Société

Boucan Beach Market attaque la mairie de Saint-Paul devant le juge administratif

Mercredi 26 Septembre 2018 - 23:36

Le maire de Saint-Paul se retrouve assigné ce jeudi par le gérant d'une supérette de Boucan Canot. Le commerçant estime que l'arrêté municipal du 11 juillet dernier interdisant la vente d'alcool entre 21h et 8h du matin sur un périmètre défini est préjudiciable à ses activités. 

Le Boucan Market Beach, place des coquillages à Boucan Canot, représenté par le bâtonnier Laurent Payen, a déposé un référé suspension afin d'obtenir l'annulation avec effet immédiat de l'arrêté municipal. 

Il s'agit clairement de faire valoir, devant la juridiction administrative, la reconnaissance du droit au travail ainsi que le manque à gagner sur le chiffre d'affaires de la supérette. 

Lire aussi Interdiction de vente d'alcool à Saint-Gilles : Du "racisme social"
Regis Labrousse
Lu 6565 fois



1.Posté par A chacun de voir le 27/09/2018 00:37 (depuis mobile)

Aux Etats-Unis ils font confiance à l'individu. D'oú certaines libertés. Après si on estime qu'on ne peut pas certains pourraient tirer des conclusions sur notre capacité à.

2.Posté par riverain boucan le 27/09/2018 07:50

racisme social parce qu"on l'empêche de vendre de l'alcool la nuit ...on aura tout entendu....ils ont vraiment un problème avec le respect d'un arrété dans l'ouest !!! vous vous croyez ou monsieur ??? vous préférez vous remplir les poches , au détriment de l'augmentation de la délinquance sur boucan, et de tous les désagréments qu'apporte ces personnes alcoolisées pour les riverains !!!

3.Posté par Partage le 27/09/2018 07:55 (depuis mobile)

Oui nou l'alcool ici c 24 sur 24 gars

4.Posté par Modeste le 27/09/2018 08:02

j'espère que la justice confirmera l'arrêté, faut arrêter passé une certaine heure. çà sent le rhum dans certains quartiers.....!

5.Posté par Farandole le 27/09/2018 08:02

Tiens donc ?! Ce gérant bosserait-il la nuit ? Je ne pense pas que le créneau horaire soit préjudiciable à son activité professionnelle.

6.Posté par jules le 27/09/2018 08:40

N'importe quoi, il va falloir calmer ce gérant!sa boutique est devenu un lieu de rassemblement de jeunes gens qui passent leurs journées à boire et à fumer de la drogue!je parles pas des tags et de l'odeur de pisse dans la ruelle juste à coté depuis que c'est devenu un squat!Honteux, je boycotterais désormais cette boutique, compte tenu de la mentalité de ce gérant qui cause du trouble au voisinage!le pognon est le plus important, la santé de ces jeunes clients qui boivent toute la journée ne l'intéresse pas...et je parlerais pas des mineurs qui ressortent de cette boutique avec des bouteilles de bières!

7.Posté par Frigidaire le 27/09/2018 09:41

Saint-Paul est devenu depuis plusieurs Maires (droite comme gauche comme LPA comme tout) le Far West avec les passe-droits attribués par le Maire pendant son mandat, ou les adjoints dont le Maire a besoin pour le vote des budgets.
La situation devait s'arrêter un moment ou à un autre, malheureusement pour SINI c'est sur lui que c'est tombé. La Préfecture, l'Etat, demande à tous les Maires de se mettre dans le chemin du "vrai" droit et là cela fait mal pour les "boutiks" sur le front de plage car il y a énormément de restrictions avec la sauvegarde du littoral, aussi bien dans les DOM (voir Guadeloupe) que sur les plages de l’Hexagone (voir le chik proche de Marseille et les algues de Monaco).
Les bistrotiers (et non pas les paillotes, terme du Sud de la France Hexagonale rien à voir avec La Réunion) de plage doivent lire un peu, avec leur conseils, les devoirs auquels ils sont soumis au lieu de demander le paiement du pas de porte (interdit sur le littoral)
Pour le cas particulier cioncerné, il faut rappelé que le lotissement "Les coquillages" se trouve dans une zone "protégée" c'est la ravine ds aigrettes, à bon entendeur

8.Posté par MARIE le 27/09/2018 10:35

Mais son commerce a t il le droit d etre ouvert toute la nuit???

9.Posté par jean-richard bennala le 27/09/2018 11:23

exploitant la misère sociable de ces gens là , le RSA coule à flot et je m'enrichie sur le dos des sans grandes réflexions , un bar ou un bordel pour alcoolique en détresse? moche et destructeur de st gilles.

10.Posté par ABERRANT le 27/09/2018 13:27

le tribunal administratif doit etre ferme a l'encontre de se gérant de supérette ,qu'il respect les horaires d'une sup"rette et non bordel d'alcool.

11.Posté par Tikaf le 27/09/2018 20:29 (depuis mobile)

Après qd bane jeune va fait l'accident l'I va expliqué pourquoi l'I la vends l'alcool...allez cachette boug! Un bouteille l'huile 4€50????

12.Posté par fontaine le 27/09/2018 23:54

VIDOT dit à lu don

13.Posté par Dodo la saumure le 28/09/2018 00:35 (depuis mobile)

C'est pas mieux de vendre du charette à 49 volts en plein chaudron

14.Posté par . PIL-POIL le 28/09/2018 03:33

Quel hypocrite ce type, il ne pense qu'à sa poche un point c'est tout.
Les jeunes qui boivent de l'alcool de plus en plus jeune, les ivrognes qui dégradent, ceux qui provoquent des accidents, qui font du bruit, qui agressent les bonnes gens : Ils s'en tape. Lien sociale ! t'en foutrais moi...
Pourquoi il aurait-il une exception pour lui ?

15.Posté par Jp POPAUL54 le 28/09/2018 07:52

Beaucoup de bruit pour des boissons vendues.
C'est Boucan Cannettes !!!
.

16.Posté par payet le 28/09/2018 09:52

ta raison gars fatigue zote fesse, bane la meritait....vous vous croyez ou?j'aurais tendance a dire in the jungle.quand on voit les politques qui vous devisse le pei sans qu'un seul bouge son gros fessier, regarde out pei, comment il devient, arrete gratte fesse, fais un move gars apres nous coze

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter