MENU ZINFOS
Politique

"Bras-Fusil a été communautarisé", déplore Patrice Selly


Le maire de Saint-Benoît fait le point après plusieurs nuit de violences sur sa commune. Il appelle au calme.

Par Zinfos974 - Publié le Lundi 24 Janvier 2022 à 14:44

Le maire de Saint-Benoît tire la sonnette d'alarme après des nuits de violences sur sa commune. Dans une conférence de presse donnée ce lundi après-midi, il appelle les autorités à jouer "collectif" et demande une mobilisation de l'Etat et de la Justice aux côtés de la mairie.

Bras-Fusil : des "désordeurs" dans un quartier communautarisé

"On parle de meutes de jeunes comme on parle de meutes de chiens", déplore le maire de Saint-Benoît qui évoque des "familles de désordeurs" qui "sont parfois relogées dans d'autres communes. On ne traite pas les problèmes, on les déplace !"

"Le quartier de Bras-Fusil a été communautarisé avec des problèmes d'intégration ", affirme-t-il avant de pointer du doigt : "Il y a chez certaines familles une démission parentale totale. Des enfants errent dans les rues jusqu'à deux heures du matin".

"On sait qu'on parle de la communauté mahoraise et comorienne. Il ne s'agit pas de stigmatiser. Il y a des individus au sein de cette communauté qui nuisent à leur propre communauté", déplore le maire de Saint-Benoît. "Je demande à la police : "'Est-ce que Bras-Fusil est devenue une zone de non-droit ? '"

Suspendre les aides de la CAF, expulser les "désordeurs"

La mairie de Saint-Benoît annonce la possibilité prochaine de saisir les aides de la CAF en cas de fraude pour des familles défavorablement connues des forces de l'ordre : "Nous activerons ce levier sans aucun état d'âme", assure l'édile.

Il compte aussi réunir les bailleurs sociaux pour réfléchir à la possibilité d'expulser les fauteurs de troubles des cités où ils sévissent.

 


Appel à la mobilisation des autorités

Patrice Selly demande à ce que l'Etat, les forces de l'ordre et la justice travaillent dans le même sens. Il déplore notamment la libération des sept suspects : "Ils sont libres de retrouver leurs camarades ce soir et de recommencer, je suis atterré !"

"Quel est le message de la Justice envoyé à la population et aux délinquants ? Je ne comprends pas, j'ai même l'impression que l'on nous abandonne", lance-t-il.

L'édile annonce que huit médiateurs supplémentaires seront déployés dans le secteur et qu'une patrouille de policiers municipaux fera des rondes nocturnes dans les jours qui viennent.

Patrice Selly réclame des moyens supplémentaires, notamment en matière de forces de sécurité, pour assurer le retour à la normale à Saint-Benoît.

Les deux victimes

Un jeune a été violemment pris à partie par un groupe de délinquants samedi soir. Il est toujours hospitalisé au GHER et souffre de poumons perforés et d'un traumatisme crânien.

L'homme de 70 ans était encore hospitalisé au CHU Félix Guyon, explique le maire de Saint-Benoît. Le septuagénaire rentrait chez lui en voiture avec son fils et sa femme.



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

28.Posté par Bénédictin le 24/01/2022 17:31

Merci Monsieur le maire de commencer à appeler un chat un chat. . Bien sûr qu’il ne s’agit pas de stigmatiser une communauté mais Il est important de mettre le doigt sur les gens qui posent soucis dans le quartier de bras fusil et d’ailleurs. Dans 5 à 10 ans le problème sera d’une autre ampleur.
Nous avons eu notre quota maintenant c’est aux autres régions de France de prendre le leur. Mayotte est un problème franco français il est inadmissible que seule la Reunion en paye les conséquences.Il faudrait que nos élus prennent conscience qu’il est nécessaire de négocier avec l’État français pour que cette migration vers la Reunion soit arrêtée. Nos élus doivent demander à l’État une égalité de traitement pour que les Mahorais Arrêtent de venir en nombre à la réunion afin de percevoir logement et prestations sociales.
Que nos élus de tous bords politiques arrêtent de considérer la Communauté Mahoraise comme un réservoir de voix pour assurer leur élection.
Que cela soit dit en passant il n’y a pas que bras fusil. Très souvent à partir de 19 heures alors que nous habitons à deux pas de la gare routière je suis dans l’obligation d’aller au-devant de mon fils qui revient de ses cours, car il y a toujours un attroupement de jeunes entre 6 et 15 ans au niveau de l’hôtel des impôts. Mon fils n’est pas un gringalet mais j’ai quand même peur qu’il soit agressé pour des futilités.

27.Posté par Népomicenne hoareau le 24/01/2022 17:28

A travers cette conférence de presse, on voit l'état de déliquescence de notre pays qui n'a plus les moyens de nous défendre contre cette horde de barbares que le système gouvernemental laxiste a fait déferler sur notre commune. Même le maire n'y peut rien, quoi qu'il en dise. Dispose-t-on encore d'une police, d'une gendarmerie, d'une armée ? Qu'attend-on pour expulser manu militari vers leur contrée d'origine ces êtres malfaisants qui empoisonnent la vie de notre petite commune déjà sinistrée ?
Combien de politiciens oseront s'afficher comme ce maire pour dénoncer ces barbares qu'on nous a imposés ?
J'entends déjà les jérémiades des droitsdel'hommistes gauchistes, pour qui le mal-être grandissant de la population ne compte pas face à ces êtres démoniaques venus achever une Réunion déboussolée mais qui, selon eux, ont des droits.
Si la constitution met le peuple en danger, il faut changer la constitution, c'est vital pour la survie de nos enfants.

26.Posté par electeur le 24/01/2022 14:23

Quand il exerçait la profession d avocats il a bien défendu ces bons a rien aujourd'hui c est le retour du boomerang ,ça arrivera aussi aux autres maires de l île qui négligent a faire sanctionner les incivilités .

25.Posté par COUPEZ le 24/01/2022 17:22

Ce que je dis depuis longtemps.

COUPEZ LES ALLOCATIONS AU PARENTS DE L'UNE OU L'AUTRE DES COMMUNAUTES ET VOUS AUREZ PLUS DE SOUCIS !

24.Posté par té bana le 24/01/2022 17:09

L'éducation des enfants incombe aux parents et quand ils sont démissionnaires, c'est aux services sociaux de protéger les enfants! L'Est est délaissé depuis des années : carences éducatives non corrigées, services sociaux démissionnaires, écoles démunies et familles laissées à l'abandon. Aucune structure de loisirs, aucun aménagement des espaces de loisirs.
Le nouveau maire a commencé l'aménagement du front de mer mais il y a tellement à faire. Les HLM n'ont pas honoré leurs obligations d'aménagements des pieds d'immeubles et l'ANRU sous l'ère Fruteau aurait détourné des fonds prévus pour les pauvres!
Selly, vous allez y arriver et il faudra venir en aide aux plus démunis, quelle que soit leur race ou origine!

23.Posté par Virgile le 24/01/2022 17:05

Ce maire devrait donner sa signature à Zemmour, cela me parait être la logique même!

22.Posté par Juskakan le 24/01/2022 17:01

Je vote pour ce mec ! Si d autres élus avaient le courage de s unir ,et surtout faire ce qu ils disent ! Fo fou déor !!!!

21.Posté par Lewis le 24/01/2022 13:58

Saint Benoît Saint André même diagnostic même problème et rien comme action de peur de stigmatiser. Et pourtant il faudra agir ! Et vite.

20.Posté par INTEGRATION OBLIATOIRE le 24/01/2022 16:54

Ceux qui ne font pas d'efforts à s'intégrer convenablement doivent être expulsés du territoire français, surtout certains mahorais qui croient tout faire â leur guise comme à Mayotte. Voilà pourquoi l'extrême droite gagne des points, à cause du laxisme de nos dirigeants.

19.Posté par tehmal le 24/01/2022 13:43

A vouloir parquer les gens qui n ont pas connu, comme les creoles, fait le chemin de l éducation populaire, l éducation civique à l école, le respect de l autorité, le service militaire obligatoire, le respect de la parentalité, des traditions, des cultures installées et des règles d une société soucieuse d évoluer ensemble, voilà le résultat... Il y aurait du travail pour beaucoup de gens si l État voulait bien, aux côtés des collectivités, reprendre en main la jeunesse désœuvrée. Il faut des médiateurs de quartiers mais aussi des accompagnateurs d accès à un logement avec suivi et contrôle inopiné régulièrement. Ils ne savent pas vivre en immeuble ils sortent des bidonvilles, du camp, du clan et ne se retrouvent pas dans ces immeubles. Il faut aussi des éducateurs de la Caf. Pas de bon comportement, on consigne les allocations. On n apprend pas à l école, pareil. Pour les bailleurs, il faut des concierges d immeuble s ayant notion d éducateur et de grand frère qui assure un lien avec les desordeurs et non des nettoyeurs externes qui font le minimum de ménage et s en vont. L un n empêche pas l autre. Tout un système d éducation à revoir. La Réunion est au bord de l explosion et aucune commune n est épargné e. Tardera viendra, bientôt n est pas loin dit notre bon proverbe créole....

18.Posté par HULK le 24/01/2022 16:34

Bravo M.SELLY. Justice laxiste voire complice. Scandaleux. Et ce n'est que le début. Le pire reste à venir.

17.Posté par sceptique le 24/01/2022 16:18

A chaque fois on déplace le problème, mais aucun élu se mouille pour dire qu'il faut traiter le problème.
De plus certaines catégories de personnes, on les met dans un immeuble, et ce sont les autres qui fichent le camp car eux dès qu'ils arrivent ils cassent ils salissent et ils font la loi. C'est pour cela qu'on trouve des communautés dans certains endroits

16.Posté par Disons un gros lol le 24/01/2022 16:18

C’est cette « communautarisation » qui t’as mis au pouvoir. Assume asteur.

Première fois mi voit un malbar la peur le feu

15.Posté par Antiflic le 24/01/2022 16:11

Cela fait longtemps que l'on aurait du supprimer la CAF aux familles de délinquants

14.Posté par boss974 le 24/01/2022 16:05

abracadabrantesque

13.Posté par martino le 24/01/2022 13:05

Enfin,un maire qui a des c....je n'habite pas à st benoit,mais 'cest pareil à st denis, cette communauté s'approprie la ville,il faut le dire tout haut,même la police a peur,elle laisse faire

12.Posté par OnSeDemandeParfois le 24/01/2022 16:02

Moi je ne comprend pas ces jeunes. Pourquoi agressé des personnes qui ont rien avoir avec leurs conflits et rivalités. Puis, si ils sont venu à la Réunion à la base, c'était pas pour avoir une meilleur vie ! Et maintenant, ils terrorisent la population. ça n'a aucun sens.
Je me rappel, il y a 30 ans en arrière, il y avait pas beaucoup de Mahorais, Comorien ou Malgache. Ils n'étaient peut-être pas trop apprécier par une partie partie de la population Réunionnaise .Mais au moins; ils étaient sans histoire et il y avait pas autant d'histoires de violence.

11.Posté par Zaine976 le 24/01/2022 15:54

Il se réveille enfin, quand on veut être élu on aime bien avoir des girouettes qui voteront pour vous. On donne des cuisses de poulet, ailes de poulet, des régimes bananes vertes. Ça se faisait déjà à saint Louis début des années 2000. Maintenant que vous êtes élu vous avez ces cailloux dans la chaussure.

10.Posté par Bizarre le 24/01/2022 15:53

Pourtant i accueil a zot avec le coeur et c'est comme cela qu'ils nous remercient ? Mi met pas tout dans le même panier, mais faudrait que dans cette communauté zot y arrive à régler ce problème entre zot, si i gagne pas foute les fauteurs de troubles dans un bateau direction zot île

9.Posté par Lulu le 24/01/2022 15:51

arrêtez les menaces A G I S S E Z!

8.Posté par dalon le 24/01/2022 12:51

Bravo Patrice ! Tu as du courage, mais attention à ne pas te faire clouer au pilori

7.Posté par Sucré-Salé le 24/01/2022 15:38

Votre discours est juste et courageux...

Il faut en finir avec le politiquement correct car on passe à côté des choses importantes !
Sinon, un jour vous aurez une guerre civile.

Surtout le levier "je coupe les allocations" des pseudos parents de mineurs qui traînent les rues à 2h du mat portera ses fruits ! Mais il faut le faire !

6.Posté par fleurs le 24/01/2022 12:35

surtout ne les envoyez pas à St Denis, on a notre Cota ici je crois

5.Posté par sakifo le 24/01/2022 12:27

la faute à qui ? mr le maire depuis que vous êtes au pouvoirs c'est le foutoir total, st benoit avec l ancien maire c était le fenoir, avec vous mr le nouveau maire c est l apocalypse que vive st benoit et sa population.

4.Posté par dani le 24/01/2022 12:22

faut pas en parlé ou critiqué , sinon comme dab. ont va nous catalogué de raciste . quand tôt ou tard çà va "pété"... j'espère que les politiques, la justice, les forces de l'ordre, prendront leurs responsabilités . Trop c'est trop !!!!

3.Posté par fab le 24/01/2022 12:10

il faut fou dehors tout de suite ! pas dans 10 ans ! arrête cherche zexcuse pour cette bande de sauvage

2.Posté par Sylvain le 24/01/2022 15:10

la gangrène s étend de Mayotte vers la Réunion

1.Posté par stop le 24/01/2022 12:00

Voilà un jeune maire qui parle vrai, mais lorsque vous écrivez la même chose sur Zinfos, vous êtes systématiquement refoulés des commentaires.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes