MENU ZINFOS
Société

Bientôt un plan réunionnais de lutte contre les discriminations raciales et la haine anti-LGBT


Le préfet a présidé ce mercredi la première réunion du CORAH (Comité opérationnel de lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT). Un plan d'action devrait voir le jour d'ici le mois de décembre.

Par - Publié le Jeudi 1 Octobre 2020 à 12:14 | Lu 1764 fois

Au pays du "vivre-ensemble", les discriminations sont peut-être peu apparentes, mais pourtant bien présentes. "Il y a des réalités qu’il faut prendre en compte", exprime le préfet Jacques Billant ce mercredi soir, à la sortie de la première réunion du Corah (Comité opérationnel de lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT*, dont le dernier volet a été ajouté en 2019). 

Atour de la table : des acteurs institutionnels (notamment les procureurs de Saint-Denis et Saint-Pierre, la sous-préfète à la cohésion sociale et le délégué de Mayotte à La Réunion) mais aussi des acteurs associatifs (OriZon, Le Refuge, SOS Homophobie, ou encore Requeer), qui ont pu dresser un premier état des lieux. 

Peu de plaintes

"Des pistes de réflexion seront formalisées dans le mois qui vient, avant d'être transformées en actions concrètes. À la fin du mois de décembre nous formaliserons tout cela dans le cadre de notre plan réunionnais de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les haines anti-LGTBT", annonce Jacques Billant, pour qui"il y a toute une organisation à mettre en place pour sortir des non-dits".

L'un des principaux enjeux est d'ailleurs de convaincre les victimes de se tourner vers les associations, voire de franchir les portes du commissariat. "Des plaintes, il y en a très peu", constate le procureur Eric Tufféry, rappelant que les violences et injures sont considérées comme aggravées dès lors qu’elles sont liées à l’orientation sexuelle (réelle ou supposée). "On veut éviter que [les victimes] se renferment sur elles-mêmes, avec le sentiment d'être exclues de la société, avec tous les risques de désocialisation, d'addiction que ça comporte", ajoute-il, rappelant le taux de suicide important chez les jeunes homosexuels. "Il faut que la parole se libère".
 
Des discriminations dans l'accès aux droits

"On n’est pas sur un énième plan qui va prendre 15 ans. La volonté, et on sera très vigilant à ce qu'elle soit appliquée, c’est que des actions soient mises en place d’ici la fin de l’année", se réjouit Tanguy Sémat, président de l'association OriZon, tenant tout de même à souligner qu'il n'y a pas de "rejet de la population réunionnaise des LGBT, qui peuvent être kafs, malbars, créoles, chinois, zoreils..."

Si l'association note la présence du Département, les communes et la Région n'étaient pas autour de la table. "Les premiers cas discriminations que l’on recense sont dans l’accueil et l’accès aux droits, il est donc intéressant que les collectivités soient associées dans ces démarches là", fait remarquer Tanguy Sémat, ravi de pouvoir apporter sa contribution pour faire avancer la cause. Et de conclure, enthousiaste : "Rendez-vous dans trois mois pour faire un état des actions."

*LGBT : Qui concerne les lesbiennes, les gays, les bisexuels et les transgenres.



Marine Abat
Journaliste - En charge du secteur Ouest - Fortement attachée aux valeurs du développement durable... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par comme ou niké le 01/10/2020 12:24

Un évènement récent m’a interpellé :
Uber Eats a mis en place aux USA et au Canada un système pour commander prioritairement dans des restaurants appartenant à des Noirs.
« Vous pouvez nous soutenir et commander depuis des restaurants tenus par des Noirs aux Etats-Unis et au Canada avec un frais de livraison de 0$ », lit-on en effet sur le compte Twitter officiel d’Uber Eats. Le dispositif sera opérationnel jusqu’à la fin de l’année.
Mesure raciste ou pas ?

https://parismatch.be/actualites/405821/la-nouvelle-initiative-duber-eats-pour-le-mouvement-blacklivesmatter-fait-un-veritable-tolle

Ce n’est pas applicable en France certes … pas encore.
J’ajoute que Uber Eats n’est pas n’importe qui chez nous. C’est le sponsor de la Ligue 1 de football. Ils sont également sponsors de l’OM.
Vous en pensez quoi ?

2.Posté par Dimitile le 01/10/2020 12:31

Un comité Théodule de plus comme les aime l'adninistration. La cause est noble mais la superposition de structures inutiles nuit fortement à l'action.

3.Posté par Lulu le 01/10/2020 12:47

le plus raciste n'est pas souvent là où l'on croit......il suffit de lire certains posts anti blancs pour comprendre, mais dans ce sens bien sur c'est normal!

4.Posté par gerard le 01/10/2020 12:59

"Pour Eric Tuffery, l’enjeu fondamental est d’encourager les victimes à porter plainte. "Il faut que la parole se libère et qu’il n’y ait plus de peur à déposer plainte lorsqu’on a été victime d’injures". Il faut que il faut que ... depuis 2 ans plainte déposée auprès du procureur pour injures raciales, insultes homophobes et menaces de mort, avec tentative d'incendie rien pas de réponses du proc, silence total et pourtant procès verbal d'huissier. Le coupable est libre et continue à insulter qui il veut sur les réseaux sociaux.

5.Posté par Le Jacobin le 01/10/2020 15:08

1.Posté par comme ou niké

Moi je penses qu'il faut supprimer Huber !

6.Posté par Local le 01/10/2020 17:24

Tu l'as dit Lili mais chut.....on a pas le droit d'en parlé.....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes