Société

Bilan du Grand débat national : "Nous devons baisser, et baisser plus vite, les impôts"

Lundi 8 Avril 2019 - 17:40

"Nous devons baisser, et baisser plus vite, les impôts". Le premier ministre s’est exprimé ce lundi dans la matinée à l’occasion de la restitution du Grand débat national. Après trois mois de consultations, Edouard Philippe a tiré plusieurs conclusions, sources de préoccupation des Français qui ont participé. 

Citoyens, représentants associatifs et partenaires sociaux, maires, membres du gouvernement, garants du grand débat national…500 personnes étaient rassemblées au Grand Palais à Paris pour la clôture du Grand débat national, la réponse du gouvernement face à la crise des Gilets jaunes. "La première exigence, c’est en fait une immense exaspération fiscale" qui se traduit par une "tolérance fiscale zéro". Il n’y a pas eu plus de précisions, annonces et mesures étant réservées au président de la République prochainement.


Autres préoccupations en matière d’écologie ou changement de modèle de société :


Le premier ministre a également déclaré vouloir "rétablir l’équilibre entre les métropoles et les communes à l’extérieur des logiques métropolitaines". Sur la limitation de la vitesse à 80 km/h "parfois la bonne foi ne suffit pas"

"Nous ne pourrons plus gouverner comme avant", a-t-il déclaré pour rétablir la confiance entre citoyens et politiques.


Les services publiques alors que "nous vivons dans un pays où, à certains endroits, on ne se parle plus, on ne se voit plus", doivent ainsi redevenir "des services de contact, pas uniquement numériques". 

"Ce temps consacré pour donner la parole aux Français était nécessaire", soulignant le calme des débats en opposition à "la violence" des manifestations. 
 
N.P
Lu 3284 fois




1.Posté par GIRONDIN le 08/04/2019 18:50

Hihi hahaha, un peu comme Tapie et son arbitrage truqué..... 🤔


Bravo mon grand !

Exemple

En gros pour la Taxe habitation:
pour 80% = 14 000 000 000€ coût de la suppression

Comme il est gentil il va l'étendre au 20% restant
Soit : 24 000 000 000 € pour 100% des français

Il n'est pas beau ce cadeau au riche ??????? 🤔

2.Posté par le taz le 08/04/2019 18:55

immense exaspération fiscale

c'est effectivement le message principal des gilets jaunes de novembre à décembre dernier.

depuis quelques semaines, c'est de la casse systématique sur les champs élysées, c'est des messages anti-capitalistes et se sont les black blocs et le pillage habituel.

bref, toute la diarhée de LFI et consort qui a récupéré le mouvement et depuis, ça décline (comme le mouvement d'ailleurs) et ça vire dans l'anti capitalisme délirant.

mais pour en revenir au ras-le-bol fiscal, déjà décrit sous hollande qui l'a aggravé, et pour cause, le socialisme ne sait pas faire autre chose.....
quelle solution ?
baisser les impôts ?
y reste juste à faire une étude d'impacts.

et avec moins de recettes, que va-t-on ne pas financer demain ????

bref, le pays avec sa gestion socialiste depuis 40 ans est dans une IMPASSE ou les impôts sont gaspillés à tout un tas de dépenses sociales qu'on ne devrait pas avoir.

voilà l'impasse sociale ou l'on se trouve.

3.Posté par Bleu outre mer le 08/04/2019 20:06

2.Posté par le taz
Donc de 1979 à 2019
Merci de ce scoop Giscard, Chirac et Sarkosy socialiste..
Belle analyse et connaissance de la politique......
Sinon nous pouvons parlez des finances du RN c'est guère mieux dans la gestion......

4.Posté par La gitane le 08/04/2019 20:29 (depuis mobile)

21 milliards d'euros donnés chaque année à l'Europe

pour nous en reverser 13,5 !!!!????

marre de l'hémorragie fiscale


5.Posté par Tirez sur la bobinette et la chevillette cherra le 08/04/2019 21:18

Post 1: C'est qui le riche? C'est un singulier collectif , ou un collectif très singulier? Bref, essaie d'écrire en un français compréhensible pour tous les pauv'cons comme moi qui te font l'honneur de lire tes propos issus d'une intelligence dotée d'un QI sensiblement égal à ta température rectale.

6.Posté par tc le 08/04/2019 21:20

blablablablablablablablabla....... un vrai discours de politicien !

7.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 08/04/2019 21:25

« La République exemplaire n’empêche pas les erreurs. S’ils cherchent un responsable, le seul responsable, c’est moi et moi seul. C’est moi qui ai fait confiance à Alexandre Benalla. Celui qui a été au courant et a validé l'ordre, la sanction de mes subordonnées, c'est moi et personne d'autre ». « S’ils veulent un responsable, il est devant vous, qu’ils viennent le chercher » « On ne peut pas être chef par beau temps et se soustraire lorsque le temps est difficile »

8.Posté par Doudou le 08/04/2019 22:55 (depuis mobile)

Donner pour mieux reprendre????

9.Posté par Ti Zane le 08/04/2019 22:57

le taz n'az pas tout compris (komdab) sur la politique de notre pays et pond un bon délirium analytique histor(hic)...

10.Posté par Marc le 09/04/2019 00:50

C'est marrant comme le Grand débat arrive aux mêmes conclusions que ce gouvernement... Lire, par exemple, https://www.marianne.net/societe/seuls-10-de-francais-pour-le-retour-de-l-isf-l-intox-du-grand-debat

11.Posté par le taz le 09/04/2019 01:29

@3
des souvenirs des manifestations contre les rares décisions de droite ?
juppé en 95 ?
chez vous, outre la mémoire, c'est mauvaise foi ou la malhonnêteté.
à chaque fois qu'il fallait réformer les retraites, les finances publiques, la gauche dans la rue avec l'appui de la presse pour bloquer....
et vive la ruine, l'endettement....

je maintiens que depuis 81, on est globalement sous régime socialiste avec la pression des médias qui va bien.

et tout ça est en train de nous péter à la figure.

12.Posté par ben voyons le 09/04/2019 05:54

Il n'en pense pas un mot , là , c'est juste un effet d'annonce , le"grand débat" a été bidonné du début à la fin . Je ne parle pas de la campagne de Macron qui n'écoutait personne et sortait son blabla devant des élus en admiration qui n'ont apporté aucune contradiction à ses dires ( les questions qu'ils posaient n'étaient que poudre aux yeux) et je ne parle même pas de nos couilles molles qui se sont fait traiter d'enfants sans réagir le moins du monde ( pourquoi? promesses en douce avant la séance? ) on se serait cru au bon vieux temps . S'ils avaient le moindre honneur , ils se seraient levés et seraient partis ...mais nada . Au passage , j'ai constaté que les Antillais d'ordinaire si chatouilleux et gueulards sont restés de marbre eux aussi. Tous ces gens avaient peut-être peur que des "affaires" sortent des cartons de la justice qui sait attendre le moment opportun.
Philippe prépare sa sortie , il pourra dire "j'avais demandé une basse des impôts mais le président n'a pas voulu" juste après le prochain remaniement...

13.Posté par papangue le 09/04/2019 06:35

Baisser les impôts mais pour une petite partie seulement des contribuables ?

Actuellement 10% des contribuables payent 70% de l'impôt. Après le grand débat ça va être 5% des contribuables qui payent 90% de l'impôt?

C'est ça la justice fiscale réclamée par des personnes qui ne payent rien ou quasi rien d'impôt?

14.Posté par Hardcore le 09/04/2019 07:38 (depuis mobile)

Je me demande ce que psychologiquement cela traduit de se gratter la main tout le temps comme il le fait. Ça doit être intéressant de savoir analyser ce toc.

15.Posté par Lakouène le 09/04/2019 08:37

On peut au moins accorder à l'équipe gouvernementale actuelle sa capacité à essayer de comprendre ce qui se passe dans le pays !

Les ministres, le premier d'entre eux occupent les écrans et les formats papier sans grande conviction car ils sont là avant tout pour privilégier leurs amis.

En supprimant définitivement toutes les niches fiscales qui ne font qu'apporter des déséquilibres à notre société, enrichissant au passage les plus riches et en condamnant les plus pauvres même pas aux miettes, ils pourraient regagner un peu de crédit. Eh bien NON ! Continuez à leur payer bateaux, logements de luxe, personnel dédié et défiscalisé une fois de plus avec le chèque emploi service...

Pourtant localement on a vu les dégâts de la défiscalisation sur la construction de logements couronnée par une inflation du foncier jamais connue, des logements inadaptés aux besoins, achetés sur plan depuis la métropole... Défiscalisation qui a avant tout profité aux propriétaires fonciers qui ont récupéré au passage tous les avantages de la défiscalisation en surestimant leurs biens avec la bienveillance des autorités qui n'ont jamais cherché à réguler cette situation.

Résultat : cette défiscalisation soutenue par toute la classe politique et syndicale a fini par plonger de nombreuses familles dans de l'endettement !

Tous ces avantages qui sont considérés à juste titre par la population comme des privilèges accordés à des privilégiés doivent cesser. Voilà une mesure qui ramènerait un peu de justice sociale tout en respectant la nécessité de faire des économies dans la gestion les affaires de l'Etat qui lui ne semble pas connaître ni la pénurie, ni les fins de mois difficiles !

16.Posté par citoyen le 09/04/2019 09:59

SURTOUT CONTRECOLLER LA GESTION DES ELUS QUI ONT LA RESPONSABILITÉ DE GÉRER LES FONDS PUBLICS ET CONDAMNER LES RESPONSABLES DES DÉLITS DE GASPILLAGE ET DE MAUVAISES GESTION.

17.Posté par spartacus974 le 09/04/2019 10:33

Les Gilets Jaunes servent d'alibi pour redonner encore plus aux plus riches au détriment des plus pauvres.
Ce gouvernement méprise le peuple et sert ceux qui ont financé leur accession au pouvoir.Il fait mine d'avoir compris mais il ne trompe personne .Le Grand Débat n'était que brassage de vent .Les élections européennes sont la meilleure façon de leur monter qu'ils ne sont plus rien.Macron est devenu Micron l'insignifiant ,le détestable valet de la finance.

18.Posté par Bato Fou le 09/04/2019 10:53

Les politiques ont fait de grandes écoles ENA, Polytechniques et compagnie et ils ont dépensés 15 millions d'€uros du contribuable, donc des impôts des Français pour en arriver au même constat que le gilet jaune de base, qui lui plein de bon sens et effectivement dans la réalité de la vrai vie, à bien compris que ça coince là!!!
On se foutrait pas un peu de notre gueule des fois???
Coluche disait: "Tu mets des technocrates pour gérer le désert, dans 10 ans ils sont obligés de racheter du sable!!!"

19.Posté par GIRONDIN le 09/04/2019 11:11

5.Posté par Tirez sur la bobinette et la chevillette cherra
Essayez les cases à lire je ne fais pas dans le social.

20.Posté par JORI le 09/04/2019 15:29

Question bête: si on veut réduire et vite les impôts, comment finance t on les services publics alors que tout le monde en veut plus??.

21.Posté par Jean Le Monstre le 09/04/2019 15:31

Et vous avez mis ces profiteurs, cette merde, ça, au pouvoir !
Vous pouvez être fiers !
Il ne vous reste plus qu'à crever.
Ou à vous ressaisir !
Participez aux manifestations !
Balayez les fumiers de devant votre porte !
Balayez ceux qui n'ont que leur intérêt dans la tête !
Foutez à l'égout les macronistes, les lepénistes (équivalents des macronistes), les libéralistes, ils existent tous pour vous faire les poches.
Sinon, vous crèverez !

22.Posté par le taz le 09/04/2019 17:21

@20
il y aura des choix à faire.
vous voulez payer moins d’impôts ? ok, qu'est-ce qu'on sacrifie dans le budget de l'état ?

la générosité sociale (les milliards qui vont dans la politique des banlieues ?)

la sécurité sociale ?

la gestion du chômage ?

la gestion des retraites ? des vieux ?

que sais-je ? l'école, les routes, la justice ?

le constat depuis des décennies, c'est que l'on vit nettement au dessus de nos moyens et qu'on s'endette chaque année pour financer un gaspillage de générosité.

et maintenant, il faut atterrir. et ça va être brutal.

surtout chez les cigales socialo-communistes..... tellement généreuses avec l'argent des autres, et en l’occurrence, les dettes à venir de nos enfants...

23.Posté par lo rhumlépabonméliboikammême@ le 09/04/2019 19:19

baissez les impôts c'est un leurre. LREM en pleine tempête les hôpitaux l'enseignement de qualité avec quel argent? monsieur macron et son équipe ce sont des incompétents ils mettront ce beau pays à l'agonie 2022 ils partiront et leurs promesses de la fin des impôts locaux pour 2022 un nouveau gouvernement remettra cet impôt sur la table.Il y a t'il un vrai président à l'élysée?

24.Posté par Surinam le 09/04/2019 19:40

Quand le bon Dieu a fait de cet imposteur une nullité, il lui a aussi une face de nullité...Quel minable.
Ses discours sont un tissu de trivialités et de lapalissades.

25.Posté par JORI le 09/04/2019 20:13

22.Posté par le taz le 09/04/2019 17:21
c'est bien la question que je pose aux fantaisistes, aux gilets jaunes et tous ceux qui prétendent que la baisse des impôts, tout en augmentant les services publics, serait possible.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >