MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

"Bouchons là, ça nout’ patrimoine, ça !" N’importe quoi !


Par Jules Bénard - Publié le Mardi 29 Mars 2016 à 08:43 | Lu 738 fois

"Bouchons là, ça nout’ patrimoine, ça !" N’importe quoi !
Pas content, ce jeune à la télé : "Lu insulte nout’ bouchons ? Ca nout’ patrimoine, ça !"

Tout ça parce qu’un chef étoilé avouait avoir failli rendre ce qu’il venait d’avaler : un bouchon. Permettez-moi quelques commentaires…

Et d’une, ce chef étoilé a raison ! Les bouchons industriels actuels, c’est… c’est de… c’est de la… oui, ça minm’ minm’ ! La production de masse fait que bouchons, samoussas, bonbons piment et autres boulettes de poisson n’ont plus que le nom de leurs glorieux ancêtres.

Et de deux, les bouchons, les vrais, sont une tradition chinoise. Ils sont apparus chez nous au début des 60’s, chez "Casquette" et "Ti-Couloir". Ils n’étaient pas moulus mais hachés. Et assaisonnés comme il se doit.

Les meilleurs que j’ai dévorés avec la gloutonnerie que vous devinez, étaient fabriqués dans une boutique de Trois-Bassins. Un poème, cette boutique. Que je vous en parle en vitesse…

Elle se tenait face au débouché de la route venant des bas. Dans une arrière-salle, deux tables à manger. Le vieux compère Chinois officiait à la demande, devant les clients du midi. Il te bricolait, avec son couperet, et avec une dextérité que lui eût enviée Bruce Lee avec son nunchaku, des shop suey de toute beauté. Il officiait dans une karay posée sur un bec-Bunsen. Jamais vu ça.

En attendant de nous gaver d’un tas de bonnes choses, on demandait une tournée. Là encore, du jamais vu : il posait la bouteille de Johnny devant nous.

"Hein ! zot va di à moin après combien whiskies zot la boir !" Une confiance totale. T’as vu ça souvent, toi ?

Quant aux bouchons… Oté camarade, bouchons dame-jeanne, alala calib !

Pour en revenir à ce "patrimoine" qu’on met à toutes les sauces, c’est le cas de le dire… Ajoutons-y les "sandwiches bouchons gratinés" et "pains américains", spécialités purement réunionnaises et il n’y a vraiment pas de quoi s’en vanter.

Ce jeune entendu à la télé va-t-il aussi s’énerver si je dis que les deux horreurs que je viens de citer sont de la merde ? Des injures à la gastronomie. Des insultes au bon goût. Des publicités anti-diététiques.

Autant s’injecter une dose d’huile de vidange par intraveineuse, ce sera plus rapide et presque aussi nocif.

La notion de patrimoine, jeune crétin, doit être maniée avec précaution. Ce n’est pas un fourre-tout. Faute de quoi elle devient une poubelle.

Jules Bénard




1.Posté par li le 29/03/2016 13:16

Que les snackers en prennent de la graine
Y a bouchon et bouche-trou.

Humm les bons bouchons ek in ti pimen sa lé bon minm!

In sopsui gazon...repu pou la zournée.

Idem pou lo macatia . O ki lé lo vré?

Revenons à l essentiel, lo goût péi oté !

2.Posté par li le 29/03/2016 13:26

Par contre pou lo chef étoilé ou na tou faux.
Lu lé dans les etoiles, lu lé in malappris.
Di pou vré, si mi a'lance dan ton figur ton manzé lé à vomir , ti rigole ou ti ennerve ?
Mi fé pa la guerre pou in bouchon pa bon, mè té ...kozé comme sa mi fé avale à lu. Et en guise de nunchakuku mi a'trap'do batwar.

Quand on aime pas on dit on n aime pas. Et non c est à vomir !

3.Posté par Vassili le 29/03/2016 14:33

Je retiendrais "jeune crétin" ... Pimenté comme adjectif !
Mais c'est quand on commence à se traiter de nom d'oiseau que le débat se cristallise et que chacun reste sur ses positions.

4.Posté par andre le 29/03/2016 14:28

mange un bouchon S de B ou va di a moin si sa c un bouchon!!!

5.Posté par Choupette le 29/03/2016 20:02

Qu'est-ce qu'ils y connaissent les jeunes en matière culinaire ?

Les industriels qui fabriquent ces bouchons n'y connaissent rien en cuisine locale.
Ils font l'impasse sur les aromates, tout ce qui donne du goût à l'aliment.

Idem pour les saucisses. C'est fade, immangeable.

A croire qu'il n'y a plus de poivre, ni d'oignons verts à La Réunion. Ils ont inventé la cuisine rapide sous prétexte que c'est ce que les gens veulent.

Ces agro-alimentaires ne devraient pas se lever le matin.

Les meilleurs dim-sum (bouchons) que j'ai dégustés, c'est en Belgique, dans mon restaurant chinois préféré, servis dans des paniers en bambou montés en étage. Tenez-vous le pour dit.

Je n'en mange plus depuis quelques années quand quelqu'un qui vivait dans un champ de cannes nous avait racontées qu'il avait reçu la visite de personnes venant du sud et qui lui demandait la permission de poser des pièges à rats autour de son container ... .

La pire pizza que j'ai mangée, c'était une (reine) ce midi dans un resto où j'ai dû poireauter 1/2 heure après l'avoir commandée et payée. Du papier mâché avec des ingrédients sans goût. Même les sachets d'huile n'ont pas réussi à la pimenter. On ne m'y reprendra plus.

J'aurais dû aller en face et commander une barquette.

6.Posté par li le 29/03/2016 22:41

Pauvre choupette

Ds l temps mi noré bien di à ou...un ti queu la moru grillé ek do ri é pimen vert lé mieu
Mé moman, minm ek la moru bana la trouve moyen fione à nou
Dur dur trouve in bon moru koméla
A mi di à ou la vi la réunion la pa facile ouiii...

7.Posté par polo974 le 30/03/2016 10:39

5.Posté par Choupette le 29/03/2016 20:02 | Alerter
""" Qu'est-ce qu'ils y connaissent les jeunes en matière culinaire ? ... """

Mémé choupette a parlé, ugh ! ! !

Qu'est-ce que t'y connais aux jeunes ? ? ?

Il y en a de toutes sortes, donc l'amalgame et la généralisation sont idiots.
Certains d'entre-eux sont de (très) bon cuistots, d'autres (hélas trop nombreux (au delà de 0, c'est déjà trop)) préfèrent un mac ou un quick à un bon carry...

8.Posté par vincent Caramante le 30/03/2016 11:20

Cher Jules,
L'importance du sujet n'est pas de savoir si vi ém lo bousson oupa.
L'importance du sujet est, semble-t-il, sur le dénigrement systématique, de la part de quelques Zozos, pensant détenir le savoir sur tous les sujets, parce qu'ils sont de culture européenne.
La question est de savoir si, ces Zozos, oseraient tenir les mêmes propos dans les autres Régions de France ou d'Europe ? Et pourquoi le font-ils ici ?
Sans être natif de La Réunion, et après quarante ans de Kréolité familiale, politique, syndicale, associative, tu me connais suffisamment, pour me permettre de m'exprimer sur la présence d'un mépris récurrent qui ne sert qu'à moukater lo kiltir kréole.
Il y a une façon de dire qu'un plat ou un mets n'est pas à mon goût. A vomir, c'est de l'insulte.

Cordialement. Vincent

9.Posté par Jules Bénard le 31/03/2016 10:10

A Vincent Caramante :
J'adore lire tes commentaires, mon Vincent, surtout quand tu n'es pas d'accord avec moi !
Parce que tu argumentes au lieu de te contenter, comme beaucoup, de baver.
Tu manies bien le français, avec une pointe de (hum!) piment, comme il sied à tout bon bouchon.
Nous avons la chance, à St.Pierre, d'avoir encore de vrais bouchons, dans une petite échoppe rue des Bons-Enfants, une échoppe dont la vieille maman du tenancier les fabrique elle-même.
Un régal, mi explique pas ou...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes