Faits-divers

Bois-Court : Des chiens s'attaquent à des volailles destinées aux fêtes de fin d'année

Mercredi 22 Novembre 2017 - 11:24

C’est un sentiment de colère qui a envahi ce mercredi matin S. Turpin, éleveur à Bois-Court. Canards, coqs, poules, dindes, et même les oies de Guinée, pourtant réputées pour être de bonne gardiennes, n’ont pas échappé à la mort. 

Des chiens se sont attaqués aux animaux de la basse-cour destinés à être vendus pour les fêtes de fin d’année.  S. Turpin est également éleveur de moutons. Il s'agit la deuxième attaque qu’il subit cette année. Le chien qu’il a acquis pour protéger son troupeau était dans la bergerie. 

Une trentaine de volailles ont été abattues, tôt ce matin, pour une perte estimée à 2 000 euros. Pour l’éleveur, les responsables sont des chiens errants mais aussi divaguants. L’homme a retrouvé un collier parmi les cadavres. "Il a un gros travail à faire auprès des autorités mais aussi de la population. Les propriétaires de chiens les attachent en journée et les lâchent la nuit pour avoir la paix". 

Une nouvelle attaque qui survient alors qu’une association, "Protège not troupeau", initiée par Paul Payet, éleveur de cerfs à la Plaine des Cafres, est en cours de création. S. Turpin en est d’ailleurs le secrétaire-adjoint. 



Bois-Court : Des chiens s'attaquent à des volailles destinées aux fêtes de fin d'année
PB
Lu 5531 fois



1.Posté par DOUDOU DES HAUTS le 22/11/2017 13:08 (depuis mobile)

Mais qu'attend le Préfet pour faire ce que TAK réclamé depuis des semaines : nommer un lieutenant de louveterie et procéder à l'abattage massif des chiens errants !!!!
Les Maires ne sont pas entendus!
Faut il la mort d'un enfant ????

2.Posté par Jean Jouhis le 22/11/2017 13:21

c etait marqué que c etait pour les fetes ?? non ?
alors ils en ont profité


si les gens cessaient de ripailler comme des ogres ca n arriverait pas

3.Posté par anonyme le 22/11/2017 13:31

A la mode maintenant.

4.Posté par MARIE le 22/11/2017 13:55

il n est ps normal que quelqu'un qui bosse pour gagner sa vie se voit mis en difficulté a cause de chiants errants.
Pourquoi vous ne faites pas respecter la loie sur le tatouage
pourquoi tant de laxisme

sans doute une mauvaise habitude longue a faire change

5.Posté par Mat Dupont le 22/11/2017 14:27

hé ho l'aSPA rien a dire ? soutien aux éleveurs

6.Posté par ald'eau le 22/11/2017 15:00

Passez à l'étape supérieure:

Rappel: http://www.zinfos974.com/Le-Port-Une-meute-de-chiens-errants-agresse-une-mere-et-ses-enfants_a117961.html

Certains maires ont déjà proposé une solution au Préfet. Il manque la motivation: Plainte adressée au maire en RAR, avec copie à M le Procureur: http://tempsreel.nouvelobs.com/abc-lettres/lettre-exigeant-maire-commune-prendre-mesures-mettre-fin-vagabondage-animaux/animaux/voisinage/logement.html

Il faut impérativement faire constater par un vétérinaire et par écrit les dégâts causés aux élevages et joindre une copie de ce document à votre plainte.

Des photos de tous les chiens errants / divaguant alimenteront utilement votre demande.

7.Posté par Flo le 22/11/2017 16:14

Le maire n'a point l'arzent pour ça pour proteger ses éleveurs, n'a point l'arzent pour les ATSEM à l'ecole, mais lu la 40 000 ou 50 000 € pour aller faire la fête des maires à 14 ou 15 bougs en metropole !!!

8.Posté par LA DIFFERENCE le 22/11/2017 16:15

la différence entre un homme et un animal... lorsqu'un cagniard vol dans une grande surface, brûle, casse enfin bref fout la m...de dans une commune bah il a presque les félicitations du maire qui va lui procurer une piste pour se défouler et faut aussi protéger la paix sociale....quand un pauvre animal est abandonné essaie de se nourrir....là on veut le tuer.....! quand on voit le comportement de certains hommes actuellement et celui des animaux domestiques on se demande parfois qui est l'animal ....les faits divers nous le montrent au quotidien!

9.Posté par ..... le 22/11/2017 16:18

mais je ne comprend pas ces animaux ne sont pas dans une basse cour...? trop cher de mettre une protection ??? zot i veut gagne un maximum d'argent mais i veut pas investir dans une clôture.....!

10.Posté par loyada le 22/11/2017 16:49

9.Posté par ****cela n est surement pas mis en place ! il est normal de gagner sa vie ds l elevage mais aussi dy mettre un peu du sien connaissant le contexte, il existe des clotures que les chiens entre autres et autres bestioles ne peuvent franchir , mais il faut de la volonté aussi ..

11.Posté par mortier le 22/11/2017 17:49 (depuis mobile)

9 & 10 pas plus facilement que chacun garde ses animaux chez soi ?

12.Posté par à ald''''eau le 22/11/2017 17:52

profitons en pour dénoncer aussi tous ces cagnards qui errent dans nos rues....avec photo donc plainte envoyée aussi en RAR afin d'avoir l'autorisation du préfet pour leur élimination.....quand à faire!

13.Posté par Le Tampon moi aussi le 22/11/2017 18:14

Pourquoi vous vous en prenez à ce travailleur ? Je suis pas d'accord.
Pourquoi vous demandez pas ce que le maire de la ville a fait ? Càd RIEN.
Et la Casud. Encore plus RIEN.

14.Posté par Perplexe le 22/11/2017 20:04

c'est Noël avant l'heure pour les chiens...

Pour les bûches ils devront attendre encore peu ! Il n'y en pas encore sur les étales des supermarchés ni dans les pâtisseries...

15.Posté par môvélang le 22/11/2017 20:26

fékomoin, règsa en silence, épi pide karnage!!!!!!!!!!!!!!!

16.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 22/11/2017 20:41

*Un vrai paradis, que cette île...

*"Là tout n'est qu'ordre et beauté,

*Luxe,calme et volupté."... Oui !

17.Posté par TICOQ le 22/11/2017 20:41

l'affaire des chiens errants a-t-elle été évoquée au congrès des maires de France ?....ok, je sors....

18.Posté par Anaika le 22/11/2017 21:58

Les éleveurs relèvent-ils de la chambre d'agriculture ? Vos 2 députés du sud vous ont rendu visite ?

19.Posté par Néon le 23/11/2017 00:21

Mais ce sont les chiens errants qui se sont passé le mot cette année!!
Ils ont dit: "Avant les fêtes de noël on va leur bouffer toutes leurs barbaques qu'ils ne vendront pas, et de toute manière ils seront remboursés par les assurances" !! ;)
Moi si je donne un poulet à mes chiens crois-moi qu'il ne reste pas grand chose, pas comme sur ces photos!!
(et tu ne retrouves pas la victime pour la prendre en photo)

A bon entendeur, ...!!

20.Posté par cyanure le 23/11/2017 01:10

On ne peut pas espérer un résultat différent en réitérant la même chose tous les jours.
Il faut éduquer les gens face aux responsabilités que doivent assumer les propriétaires d'animaux (fin des élevages marrons, fin des achats d'animaux pour laisser place aux adoptions, tatouage et stérilisation obligatoires, etc ...).
Bien sûr tout le monde s'en fout et après ça vient se plaindre, et ça se répète encore et encore.
Vous n'en avez pas marre bande de crétins!

21.Posté par NONNNNNNNNNNN le 23/11/2017 06:19

Arrêtez car c'est maintenant aux quatre coins de l'ile que cela ce passe, à mon avis certains sont derrière ce fait pour décider le Préfet à prendre une décision sur les chiens errants donc les éliminer ....un peu comme les requins qu'on voit régulièrement autour de l'ile.....! je ne félicite pas ceux qui contribuent à cette manoeuvre ....à croire qu'on devient de plus en plus sauvage sur cette ile!

22.Posté par Mwa la pa di le 23/11/2017 06:43

Qu'a fait le maire et son équipe pour régler le problème de l'errance animale ? RIEN. Je conseil à l'éleveur de porter plainte contre le maire et le CASUD car ce sont eux qui sont responsable de cette situation, n'ayant jamais rien fait d'autre que de balancer un arrêté municipal sans effet. Le clientélisme des maires est la plaie permanente des administrés.

23.Posté par Eh oui le 23/11/2017 07:26

Ni les maires, ni le préfet ne feront rien...ce n'est absolument pas leur problème, les maires se baladent à nos frais et le préfet pense plus à la sécurité routière et aux exactions des cagnards du Port et d'ailleurs.

Il serait temps de se réveiller les mecs...les belles " clôtures" électrifiées ou pas coûtent une fortune...

Les éleveurs doivent se mettre dans le crâne que seul le fusil est la solution....il faut abattre ses chiens errants , y compris ceux qui ont des colliers ou des puces et qui errent ( leurs maîtres ne s'en occupent pas , tant pis pour eux, d'ailleurs si leurs bestioles se font tuer, ils y réfléchiront à deux fois avant de laisser divaguer les autres)
J'entends déjà les bobos des villes hurler à la barbarie...Ben voyons , vous êtes crédibles, ça fait peur, vous qui pleurnichez quand votre belle voiture est juste rayée , les chiens, vous les adorez c'est sûr, ah oui, les chiens chiens à mémères ou les gros clebards qui vous permettent de frimer et de vous sentir forts!!!

Allez vous balader en campagne , si possible avec un gosse en bas âge...et on verra ce que vous direz après avoir été attaqués par un troupeau de batards errants.... et avec de la chance , si votre gosse se fait bouffer, vous organiserez une belle marche blanche avec t-shirting floqués avec la photo de l'innocente victime...on prie , c'est la mode maintenant , comme Halloween !

24.Posté par Ladi Lafé le 23/11/2017 08:19

En france , des maires ont posé avec leurs fusils: ladi, si zot irègpa le problème, nou nouva fé, nous attend lobardo et les restes!
et à la Réunion koçà zot laper, zotlépa lozom ou koué ??????????? zotlé moins que le français ?????????

25.Posté par Isis le 23/11/2017 08:21

Encore une fois : pourquoi cet éleveur a laissé ses gallinacées sans surveillance, sans enclos protecteur ? Que faisaient donc ces chiens divagants au lieu d'être chez eux en train de garder la demeure du maître, et donc dans un jardin clos et sécurisé ?

Il n'y a pas que dans les élevages que des chiens s'attaquent aux poules, mais aussi ça se fait auprès de particuliers. Alors pour cet éleveur il peut y avoir des pertes, mais je l'invite à réfléchir à son attitude : dois-t-on élever pour tuer ? Ou la bête a-t-elle le droit à la vie, tout comme lui ? Il ne faut pas regarder le côté pécunier. Voilà l'enseignement de la vie qui lui est donné...

26.Posté par Merlin le 23/11/2017 09:05

Pas grave pour les fêtes, ils feront des saucisses volailles avec les cadavres....

27.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 23/11/2017 09:07

*IN-CROY-ABLE !!!

*Je viens d'entendre sur Freedom que les éleveurs menacent d'amener les cadavres de leurs animaux devant la préfecture...

*INCROYABLE !, INCROYABLE !!

*Ailleurs qu'à La Réunion, ce genre d'opération se prépare en "missouc", entre personnes de confiance...

*L'opération "coup-de-poing" - intelligemment programmée - doit garantir l'effet de surprise.

*Rien de tel, ICI, patrie des velléitaires - partout, toujours !

28.Posté par ald'eau le 23/11/2017 10:15

Au « courage » de l’anonyme du message 12.Posté le 22/11/2017 17:52

Il me m’est pas nécessaire de réaliser de longues recherches afin, notamment, de vous répondre ;)
Vous avez le droit de penser ainsi mais nous prenons alors deux chemins divergents. Le domaine public est un espace consacré au « vivre ensemble », à la tolérance selon les formes républicaines édictées dans notre bloc constitutionnel. Savez-vous que parmi ces personnes que vous « dénoncez » avec une volontaire ironie, certaines ont déjà sauvé des vies, protégé des personnes ou signalé de graves délits ? « Tous les hommes naissent égaux en droits». Ceux que vous citez ont, jusqu'à preuve du contraire, tout mon respect.

Votre question pourrait, en considérant un public plus large (et non celle ici stigmatisée), concerner toute personne visée par l’article L.3341-1 du code de la santé publique qui énonce qu’« une personne trouvée en état d'ivresse dans les lieux publics est, par mesure de police, conduite à ses frais dans le local de police ou de gendarmerie le plus voisin ou dans une chambre de sûreté, pour y être retenue jusqu'à ce qu'elle ait recouvré la raison. Lorsqu'il n'est pas nécessaire de procéder à l'audition de la personne mentionnée au premier alinéa immédiatement après qu'elle a recouvré la raison, elle peut, par dérogation au même premier alinéa, être placée par un officier ou un agent de police judiciaire sous la responsabilité d'une personne qui se porte garante d'elle. ».
Sauf commission d’un acte délictueux ou d’une infraction, l’état d’ébriété ne justifie aucune poursuite pénale.

Pour répondre directement à la question que vous ne posez pas : Quelle loi, décret ou règlement interdit à une association de protection animale de prélever dès à présent de l’espace public tout animal errant ou divaguant ? Certaines le font déjà. Faut-il laisser quelques animaux sévir pour la seule raison que d’autres structures n’ont pas, dans ce contexte de contrainte budgétaire, obtenu la subvention réclamée ?

Je crois qu’il faut savoir se garder de tout anthropomorphisme lorsque nous évoquons la question animale : doutant de l’efficacité du procédé, irrespectueux pour les deux parties, je ne comparerai jamais un homme et une bête…

La raison pour laquelle je disais précédemment qu’il manque la motivation administrative est la suivante (je citerai simplement le lien déjà transmis) : http://www.amf.asso.fr/document/index.asp?DOC_N_ID=8240&TYPE_ACTU

Extraits :
« Un maire est habilité à un double titre pour mettre fin à l’errance ou à la divagation des animaux : au titre de son pouvoir de police générale qu’il détient en vertu de l’article L. 2212-2 du Code général des collectivités territoriales (CGCT), qui l’habilite à intervenir pour assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques, et au titre des pouvoirs de police spéciale que lui attribue le Code rural.
Le pouvoir de police générale du maire
En confiant au maire la responsabilité d’exercer la police municipale au sein de sa commune afin de veiller au maintien de l’ordre public, les articles L. 2212-1 et L. 2212-2 du CGCT habilitent celui-ci, à titre général, à intervenir pour mettre fin aux nuisances causées par les animaux errants ou en état de divagation.
La responsabilité de la commune peut être engagée sur le fondement de la faute dans le cas contraire. Il en va ainsi :
Ø lorsque des dommages ont été causés à des troupeaux par des chiens errants en raison d’une insuffisance des mesures prévues pour empêcher la divagation des chiens ou en raison de fautes lourdes commises dans l’exécution de ces mesures (CE, 27 avril 1962, De la Bernardie) … Pour autant, la responsabilité de la commune ne saurait être engagée sans faute. Dès lors, ne commet pas de faute, dans l’exercice de ses pouvoirs de police, le maire qui n’a pas été averti de la présence de chiens errants à proximité du lieu d’un accident provoqué par ces animaux (CE, 16 octobre 1987, Piallat c/ commune d’Uzès). ».

Il ne s’agit pas ici de poursuivre le Maire qui a effectivement mis en œuvre les mesures imposées par la loi, mais de démontrer que si lesdites mesures sont bien prises, elles nécessitent de surcroît le déploiement de la puissance régalienne de l’État pour protéger la population et ses biens…

29.Posté par missBoudin le 23/11/2017 10:41 (depuis mobile)

Oui cela devient à la mode... car tant qu'il y aura des illuminés pour interdire l'euthanasie massive de ces chiens... ça continuera ainsi... :)

30.Posté par a ISIS le 23/11/2017 12:40

Avant de çritiquer ISIS, il y a le respect, respect d uné profession, je respecte votre CHOIX de na pas manger de viande, mais respecter les autres, c est uné question de civisme, de vivre ensemble, respeceter notre profession d éleveurs, la critique est facile qd vs ne savez pas de quoi vous parler, remettez vs en question aussi, votre commentaire relève plus de la méchanceté que de l intelligence.

31.Posté par môvélang le 23/11/2017 21:29

""" 27.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 23/11/2017 09:07

*IN-CROY-ABLE !!!

*Je viens d'entendre sur Freedom que les éleveurs menacent d'amener les cadavres de leurs animaux devant la préfecture...""""""
"""" ils sont cons ces éleveurs , il faut déposer les cadavres bien pourris dans la cour de la delavergne un vendredi soir! ou le soir d'un réveillon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter