MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Bois Blanc, NRL, et 6ème République


Par Parti de Gauche de la Réunion - Publié le Dimanche 21 Juin 2015 à 17:16 | Lu 771 fois

Bois Blanc, NRL, et 6ème République
La décision du Conseil d’Etat de ne pas suivre les recommandations du rapporteur public et de maintenir le schéma départemental des carrières en dit long sur l’état de déliquescence dans lequel se trouve la 5ème République. Alors que tout indiquait que le Palais Royal allait entériner l’avis du rapporteur public, la plus haute juridiction administrative de notre pays n’a pas jugé l’affaire sur le fond mais s’est servi d’un expédient juridique pour renvoyer la responsabilité politique au Président de Région. 

Nul doute que les multinationales Vinci et Bouygues, respectivement 39 et 33 Milliards de chiffres d’affaires, ne sont pas étrangères à cette décision qui a surpris tout le monde. En effet comment interpréter autrement cette forfaiture alors que Didier Robert a reconnu lui-même la nécessité d’approfondir les études environnementales pour l’exploitation de la carrière de Bois-Blanc ?
La multiplication des projets de carrières dans l’île afin d’alimenter un projet pharaonique taillé sur mesure pour deux multinationales est une menace pour l’environnement et un danger pour les Réunionnais que nous sommes. La responsabilité politique et historique de Didier Robert dans ce désastre écologique, économique et sanitaire est écrasante. Il a ouvert la boîte de Pandore et n’a plus aucun contrôle sur les puissances libérées par ses soins.

Car ne nous y trompons pas : le vrai pouvoir appartient aux multinationales. Le Président de Région n’est qu’une marionnette entre leurs mains. Que l’on se souvienne seulement de la photo prise au moment de la signature du contrat : le sourire carnassier des deux représentants de ces géants du BTP, encadrant le locataire de la Pyramide inversée, en disait long sur les vrais gagnants de ce projet. Ce ne sont ni les entrepreneurs réunionnais, ni à fortiori le peuple réunionnais.




1.Posté par Alexandre Lorion le 21/06/2015 17:38 (depuis mobile)

Oui et donc ? La mauvaise foie intellectuelle des partis gauche est de rigeur.
L''économie rattrape la politique et vis versa... Qui finance nos partis ? Les petites mains qui vous applaudissent au meeting ? Non sérieusement.

2.Posté par Gérard Jeanneau le 21/06/2015 18:42

Le ,conseil d'Etat laisse les puissantes entreprises saccager l'île : 18 millions de
rochers à prélever dans l'île ! Je tombe des nues : on traite les Réunionnais comme de simples abrutis ! On s'incline devant Vinci, qui tient à faire l'ouvrage le plus prestigieux du monde, une route en pleine mer, la route la plus chère du monde. Deo gratias, dit Vinci.

La seule solution, c'est de faire traîner les extractions de façon à régler cet épineux problème par référendum le jour des élections régionales. Il faut faire parler Dame Démocratie. Les travaux engagés serviront pour un autre projet !

RAPPEL :

L'enjeu des prochaines élections régionales en décembre 2015 est évidemment celui de la NRL; c'est là la plus belle des évidences, comme le signale le politologue d'Antenne Réunion qui avait porté le bon diagnostic pour les élections précédentes. Son jugement avait fait mouche car, en bon politologue digne de ce nom, il s'appuyait tout simplement... sur la volonté des Réunionnais et non sur la sienne. Tout comme le météorologiste, il ne fait pas la pluie et le bon temps.

La cohorte des anti-NRL grossit de jour en jour - et votre serviteur est du nombre. Pourquoi ?

Primo, le projet de Didier Robert, une NRL en pleine mer, est un projet pharaonique qui va engager les finances publiques pendant des décennies, pour les enfants des contribuables actuels et leurs petits-enfants.

Secundo, il faut déshabiller l'île en ouvrant de multiples carrières ... et c'est pour habiller la mer. Des millions de tonnes de roches ne se trouvent pas sous les sabots du cheval !

Tertio, cette NRL, qui se ferait dans la précipitation, comme le veulent les trop chauds partisans de Didier Robert, obligerait les automobilistes à rester en pleine mer à contempler les ailerons des requins : il y aura embouteillage à l'entrée de Saint-Denis. Et donc pas de précipitation pour la construction de cette NRL. Pas d'affolement quand on sait que les filets disposés sur la falaise par les bons soins du prédécesseur, Paul Vergès, sont efficaces, et d'une efficacité telle que l'on est plus en sécurité sur la route du littoral que sur la route de Salazie ou sur celle de Cilaos ! La première des urgences, c'est fluidifier la circulation dans Saint-Denis !

Les travaux déjà engagés peuvent servir pour un autre projet par tunnels à travers la montagne. Et n'oublions pas que les tout derniers tunneliers sont maintenant très performants; et c'est plus de 90% de Réunionnais qui seront à l'ouvrage. L'ouvrage sera bien le leur, mais l'ouvrage de l'actuel pharaon serait celui de Vinci, qui pourra se vanter urbi et orbi d'avoir construit une route en pleine mer sur de très hauts pylônes, un ouvrage unique au monde ! Personnellement je préfère donner 1 milliard aux travailleurs réunionnais que cette même somme pour les beaux yeux de Vinci. Et l'île gardera sa riche verdure qu'on voulait lui arracher !

En définitive, les Réunionnais clairvoyants ne vont pas pouvoir voter pour un pirate des mers qui veut épuiser les précieux trésors de leur île adorée ! Je connais trop leur sagesse. Quant aux quelques fanatiques de l'absurde NRL, on ne peut que leur conseiller le merveilleux remède du bon docteur Jean de la Fontaine : l'absorption de quatre grains d'ellébore !

Gérard Jeanneau
Gières, 19 juin 2015

3.Posté par Valentine @ Gérard Jeanneau le 22/06/2015 09:18

Monsieur Jeanneau,

Vous êtes de mèche avec le MENTEUR et MANIPULATEUR Armand Gunet.

Le projet Limagne reviendrait à 4 milliards. Monsieur Limagne s’est basé sur des tarifs Chinois…..
Il suffit pour cela de se tourner vers le tunnel qui a été livré l’année dernière à Toulon, pour 3.2 km il coûta 900 millions ! Le projet Limagne comporte des tunnels et des viaducs, lorsqu’on totalise le tout cela revient extrêmement cher !

A ce rythme-là on pourra vous mettre dans le panier que Monsieur Gunet…. Vous l’ami de Thierry Robert.

4.Posté par comouniké le 22/06/2015 11:09

Le vrai pouvoir appartient aux multinationales.
Les vrais gagnants de ce projet ce ne sont ni les entrepreneurs réunionnais, ni à fortiori le peuple réunionnais.

Constat lucide. L'avenir lui donnera raison ... trop tard comme souvent.

5.Posté par Gérard Jeanneau le 22/06/2015 15:37

@ 3

Charmante Valentine, je suis de mèche avec moi-même. Je raisonne de ma propre initiative !

Ataleur, douce Valentine !


6.Posté par Nono le 23/06/2015 09:54

@4 Vous avez raison hélas.

La métropole, via les entreprises Vinci et Bouygues, va récupérer l'argent investi par l'Europe. Et la Réunion va se retrouver dans une merde financière noire. Des gros malins je vous dit.

Ils ont même réussi l'exploit de se faire soutenir par quelques entreprises locales qui se battent pour des miettes. Les conséquences écologiques, les nuisances, c'est pour la population, rien à foutre.

Cerise sur le gâteau, quelques xénophobes nationalistes jouent encore leur rôle d'idiots utiles en montant les uns contre les autres et, ô paradoxe, se retrouvent à soutenir des entreprises du BTP de métropole contre la population locale. Alors eux, ce sont vraiment les plus couillons de la fable, champion du monde !!!

Nou Riron Lontan, en effet...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes