MENU ZINFOS
National

Bobigny : Une enseignante suspendue pour avoir nié la mort des journalistes de Charlie Hebdo


Par - Publié le Vendredi 16 Janvier 2015 à 18:19 | Lu 2890 fois

Une enseignante du Campus des métiers et de l’entreprise, un centre de formation professionnelle de Bobigny, qui accueille 1 500 apprentis de 16 à 21 ans, a été mise à pied hier après-midi par le responsable de l’établissement pour avoir tenu des propos haineux et expliqué à ses élèves de Bac Pro qu'il n'y avait pas eu d'attentat contre Charlie Hebdo et que tout cela n'était que pure invention.

Madame M. avait consacré lundi la plus grande partie de son cours à une discussion sur l’assassinat par trois djihadistes de dix-sept personnes, quelques jours auparavant. Devant la teneur de ses propos, un de ses élèves avait eu le réflexe de l'enregistrer avec son téléphone portable, sans qu'elle s'en rende compte.

D'après la retranscription faite par la mère de l'élève, madame M. prend fait et cause pour les théories du complot qui font fureur sur les réseaux sociaux. D'après Le Monde, madame M. évoque "le flic soi-disant mort" en parlant du policier abattu par les frères Kouachi devant les locaux de Charlie Hebdo. Et elle s'enfonce dans l'ignominie en ajoutant qu’"on n’a pas vu les corps des journalistes".
 
Plus loin, elle explique à ses élèves que les prophètes "ont été salis par les représentations de vieux hommes moches avec du bide", et explique à ses élèves que "la religion musulmane autorise de tuer pour défendre [sa] religion".
 
Convoquée jeudi après-midi par son directeur, Madame M. a d'abord nié avoir tenu de tels propos, avant d'être obligée de reconnaître les faits après avoir constaté qu'elle avait été enregistrée. Elle risque la radiation.
 
Contactée par Le Monde, madame M. s’est insurgée : "Cette mise à pied, au vu de ce que je suis, c’est honteux. Je ne vais jamais à la mosquée, je ne sais même pas faire la prière. Ce sont les élèves qui ont engagé le débat. Je n’ai tenu aucun propos déplacé. Ceux qui ont été reproduits, dont je n'ai pas eu connaissance, ont été sortis de leur contexte".


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par ouvrer les yeux les socialos le 16/01/2015 18:55

faut reconnaître qu'ils sont très fort ils sont partout même dans l'enseignement , c'est quand qu'on leurs donnent le droit de voter et puis surtout pas d'amalgame ha non pas de ça à la maison il à dit François

2.Posté par noe le 16/01/2015 19:16

Ils (elles) sont partout les théoriciens du complot ... et même parmi les profs .... on en voit la preuve ici !

Dans les futurs recrutements d'ensignants , il faut faire un bon tri ...
On accuse nos jeunes de tous les maux mais on oublie qu'on leur apprend souvent des conneries dans les classes et ajouter à cela , l'école de la rue amplifie tout !
C'est riste et regrettable !
Heureusement que 99 % des enseignants sont des pros !

3.Posté par A mon avis le 16/01/2015 19:32

Et dire que certains pensent que tous les enseignants sont des gauchistes ! ....

4.Posté par Thierry le 16/01/2015 20:10

C'est un cas isolé ... de plus, avant le suivant ... Finalement, ils ne seront plus isolés, les cas...

C'est là, bien présent ... l'extrémisme de son état latent. Il poussera la société française à d'autres extrémismes.

5.Posté par Pastéque le 16/01/2015 21:02

gauchoislamiste à mon avis, tendance Soral

6.Posté par L'INSOUMIS le 16/01/2015 21:24


Vous avez tous raison l'ULTRA GAUCHE EST BIEN PIRE QUE L'EXTREME DROITE....

LOOOOOOL !!!!

7.Posté par Pastéque le 16/01/2015 21:27

Et dire que certains pensent que tous les enseignants sont des gauchistes ! ....

Ah les cons, c'est incroyable d'avoir de pareils préjugés !

http://www.lepoint.fr/societe/etre-prof-et-de-droite-une-position-pas-si-facile-a-assumer-07-09-2012-1503754_23.php

D'après un sondage Ifop réalisé en février, avant l'élection présidentielle, pour le quotidien Le Monde, 46% des 712 enseignants représentatifs interrogés comptaient voter pour le candidat socialiste François Hollande au premier tour. Au second tour, ils étaient 79%

8.Posté par Gloseur sensE le 16/01/2015 22:09

Il s'agit probablement encore d'un professeur de droit et d'économie qui emploierait une méthode d'enseignement universitaire dans un établissement secondaire.
Or, il appartiendrait aux élèves de se déplacer, et de s'adapter au contexte universitaire, et non l'inverse.
Entendu que l'enregistrement d'un cours à l'insu d'un professeur est une infraction, une atteinte à la propriété intellectuelle ainsi qu'à sa liberté de professeur d'université ou de maître de conférence.

Ensuite, à l'université, lors d'un cours magistral, un professeur de droit peut employer la méthode consistant à se mettre à la place des différentes parties au procès.
C'est une sorte de jeu de rôle judiciaire : http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/1367334535889/0/fiche___ressourcepedagogique/&RH=1160767529437

Puis, il est fondamental de relever que la terminologie en droit diffère de celle en français.
Ainsi, selon le vocabulaire juridique, un complot est une préparation, par une personne ou par plusieurs personnes, à un attentat avec des actes préparatoires.
Tel est le cas, par exemple, du complot d'attentat contre le pape Jean-Paul II, à Manille, aux Philippines, en 1995.
Ou encore, le complot d'attentat déjoué, le 14 janvier 2015 contre le Capitole, aux Etats-Unis.
Autre exemple, un coup d’État est un complot. A fortiori, lorsque le complot est un acte terroriste d’État, c'est-à-dire un attentat commandité et commis par des agents civils ou militaires d'un Etat contre les intérêts fondamentaux d'un autre Etat.
Ainsi, une théorie d'un complot est la préparation intellectuelle des différentes phases de l'opération criminelle.

Sachant que le droit et l'histoire se rejoignent, notamment, depuis l'assassinat du président John Fitzgerald Kennedy en 1963, puisque depuis cet assassinat, on utilise fréquemment le terme de 'théorie du complot' contre le président Kennedy ou contre quiconque, aux Etat-Unis, sur Internet et dans le monde entier. Voir le film 'JFK', d'Oliver Stone, avec Kevin Costner, 1991.

9.Posté par La vox populi.com le 17/01/2015 00:44

Dans ce pays, EN TOUTE MATIERE (bien que je crois à l'abject attentat contre les journaleux de Charlie Hebdo mais qui selon Wolinski lui même, sont allés trop loin dans la provoc...) soit vous adhérez à la thèse officielle, soit vous faites l'apologie de quelque chose.

Ex: moi, je n'aime pas me déplacer en scooter pour aller voir quelqu'une la nuit, de suite je suis catalogué de faire l'apologie de l'écologie.

Autre exemple: lors du dernier ramadan, mes voisins d'origine (à déterminer), ne m'ont pas volé mon petit pain au chocolat, de suite je suis accusé de faire l'apologie des bonnes manières des étrangers...

Autre exemple: dès que je parle d'exportation du rhum charrette, de suite je suis accusé de faire l'apologie d'exportation des roms en charrette....

10.Posté par noe le 17/01/2015 09:43

Dans quelques jours c'est la rentrée ...
Aurons-nous des énergumènes-péi de cette trempe à la Réunion ?
La surrémunération des profs bloquera certains profs à la langue pendante devant leurs élèves ... c'est sûr ! Bien payé et bouche cousue !

11.Posté par A mon avis le 17/01/2015 13:30

@ 10 : tiens! tiens! noé serait-il enseignant ?
Pauvres enfants !

12.Posté par Mat le 17/01/2015 13:54 (depuis mobile)

Le 11 septembre et le 7 janvier ont bcp de points communs !
La liberté d''expression est a deux vitesses France, la il faut rallier tout le monde contre l''ennemi commun, lequel, bah il l''a dit a la télé, qui bah y a ses papiers la....

13.Posté par triste le 17/01/2015 17:21

Bravo à la politique menée par l'UMP depuis des décennies, on en voit maintenant le résultat !!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes