Social

Bourbon Bois: En colère, les salariés investissent le domicile du directeur

Lundi 12 Novembre 2018 - 14:49

Le mouvement reprend, et le ton se durcit. Après la bataille menée en septembre dernier pour la sauvegarde de leurs emplois, les salariés de Bourbon Bois sont entrés ce lundi en grève illimitée. Soutenus par la CFDT et l'UR974, ils ont quitté le piquet de grève du Port en milieu de matinée pour se rendre directement au domicile possessionnais du directeur des filiales, Yvon Le Villain.
 
"On a un employeur qui fait tout pour que Bourbon Bois ferme, comme l’atteste un document écrit de sa part", indique Johnny Laguarrigue, secrétaire général de la CFDT-BTP. Et de reprocher : "Il vient de mettre deux salariés clés de la société à la porte et a déconnecté tout l’informatique".
 
Parmi les revendications : la réintégration desdits salariés, la reprise des chantiers, mais aussi et surtout la mise en place d’une organisation permettant la poursuite de l’activité. "L'entreprise est viable", souligne le syndicaliste, l'activité ayant été considérée comme "encore rentable" par le cabinet de Secafi - dont les conclusions ont été relayées par nos confrères du JIR. 

Pour rappel, lors du dernier conflit, la direction avait proposé un PSE (plan de sauvegarde de l'emploi), lequel plan avait été refusé par la Dieccte (direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi). Une décision perçue comme une victoire par les salariés, visiblement déterminés à poursuivre le combat. 

L’opération coup de poing menée ce matin, les grévistes l’expliquent par l’absence de dialogue social. "La semaine dernière, on devait avoir deux réunions, il est resté chez lui. Ce matin, il n’est pas venu non plus. Nous avons été obligés de venir à son domicile pour trouver la fin de conflit. S’il le faut, restera là jour et nuit".
 
Un mouvement qui a passablement agacé Yvon Le Villain, qui n’a pas souhaité répondre à nos questions.

Zinfos974
Lu 5134 fois




1.Posté par Fidol Castre le 12/11/2018 15:08

L'Etat laisse les gens violer les domiciles privés.
Le 17, les manifestants pourront-ils perquisitionner la chambre à coucher du préfet ?

2.Posté par Dictature de la racaille le 12/11/2018 15:20

J'apporte mon soutien à Monsieur Le Villain.
Il n'est pas possible, dans notre démocratie, que des racailles s'introduisent chez un entrepreneur et le menacent physiquement (à la fin de la vidéo, nous entendons clairement une racaille menacer cet homme). Le chef des voyous, Lagarrigue, menace de rester jour et nuit au domicile du chef d'entreprise. C'est une prise d'otages et une violation de domicile.

C'est très grave.

3.Posté par Dictature de la racaille le 12/11/2018 15:21

J'apporte mes encouragements et mon soutien à la liquidation de cette entreprise. Il ne sert à rien de se battre pour préserver les emplois de ces délinquants.Leur place est derrière la barre d'un tribunal correctionnel.

C'est honteux.

4.Posté par miro le 12/11/2018 15:56

Oh ! le vilain ! ....

5.Posté par Modeste le 12/11/2018 16:27

si cette entreprise est viable, faites comme à fait les employés d'une entreprise en métropole reprenez l'usine l'actif et le passif et continuez à faire fonctionner cette boite, le tout c'est d'être bien conseillé et suivi dans vos actions sur un mode de fonctionnement, voir ce qui est possible et si le carnet de commande le permet....!

6.Posté par Modeste le 12/11/2018 16:29

ceci dit au vu des méthodes employées par ces employés.....là cela devient proprement scandaleux et c'est bien regrettable, ce n'est de cette manière que vous sauverez vos emplois vous devenez ridicules!

7.Posté par Al dente le 12/11/2018 16:31 (depuis mobile)

La racaille est à tous les niveaux ! Pauvre France....

8.Posté par marie le 12/11/2018 16:35

Ce n est pas en faisant ce qu ils font qui me semble illégal que vous allez gagner des points

Pourquoi ne proposez vous pas de reprendre l entreprise comme le dit un post

ca me semble une excellente idee

9.Posté par viande roger le 12/11/2018 16:45

ils ont raison de faire ça.
le gars se fout clairement de leur gueule et les méprise.
il doit moins faire le malin maintenant.

10.Posté par cmoin le 12/11/2018 18:22

Il faut les embarquer et les mettre en prison,ils n'ont as à faire ca.
Si l'entreprise n'est pas viable,normal de la liquider.

11.Posté par Pro no stick le 12/11/2018 18:38 (depuis mobile)

Enflure de patron !

12.Posté par La vérité vraie... le 12/11/2018 19:10

Soutien total aux salariés ! Si l'entreprise est viable, il doit payer. La justice n'a qu'à faire saisir les biens le cas échéant ! Trop facile de s'en prendre aux misérables pères et mères de famille. Si la justice estime néanmoins qu'il est dans son droit alors don't acte !

13.Posté par Laurent le 12/11/2018 19:30 (depuis mobile)

On n'entre pas au domicile dune personne. C'est inacceptable violation de domicile

14.Posté par Ti Tangue entrepreneur le 12/11/2018 20:00

11.Posté par Pro no stick le 12/11/2018 18:38 (depuis mobile)
Ben ou na qua reprendre cette entreprise avec ses "gratels" menaçants

15.Posté par ali le kafhir le 12/11/2018 20:22

des gens qui se batay pour leurs revenus en sont arrivé la et se mettre hors la loi

@ post 2 & 3 : tes ancêtres, ils étaient quoi avant 1789

et enlève le poil de cul que tu as sur la langue çà fait pas bien pess rastignac

16.Posté par rekin le 12/11/2018 21:11

au moins ils vont à la source de leurs problèmes pas comme les ti merdeux qui bloquent les routes et prennent en otage les réunionnais qui n'y sont pour rien

17.Posté par La gitane le 12/11/2018 21:17 (depuis mobile)

Ça mérite une chemise arrachée

18.Posté par jean-richard bennala le 12/11/2018 23:14

cmoin à l'EPSMR au lit et vite une tisane pour vous soigner ,les bandits et les fous peuvent se comprendre.

19.Posté par Romain le 13/11/2018 09:55

Heu.... Les commentaires outrés sur la visite des employès au domicile je vous comprends pas : dans l article il est mentionné qu il y avait déjà 2 reunions de prévu où le patron à poser un lapin à tout le monde ...

Qui accepte de se faire poser 2 fois un lapin ??? Non mais vous vivez sur quelle planète ? On ne nous donne rien dans la vie, faut se battre pour obtenir et c'est ce que font ces employés parce qu ils n'ont pas le choix. La vie n'est faites que de conflits d intérêts, se laisser faire et se plaindre par la suite me semble inconscient.
Ces salariés prennent leur destin en main, c'est tout à leur honneur, et ne leur conseillez pas des choses dont vous n'avez aucune idée de la faisabilité comme vos histoires de reprise de l'entreprise et autres conneries que votre cerveau malade a fantasmé... Le patron se fout de leur gueule et les menent en bateau, si le patron vient pas à eux c'est eux qui vont au patron. Donc bravo : ça c est un comportement de gars qui prennent leur destin en main et veulent en être maître c'est pas des assistés et des attentistes qui auraient fait ça.

20.Posté par cmoin le 13/11/2018 11:42

post 19 Si ils veulent prendre leurs destins en main qu'ils rachètent l'entreprise ou en crée une vue que c'est viable selon eux.

21.Posté par A post 2 le 13/11/2018 13:29 (depuis mobile)

A vous lire, on se demande.c'est qui la racaille ?

22.Posté par Pro no stick le 13/11/2018 19:30 (depuis mobile)

2 et 3
Pauvre taré.

23.Posté par Batigol le 14/11/2018 07:32 (depuis mobile)

Au moins ceux là visent uniquement celui directement lié à leur entreprise et à leurs emplois, je ne cautionne pas mais c est toujours mieux que les autres qui vont bloquer les routes et faire payer tout le monde pour leurs propres revendications.

24.Posté par sergei le 15/11/2018 17:29

moi a sa place je me barre et je les laisse dans leur merde

25.Posté par jean-richard bennala le 16/11/2018 09:32

@ poste 24 il peut le faire des patrons voyous à la pelle et ou koman ou râle ça complice patron macro dehors

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie