MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Braqueurs de bijouterie : Adorateurs des voyous télévisés


Par Jules Bénard - Publié le Lundi 11 Mai 2015 à 14:15 | Lu 374 fois

Braqueurs de bijouterie : Adorateurs des voyous télévisés
Mon propos n’est pas ici de dénigrer la télévision ; je préfère le dire en préambule, au cas où quelque mauvais coucheur style "pipo" ou "mimite-le-chatte"…

Qu’elle ait une bonne ou une mauvaise influence sur le public (pas que les jeunes), cette question relève de la sociologie. Je constate juste que les braqueurs de la bijouterie dionysienne ne sont que des abrutis : ils ont tenté de reproduire ce qu’ils voient à longueur de journée dans des feuilletons de série Z où des apprentis braqueurs (comme eux) tiennent leurs flingues comme des fangoks ! (*)

Antenne Réunion a eu la bonne fortune de se procurer les bandes de vidéo surveillance, bravo ! On voit nettement le porteur du pistolet se tenant exactement comme à la télé. Le bras droit surélevé à hauteur de son visage, largement écarté de son corps, il pointe son arme de travers, légèrement inclinée, son poing armé faisant un angle de près de 90° avec son avant-bras.

Il devait se trouver beau sinon impressionnant… et n’a eu que l’air con.
Les enquêteurs, malgré les circonstances dramatiques, ont peut-être franchement rigolé en regardant ces zozos opérer.

Tel quel, si ce crétin tire, il n’a aucune chance de toucher sa cible, sinon par le plus grand des hasards. En revanche, il a toutes les veines de sa casser le poignet ou, comble des réjouissances, de se tirer dans le pied !

Tous les gendarmes, tous les policiers, tout instructeur en armes à feu vous diront qu’une arme se tient à hauteur de ceinture, coude au corps, canon en direction de sa cible. Ou alors, en opération, le bras légèrement tendu, arme vers la cible. Il y a eu un excellent reportage sur ce sujet avec des conseillers de films d’action dernièrement.

Quant à l’image de l’arme pointée "à l’horizontale et à plat", ça ferait rigoler un apprenti Wyatt Earp. Avec un 9 m/m, on perd l’arme au premier recul. Avec un 357 magnum, on se casse le poignet. Avec un 44 mag, on reçoit le canon dans la gu… !

Qu’un ne vienne pas m’accuser de donner des leçons de braquage à des délinquants amateurs ; ces imbéciles ne lisent pas les journaux, encore moins les courriers de lecteurs.

Quant à mes amis, je sais qu’ils ne braqueront personne… sinon le bistrotier du coin : "In miské ou la vie !" Et pour ça, pas besoin de flingue. Un sourire suffit amplement.
Bonne bourre !

(*) Fangok : probablement d’origine malgache, ce terme surtout utilisé dans l’Est et désigne un outil aratoire, petite binette à manche court au fer recourbé. Se nomme aussi "gratte" dans le Sud et "fer" à Mafate. Marrant, non, trois noms pour un seul objet sur un aussi petit territoire ? Le fangok ne braque que les hannetons du ver blanc.



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes