MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Bras-Panon, victime de la crise... de mauvaise foi


Par Mario EDMOND - Publié le Vendredi 21 Juin 2013 à 16:04 | Lu 731 fois

Bras-Panon, victime de la crise... de mauvaise foi
Le Conseil Municipal s’est réuni ce mercredi 19 juin 2013 pour adopter le compte administratif 2012 de la commune de Bras-Panon. Les commentaires unanimes des principaux acteurs du conseil municipal désignent la crise dans le monde et en France pour justifier les mauvais résultats financiers de la commune. Abusant de la crédulité des conseillers dont il s’est entouré, le Maire Daniel GONTHIER cherche ostensiblement des exutoires pour expliquer sa mauvaise gestion et la gravité de la situation financière dans laquelle il a plongé la commune.

Les recettes de la commune n’ont jamais autant augmenté ces dernières années. De 2009 à 2012, la commune a engrangé près de 4 425 000 € de recettes supplémentaires en raison de l’évolution positive des dotations et participations, de l’augmentation des produits des impôts et des taxes, des produits des domaines. Les recettes totales de fonctionnement se sont élevées en 2012 à 19 598 955 € contre 15 173 401 € en 2009. Cherchez la crise.

C’est dans les dépenses folles non maîtrisées que s’explique la mauvaise situation financière de la commune. Dans un article du mois de mars dernier, la section socialiste pointait déjà les principaux postes budgétaires dont les dépenses avaient littéralement explosé : les charges de personnel avec plus de 24 % d’augmentation, les charges à caractère général et les autres charges de gestion courante. Sur la seule année 2012, les dépenses de personnels ont augmenté de plus de 800 000 €.

Depuis 2007, hormis les opérations d’ordre comptable, plus aucun virement de la section fonctionnement à la section d’investissement n’a été effectué en raison de la dégradation de nos finances.

En 2008, le budget de fonctionnement représentait 46 % des dépenses du budget global contre 54 % en dépenses d’investissement. A ce jour, le rapport est de 67 % en budget de fonctionnement contre 33 % en investissement. Le budget consacré aux investissements a été divisé par deux, passant ainsi de 16 000 000 € en 2008 à moins de 8 000 000 € en 2012 dont seulement 3 800 000 € sont destinés à des travaux d’investissement plus communément appelés les immobilisations en cours.

Concernant la dette, Daniel GONTHIER aime à répéter que la commune a fait le choix du désendettement. Comment peut-il en être autrement puisque si l’on se désendette, c’est parce qu’à un moment, on a été fortement endetté. C’est d’une logique élémentaire. Et devinez qui a endetté la commune ? L’encours de la dette était au 31/12/2007 de 6 361 909 €, il a atteint au 31/12/2009 la somme de 10 700 053 €. Le budget consacré au remboursement annuel de la dette s’élevait en 2007 à 692 000 €, il a dépassé en 2011 les 1 200 000 €. Ce qui constitue un poste de dépenses de plus en plus important tant en investissement pour ce qui est des remboursements en capital et en fonctionnement s’agissant des intérêts.

Pour ce qui est du solde de 606 000 € que laisse apparaître le compte administratif 2012, il s’agit du pire solde de clôture que nous connaissons depuis 2009. Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est un solde précoce car il faut avoir en perspective le budget primitif de 2013 que le conseil municipal a déjà voté en février. Les projets de dépenses actés et les crédits ouverts notamment en fonctionnement laissent présager une nouvelle dégradation de nos finances. Nous pouvons même d’ores et déjà dire que le budget primitif 2013 voté est insincère et électoraliste, qu’il nous conduit tout droit dans le gouffre.

Au regard de ces éléments budgétaires tirés de l’analyse des comptes administratifs, nous pouvons affirmer que ce dont souffre notre commune aujourd’hui, c’est de la crise de mauvaise foi de Daniel GONTHIER et de sa très mauvaise gestion.

Il s’agit du dernier compte administratif du mandat de Daniel GONTHIER et de son conseil municipal qui a été voté. Il est très mauvais et la commune est dans une très mauvaise posture. C’est là le triste bilan d’une mandature qui s’achève.




1.Posté par Rémi LABOUS le 22/06/2013 07:05

Le problème de BRAS PANON est peut-être aussi le nombre peu important de contribuables.
Maintenant il est difficile pour l'opposition de cracher dans la soupe car eux ou leurs familles profitent de ce système soi-disant électoraliste, la mairie étant probablement le premier employeur de la commune. Chaque famille doit avoir un frère, une sœur, un cousin qui y travaille. A voir l'article, je me dis que l'opposition nouvellement élue procédera, pour faire baisser la masse salariale, à des licenciements. Je n'y crois pas un instant.
Pour ma part, vivant ici depuis bientôt trois ans je me réjouis de ne pas être à ST BENOIT ou ST ANDRE qui sont des communes dirigées par la gauche. BRAS PANON au contraire de ces deux villes est une agglomération relativement propre où il est agréable de vivre.

2.Posté par fégnasse le 22/06/2013 08:12

a vrai dire le probleme à braspanon c'est les employé qui travaille pas

3.Posté par Panonnaise et fière e l''être le 23/06/2013 11:38

+ 100 Monsieur Labous. Bras-Panon évolue. Nous avons en place un maire qui a travaillé, qui travaille et qui travaillera encore dans les années à venir pour faire de Bras-Panon une commune exemplaire dans l'est.
Les finances vont mals ? évidemment si on interprète à sa manière.... Etant opposant faut bien trouver un sujet pour faire sa campagne.... C'est légitime qu'une commune en pleine croissance, voit ses budgets (masse salariale, budget de fonctionnement etc) croitrent également !
Fégnasse, les employés ne travaille pas ? j'aurais aimé que l'ensemble des agents des collectivités territoriales du département travaille autant que ceux de notre commune.... C'est grâce à eux également si aujourd'hui nous avions une belle ville où il est agréable à vivre.
En tout cas, j'ai hâte de voir un jour, l'opposition au pouvoir, pour voir de quoi ils sont capables... lé fasil cosé... na war si lé fasil fé

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes