MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Bienvenue au nouveau PS


Par André POUCHET - Publié le Mardi 13 Juin 2017 à 17:56 | Lu 529 fois

Au lendemain du 1er tour des législatives, le paysage politique français, cela est indéniable, se trouve considérablement bouleversé. Macron et ses vaillants « marcheurs » triomphent sur toute la ligne. Il faut dire qu’ils ont magnifiquement manœuvré. Dans les médias beaucoup de commentateurs nous déclarent que désormais le PS est mort, qu'il va disparaître corps et biens. Certains le pleurent, d'autres plus nombreux, sans se dissimuler et de façon peu charitable, s'en réjouissent. Mais cela, hélas, n'est en fait pas tout-à-fait exact. La vérité, c'est que le PS à partir de maintenant s'appelle « En marche ».

A La Réunion, ceci est d'ailleurs particulièrement net. Visible comme un nez au milieu de la figure. « En Marche », dans notre île, va en effet être représenté par Mlles Barreigt et Orphé, deux fringantes pouliches qui n'ont fait que changer vite fait de casaque et d’écurie. Vlody (celui qui rime avec palinodie), Vlody le vaillant chevalier sans peur et sans reproche, celui qui – on s’en souvient – n’avait pas hésité à trahir, au plein milieu des élections régionales, son copain Le Breton avec qui il faisait jusque-là équipe, aurait bien voulu lui aussi en être. Bien qu'il n'ait pas réussi à obtenir de la maison-mère une accréditation officielle, il espérait pouvoir faire comme ses copines et se recycler pépère chez Macron. Mais – dommage pour ce dernier ! – ça n'a pas marché... Il va donc lui falloir, le pauvre, trouver un autre endroit où aller remplir commodément sa gamelle.

Un nouveau PS ? Mais, va-ton dire, tu n’exagères pas un peu ? Pas du tout. Bien sûr, la vieille boutique socialiste va fermer ; bien sûr on va vendre le local rue de Solférino ; bien sûr ses garçons de magasin attitrés, les Cambadélis, Le Guen, Hamon, Cazeneuve, Dray et Cie (Vals aussi peut-on espérer), vont devoir aller pointer au chômage. Mais, à sa place, un nouveau PS relooké, avec une belle devanture toute pimpante, vient d’ouvrir ses portes. A côté d’une poignée de vieux chevaux de retour comme Bayrou ou Colomb, le nouveau PS fait en effet surtout appel à de nouveaux visages. Son patron est lui-même jeune et photogénique. Il est malin et perspicace ; il présente beaucoup mieux que le calamiteux Hollande dont, ne l’oublions pas, il est pourtant le filleul. Il a su s’entourer d’une équipe efficace et d’allure compétente. Très habilement, il a même réussi à débaucher une partie du personnel de la boutique républicaine concurrente. Il va ainsi élargir considérablement sa clientèle et occuper tout le centre de l’espace politique.

Mais pour quelle politique ? Une politique d’indépendance nationale, de reconquête de nos capacités productives et exportatrices, de réduction du chômage ? Une politique de sécurité qui impliquerait l’arrêt d’une immigration totalement déraisonnable et une lutte implacable contre le communautarisme musulman ? Qui peut le croire ? On voit, bien au contraire, que le Président Macron, malgré tous ses efforts pour donner le change, ne pourra faire autrement que de se soumettre, plus ou moins docilement, à tous les dictats de Bruxelles, de Francfort et de Washington.




1.Posté par MC974 le 13/06/2017 18:39

" Macron One , malgré tous ses efforts pour donner le change, ne pourra faire autrement que de se soumettre, plus ou moins docilement, à tous les dictats de Bruxelles, de Francfort et de Washington. "

Archi vrai et Plussoie @ André POUCHET

2.Posté par y.féry le 13/06/2017 19:10

En tout cas, pour le moment " LR lé pas en l'air" et le sera encore moins dimanche prochain.

3.Posté par Miro le 13/06/2017 19:46

Quoi qu'on dise, quoiqu'on fasse, notre France est EN MARCHE (certes) vers la décadence et la ruine. Peuple de France, vous allez souffrir, faute pour vous de vous avoir offert, le ou la candidate capable de vous tirer vers le haut. Je vous plains et je ne partagerai pas vos souffrances.... je m'en irai, sans regret, loin de ce pays qui sera inévitablement à la traine des autres pays. Je vous plains ! .....

4.Posté par calizinguin le 13/06/2017 21:21

merci madam orfé pour le caisse de poulé , cetai trés bon , mais il y avé pas assé car tonton é arrivé pour la féte des papa et il veu mangé aussi du poulé dimanche , alor je voulé savoir si vou pouvé mé donné un autre caisse de poulé pou dimanche car on ést une grand famill 12 persones,
en tou cas la grand famill ne vou oubli pas comme vou lavé démandé .
on peu venir chercé a votre buro si vou voulé .merci par avance.

amina abdou

5.Posté par Adrien le 14/06/2017 09:19

Caricaturer, caricaturer, il en restera bien quelque chose… C’est bien dans la tactique de l’extrême droite. Car, l’auteur sait très bien la différence entre le contenu PS (valeurs, idéologie, stratégie, hier, aujourd’hui et même demain) et l’apport politique par la création du mouvement réformiste de LREM, qui interpelle certes, mais qui séduit en même temps, même si le débat sur le fond reste à explorer. Cela se comprend : après la cuisante défaite du FN, et les divergences qui font surface dans ce mouvement, il essaye d’éclairer ce qui se passe ailleurs pour faire diversion… Une des valeurs essentielles en politique est le courage dans la défense de ses positions idéologiques. Bon courage à l’auteur pour l’après 2e tour des législatives.

6.Posté par pittbull974 le 14/06/2017 09:58

Réfléchissons :
Le PS est moribond, LR est bien touché et le PCF est en état de décomposition. (Ne parlons pas du PCR !) Autrement dit ces trois partis sont en panne, voire destinés à la casse.
Pour moi il restera LREM (qui a le vent en poupe), le FN et les Insoumis.
Oui le paysage politique a changé mais seulement en apparence car LREM n'est que la fusion de la gauche, de la droite et du centre qui ont amené la France dans l'état où elle est actuellement.
Ce sont les électeurs qui ont mis en place cette structure. Ils avaient probablement leurs raisons et leur réaction me semble normale. Il faut être "Miro" pour ne pas le voir.
Pour le reste, effectivement, je crains que la facture soit douloureuse surtout pour la classe moyenne. De toute façon, il faut bien payer les dégâts en remboursant la dette que nos courageux élus précédents ont occasionnés mais, vu l'état de notre industrie et de notre agriculture, je suis plutôt pessimiste.
Pour finir, dans le contexte international actuel où la finance est maître du jeu, je ne vois pas quel homme (ou femme) providentiel(le) pourrait inverser le courant.
Amen

7.Posté par Réunionnaise le 14/06/2017 10:09

Vous dites qu'il va se soumettre aux dictats de Bruxelles et donc de Washington, moi je dis qu'il est là pour ça et qu'il est le digne représentant de ces institutions totalitaires et unifiantes. Toutes les lois sont votées au Parlement Européen, le droit français ne fait que ratifier et mettre en place ce que Bruxelles décide. Ca fait longtemps que les pays ont perdu leur souveraineté et leur indépendance. Ils ont construit un nouveau Babel et nous courons droit à la catastrophe. Monsieur Macron joue le rôle du Messie dans l'imaginaire subconscient des votants c'est pour ça qu'il a appelé son parti "en marche" car il faut avoir lu la Bible pour savoir que "en marche" fait partie des Béatitudes prononcées par Jésus dans Matthieu 5:3-12. Dans la version Chouraqui bien sûr car dans les autres versions le "en marche" est traduit par "heureux". Vérifiez par vous-mêmes la Bible Chouraqui est sur internet. Donc le rôle que les dirigeants du monde ont donné à Macron est le rôle du Messie, sa femme joue le rôle de la mère (Marie). Bref, on nous joue une pantalonnade et la masse suit. Bientôt l'apocalypse ?

8.Posté par pittbull974 le 14/06/2017 11:09

Jésus dit au paralysé "lève-toi et marche".
Moi je dis aux aveugles "levez-vous et marchez".
Amen

9.Posté par Pierre Balcon le 15/06/2017 08:40

Je crois que, généralement , quand on analyse les "situations politiques" , les régimes et les appareils qui les déterminent , on se trompe le plus souvent de sujet .

En fait il faut considérer qu'il existe réellement deux grandes catégories de régimes :

- les régimes technocratiques
- les régimes démocratiques

Ces deux régimes définissent en fait non pas la nature intrinsèque des décisions politiques mais la procédure mise en oeuvre pour y aboutir.

On peut considérer qu''une décision politique ( loi , règlement etc ) appartient à la seule catégorie de la raison , comme peut l'être un jugement scientifique par exemple. Et alors on privilégie un régime technocratique.

On peut au contraire soutenir que l'action politique se donne pour objet de définir le statut d'individus ( citoyens ) , leurs droits et obligations , de cadrer donc leur conduite pour contribuer à établir le maximum de bonheur et le minimum de souffrance collectifs . Et alors on conçoit bien qu'elle ne peut être mise en oeuvre sans le consentement des intéressés eux mêmes et doit même susciter leur adhésion .

Le contrat social dans cette seconde hypothèse privilégie donc la décision démocratique ( résultant de la volonté commune ) plutôt que la décision technocratique ( prise par les plus compétents ).

Et c'est là que le bât blesse : quelle est la meilleure méthode pour faire émerger la volonté générale ?
Eh bien jusqu'à présent on n'avait rien trouvé de mieux que le suffrage universel adossé au système des partis.

EN MARCHE jette le bébé avec l'eau du bain .

Implicitement EN MARCHE , sous le simulacre de l'élection , nous dit qu'il vaut mieux se fier à la technostructure . A Bruxelles il y a des gens forts compétents pour ça . Les médias sont là pour faire passer le message et convaincre le peuple d'abdiquer sa souveraineté.

On change donc de régime :
Pratiquement on met des énarques à Paris , on se concocte un Parlement fantôme et voilà tout .

Franchement les partis avaient leur défaut mais au moins on savait à qui on avait à faire .

Comme le souligne Fréderic Lordon dans l’article « Situation » dans le N° 108 de Lundi dernier : « Le problème du macronisme, c’est précisément qu'il a réussi la disqualification des termes de l’alternance . Il prive ainsi le système de son dernier degré de liberté, assurément factice mais encore doté de quelque efficacité résiduelle.
Quand il aura bien mis en œuvre son programme, poussé tous les feux, par conséquent rendu folle de rage une fraction encore plus grande de la population, où trouvera-t-il son faux alternandum et vrai semblable, l’entité faussement opposée et parfaitement jumelle qui, dans le régime antérieur, avait pour double fonction de soulager momentanément la colère par un simulacre de changement tout en assurant la continuité, quoique sous une étiquette différente ? »

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes