Politique

Bernard Padavatan dénonce des méthodes d'intimidation

Mercredi 16 Mars 2011 - 14:54


"Padavatan gêne-t-il?"
, c'est la question que pose le candidat lui-même ce matin. A l'occasion d'une conférence de presse, Bernard Padavatan, candidat sur le canton 2 de Saint-Denis, a dénoncé les "méthodes d'intimidation" utilisées, entre autres, par la mairie de Saint-Denis.

"Je m'exprime en tant que président de l'association, Les jardins de Poucelina", annonce en préambule Bernard Padavatan. Il reproche à la mairie de Saint-Denis de rompre tout engagement concernant le projet de vente d'une parcelle de terrain destinée à devenir une structure d'accueil pour la petite enfance. "J'avais pour projet de délocaliser une structure existante suite à la volonté du propriétaire de récupérer son terrain. Au mois de février 2009, par délibération du conseil municipal, on m'attribue une parcelle destinée jusqu'ici à un usage partiel de parking. Au mois d'avril 2010, la mairie m'accorde le permis de construire", explique Bernard Padavatan.

La voiture du candidat incendiée

Il rappelle : "Le 20 janvier, j'annonce ma candidature aux Cantonales". Puis, il montre un premier courrier daté du 27 janvier dernier de la mairie de Saint-Denis. La ville lui donne jusqu'au 15 février pour signer l'acte de vente. "Je leur explique alors qu'en raison de la lenteur des procédures administratives et de l'état d'avancement du projet, un délai supplémentaire est nécessaire", poursuit-il. Début mars 2011, Monique Orphée, 1ère adjointe à la mairie de Saint-Denis, annonce dans un second courrier, la rupture de l'engagement concernant cette cession des parcelles concernées.

Là, Padavatan reprend sa casquette de candidat. "Il me semble aujourd'hui évident que cette décision de la municipalité s'inscrit dans une démarche de politique politicienne visant à me déstabiliser, ce, suite à l'annonce de ma candidature". Ce n'est pas tout. Le candidat affirme constater une multiplication de "méthodes d'intimidation" à son égard: "Dimanche soir, ma voiture a pris feu. Lundi soir, des fumées sortaient des bouches d'égout situées près de ma permanence", raconte-t-il avant d'évoquer aussi des contrats accordés par la mairie à trois de ses militants ou encore ses doutes sérieux quant au plagiat de son programme...

Bernard Padavatan s'est montré déterminé ce matin à montrer que ces "méthodes du passé" ne lui font pas peur. Sans doute bien au contraire, il est de ces candidats qui aime qu'on parle de lui... en bien ou en mal, c'est plutôt bon signe. Les urnes parleront dans quatre jours.
Melanie Roddier
Lu 1998 fois



1.Posté par noe974 le 16/03/2011 15:56

Avis au futurs(es) politiciens (iennes) ...il vous faut accepter d'être critiqués (es) , même au-dessous de la ceinture ...votre vie privée sera devant le public , les moucatages , les menaces ...cela fait partie du folklore de notre politique ...ça doit vous faire rire et surtout ne vous laissez pas prendre aux pièges !

2.Posté par mon pays bato fou le 16/03/2011 15:11

Difficile de faire de la politique "proprement" à la réunion et plus spécialement à st Denis surtout quand on est employé du CG974 sur le 2eme canton et qu’on a des activités annexes sur la commune. Il ne faut pas déranger l’ordre établi autour de la majorité zembrocal et de la distribution des postes après mars 2011 comme ce fut le cas en 2008. Les petits arrangements derrière la cuisine y fait que commencer entre annette, les dindar, fruteau, vlody, vally, dennemont, verges ………………. La « relève de notre classe politique pays ».

3.Posté par JKJJ7232 le 16/03/2011 16:54

Franchement , ce type me fait rire. Faire de la polémique pour exister, c'est navrant. Il n'a rien à présenter, rien à dire.

4.Posté par Lancelot le 17/03/2011 09:20

Bernard,

Le candidat de la municipalité a une page dans le "Télé 7 magazine" de cette semaine..... Est-ce normal ? En plus je suis mort de rire quand je vois à côté de lui l'autre "snobinarde" Nalini qui fait aussi dans le social. N'importe quoi pourvu que j'existe...... Elle gagnerait à être plus humble, plus humain et ne pas la ramener tout le temps !



5.Posté par CNL le 18/03/2011 18:40

Padavatan, arrête fait l'intéressant et retourne travaille un peu dans ton GUT STP. Tu connais bien que dès dimanche 18 heures tu sa gagne un sac le coup. Hi hi hi !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter