MENU ZINFOS
Communiqué

Berguitta: Les sénatrices saisissent le cabinet du Premier ministre


Les sénatrices Nassimah Dindar et Viviane Malet ont saisi le cabinet du Premier ministre ainsi que la ministre des Outre-mer sur la problématique de l’après Berguitta. Voici leur communiqué à ce sujet :

Par N.P - Publié le Mercredi 31 Janvier 2018 à 09:23

Berguitta: Les sénatrices saisissent le cabinet du Premier ministre
Les sénatrices Nassimah DINDAR et Viviane MALET ont saisi le Cabinet du Premier Ministre, sur la problématique de l’après Berguitta.

Elles ont salué l’initiative du Préfet de demander la procédure accélérée de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour les communes touchées de La Réunion.

Le Gouvernement a fait droit à cette demande, ainsi que l’indique le communiqué de presse de la Ministre Annick GIRARDIN du 24 janvier 2018. Elles restent néanmoins préoccupées par la situation matérielle des particuliers non assurés, des agriculteurs et des petites entreprises.

En effet, la catastrophe naturelle exclut les dommages aux cultures non engrangées et la perte des animaux vivants hors bâtiment.

De même pour toutes les familles qui ont perdu leur habitation les frais de relogement ne sont pas indemnisés.

Les propositions des sénatrices visent à mobiliser le fonds Barnier afin de permettre le relogement de toutes les familles dans les meilleurs conditions et de façon pérenne et sécurisée. Le fonds, rappelons-le, avait été mobilisé suite au passage d’Irma dans les Antilles.

De la même façon elles demandent au Gouvernement de saisir la Commission européenne pour obtenir la mobilisation de fonds de secours de l’Union Européenne.

Pour les communes du Sud fortement touchées : St-Pierre, St-Louis, Etang Salé, St-Philippe, Petite Île, le Tampon, St-Joseph et Cilaos, le mobilisation de l’équivalent fonds vert géré par l’AFD est demandée. Une enveloppe dédiée a été maintenue pour 2018 sur le budget de l’outre-mer.

De même elles demandent une aide du fonds d’aide au relogement d’urgence , FARU, prévu par l’article L 2335-15 du CGCT, pour les communes ou les établissements publics locaux (CCAS, CIAS,…) mobilisés tant pour assurer le relogement d’urgence ou temporaire de personnes occupant des locaux représentant un danger que pour réaliser des travaux interdisant l’accès aux locaux dangereux.

La sénatrice Viviane MALET se rend lundi 29 janvier 2018 au Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM), afin d’évoquer les outils de gestion des risques naturels majeurs dans les outre-mer et notamment le volet relatif à la prévention et gestion de l’urgence.

Les outils doivent être optimisés même si nous ne devons pas oublier que le risque zéro n’existe pas dans nos départements d’outre-mer soumis fortement à des risques naturels, car ces phénomènes ne sont pas tous prévisibles et maitrisables.

Le priorité demeure que l’ensemble des institutions (Etat, Région, Département et Communes), puissent de façon coordonnées apporter des réponses aux familles sinistrées.




1.Posté par Expédit le 31/01/2018 10:47

Cette DINDAR aura couté très cher aux contribuables français durant sa longue et tortueuse carrière...

2.Posté par VIEUX CREOLE le 31/01/2018 11:00

C'EST TOUT SIMPLEMENT " UNE OPÉRATION DE COM" PARTISANE , comme sait en faire, depuis longtemps "Dame Nassimah .... et à laquelle s'est associée la Nouvelle Sénatrice Malet sans s'en rendre compte vraisemblablement !

- UNE TELLE DÉMARCHE AURAIT DUE ÊTRE " CO L -LEC TI- VE " !!! Qui aurait refusé de s'y associer ??? Personne à mon avis !!!
-
"LA PROBLÉMATIQUE DE L’APRÈS- BERGUITTA " devrait être sérieusement étudiée à la suite de CONSÉQUENCES nombreuses et désastreuses ¨constatées dans plusieurs communes du Sud et du Sud-Ouest de l'Île , AVEC LA COLLABORATION DE TOUS LES SPÉCIALISTES ( géologues du B.R.G.M. , D.D.E, Responsables des collectivités... pour mieux comprendre le ravinements de tant de régions du Département , les nombreux effondrements de terrains constatés!!! TROP d' erreurs ou de fautes ont été commises par le passé (:permis de construire rapidement et facilement accordés sans études préalables , décisions de quelques gros Entrepreneurs- qui se croient au-dessus des Lois !!! Un seul exemple : allez faire un tour au Lotissement e du " Grand Pourpier " à St Paul ! Vous y constaterez qu'un Entrepreneur s'est permis de combler une partie du lit " d'une ancienne ravine asséchée" pour y construire des maisons ... Le fric , le fric avant toit, ...et 'impunité assurée : et CELA continue DE MARCHER !!!!

3.Posté par Marie le 31/01/2018 18:19

qu'est ce qu'il y a zinfos vous avez commencé votre série sur le paranormal......:)!

4.Posté par Payet le 31/01/2018 19:36

Demande a nassimah ou ai passé le projet concernant la route de cilaos, elle ai bien lotie, pas honte pour cette population. ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes