MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Bertrand peut il être un bon représentant des plaisanciers pêcheurs ?


Par Mwa la pa di - Publié le Lundi 11 Février 2013 à 10:49 | Lu 827 fois

Bertrand peut il être un bon représentant des plaisanciers pêcheurs ?
Ce dimanche un certain nombre de plaisanciers a décidé de monter au créneau pour défendre le droit à la pêche sans contrainte. Où cela ? je vous le donne en mille : à Saint-Leu, avec la garantie de s'associer le maire Thierry Robert qui comme d'ab fait feu de tout bois ! Quitte à dire des énormités, rappelez vous le ses dires pour le SDIS.

Bref, bon nombre de plaisanciers venus on pu retrouver le cher Bertrand qui comme en 2005 se bat pour garder des privilèges et cela sans souci de la réalité de l'état de pêche locale. Rappelez vous ce qu'il disait en 2005 : " franchement, il y a quinze jours, nous avons été surpris de voir débarquer autour des DCP le bateau de la gendarmerie....." Surprise idiote, les gendarmes faisaient leur boulot : le respect de la règlementation. Passe mais plus haut il avoue : " Moi-même je pêche en semaine sur les DCP, il n'y a jamais eu de guerre..." article du Quotidien du 8 mars 2005 sauf erreur. ( Pour un juriste de la territoriale, cela fait peur ce non respect des loi !!!)

Je veux bien que nous nous battions pour défendre l'intérêt des pêcheurs plaisanciers, mais pas sans apporter une réflexion sur la situation réelle de nos réserves halieutiques. En fait quand le célèbre Maire de St-Leu dit d'une manière très populiste et sans aucune analyse : qu'il ne faut pas accuser les plaisanciers d'être la cause de la diminution des poissons, il oublie se situer le contexte de la pêche : la diminution est une réalité, tous les intervenant de la pêche y contribuent, du gros thonier au simple pêcheur . Nos côtes ont un petit plateau continental qui ne permet pas, sans mesures de protection, de générer suffisamment de poisons pour pouvoir pêcher sans limitation. Cela parce que le nombre des pêcheurs est globalement en augmentation et que certains plaisanciers prélèvent plus que de besoin, sans souci des autres et de la nature.

Parmi les plaisanciers un certain nombre pêche "tant que le poisson y bec", et contribue ainsi à la diminution des poissons de fonds. Ces mêmes ou d'autres vendent le poisson et là il est à noter que les autorités ferment les yeux. Pour quelles raison ? Or les plaisanciers qui pêchent à outrance sont parfois des pêcheurs marrons, des retraités de la pêche qui vu la petitesse de la retraite sont obligé de continuer pour améliorer les fins de mois ou des personnes qui considèrent la pêche comme un sport sans limite.

Il serait temps, sans que l'on entre dans la liste des interdis, que tout le monde s'accorde sur une moralisation de la pêche, avec un peu plus de civisme et non de cynisme !

Il faut aussi noter que la tradition ne doit pas ouvrir la boîte de pandore. La tradition doit aussi évoluer intelligemment avec le souci du maintien de celle-ci au lieu d'aller vers sa disparition.




1.Posté par Bertrand de BOISVILLIERS le 11/02/2013 19:48

Cher Mwin la pas dit
Il est plus facile aux lâches de ton genre de s'abriter derrière l'anonymat d'un écran pour cracher son fiel que de d'avoir le courage de signer de son nom et de son prénom et d'assumer ses positions. Je ne me rabaisserai donc pas te répondre sur le contenu de ton torchon et de tes allusions personelles qui frisent la diffamation. Je suis fier du combat que je mène, je suis fier du métier que je fais . A ta différence, j'ai eu moi au moins le courage d'exposer publiquement mes positions à visage découvert...Pauvre type.....

2.Posté par jb le 11/02/2013 20:40

un courrier qui pose des questions utiles, à quoi servirait d'etre pro et de se faire taxer si des plaisanciers usent et abusent sans charges. resultat, les pros finalement se font entuber, y a pas un probleme la, des plaisanciers vendent et que fait la justice? faut pas exagerer et trouver un compromis

3.Posté par madie le 12/02/2013 00:29

Les données:
-la côte réunionnaise n'offre pas de possibilité pour une petite pèche professionnelle (pas de plateau, récifs, hauts fonds, ilôts, etc, donc facile à dépouiller) ; seule la pêche hauturière peut survivre, et encore, car elle souffre partout!
-les professionnels sont aidés pour leur investissement, défiscalisation, indemnités possibles si météo défavorable, carburant moins cher, DCP financés par les amodiataires ... plaisanciers qui payent de plus en plus cher , etc ; cela relève plus de la perfusion, que de l'activité économiquement rentable;
-le développement de la plaisance s'est fait spontanément, devant l'amélioration des infrastructures portuaires
-la réserve marine, outrageusement nommé ainsi, est interdite à la pêche aux plaisanciers, sauf la journée dans les passes, ET AUTORISÉE aux pro partout, sauf dans de ridicules "sanctuaires"!!!!! Alors que nous avions une vraie réserve de st gilles à trois bassins totalement interdite jusqu'à 50m de fond, jour et nuit ! Résultats, même les calmars pélagiques sont interdits aux plaisanciers, alors que cette pêche était quasiment "impratiquée" il y a 30 ans ici.
Conclusion, la région a intérêt à sauvegarder une plaisance qui dépense, non perfusée par les instances, et à cesser de renouveler une petite pêche professionnelle qui dévore du budget ,moribonde,qu'on a laissé se développer contre toute logique halieutique , géographique et économique.
-le décret national autorise 3 moulinets électriques par bateau, et non un seul, le dimanche !!!
Quant aux quotas imposés:
sur une sortie qui revient annuellement une fraction de ( 1500€d'amodiation +300 d'assurance+4000 de dépréciation du matériel+ 500 d'entretien courant ,300 de révision de la survie,) + 70€ de carburant à chaque sortie , je prétend que nous, plaisanciers, apportons quelque chose à la vie économique.
Laissez nous donc offrir quelques tranches de poissons, - quand la chance nous sourit - à nos familles et amis .
En revanche, haro sur les faux plaisanciers et les faux pro, avec la vente au noir par les deux parties !
En cas de victoire absurde des pro, qui détruiront de toutes façons le cheptel à moyen terme, je propose le rachat par la CCI de nos embarcations et matériels au prix fort....

4.Posté par géléboul le 12/02/2013 17:52

moi, je dis bravo à mwa la pa di de dire la réalité des choses!! les plaisanciers et mr bertrand en premier peuvent peut etre répondre à une question très simple : si vous pêchez pour le plaisir ou pour offrir quelques tranches de poissons à vos amis et famille, pourquoi vous faut il + de 5kg de poisson par jour!!je trouve que c dja pas mal pour un carri!! de plus, mr bertrand , arretez de vous vanter d'avoir payé votre superbe bateau avec le resultat de vos pêches!!heureusementpour vous que l'hypocrisie ne tue pas....

5.Posté par Bertrand de BOISVILLIERS le 12/02/2013 18:52

Geleboul,
Tu n'es qu'une pauvre tache.
Mon bateau te derange autant?
Si vraiment t'en as une paire (de boules) pourquoi tu ne viens pas me répeter ce que tu as ecrit en face ? tu sais surement ou me trouver.
Tu m'as l'air aussi équipé entre les jambes que ton copain mwin la pas dit....


6.Posté par pace e salute le 12/02/2013 22:38

moi, plaisancier, je sors un dimanche sur deux, ce qui me donnerait droit à 14 x 5 kg par sortie, non ? Geleboul, mais pas beaucoup de cervelle, semble-t-il et une bonne capacité au moucatage ...Il faudra dialoguer entre gens un peu plus futés!
Soyons réaliste, le premier poisson de 10 kg, je rejette la moitié à la mer??
Mon moulinet électrique, c'est 8 à 10mn de descente, 10 de remontée si pas de poisson, 15 a 20 mn au fond, soit une demi heure avec 3 hameçons : pas de quoi massacrer, et totalement négligeable par rapport aux palangres et treuils puissants autorisés pour les pros.
En Corse, ils ont droit à un moulinet électrique par pécheur. La bas, les professionnels savent les limites à ne pas dépasser. La mer est à tout le monde. Et s'il n'y a pas assez de poisson, ils font un autre job. Moi j'en ai marre d'être racketté pour nourrir les autres.
Je propose:
création ou réactivation d'une vrai association de défense des plaisanciers
le versement des amodiations sur un compte bloqué chez un avocat
barrages routiers
fermeture du port
pour obtenir :
l'accès aux DCP tous les jours,
3 moulinets ou treuils électriques par bateau
la création d'une vrai réserve marine, et pas une aire de jeux réservée aux pro
l'interdiction des palangres dérivants sur DCP le dimanche par les pros qui entravent notre pèche et notre sécurité
l'autorisation de pêcher le calmar la nuit
des contrôles accrus de la revente au black
et plus si nécessaire.
Finalement, à quoi serviraient les ports qui ont été aménagés ces dernières années ? La plaisance ici se résume quasi exclusivement à la pèche , à moins qu'on veuille nous fabriquer des petites criques abritées, sans squales ,pour faire du cabotage en famille .....

7.Posté par madie le 12/02/2013 23:00

JB et Geleboul évoquent des actes illégaux; ce ne sont pas des arguments, et cela ne peut servir de base de discussion. Les fautifs doivent être sanctionnés. Le plaisancier honnête , c'est l'immense majorité, et qu'est ce que vous avez à lui dire ? Qu'il n'a plus le droit de pratiquer son activité favorite qu'il pratique depuis son enfance, parce qu'à force de ratisser un petit territoire,vous avez tout vidé en moins de 25 ans! Parce que vous avez choisi un mode d'exercice voué à une disparition à moyen terme ?
Qu'est que vous direz aux bateaux de promenade quand les baleines reprendront leurs habitudes et itinéraires d'il y a quinze ans, c'est à dire zéro visite sur nos côtes? Et bien qu'ils ont pris un risque et profité le temps que la nature a voulu...
Et si les plaisanciers disparaissaient, vous estimez à combien de temps la survie de la pêche côtière ? Vous allez vous battre entre vous!
En Bretagne, en méditerranée, ils ne chassent pas les sorcières; il se reconvertissent, ou se mettent en coopé pour avoir des bateaux plus performants……

8.Posté par Mwa la pa di le 13/02/2013 13:57

Cher Monsieur De Boisvilliers, torchon vous dites ? En quoi est ce un torchon que de prendre copie d'article de presse consultable ou achetable sur le site du Quotidien. Je n'ai fait que reprendre des paroles vous étant attribué et figurant dans l'article rédigé par le journaliste de ce journal. Ce sont des paroles que vous avez prononcé en 2005. Vous avouiez que vous pêchez sur les DCP et que vous ne compreniez pas que les gendarmes fassent leur travail. Le propre du citoyen n'est il pas de demander justement le respect des textes. Bien sur , je suis en accord avec vous sur le fait qu'il faille réagir et ne pas accepter que le plaisancier soit systématiquement désigné comme coupable de la raréfaction du poisson. Comme moi vous ne pouvez ignorer que la sur pêche, tant au large que sur la côte, contribue largement à ce problème. Alors, que faire ? prendre une position jusqu'au boutiste et demander la liberté totale de pêcher ou de trouver des positions acceptable par l'ensemble des utilisateurs de la mer? Pensez vous que l'on puisse continuer à voir le poisson diminuer sans réagir ? Que faites vous de l'héritage que nous allons laisser à nos enfants et petits enfants? La pêche plaisance doit être une pêche de plaisir de ramener un bon carri la caz mais pas forcément de quoi alimenter tout le quartier, la famille et les amis. Partager la pêche oui, pas de manière à vider le fonds de la mer. Pour le treuil, je pense que la décision de le supprimer est en soit une ânerie, mais comme il y a des abus et que malheureusement un certain nombre de pêcheurs plaisanciers n'a aucun souci des autres et pêche tant que pourra, alors nous serons tous sanctionné. Il est impératif qu'une réglementation intelligente qui laisse une certaine liberté aux plaisanciers et préserve les réserves halieutiques soit établie avec le plus grand consensus possible. Or vous savez aussi que l'application déjà des textes existants est quasiment pas réalisée par la gendarmerie maritime, faute de moyens ou de consignes politiques, si bien que comme tous les gouvernements précédents, la mise en place de nouvelles mesures permet de masquer l'incapacité du respect à la Loi. Peut être que l'association qui voit le jour, et dont vous serrez président, pourra être celle qui va aussi sensibiliser les plaisanciers pêcheurs à plus de modérations et de respect de la nature. La mer n'est pas la propriété des seuls plaisanciers, nous devons apprendre, avec les autres à la partager tout en la préservant.

Maintenant l'anonymat dans le blog est accepté par tous les posteurs.

Si vous vous estimez diffamé, alors consultez l'article, en quelques années la mémoire peut oublier.

9.Posté par Bertrand de BOISVILLIERS le 13/02/2013 14:22

C'est un torchon dans la mesure où:
1) vous vous réfugiez derrière un anonymat, ce que je me refuse à faire.
2) Vous citez mes propos dans un article qui date de 2005 en les plaçant hors de leur contexte ou je dénonçais une réglementation inepte et une opération de com foireuse des autorités de l'époque. Et c'est tout a fait mon droit de dire que je ne suis pas d'accord avec une reglementatr
3) Vous faites un amalgame entre mes activités associatives et mes activités professionnelles, ce que je ne peux accepter.
Sinon, je suis ouvert à tout débat de fond constructif sur cette question avec vous dès lors que vous ferez preuve d'un peu plus de courage et que vous sortirez d'un anonymat qui n'a pas lieu d'être, fusse t-il accepté par les usagers de ce blog.

10.Posté par madie le 13/02/2013 20:08

bon, à part vos petites batail' coq, c'est quand la prochaine action ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes