tout sur son passage. Le 16 juin 1845, dans les montagnes du Dahra, des centaines de personnes – guerriers, mais aussi femmes et enfants – se réfugient dans des cavernes pour échapper aux soldats. Impossible de les déloger. Un an plus tôt, le 11 juin 1844, le même cas de figure s’était déjà produit dans les grottes du massif côtier de Sheba. Bugeaud avait trouvé la solution : «Si ces gredins se retirent dans leurs cavernes, fumez-les à outrance !», avait-il ordonné. Plus de 500 personnes avaient péri asphyxiées. Au Dahra, le colonel Pélissier emploie la même méthode d’«enfumade». Il fait entasser broussailles et bois mort devant l’entrée des grottes et fait allumer le feu. «La peau d’un de nos tambours avait plus de prix à mes yeux que la peau de tous ces misérables», se justifiera-t-il. Quelques semaines plus tard, le 12 août, à Nekmaria, Saint-Arnaud – «général ayant les états de service d’un chacal», selon Victor Hugo – emmure vivantes des centaines de personnes, hommes, femmes, enfants. «Je fais hermétiquement boucher toutes les issues et je fais un vaste cimetière. La terre couvrira à jamais les cadavres de ces fanatiques», écritil à son frère. En France, l’annonce de ces actes soulève une vague d’indignation. On parle de «meurtres prémédités», la presse dénonce une «oeuvre de cannibale», des actes «infâmes qui souillent le drapeau de la France».

C’est le moment que choisit Abd el-Kader pour réapparaître. Franchissant la frontière, il occupe, en septembre 1845, la montagne au sud de Tlemcen. A nouveau, tout le pays s’embrase. Quatorze colonnes françaises traquent l’émir, les villages suspectés de l’avoir hébergé sont rasés. Et le 23 décembre 1847, le rebelle doit finalement se rendre. A Sidi-Brahim, 500 cavaliers sabres au clair lui rendent hommage. Exilé en France, avec sa mère, ses trois femmes, ses deux fils et 90 proches, il finira décoré de la grand-croix de la Légion d’honneur et pensionné. En 1979, la Cour des Comptes a révélé que ses descendants touchaient encore sa rente (1,3 million de francs annuels), supprimée depuis.
Des militaires au fait des coutumes locales sont envoyés

Abd el-Kader est vaincu mais, après dix-sept ans de conflit, le bilan humain est très lourd. Et pour les Français, l’ennemi est partout : dysenterie, fièvres, typhus, gastroentérites, ou encore malaria. Si, en 1840, 227 soldats français meurent au combat, il en succombe 9 567 dans les hôpitaux !

Une autre politique de conquête se met en place. Dès 1833, le capitaine Lamoricière a mis sur pied dans la province d’Alger un premier «Bureau arabe», composé de militaires connaissant la langue, la religion et les coutumes du pays. Ces officiers allaient de village en village établir des liens avec les «indigènes », écouter leurs doléances et gagner leur confiance afin d’éviter qu’ils ne se laissent manipuler par les marabouts. Résultat : alors qu’à Oran, la violence militaire a exacerbé le sentiment antifrançais et renforcé la rébellion, dans la province d’Alger, grâce au travail du Bureau arabe, la situation s’apaise. S’inspirant de cette expérience concluante, un arrêté ministériel de 1844 étend l’organisation des Bureaux arabes à tout le territoire. Un bureau central à Alger et 45 bureaux satellites à travers le pays sont dirigés par 200 officiers, tous «arabisants ». Les militaires hors cadre font le travail de police et de justice. Ils tiennent les registres d’état civil et prélèvent les impôts. Ils ont également à leur disposition des fonds secrets pour payer des espions chargés de surveiller les populations, les marabouts ou encore les écoles coraniques…

Jouissant d’un grand prestige, dotés d’une bonne solde, ils mènent une vie de pacha qui exaspère les colons. Certains se comportent même comme de petits tyrans locaux. Maupassant, dans ses souvenirs de voyage, les traite de voleurs, et Alexandre Dumas, dans ses chroniques, de meurtriers. En 1856, le capitaine Doineau, chef du Bureau arabe de Tlemcen, est condamné par la cour d’assises d’Oran pour avoir commandité le meurtre de Ben Abdallah, agha (seigneur) des Beni Snous. Redoutés des indigènes, les Bureaux sont détestés par les colons civils. Quand «L’Aigle» accoste à Alger, le 17 septembre 1860, laissant débarquer Napoléon III et l’impératrice Eugénie, les colons sont pleins d’espoir : ils espèrent que l’empereur saura les écouter, les affranchir de l’autorité militaire, et leur distribuer les terres arabes.

Lorsque Napoléon III était arrivé au pouvoir fin 1848, il ne savait que faire de l’Algérie, qu’il considérait comme «un boulet». Un homme l’a fait changer d’avis : Ismayl Urbain, mulâtre guyanais qui a souffert du racisme dans sa jeunesse. Converti à l’islam, marié à une Algérienne, il a été nommé interprète militaire à Alger en 1837 au service de plusieurs généraux, dont Bugeaud. Il a tiré de cette expérience deux ouvrages, publiés sous pseudonyme, expliquant que le seul paysan légitime en Algérie était l’Algérien et que le colon n’était qu’un usurpateur. Les colons qui accueillent Napoléon III, en septembre 1860, et qui partagent avec lui le spectacle d’une fantasia de 10 000 cavaliers suivi d’un banquet composé de galantine de gazelle, de viande d’autruche et d’émincés de lézard, ignorent que l’empereur est tout acquis aux idées d’Urbain. Ils sont cueillis à froid dès la fin du repas. Le souverain annonce en effet son intention d’améliorer la condition des indigènes. Il parle même d’« élever les Arabes à la dignité d’hommes libres, (de) répandre sur eux les bienfaits de l’instruction, tout en respectant leur religion…

35.Posté par Bertel de Vacoa le 01/12/2019 09:23

33.Posté par Nivet le 30/11/2019 19:48

N'inversez pas la situation ! C'est bien vous qui vous étalez sur ce site. Ce que vous avez écrit dans votre commentaire 11 initial ... avant le trucage indigne de Zinfos... est GRAVE au vu de tous les détails que vous avez donné sur votre vie... et je ne comprends pas pourquoi Zinfos ne vous censure pas !

Je vous rassure... j'ai fait bonne copie de tout ce qui a été écrit depuis le le 26/11/2019 16:29 ... et lorsque votre courrier avait été lu 492 fois !

Fils de militaire moi-même... je suis indigné par ce que vous avez écrit !!!... et que vous ne reconnaissez pas comme une faute GRAVE !

36.Posté par Nivet le 01/12/2019 09:25

34) Très bon copié collé ! Très long copié collé ! Un conseil, si vous êtes trop long, vous ne serez pas lu !

Mais vous ne répondez pas sur le fond !

Cordialement,
A.N.

37.Posté par Nivet le 01/12/2019 12:36

35) J'ai été aussi censuré par ZINFOS qui était dans son rôle. Ne venez pas nous jouer les pleureuses !
ZINFOS n'a rien truqué et je n'ai pas d'actions dans la boite. D'abord il faut des preuves, et vous avez dit assez de c........pour que ZINFOS et moi-même estions en justice pour diffamation !
En plus de la diffamation, vous me menacez, et c'est la deuxième fois à ce sujet !

Puisque vous n'aimez pas ZINFOS,.........basta !

A.N.

38.Posté par Bertel de Vacoa le 01/12/2019 15:01

_______________________________________________________________________________
Nous venons d'apprendre la mort de 13 soldats au Mali dans une collision d'hélicoptères.

Impliqués dans l'opération Barkhane, ils se rendaient en opération contre le terrorisme djihadiste .

L'omerta gouvernementale de notre pays ne communique pas sur ces opérations au Sahel, que nous sommes en train de perdre .
Je condamne le silence de nos politiques, et de nos quotidiens écrits ou audiovisuels, à ce propos.

Mais, surtout, ce dont on ne parle pas , c'est : qui finance le djihad, donc l'Etat Islamique , et quels sont les pays complices ?

Quand on aura pris les dispositions internationales et économiques envers ces pays, pourvoyeurs de mort, on pourra peut-être envisager une sortie de ce fléau !

Mais pour cela, nos dirigeants doivent avoir une once de courage.
Alain NIVET
Lu 492 fois






1.Posté par le lépreux le 26/11/2019 16:29

morts pour la france ou pour l'Afrique

2.Posté par Zarin le 26/11/2019 17:46

Le Mali - tristes mines...

L’extraction d’or est la principale activité minière du Mali qui est le troisième producteur d’or en Afrique.
L’exploitation minière artisanale joue un rôle important dans le domaine des diamants et constitue une source significative de revenus pour de nombreux maliens.
En plus de l’or, le potentiel du Mali réside également dans plusieurs ressources naturelles inexploitées comme le bauxite, le minerai de fer, les métaux de base et le phosphate.
Les réserves minières sont nombreuses à être inexploitées en raison du manque d’infrastructures.

3.Posté par Lesseps le 26/11/2019 18:21

Perso je condamne votre manque de considération pour les victimes ... préférant ergoter sur le gouvernement... à contrario de vous, je préfère présenter mes condoléances aux familles de ces hommes qui, eux, ont connu le terrain !

4.Posté par ???????????????? le 26/11/2019 19:37

JOURNAL LE MONDE

Mines d'uranium : "la France n'a pas intérêt à ce que le conflit malien s'étende au Niger"

La question des intérêts économiques de la France dans la région malienne suscite de vives polémiques. Explications d'Emmanuel Grégoire, directeur de recherche à l'IRD.

Propos recueillis par Propos recueillis par Angela Bolis Publié le 30 janvier 2013 à 20h37 - Mis à jour le 31 janvier 2013 à 13h41


La France a-t-elle, derrière son intervention au Mali, des intérêts économiques à protéger dans la région ? C'est ce qu'affirme Stéphane Lhomme, directeur de l'Observatoire du nucléaire, selon qui l'entrée en guerre de Paris vise directement à "sécuriser l'approvisionnement des centrales françaises en uranium : ce dernier est extrait dans les mines du nord du Niger, zone désertique seulement séparée du Mali… par une ligne sur les cartes géographiques".

5.Posté par Nivet le 26/11/2019 19:41

3) Ferdinand, cher Ferdinand;le commentateur que le monde nous envie ! J'ai dit toute ma compassion aux familles à ce sujet . mais je ne me rappelle plus si c'est sur ce site ou FB !
Maintenant, soyez sérieux, et commentez ma réflexion . En clair , donnez votre avis sur le silence du gouvernement qui envoie ses troupes au case pipe , et dans quel intérêt ?

Bien sûr , la tâche va être difficile pour vous, il va vous falloir réfléchir !

A.N.

6.Posté par Lesseps le 26/11/2019 20:50

@ 5 : le silence du gouvernement est normal ... toutes les missions des forces spéciales sont secrètes .. mais comme vous ne connaissez rien aux missions de nos armées, vous préférez ergoter voire bavasser en faisant votre bouche cabri 😂😂 Leur sacrifice ne sera pas passé sous silence (ils recevront les honneurs militaires) ... tout le contraire en fait que ce que vous avez fait dans votre billet... mesquin pour qqn qui dit faire partie d’une l’association de l’armée française...

7.Posté par A mon avis le 26/11/2019 21:33

Alain NIVET
Il y a des circonstances où il est préférable de se taire plutôt que d'écrire de tels poncifs !

8.Posté par ???????????????? le 26/11/2019 23:19

Triste nouvelle. Dur d'annoncer ça aux familles.

Compassion pour nos soldats et leur famille.

9.Posté par polo974 le 27/11/2019 06:57

"""
Mais, surtout, ce dont on ne parle pas , c'est : qui finance le djihad, donc l'Etat Islamique , et quels sont les pays complices ?
"""

Il ne faut pas se cantonner à "3 chaines d'info sur canal+", il faut aussi lire des journaux qui apportent de la véritable info, même si elle pique.
Si tu lisais le canard, tu aurais de bonnes infos, plutôt que de la jouer "on nous dit rien".
Oui, les états gouvernent cyniquement, tous les états, la France aussi...
C'est peu ragoutant, c'est moralement condamnable (surtout quand on arme les amis de nos ennemis, ce que font tous les gros exportateurs d'armes (dont la France)).
Les militaires sur le terrains sont souvent les dindons de la farce amère.

Mais au fait, ici, il s'agit d'un accident (ce qui n'enlève rien à la douleur des proches). Un accident du travail, comme ça aurait pu arriver au manoeuvre qui meurt dans sa tranchée qui n'était pas blindée, mais là, aucun commentaire pour condamner les patrons pourris qui envoient leurs employés à la mort...

(au fait, pour revenir au manque d'info, quelle était ta réaction aux infos fournies par Snowden? l'as-tu traité de traître ou as-tu applaudi des 2 mains?)

10.Posté par Modeste le 27/11/2019 07:39

il s'emmerde dur le bougre, il faut qu'il saute sur toute l'actualité pour écrire n'importe quoi!

11.Posté par Nivet le 27/11/2019 09:14

6 ) Lesseps, l'inénarrable qui ne peut s'empêcher de moucater. Ce que vous dites, je ne le sais que trop !
Bien sûr que les OPEX sont tenues secrètes ! Même les familles ne sont pas informées.
C'est ainsi que le fils de mon infirmer va en OPEX. Ses parents ne le savent qu'à son retour.
A la Réunion, il y a une associations de prise en charge qui concerne les militaires de toutes armes revenus d'OPEX. Je m'y intéresse et ne puis en dire plus.

Mon billet est vague volontairement. Nous sommes en train de perdre la guerre au Sahel, parce que nous sommes seuls :4500 hommes sur un territoire grand comme l'Europe ! On Commence enfin à en parler. J'avais eu l'information bien avant. D'ailleurs , si on faisait voter les Français, ils seraient pour que l'on retire nos troupes

En fait, et ce dont on ne parle pas : qui finance l'Etat Islamique ? Je suis pour un blocus de ces pays , mais il y a des intérêts économiques !

Mais peut-être que vous n'avez pas fait votre service militaire, ou que vous étiez en grandes manoeuvres à la popote du régiment ? Ceci expliquerait cela !

A.N.

12.Posté par Nivet le 27/11/2019 09:28

7) Ama, vous lirez ma réponse à Lesseps;


Il faut sauver le soldat Ama !

A.N.

13.Posté par Nivet le 27/11/2019 10:09

9) Polo (je vous vouvoie), j'adhère à votre commentaire. Je condamne ceux qui envoient au casse pipe nos soldats par intérêt économique.
Pour ce qui est de m'informer, je vais chercher l'info partout !

Cordialement,
A.N.
________________________________________________________________________________

Voilà ! OSEZ me dire que je mens !

39.Posté par babeuf le 01/12/2019 15:55

Klod Posté 21 et 23 ,j'apprécie vos réponses à Mr Nivet qui dans son posté 25 présente une version idyllique de la colonisation en Algérie.;
Merci à Posté34 François……. qui rappelle à Mr Nivet dans un excellent copier-coller certes un peu long ce que fut réellement la colonisation de l'Algérie!!!

40.Posté par klod le 01/12/2019 16:02

M; Nivet : on nous balance depuis 400 ans : voyez le développement du à la "colonisation" et l'état actuel des ex colonisés , si facile .......................... ( et vous en êtes..........) .

certes, on koné : le b a ba du colonisateur sans état d'ame : infrastructures , mieux "médical" ............

certes et : merci patron !!!!!!!!!!!


mais quid du fait que personnes n'a demandé à être colonisé?
quid du fait que la colonisation a débuté par l'envahissement ( et oui .....) par des troupes coloniales du 16ème siècle et en continue pendant 400 ans ...........
quid des frontières artificielles : L'Europe se partage l'Afrique (26 février 1885) Le 26 février 1885 prit fin la Conférence de Berlin .........................................................................................


juste une question devant vos "certitudes et celles de vos comparses : la France aurait été colonisée , vous en seriez" heureux" ........................


mais bon , tout cela a déjà été dit maintes fois par des plus concernés ( les colonisés) et des plus spécialistes que moi ( des historiens )

gardez vos certitudes , vous et les tenants de "la colonisation" ......................

chacun se rassurent comme il peut sur cette terre , à chacun son karma , et surtout ( trêve de mysticisme....) à chacun sa lecture de l'histoire factuelle ................... ,

quoique , le factuel devrait donné lieu à UNE seule lecture , mais bon , c'est dans un monde idéal......... en 546 879 de l'an di grace ?

41.Posté par klod le 01/12/2019 16:13

nivet ( content du colonialisme) me fait penser à cette catégorie de patron ( pas tous HEUEUSEMENT!) qui s'offusque de l'intéressement des salariés aux bénéfices de l'entreprises .

Les mêmes en fait , ces gens emplis de condescendance ou d'arrogance , persuadés d'apporter le "mieux" aux autres ............... tout comme le stalinisme envers le monde ouvrier .................. ces gens de "droite " ou de" gauche" ( pour caricaturer) se ressemblent tellement : le cynisme et le malheur du monde et on n'est pas sortie ................

42.Posté par Nivet le 01/12/2019 19:26

38,, 40 ) dire que ces gens là ont gaspillé leur après-midi de dimanche pour nous lâcher des copiés collés partisans ! Pas de réflexion personnelle,mais que du mépris pour qui ne pense pas comme eux !

A.N.

43.Posté par Nivet le 02/12/2019 09:17

Excellent article du Général Loubet ce jour sur Boulevard Voltaire, et qui confirme mon billet !

A.N.

44.Posté par PATRICK CEVENNES le 02/12/2019 15:26

fukcd473
Au rédacteur
Heureusement que Macron et son Gouvernement ne communiquent pas sur les OPEX au Mali et ailleurs. Manquerait plus que les médias diffusent trombinoscope de tous ceux et toutes celles qui partiraient en OPEX ainsi que le lieu de l'OPEX.
Pour le côté financement, je me souviens de la Loi SAPIN 2. Ce sinistre à la con de Bercy qui a interdit les achats de plus de 1000 euros cash, au prétexte que tous les français étaient de potentiels terroristes. Ce sinistre a pensé que les terroristes étaient des gnomes.
Aujourd'hui, les fonds qui financent le terrorisme n'empruntent plus ou peu les réseaux bancaires classiques à cause de l'Oncle Sam. Ils préfèrent emprunter les réseaux cash. La Poste est visée par une enquête préliminaire du Parquet de Paris. Pdr !
J'ai été de carrière, je suis parti en OPEX et je n'ai jamais rien dit avant, pendant et après. Mes obligations et mes devoirs vis à vis de l'AA.

45.Posté par Nivet le 02/12/2019 20:35

44) Cevennes , hier, le général représentant la France à l'ONU nous répétais que la France est en train de perdre le Sahel.......Si vous lisez le témoignage du général Soubelet, que vous trouverez sur ce site, peut-être comprendrez vous !
Vous comprendrez alors pourquoi, je demande aux élus de se prononcer au sujet de notre présence au Sahel. Aucunement, je demande à ce que l'on viole le secret défense.

A.N.

46.Posté par polo974 le 04/12/2019 08:04

34.Posté par François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 01/12/2019 01:39
"""
5 juillet 1830 : la colonisation de l'Algérie est lancée
Par Cyril Guinet - Géo- Publié le 04/07/2016 à 14h30 - Mis à jour le 05/07/2019

...
"""

Je ne cite pas le tout, mais très bon rappel du "bienfait" de la colonisation...


36.Posté par Nivet le 01/12/2019 09:25
"""
34) Très bon copié collé ! Très long copié collé ! Un conseil, si vous êtes trop long, vous ne serez pas lu !
...
"""

Raté, on est plusieurs à avoir tout lu, car:
1. c'est intéressant
2. c'est bien écrit (par l'auteur initial cité)


nivet post 11 coupé semble-t-il:
""" J'avais eu l'information bien avant. """
Whaaa le scoop...
il suffit de lire le canard pour avoir ce genre d'info avant. ça fait longtemps que le sujet y est abordé, que les militaires français s'y sentent bien isolés, que l'Europe ne s'implique pas.

Sinon, faire un blocus, c'est bien mignon, mais actuellement, la gangrène est presque partout...

47.Posté par Nivet le 04/12/2019 10:01

46) Ah bon ! "Raté, on est plusieurs a avoir tout lu" ! Vous avez mesuré ça comment ?

A.N.

48.Posté par klod le 04/12/2019 21:00

nous avons nivet , le pieds noir frustrés sur zinfos974 , tout comme fides sur clicanoo , le catho tradi à la lefebvre ,frustrés également ....................... faisons avec , il en faut , hélas de ces gens, qui font que le monde est ce qu'il est depuis si longtemps .................. .

salut à "Babeuf " post 39 , merci .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 12 Décembre 2019 - 14:43 Quand la RATP et la SNCF sabordent la France !