MENU ZINFOS
Faits-divers

Braquage d'un fourgon de cigarettes au Port : Un des braqueurs a tout avoué


Le 27 avril 2021, deux hommes vêtus de noir, armés et encagoulés, attaquaient un camion en plein jour avant de l'abandonner à la Rivière-des-Galets, vidé de son contenu. Emmanuel R., chargé du braquage et de conduire le véhicule jusqu'au lieu de prise en charge du butin, aurait reconnu les faits ,contrairement aux autres protagonistes de cette histoire, dont un Morby.

Par Isabelle Serre - Publié le Mercredi 7 Décembre 2022 à 16:29

Les cagoules et les masques auraient été retrouvés dans une maison abandonnée (Photo d'illustration)
Les cagoules et les masques auraient été retrouvés dans une maison abandonnée (Photo d'illustration)
C’était le 27 avril 2021, au Port. Un fourgon transportant des paquets de cigarettes  était braqué par des hommes armés et encagoulés. Seulement 30 minutes après, le camion était retrouvé vide sur un parking. Pas moins de 60.000 euros de cigarettes avaient été volés, ainsi qu’environ 30.000 euros en espèces. Selon les premiers éléments, c'est Alexandre Morby qui aurait proposé à Kévin G. et Emmanuel R. de faire le coup. Il aurait fourni tous les détails concernant les mouvements du fourgon et aurait récupéré les deux braqueurs avec le butin après qu'ils aient abandonné le véhicule.

Ce mardi, Emmanuel R., 23 ans, considéré comme un des artisans du braquage qui lui a valu une mise en examen pour participation à une association de malfaiteurs en vue de préparer un crime, demandait à retrouver la liberté avant d'être jugé. Le vingtenaire serait le seul dans cette affaire à reconnaitre les faits. "Il a subi des pressions parce qu'il a parlé. La voiture de sa mère a été incendiée en représailles", a indiqué son avocat, plaidant son placement judiciaire devant la chambre de l'instruction, ce mardi.
 

Le conseil a également fait valoir que l'arme avec laquelle le livreur de cigarettes aurait été menacé était factice et n'avait jamais été retrouvée. "J'ai grandi dans la délinquance. J'ai été influencé et j'ai pas réfléchi", a argumenté le détenu, exprimant sa honte envers sa famille et la société. Des déclarations qui n'ont pas particulièrement ému le ministère public, indiquant au passage qu'un appel du parquet avait été interjeté suite à la notification de l'ordonnance de mise en accusation. Le juge d'instruction n'aurait en effet pas visé le critère de "bande organisée" dans la liste des faits reprochés.

La chambre de l'instruction devra statuer sur ce point. En attendant cet avis, les juges de la rue Juliette Dodu ont refusé la demande de remise en liberté d'un des braqueurs présumés.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes