Sport

Brésil : Dilma Roussef défend les montants investis pour la Coupe du monde

Mercredi 11 Juin 2014 - 10:02

Brésil : Dilma Roussef défend les montants investis pour la Coupe du monde
Dans une allocution radio-télévisée à la nation, la présidente brésilienne, Dilma Roussef, à 48 heures du début du Mondial, a défendu les montants investis dans la Coupe du monde par le Brésil, cibles de nombreuses critiques de la part de la population. Elle a par ailleurs affirmé que le pays était "prêt, sur et en-dehors des terrains".

Le présidente brésilienne s'est efforcée de minimiser le fardeau des 11 milliards de dollars investis dans la préparation du Mondial, dont un tiers dans la construction ou la rénovation des stades. Elle assure que ces réalisations "ne partiront pas dans les valises des touristes après le Mondial. La Coupe dure à peine un mois (12 juin au 13 juillet, ndlr), mais les bénéfices resteront toute la vie", a-t-elle poursuivi.

Concernant les 11 milliards d'euros dépensés pour ce Mondial, Dilma Roussef indique que depuis la construction des stades en 2010, "le gouvernement fédéral, les Etats fédérés et les municipalités ont investi 1,7 trillon de réais (environ 560 milliards d'euros, ndlr) en éducation et santé".

"Nous avons construit, amélioré des aéroports, des ports, des avenues, des ponts, des voies d'accès, des lignes de transport rapides et nous l'avons fait en premier lieu pour les Brésiliens", a plaidé Dilma Rousseff, qui briguera un second mandat en octobre.

Elle a enfin souhaité la bienvenue aux supporteurs du monde entier qui seront plus d'un million à se rendre au Brésil durant toute la durée du Mondial. "Le Brésil, comme le Christ rédempteur, a les bras ouverts pour vous accueillir tous", a-t-elle déclaré.
S.I
Lu 278 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >