Société

Bonification retraite: Les gendarmes réunionnais veulent briser l'injustice

Mardi 13 Mars 2018 - 00:29

Deux traitements différents sous le même toit. Les gendarmes « originaires » de La Réunion soulèvent une situation de discrimination qui perdure bizarrement au sein de leur institution.


Astreints au silence, les gendarmes ne peuvent se montrer visages découverts
Astreints au silence, les gendarmes ne peuvent se montrer visages découverts
Effectuer les mêmes missions et le même volume horaire mais ne pas bénéficier de la même bonification, c'est la situation intenable que dénonce un tout nouveau collectif.

Réunis ce lundi soir dans un cabinet d’avocats saint-paulois, une trentaine de gendarmes défient leur autorité. Probablement une première nationale. Leur demande ne vise pas à obtenir un avantage mais uniquement de réclamer une égalité de traitement avec les gendarmes originaires de métropole. 

Depuis 2015, lorsque deux gendarmes, l’un métropolitain, l’autre originaire de La Réunion, effectuent le même nombre d’années de service dans notre île, le premier verra ses annuités retraite doublées mais pas le gendarme originaire de La Réunion…

Dans les faits, par exemple, 5 années de service à La Réunion seront comptées 10 annuités à un gendarme originaire de métropole mais bizarrement, le gendarme originaire de La Réunion effectuant strictement le même état de service ne disposera pas de la bonification. Une injustice que n’acceptent plus les « originaires » (terme clairement employé par l’administration de tutelle, ndlr) de La Réunion. 

Et cette discrimination dans laquelle persévère la Direction générale de la Gendarmerie nationale concerne aussi les « originaires » de Martinique, Guadeloupe, Guyane lorsqu’ils sont affectés dans leur DOM d’origine. Les conséquences de cet différence de traitement ne sont pas difficiles à deviner. Un gendarme métropolitain ayant « doublé » ses annuités partira logiquement plus rapidement en retraite. Ce qui a le don de clairement jeter le trouble dans les rangs, avisent les gendarmes du collectif.

Une circulaire de la DG de la Gendarmerie confirmait pourtant en 2012 que les "originaires" pouvaient prétendre à la bonification lors de leur "passage" dans leur DOM d'origine. Mais depuis 2015, "l'interprétation de notre hiérarchie est tout autre", dénoncent les gendarmes
Une circulaire de la DG de la Gendarmerie confirmait pourtant en 2012 que les "originaires" pouvaient prétendre à la bonification lors de leur "passage" dans leur DOM d'origine. Mais depuis 2015, "l'interprétation de notre hiérarchie est tout autre", dénoncent les gendarmes
Aux côtés de leur avocat, le gendarme Payet*, porte-parole du collectif, précise en ces termes cette drôle d’injustice : « Nous travaillons dans les mêmes conditions que nos collègues et aux mêmes horaires. Pourtant, un gendarme non originaire peut faire 7 ans en métropole, puis il vient 11 ans à La Réunion avec les CIMM. Il aura donc fait 18 années de service et il prendra sa retraite beaucoup plus tôt que nous », compare-t-il. 

La médiatisation et la médiation du Défenseur des droits avant la judiciarisation

Le gendarme réunionnais devra, lui, au terme de ses 11 années maximum passées dans son île d’origine, devoir rempiler dans un autre territoire pour compléter sa retraite à taux maximal… Le plus souvent, il devra retourner en métropole, voire dans un autre DOM, et donc se séparer une deuxième fois de ses attaches familiales réunionnaises. « Une double peine » selon les gendarmes, désormais déterminés à crever l’abcès malgré leur devoir de réserve. C’est d’ailleurs sur cet aspect du déchirement familial qu’est intervenue une épouse de gendarme réunionnais, membre du nouveau collectif des « femmes de gendarmes réunionnais ». 

Le préjudice est d’autant plus incompréhensible que les textes réglementaires ne créent pas ce biais. Le Code des pensions civiles et militaires (en son article R 14C) précise que les « originaires » qui accomplissent un « passage » dans leur territoire d’origine peuvent bénéficier de cet avantage et est confirmé par un décret du 3 novembre 2011 que rappelle d'ailleurs une circulaire de la DG de la gendarmerie en 2012.

Mais voilà, en 2015, une réorganisation administrative a fait que le centre payeur des retraites des gendarmes est dorénavant piloté par les services de gendarmerie. « Et pour une raison qui nous échappe », la Gendarmerie fait une lecture différente du décret. « Ce qui nous choque aujourd’hui, c’est que le décret n’est pas respecté et est même interprété par notre hiérarchie », affirme le gendarme Payet.

Me Alain Antoine, avocat du collectif, s’avance, à l’exposé simple du dossier, que les faits de discrimination semblent pour le moins caractérisés. Si le tollé médiatique venait à ne produire aucune réaction de la part des hautes instances de la Gendarmerie, l’avocat du collectif prévoit d’ores et déjà de signaler ce cas d’école au Défenseur des Droits - à qui il compte écrire dès la semaine prochaine - avant d’envisager de ferrailler devant la juridiction administrative.  


*Nom d’emprunt. Pour des raisons évidentes de discrétion, les gendarmes qui font partie du collectif souhaitent rester anonymes

Pour aller plus loin : 

Une fois le militaire affecté en territoire outre-mer, la gendarmerie distingue trois types de régimes : 

1) le régime de cadre général concerne les non originaires. Le séjour est limité à quatre ans et peut être prolongé 1 année + 1 année, soit 6 ans, puis le gendarme est réaffecté en métropole. Le gendarme fait alors ce qu’on appelle « campagne », c’est à dire que ses années effectuées sur le territoire réunionnais (ou autre DOM) comptent double. (exemple : 5 années effectuées = 10 années cotisées)

2) le régime de cadre spécifique qui concerne les originaires bénéficiant des CIMM (centre des intérêts matériels et moraux). Leur séjour est par contre limité à onze ans (c’est-à-dire une première affectation de 6 ans, avec une prolongation de 3 ans possible, puis 1 an, puis 1 an pour arriver jusqu’à onze années), et ensuite le gendarme est réaffecté en métropole. Mais le gendarme originaire de La Réunion (ou d'un DOM) « ne fait pas campagne ».  Donc ses années de service ne comptent pas double.

3) le troisième régime concerne les militaires non originaires et c’est ce qui fait désordre aujourd’hui. Ces non originaires obtiennent leur statut CIMM et sont donc limités à 6 ans + 3 ans +1 +1 soit 11 ans, puis sont réaffectés en métropole. Mais la différence réside dans le fait que ces années (onze ans maximum) comptent double contrairement à ce que peuvent prétendre les Réunionnais.

ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 8509 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

91.Posté par serpent à sonnettes le 17/06/2018 19:53

Bien tristes vos commentaires !! Pensez à vos collègues des autres armes...
Tristes conditions de vie n'est-ce pas ?
La gendarmerie relève bien du code de la Défense, mais elle relève directement du ministère de l'intérieur sur le plan hiérarchique et budgétaire... et c'est bien là le hic.... vous croyez que la marine, l'armée de l'air et de terre ont les mêmes droits que les gendarmes ?? je vous trouve un peu égoïstes sur ce coup là !

A titre d'exemple et en toute connaissance de cause la notion de CIMM (centre des intérêts matériels et moraux) n'est absolument pas reconnue ni prise en compte dans les demandes de mutations vers l'outre-mer (si si je vous l'assure)... qu'on soit lié par un pacs, marié, avec ou sans enfant, quand on est qu'un matricule, dans les autres armes, on ferme son clapet (c'est juste un principe illégal au passage, surtout en temps de paix).
La notion d'originaire et de non-originaire n'a non plus sa place dans les débats car elle est considérée comme discriminatoire au titre de la constitution.
Il n'existe pas à ce jour dans les autres armes, et contrairement à la gendarmerie nationale, un modèle de demande de reconnaissance de CIMM..... alors avant de pleurer pour quelques mois de bénéfices de campagnes (bonifications) autant demander l'alignement de l'ensemble des textes RH en vigueur au sein des 4 armées (car il y a de quoi dire, et surtout : tout à refaire).
A mais non oups ! chacun tire la couverture vers soi, c'est tellement mieux comme ça....

A bon entendeur, je vous salue bien bas.... :-)

90.Posté par PATRICK CEVENNES le 16/03/2018 12:07

fukcd473
Apprenez déjà à lire correctement un texte.
"... Le Code des pensions civiles et militaires (en son article R 14C) précise que les « originaires » qui accomplissent un « passage » dans leur territoire d’origine peuvent bénéficier de cet avantage et est confirmé par un décret du 3 novembre 2011 que rappelle d'ailleurs une circulaire de la DG de la gendarmerie en 2012. ..."
C'est bien le verbe pouvoir (avoir la possibilité de) qui est utilisé et non pas le verbe devoir (être tenu de) !
Donc, on peut dire que le rédacteur du texte a fait la "nique" à certain et que le fonction du service des pension de la Gendarmerie est un bon fonctionnaire, puisque le service n'est pas tenu de comptabiliser les bonifications et autres aux "originaires"! Il mérite une petite prime celui-là. Mdr !

89.Posté par Marc le 15/03/2018 14:38

88. Tous droits ouverts à un hexagonal muté en outremer.

88.Posté par Floflo le 14/03/2018 23:50 (depuis mobile)

Bizarrement parle pas de la prime d''installation en métropole quand il sont recruter, de la possibilité de cumuler leur vacances sur plusieurs années et du billet d''avion gratuit de temps en temps pour profiter de ces vacances cumulé dans leur dom

87.Posté par roro 61 le 14/03/2018 12:44

À 37. Posté par Geronimo le 13/03/2018 13: 19, vous avez oublié de dire que les gendarmes Métropolitains se bousculent au portillon pour pouvoir faire un séjour intéressant sous toutes ses formes à la réunion. Les demandes dépassent largement les offres disponibles .

86.Posté par §*!? le 14/03/2018 11:27

Candide, vous voulez des g os billets ?

85.Posté par Candide le 14/03/2018 11:10

Certains demandent un traitement égalitaire pour les avantages mais une préférence régionale pour les embauches. Un peu de cohérence s'il vous plait, vous allez me faire vomir.

84.Posté par GIRONDIN le 14/03/2018 11:08

Qu'on arrête avec ces passe-droits !

Qu'ils bossent (tous les nouveaux fonctionnaires) comme dans le privé :


Age minimum de départ en retraite
Avant le 1er juillet 1951 60 ans
Du 1er juillet au 31 décembre 1951 60 ans et 4 mois
Année 1952 60 ans et 9 mois
Année 1953 61 ans et 2 mois
Année 1954 61 ans et 7 mois
Année 1955 62 ans

83.Posté par itriste le 14/03/2018 10:46

Question aux spécialistes (roberto, Merlin ...)

Qu'en est-il de la réversion de l'ITR ?

Merci pour vos réponses.

82.Posté par jeanot le 14/03/2018 09:12

oui POST 29 JE suis entierment d accord

Vous voulez les memes droits alors allez faire vos preuves en metropole et revenez en sejour ici et la vous auez les annuites
sachez que ce n est pas un cadeau de venir a la Reunion et bien souvent un ordre de mutation.

En parlant de mutation il faudrait que tous prof y compris pour beneficier des avantages pecuniers vous ayez une mutation en metropole

81.Posté par Jo le 14/03/2018 08:41 (depuis mobile)

Il ne faut pas dire n''importe quoi ... les gendarmes pays bénéficient de la bonification pour services actifs d''un an tous les 5 ans comme tout le monde.
Et reste prioritaires dans les mutations dans leur Dom avec les CIMM. Ça c''est inégalitaire non.

80.Posté par titi974 le 14/03/2018 07:33

Post 66 Roberto je ne dit pas le contraire je dis juste qu ils veulent souvent jouer sur les deux tableaux , les militaires ont un devoir de réserve que souvent les gendarmes ne respectent pas arguant que dans la police il existe des syndicats.....et ne t inquiète pas je sais parfaitement que les gendarmes sont des militaires....

79.Posté par le retraité le 14/03/2018 07:29

Bon courage aux jeunes collègues, ce combat remonte à de nombreuses années en arrière déjà.

Il faut faire réparer cette injustice car la retraite arrive très vite et quand elle est là, son montant ne bouge plus vraiment avec les années qui s écoulent donc, quelques annuités supplémentaires ne peuvent qu'aider à vivre correctement.

Pour les primes également avant c était la même chose, on ne voulait pas l'accorder aux réunionnais et après bien des tergiversations les primes ont été octroyés aux originaires : il faut le savoir.........

78.Posté par Merlin le 14/03/2018 05:52

@ 76.Posté par roberto le 13/03/2018 23:28
Précision : les pensions déjà indexées le sont à vie et ne connaissent plus de dégressivité. Donc les bénéficiaires actuels n'ont aucun soucis à se faire. C'est les futurs pensionnés qui sont concernés par un taux dégressif.À compter du 1er janvier 2009,
Aujourd'hui l’ITR n’est attribuée qu’aux pensionnés qui :
Actuellement, l'ITR est accordé aux nouveaux bénéficiaires qui peuvent justifier qu'ils :
- ont leur résidence effective dans les collectivités concernées. Les services de la direction générale des finances publiques (c’est-à-dire les trésoreries générales au niveau local) contrôleront cette condition essentielle. Les demandeurs et les bénéficiaires de l’ITR, les administrations de l'État, les collectivités territoriales ainsi que les opérateurs de téléphonie fixe ou mobile seront tenus de communiquer les renseignements, justifications ou éclaircissements nécessaires à cette vérification. En cas d'infraction « volontaire », le droit à l’ITR sera perdu.

- ont accompli 15 années de services effectifs dans les collectivités ou remplissent les critères d'éligibilité retenus pour l'octroi des congés bonifiés (c’est-à-dire que le « centre des intérêts moraux et matériels » du fonctionnaire y est situé) ;

- justifient du nombre de trimestres nécessaire (160 trimestres en 2008, 161 en 2009, etc., jusqu’à 164 en 2012) pour obtenir le taux maximum (75 %) de la pension de retraite de fonctionnaire ou, à défaut, perçoivent une pension échappant au mécanisme de la décote ;

- ont été radiés des cadres depuis moins de cinq ans.

Dans la réalité, les pensionnés bénéficiaires sont en majorité originaires de métropole.... Et oui, le système était plutôt laxiste jusqu'en 2008.

77.Posté par Marc le 14/03/2018 03:16

69. Disposition qui n'a jamais été contestée sérieusement devant le Conseil constitutionnel à ma connaissance. Le seul cas que j'ai retrouvé (11 décembre 2008), le moyen avait été écarté car la QPC n'était pas encore effective du fait d'une loi organique non encore adoptée.

Et quand bien même le conseil l'écarterait, il ne le ferait qu'au regard d'une nécessité impérieuse du service (un peu la même logique que le service minimum: certains services sont trop indispensables pour s'arrêter) et je vois mal où vous trouveriez pareille justification ici...

En tout état de cause, la Constitution s'applique aux militaires. C'est d'elle qu'ils tirent leur existence, c'est d'elle que les lois même que vous citez tirent leur force. Sans Constitution, pas de droit.

76.Posté par roberto le 13/03/2018 23:28

72.Posté par Merlin**** j ai aussi trouvé cela ***************
L'indemnité temporaire de retraite ne sera plus du tout attribuée à compter du 1er janvier 2028. Le choix de cette date est arbitraire et repousse aux calendes grecques la disparition de cette anomalie. Cependant, entre 2009 et 2027, le montant des ITR attribuées aux nouveaux bénéficiaires sera limité à un plafond, défini par décret selon la collectivité de résidence (mais qui devrait être fixé uniformément à 8 000 €). Mieux, à partir de 2019, ce plafond va décroître progressivement jusqu’à devenir nul le 1er janvier 2028.

2. Anciens bénéficiaires

S’agissant des anciens bénéficiaires, le montant des ITR (octroyées avant le 1er janvier 2009) est gelé avant de connaître une dégressivité puis un plafonnement uniforme.

Dans l’immédiat, les ITR sont plafonnées à leur valeur au 31 décembre 2008. Elles seront soumises à un second plafond réglementaire, fixé par année. Jusqu’en 2018, la part dépassant ce second plafond sera écrêtée progressivement chaque année pour atteindre finalement le plafond réglementaire relatif à l'année 2018 (qui devrait être à cette date de 10 000 € par an à La Réunion, Mayotte et Saint-Pierre-et-Miquelon et de 18 000 € dans le Pacifique).


75.Posté par roberto le 13/03/2018 23:18

72.Posté par Merlin ************* https://www.la-retraite-en-clair.fr/cid3198512/retraite-france-outre-mer.html#

74.Posté par 971 le 13/03/2018 22:09 (depuis mobile)

Il ne faut pas dire n''importe quoi pour certains ignorants..quand un insulaire débute dans l''hexagone ou est affecté dans l''hexagone, il est aussi avec sa famille qui doit aussi sacrifier ses conditions de vie et se séparer des siens.


73.Posté par Giovanni le 13/03/2018 21:50 (depuis mobile)

Mr et mmes les journalistes c bien de vouloir faire du sensationnel ms il faut BIEN se renseigner avant Certes les années doublees ne comptent pas pour tous les originaires mais par contre tous les originaires ont droit a une RETRAITE INDEXEE...

72.Posté par Merlin le 13/03/2018 21:27

@ 14 et 15

Ne racontez pas de conneries. Avec les IMM, un gendarme métro peut parfaitement lui aussi profiter de l'ITR en plus de l'indexation de leur retraite ! Si le sujet vous dépasse, ne commentez pas inutilement.

71.Posté par Merlin le 13/03/2018 21:23

13.Posté par le retraité le 13/03/2018 08:02

J'en fais partie, j'avais traité directement avec le service des retraites de l'Etat qui a validé mes bonifs OM à la lecture de l'article R14 du code des pensions civiles et militaires. Quelques officiers au melon hypertrophié en ont décidé autrement depuis 2015. La gendarmerie craint sans doute une fuite massive de ses personnels dans le civil. Elle a bien raison.

70.Posté par Merlin le 13/03/2018 21:15

Le code des pensions civiles et militaires n'ayant toujours pas été modifié, il est toujours aussi favorables aux originaires des DOM. Seule une petite hiérarchie militaire aveugle a décidé que des textes officiels ne valaient rien. Battez-vous camarades !! Pour vous et tous ceux qui subissent cette injustice en fin de carrière !

69.Posté par roberto le 13/03/2018 21:07

60.Posté par Marc le 13/03/2018 19:28

. Fonctionnaire civil ou militaire, tout le monde est soumis à la Constitution. FAUX ! ! le droit de greve est inscrit ds la constitution VRAI !! , un militaire a t il le droit de grève NON ! quand au code des pensions il recapitule les textes applicables aux militaires, aux fonctionnaires et civils travaillant pour les armées ou l état , je ne vois en quoi il est inconstitutionnel du fait que les retraités hors les catégories citées ci dessus dépendent des caisses de retraites !!! alors avant de sortir des conneries



45. Fonctionnaire civil ou militaire, tout le monde est soumis à la Constitution. Il n'y a pas de marge d'interprétation: le régime existant dans le code des pensions est inconstitutionnel.

68.Posté par loyada le 13/03/2018 20:55

37.Posté par geronimo*** si le gendarme réunionnais est muté ds son ile c est qu il en a fait la demande !!!!!!!(sous le meme statut de durée qu un metro) si il veut comme les metros faire des annuités il demande sa mutation ds les DOM TOM ou autres il sera ds la meme position que le gendarme metro a la réunion , sauf que le réunionnais sera indexé de 35% lors de sa retraite contrairement au metro meme si celui ci prend sa retraite ds l ile !!! essaes de comprendre

67.Posté par loyada le 13/03/2018 20:48

53.Posté par Sbib***le gendarme continental fait aussi campagne en Corse (contrairement aux militaires des corps de troupe qui eux ne font campagne en Corse) et il y reste le temps qu il veut contrairement au séjour outre mer et ambassades ou le sejour est de trois ans voire quatre maxi avec au cours de sa carriere deux sejours seulement (hors opex) quand aux gendarmes réunionnais peut être est ce considéré comme anormal au vu de cette situation , mais le réunionnais ou autre ultra marin quand il retournera ds son ile pour sa retraite il percevra 35% de plus qu métro , donc qu on leur donne le choix soit les annuités soit l indexation en fin de carriere mais leur demand e est injustifiée ou ....guidée !

66.Posté par roberto le 13/03/2018 20:41

59.Posté par titi974 ***les gendarmes sont régis comme des militaires parce qu ils sont MILITAIRES !!! et un militaire est tenu au devoir de réserve ! c est cette attitude qu il s engage a appliquer des le moment ou il a signé quoique tu en dises et en pense , quand a ceux là je pense que leur carriere est tracée !!! quoiqu ils fassent

65.Posté par roberto le 13/03/2018 20:38

61.Posté par Zenesrebel**avant de raconter des conneries essaies de connaitre le metier de militaire !! les gendarmes sont militaires et si ils veulent faire des annuités n ont qu a faire une demande pour d autres pays ou régions que la leur , simple comme bonjour

64.Posté par Antiflic le 13/03/2018 20:26 (depuis mobile)

Après sar les’polociers, les profs les gens de làprefectures mairie etc
Bref rien a foutre des fonctionnaires
Allez’faire Voir à zot
Chez les grecs

63.Posté par klod le 13/03/2018 20:10

post 57 a dit beaucoup de chose "réelle" ............... à chacun son "corporatisme" en framce , hin ???????????

thorgal .......... vive les BD dans ce monde hypocrite où le corporatisme est de 1ère, surtout en notre "douce framce" ...................

un véritable "état des lieux" des avantages des uns et des autres en framce ....................... ? stop au "corporatisme" , une "spécificité " framçaise .

alors que le travail , du privé au public , c'est le travail !!!!!

nos "énarques " et "autres comiques politicards" feraient mieux de bosser sur les difficultés de certains métiers , en dehors du prisme "public/privé" ............ ou du prisme "hexagone/ RUP ". Certains métiers justifierait un départ à la retraite plus tot , ce qui est déjà pris en compte dans le public , et oui ! merci le "public"!!!!!!!!!

des réformes ?????????? macron a du pain sur la planche , alors que les anciens du "vieux monde" politicard de droite ou de gauche n'a rien fait !!!!!!! sur ce point , ha que oui, "en Marche" !!!!!!!!!!!

62.Posté par Zenesrebel le 13/03/2018 19:36 (depuis mobile)

Dozièm parti.
Y fo in soulevman dann toute lé dom. Nou peu pu lès banna mépriz anou konmsa! Kréol rouv zot zié! Tir malol dann zié oté! Anon monte azot kel kalité nou lé! Nou vé pi zot y amèn la Renyon an sharèt shaviré!

61.Posté par Zenesrebel le 13/03/2018 19:29 (depuis mobile)

Plis mi avans, plis mi rann amoin konte ke politisyen la Frans y pran bann domien (kisoi réyoné, kisoi gwadloupéin, kisoi martiniké, kisoi gwiyané, kisoi néokalédonien, kisoi maoré) pou d''la merde. Nou lé pa konsidéré konm fransé mé konm zétranzé

60.Posté par Marc le 13/03/2018 19:28

45. Fonctionnaire civil ou militaire, tout le monde est soumis à la Constitution. Il n'y a pas de marge d'interprétation: le régime existant dans le code des pensions est inconstitutionnel.

59.Posté par titi974 le 13/03/2018 19:19

Le problème de la gendarmerie c est que quand cela les arrange ils veulent les règlements du ministère de La Défense sur le statut des militaires en mission et quand le vent est favorable on se tourne vers les règlements du ministère de l intérieur comme pour la Police il serait souhaitable qu une décision soit prise soit ils font partie de La Défense et tous ces gendarmes sont régit comme des militaires soit l intérieur et son régit comme des policiers nationaux et ce de quelques origines qu’ils soient....quoi qu ils en soient les mutations devraient être obligatoires

58.Posté par Manu le 13/03/2018 19:07

C'est sûr qu'à la veille de la réforme du statut des cheminots et des fonctionnaires, la bataille est gagnée d'avance !
Bon courage les condors et n'oubliez pas que vous êtes militaires et que le chef c'est Emmanuel !
Si vous déraillez il va vous remettre sur les rails. Ah ! ah ! ah !

57.Posté par Thorgal le 13/03/2018 18:53

Les gendarmes originaires de la Réunion, réclament le campagne simple...soit ,pour être comme les métros.
Mais étrangement....tout le monde oublie que le gendarme natif de la réunion partira avec sa "petite"retraite...majorée de 35%....contrairement au métro qui partira plus tôt mais s'il veut prendre sa retraite à la Réunion ne sera pas majoré de 35%...
et oui il n'est pas originaire de la Réunion!!
:-)

56.Posté par klod le 13/03/2018 18:41

meme système de retraite pour tous !!!!!!!!!!!!, vivement "la réforme" et stop au "corporatisme" qui tue l'économie française!

8 le seul avantage du "public" / "privé" devrait être la sureté de l'emploi compte tenu du travail "pour l'intérêt général" . le reste : prime de vie chère pour tous , retraite pour tous ................................


le "corporatisme" à la framçaise dénonçait il y a bien longtemps dans "Toujours plus" de François de Closets, est toujours d'actualité ............... A lire .

55.Posté par CONTRIBUABLE le 13/03/2018 18:40

BON D ACCORD ILS VEULENT ÊTRE COMME LES COLLEUSES DE MÉTROPOLE ON L4URS SUPPRIME LE SALAIRE MAJORE RÉUNION ON LEURS DONNENT LE SALAIRE D UN GENDARME MÉTROPOLITAIN COMME ILS SERONT SUR LE MÊME PIED D ÉGALITÉ ET ILS ARRÊTERONS DE SE PLAINDRE TOUS ÉGAUX SI C EST CA QU ILS VEULENT .

54.Posté par L''''INSOUMIS le 13/03/2018 18:34

Liberté - EGALITE - Fraternité

SURREMUNERATION POUR TOUS OU POUR PERSONNE !

Ce ne serait pas ca la véritable "Egalité réelle" de la République* Française ?
Pourquoi pour les uns et pas pour les autres ? Il y aurait il des sous-citoyens ?
Ne serait ce pas DISCRIMINATOIRE ?

*NB/ Ne pas confondre avec une "Ripoublique", terme désignant un état dont la devise est ;
Censure, Inégalité, Individualisme

53.Posté par Sbib. le 13/03/2018 16:50 (depuis mobile)

Beaucoup de personnes parlent sans savoir. Beaucoup de commentaires à la limite de l''insulte. Nous sommes dans la République avec son symbole L.E.F.
Que pensez vous du Gendarme corse qui fait campagne chez lui ?

52.Posté par geronimo le 13/03/2018 16:02

A roberto
Les originaires des TOM rentrent bien chez eux à vie après avoir effectué la formation en métropole. Par ailleurs, en ce qui concerne les demandes dans un autre outre-mer, de nombreuses demandes ne sont pas agréées, donc pas de mutation. Servir en tout temps et en tout lieu n'est pas un problème, à partir du moment ou les règles sont les mêmes pour tous les militaires.

51.Posté par roberto le 13/03/2018 15:34

37.Posté par geronimo*** ile suffit que ce gendarme réunionnais qu au lieu de faire une demande pour venir chez lui il fasse une demande pour les autres DOM TOM ou ambassades où là il aura la possibilité de faire des annuités

50.Posté par roberto le 13/03/2018 15:30

2.Posté par Zavata **moi je vais te dire une chose , si les reunionnais ne font camapgne il y a peut etre une injustice , mais...qui empeche un sous officier de gendarmerie lors de sa demande de mutation outre mer de choisir soit la Guyane la Martinique, la guadeloupe etc ainsi que les ambassades , car pour partir de metropole il faut le demander !!! là il fera aussi des annuités , logique !

49.Posté par Pat le 13/03/2018 15:30

Insupportables, ces quelques posts inconsistants. Les avantages du fonctionnaire outre mer ou ailleurs trouvera toujours sa critique.... si en plus le sujet touche l'égalité de traitement entre les gendarmes natifs et métro, les réactions peuvent se limiter à l épiderme. La réponse est pourtant facile, il suffit juste un instant de se mettre à la place de l autre. Même boulot, même contrainte.... Même compensation, non ? Qui accepterait d être lésé par rapport à son collègue qui prendra sa retraite 5 ou 6 ans avant vous, pour avoir bossé de la même manière. Il existe des décrets (un en particulier de 2011) qui tendait à supprimer cette discrimination historique et hors du temps,, des articles du code de pensions des militaires qui ont été modifiés en ce sens, une approbation claire de la lettre de la part de cette institution et des services de gestion décentralisés. Et quelques gens qui en ont bénéficié à juste titre. Mais voilà, faites ce que je dis pas ce que je fais.... en somme, faites appliquer la loi, mais celle qui vous donne des droits, nous avons le pouvoir de la supprimer. N oubliez pas que vous êtes des militaires, donc de quel droit auriez vous des droits ? ........... De là à plaindre le non autochtone, ben non ! ils sont volontaires et savent combien les places sont bonnnes.... et n en ont rien à fiche que son camarade fasse campagne.... c est là haut que ça se passe.....

48.Posté par roberto le 13/03/2018 15:23

26.Posté par Florac*** peut etre sont ils fonctionnaire ! mais avec le statut de militaire ce qui différencie beaucoup de chose avec les civils ! et quand ils rentrent au pays passent aussi par la case impots et ne font 32 heures voire moins d heures de service chaque semaine

47.Posté par roberto le 13/03/2018 15:18

37.Posté par geronimo****je suis d accord mais l entrée ds les armées et surtout la gendarmerie est un concours national et des écoles il n en existe pas outre mer , passage obligé , la metropole ! de plus lors de son engagement un militaire est tenu a certaines regles qu il accepte et en particulier celle ci "servir en tout temps et en tout lieu"!

46.Posté par roberto le 13/03/2018 15:16

38.Posté par kréol pur sang **** qu en serait il si un ultra marin faisait campagne en metropole ? ou il passe la majorité de sa carriere du fait que les sejours outre mer sont limités ds le nombre et la durée de plus ce qui est dit ds cet article est une interpretation , un militaire qui effectue plus de dix ans outre mer est un exemple inexistant , quand au fait que les ultras marins ne soient bénéficiares des annuités lors de leur sejour sur leur ile je suis d accord c est inégal !!!!

45.Posté par roberto le 13/03/2018 15:11

39.Posté par Marc***** ne comparez un fonctionnaire civil et un militaire !, les regles ne sont les memes pour les civils et les militaires qui lors de leur engagement sont tenus " de servir en tout temps et tout lieu" ce qui n est le cas des civils , les regles des campagnes sont aussi spécifiques entre les différentes armées !

44.Posté par roberto le 13/03/2018 15:05

42.Posté par cmoin**** avant de parler essaies de comprendre ! mais quand on ne glande rien il est facile de critiquer

43.Posté par roberto le 13/03/2018 15:04

quand on verra un gendarme metropolitain effectuer 11 ans à la réunion vous nous ferez signe les gars !!!!! un séjour aoutre mer c est trois ans avec eventuellement une année supplementaire

42.Posté par cmoin le 13/03/2018 14:37

A post 37 Alors si il ne sont pas content de cela(ils savent qu'ils peuvent être muté partout) ils n'avaient qu'à pas faire ce métier!Juste une bande de râleurs!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 26 Septembre 2018 - 09:32 Coupure de courant dans le centre ville de Saint-Denis