Société

Boeing Air Austral: Dix membres de l'équipe de nettoyage pris d'un malaise

Jeudi 1 Novembre 2018 - 07:37

Une réglementation recommande aux compagnies aériennes circulant dans la zone tropicale de vaporiser des produits contre les moustiques pour éviter la prolifération de maladies telles que le paludisme ou la dengue.

Cependant, pour les vols long courrier, cette opération n'est plus réalisée par le personnel de bord avant le décollage. C'est une équipe de nettoyage externe spécialisée qui intervient une fois par mois dans les avions.

L'équipe de la société Servair a donc procédé à ce nettoyage mensuel sur un Boeing 777 d'Air Austral ce mardi. Alors qu'ils étaient en pleine activité, les dix membres de l'équipe ont été pris d'un malaise. 

"Neuf d'entre eux ont pu sans contrainte regagner leur domicile dans la soirée, la dernière restant en observation hier soir par mesure de précaution au CHU de Bellepierre", précise Air Austral. 

Pris en charge par le SDIS et les sapeurs-pompiers de l'aéroport, ces salariés auraient donc inhalé les odeurs encore trop importantes des produits désinfectants présents en cabine.

La compagnie aérienne explique que "sous la coordination de son autorité de référence la  DGAC et les services du SDIS, la direction a déterminé dans l'après midi que cet incident a fait suite à une ventilation insuffisante de la carlingue restée confinée en raison des pluies et du mauvais temps observés hier".

L'avion a donc été interdit pendant plusieurs heures, le temps que les produits se dissipent. Les raisons pour lesquelles le produit était encore si fortement présent en cabine ne sont pas connues. Air Austral précise que "la qualité de l'air et de l'oxygène a été vérifiée et mesurée conforme et ne présentant aucun danger. L'appareil a été remis en ligne hier soir selon son programme habituel".
 
"La Direction de la compagnie en accord avec le sous traitant chargé de cette désinsectisation, a d'ores et déjà pris les mesures nécessaires afin de renforcer les procédures de contrôle et d'aération au delà des préconisations réglementaires, et ce après ce type d'intervention pour rappel obligatoire mensuellement, selon les exigences aéroportuaires fixées par l'Organisation Mondial de la santé."
 
La compagnie aérienne a tenu à souligner que la sécurité et la sûreté de ses passagers est sa priorité numéro 1;

Zinfos 974
Lu 7044 fois



1.Posté par hug le 01/11/2018 09:17

allez savoir si dans 20 ans une maladie type le crabe ne va pas se declarer


2.Posté par Réveillez vous le 01/11/2018 09:31

ca prouve bien que ses produit sont bien nocifs ...

3.Posté par DOGOUNET le 01/11/2018 09:35

Il suffisait pourtant d'ouvrir les hublots pour dégager la trop forte odeur de fromage qui pue !

4.Posté par La gitane le 01/11/2018 11:14 (depuis mobile)

L'air des avions est-il toxique ? reportage de France 2 à voir absolument

5.Posté par Fidol Castre le 01/11/2018 11:37

Dans les avions où on pulvérise encore des saloperies avant le décollage, on nous dit :
"le produit utilisé ne présente aucun danger pour votre santé"

En voici la preuve.

6.Posté par PATRICK CEVENNES le 01/11/2018 12:34

fukcd473
on inhale des vapeurs, des gouttelettes mais certainement pas des odeurs !

7.Posté par matthieu le 01/11/2018 13:45

Air Austral,une compagnie riche qui peut soigner son personnel ou affilié,600 euros ,le billet pour Tamatave.

8.Posté par bender le 01/11/2018 14:16

Et la sécurité de leurs employés? Même pas un petit mot pour eux

9.Posté par Choupette le 01/11/2018 20:04

Parfois même les pilotes en font les frais.
Bizarre.

7.Posté par matthieu

C'est pas cher payé pour aller y faire la tournée des minettes ... .

10.Posté par Ti tangue voyageur le 01/11/2018 20:20

@ 5.Posté par Fidol Castre le 01/11/2018 11:37

Moi aussi je n'aime pas cette odeur , et dire que les hôtesses inhalent cette Me. r. de , a chaque départ , comme si un moustique va rester dans la clim de l'avion ? que dit le CHTS

11.Posté par Klodius le 02/11/2018 08:39

On répand tellement de poisons qu'on ne saura jamais lequel nous aura foutu le crabe. Les fabricants de ces "cides" ont de beaux jours devant eux à moins que le peuple sache un jour dire STOP en commençant par virer les politiciens qui cautionnent...

12.Posté par Hugh le 02/11/2018 20:54

La faute peut-être au groupe auxiliaire de puissance arrêté, troisième petit réacteur placé dans la queue de l'appareil et qui donne le courant pour la ventilation et tous les instruments etc... lorsque les deux principaux sont à l'arrêt ?

13.Posté par p.mass le 03/11/2018 16:29

Oui l'air des avions peut être toxique voir mortelle à haute altitude pas sur le tarmac !
A haute altitude l'air est comprimé par des compresseurs entrainé par les réacteur.
Ces compresseurs nécessite une huile mortelle pour l'homme.
En cas de défaut d'étanchéité des joints de compresseur les vapeurs d'huile sont injectées dans la cabine.
L'odeur est caractéristique par une l'odeur des pieds.
https://www.francetvinfo.fr/economie/aeronautique/video-l-air-que-nous-respirons-dans-les-avions-est-il-sans-danger_2719494.html

14.Posté par rami le 03/11/2018 19:19

@Dogounet,ouvrir les hublots??Ah bon?Ah !ah!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Décembre 2018 - 08:16 Croisières: Le Boudicca à La Réunion ce mercredi