MENU ZINFOS
Communiqué

Blast Réunion primée pour sa campagne autour de la Semaine du dépistage des IST


Par Zinfos974 - Publié le Mercredi 8 Avril 2020 à 15:10 | Lu 379 fois

07 avril 2020, Saint-Denis : C’est une première pour Blast Réunion. L’agence de communication et de relations publiques a été récompensée par le jury des SABRE Awards Africa 2020, l’une des plus prestigieuses récompenses mondiales dans l’univers de la communication. Blast Réunion devient ainsi la première agence locale à décrocher ce prix international, et ce, grâce à la campagne qu’elle a réalisée dans le cadre de la Semaine du dépistage des infections sexuellement transmissibles (IST) et du HIV, organisée du 25 novembre au 1er décembre 2019. À cette occasion, elle a conçu et mis en œuvre une campagne d’information et de sensibilisation, en phase avec les réalités locales, pour inciter le public réunionnais à se faire dépister.

« Ce prix a une résonance particulière compte tenu de la crise sanitaire que nous connaissons actuellement. Plus qu’une récompense, ce SABRE Award vient avant tout reconnaître le rôle et l’importance de ce type de communication, c’est-à-dire la sensibilisation du public à grande échelle, lorsqu’il s’agit de répondre à des problématiques de santé publique. Je remercie et félicite notre jeune équipe pour cette belle réussite », déclare Aisha Allee, gérante de Blast Réunion. « Nous avons su, surtout, mettre en avant l’engagement du Comité régional de la lutte contre le VIH (COREVIH) et d’autres ONG, regroupées sous la houlette du Dr. Catherine Gaud qui a été un des porte-paroles de cette campagne ». 

La Semaine du dépistage, portée à l’échelle nationale par le Ministère de la Santé et pilotée par l’Agence de Santé Océan Indien (ARS OI), avait pour but de rappeler l’importance d’un diagnostic précoce et d’une prise en charge médicale rapide pour ceux atteints d’infections sexuellement transmissibles (IST), telles que le VIH/sida ou les Hépatites virales. Il s’agissait également de sensibiliser le public face à une hausse inquiétante du nombre de cas de syphilis, de gonorrhée et de chlamydiae, et des pratiques à risque notées par les ONG et les professionnels de santé.

« Pour notre équipe, l’idée était tout d’abord d’adapter les messages de cette initiative à la culture et aux réalités réunionnaises. L’objectif de cette campagne était de parler tant à l’esprit qu’au cœur du public réunionnais à travers des slogans en créole, notamment ‘Dep’IST a moin, Dep’IST a nou, DEPISTONS NOUS’ ou encore ‘In ti goute pou konèt tout’. Le véritable enjeu, pour nous, était d’inscrire cette campagne nationale dans le contexte local afin que nos messages touchent le plus grand nombre de personnes et les poussent à l’action », explique Aisha Allee. 

C’est d’ailleurs ce qui a plu aux membres du jury des SABRE Awards, comme le souligne son président, Paul Holmes : « En s’inspirant de leur recherche, l’équipe de Blast BCW a su contrecarrer l’hostilité et les jugements potentiels pour focaliser ses messages sur la sympathie et la tolérance. Cette approche a permis de toucher un public difficile à atteindre. Cela a non seulement débouché sur une large couverture médiatique mais aussi sur un nombre record de dépistages ». En effet, plus de 2 300 tests ont été réalisés durant la Semaine du dépistage lors de différentes activités dans plusieurs régions de l’île. En sus d’une bonne couverture par les médias traditionnels, cette campagne a eu de belles retombées sur les réseaux sociaux, notamment grâce à des vidéos postées sur Facebook.



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes