MENU ZINFOS
National

Blocage de sites pornographiques en France : Un sursis jusqu'à la fin de l'année


Le tribunal judiciaire de Paris se penche sur le dossier qui oppose les sites pornographiques et le gendarme de l'Internet en France. L'Arcom a saisi la justice car les plateformes concernées n'ont pas mis en place de dispositif de contrôle de l'âge des internautes malgré une mise en demeure. Un blocage complet ne sera pas prononcé avant la fin de l'année, les juges souhaitent d'abord la mise en place d'une médiation.

Par - Publié le Mercredi 7 Septembre 2022 à 08:05

L'Arcom (Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique) a saisi en début d'année le tribunal judiciaire de Paris pour faire interdire l'accès en France à plusieurs site pornographique. Le gendarme de l'Internet français explique que PornHub, Tukif, xVideos, xHamster et Xnxx n'ont pas mis en place de dispositif pour empêcher les mineurs de se connecter à leurs plateformes. Le nouveau CSA du numérique rappelle avoir mis en demeure et avoir relancé à plusieurs reprises ces sites pornographiques.

PornHub et ses concurrents devaient mettre en place des outils de vérification de l'âge des internautes, ce qui pourrait passer par l'enregistrement d'un abonnement gratuit via une carte bancaire ou l'envoi de pièces d'identité.

Pourquoi les sites ne sont pas interdits ?

Une audience de plaidoire se tenait ce mardi à Paris. La justice ne devrait pas décider pour le moment de bloquer l'accès à PornHub, Tukif, xVideos, xHamster et Xnxx en France. Le tribunal judiciaire installé dans la capitale souhaite d'abord une médiation.

Cette décision devrait devenir officielle ce jeudi, annonce Le Figaro. L'économiste Bruno Deffains pourrait être nommé pour mener les discussions entre l'Arcom et les sites pornographiques. 

Un éventuel blocage complet des plateformes concernées ne serait pas envisagé avant la fin de l'année suite à un échec des négociations.
 

D'autres sites ciblés

Les cas de YouPorn et de RedTube sont aussi étudiés par l'Arcom et une nouvelle procédure de mise en demeure pourrait concerner ces sites pornographiques et bien d'autres s'ils ne mettent pas en place un dispositif de contrôle de l'âge des internautes qui accèdent à leur plateforme.


Baradi Siva
Rédacteur en chef adjoint Qui a fait quoi, où, quand et pourquoi ? 📧 baradi.siva@zinfos974.com 📞 06... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Lucide le 07/09/2022 09:47

Action totalement inutile voir encore plus problématique pour les mineurs.

Si ils ne peuvent plus aller sur ces sites (ce qui est au passage, techniquement facile à contourner), ils iront sur des sites "moins sérieux", avec du contenu peu ou pas filtré. Le porno est vieux comme le monde, qui n'a pas regardé ce genre de vidéos étant ado ? Ce n'est pas ça qui pervertit nos jeunes, mais les réseaux sociaux.

Ne vous trompez pas de cible.

2.Posté par elpopy le 07/09/2022 14:54

il faudrait pas que les jeunes aillent sur des sites plus underground. les leaders du secteur sont plus responsables que ce qu'on peut trouver ailleurs.

3.Posté par Alain mat7 le 07/09/2022 14:59

Bravo à post 1 très juste et surtout inutile. Il faut protéger les jeunes. En bloquant ça ce sert à rien et conduit à des solutions autres comme voir à l'étranger ou aller voir dans la rue

4.Posté par run le 07/09/2022 16:25

C est les réseaux sociaux qu il faut bloquer et compagnie

5.Posté par NORD VPN le 07/09/2022 17:04

Prenez un vpn

6.Posté par Mdr le 08/09/2022 06:05

Entièrement d'accord avec @post1

7.Posté par Patrick le 08/09/2022 08:47

A quand la justice se penche sur la corruption dans notre pays ?? Et sur les célébrités et les grands entreprise au paradis fiscaux ??

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes