MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Faits-divers

Braquage du Super U aux assises : Le vigile a frôlé la mort


C'est une affaire à tiroirs qui est jugée à partir de ce lundi, et pendant toute la semaine, devant la cour d'assises. Le braquage du Super U, en août 2017, a marqué La Réunion. Le vigile du magasin, victime de plusieurs tirs, avait bien failli perdre la vie.

Par IS - Publié le Lundi 8 Novembre 2021 à 13:49

Rudolphe Blagnac a été grièvement blessé par plusieurs tirs (DR)
Rudolphe Blagnac a été grièvement blessé par plusieurs tirs (DR)
Ludovic Fontaine, 33 ans, et Anthony Robert, 28 ans, ont des profils de délinquants avérés. Le premier compte 27 condamnations à son casier judiciaire, dont 19 pour des faits de vols aggravés, et le second, 12 condamnations dont 7 pour des vols aggravés. Le zèbre perd rarement ses rayures.

Pour bien comprendre les faits qui leur sont reprochés, il faut remonter au 9 juillet 2017. Ce jour-là, vers 17 heures, deux individus au visage dissimulé pénétraient dans une habitation de Piton Saint-Leu et agressaient une septuagénaire, surprise alors qu'elle revenait de son jardin. Elle était clouée au sol, ligotée et bâillonnée si brutalement que son appareil dentaire avait cédé. Le reste de la famille avait également été menacé avec un fusil de chasse et une bombe lacrymogène avant que les deux individus ne prennent la fuite. L'équipée avait, au passage, dérobé deux fusils de 14 mm et 9 mm. Un troisième homme, Charles Latchimy, 47 ans, est soupçonné d'avoir participé à ce vol avec arme et séquestration. 

Dix jours plus tard, le 18 juillet, la station service Total, située route des Tamarins, était la cible de  quatre coups de feu tirés dans la porte vitrée de la boutique verrouillée. Le pompiste avait eu à peine le temps de s'enfuir. Deux hommes avaient pénétré à l'intérieur du magasin et dérobé des cigarettes et une somme d'argent liquide. L'un d'entre eux, vêtu d'une tenue ressemblant étrangement à celle décrite par la famille agressée à Piton Saint-Leu, avait tenté de fracturer le coffre-fort. Les faits avaient duré une dizaine de minutes seulement.

Un business à 400 000 euros

Le 3 août, alors que le responsable du magasin Super U du centre ville de Saint-Paul et la responsable de caisse procédaient comme d'habitude au dépôt de la recette du jour à l'étage du bâtiment administratif, le vigile avait surpris dans le couloir attenant deux hommes armés et encagoulés qui l'avaient immédiatement braqué.

Rudolphe Blagnac avait été grièvement blessé par trois tirs et forcé d'indiquer où se trouvait la salle du coffre. Malgré leurs recherches, les agresseurs étaient repartis bredouilles, laissant cachée sous une table, la responsable de caisse terrorisée.

Ludovic Fontaine avait été balancé après s'être vanté d'avoir commis le braquage. Il avait été placé sous surveillance et la présence d'Anthony Robert à ses côtés avait été mise en évidence. Malgré ses dénégations, Charles Latchimy, repéré à proximité des lieux, est soupçonné d'avoir joué le rôle du guetteur. Ce "coup" était susceptible de leur rapporter 400 000 euros. La veille du braquage, les suspects s'étaient déjà rendus sur les lieux afin de faire du repérage.

De multiples cambriolages visant des coffres-forts à leur actif

Lors de l'instruction du dossier, de multiples versions de ces trois faits ont été données par les accusés. Des versions qui n'ont pas forcément été confirmées lors des confrontations et de la reconstitution du braquage de supermarché de la Chaussée Royale, à Saint-Paul.

Charles Latchimy a été plusieurs fois dédouané par ses compères et conteste toute forme d'implication même s'il connaissait bien les deux autres qui se sont rendus à son domicile du sud de l'île avant chaque "coup".

En 2019, Antony Robert, Ludovic Fontaine, ainsi que deux autres individus, ont été jugés devant le tribunal correctionnel pour des vols commis après le braquage du Super U - entre le 7 août et le 30 octobre 2017 - au restaurant des 3 Brasseurs de Saint-Paul, Saint-Pierre et Sainte-Marie, à l'enseigne Weldom de Saint-Paul et Saint-Leu et enfin à l'Hyperjardin de Saint-Paul.

Anthony Robert encourt 30 ans de réclusion criminelle pour tentative de meurtre sur Rudolphe Blagnac. Ludovic Fontaine et Charles Latchimy, en récidive des faits qui leur sont reprochés, risquent 20 ans de prison.

Les jurés, emmenés par le président de la cour d'assises, Michel Carrue, ont quatre jours pour se forger leur intime conviction sur les responsabilités et la culpabilité de chacun.

Le verdict est attendu vendredi 12 novembre.

Parties civiles: Me Isabelle Lauret, Me Rémy Boniface, Me Michel Lagourgue - Accusation : Bérengère Prud'homme - Défense : Me Jean-Jacques Morel, Me Sébastien Navarro, le bâtonnier Me Georges-André Hoarau, Me Marie Brio.




 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes