Société

Berguitta : La CGPER souhaite la déclaration en zones sinistrées des communes touchées

Vendredi 19 Janvier 2018 - 16:10

La CGPER (Confédération générale des planteurs et éleveurs de La Réunion) demande à ce que sur l'ensemble des communes "durement touchées" par Berguitta soit déclarées zones sinistrées.
 
"Le passage du phénomène a provoqué des pluies exceptionnelles dans tout le grand sud, de Saint-Leu à Sainte-Rose, lit-on dans un communiqué, les radiers submergés et les rivières en crues ont marqué les esprits. Une telle quantité d'eau a causé des dégâts considérables sur les exploitations agricoles et les voiries.Toutes les filières sont touchées, le maraichage plein champ en particulier. En plus des fortes précipitations et des ravinements provoqués par les inondations, les rafales de vent ont saccagé les serres en les débâchant".
 
La CGPER demande donc aux autorités que les zones concernées soient déclarées zones de catastrophes naturelles, afin "d’aider les agriculteurs à remettre en état leurs exploitations le plus rapidement possible".
 
Zinfos974
Lu 938 fois



1.Posté par cmoin le 19/01/2018 16:18

Pas de subventions pour eux,ils vont être remboursés par leurs assureurs.

2.Posté par Citoyen974 le 19/01/2018 21:23 (depuis mobile)

Voilà se qui se passe quand on enlèvement des "rochers" anti érosif protégeant les terres agricoles. Des phénomènes de ruissellement, de lessivage des sols. Qui est responsable des inondations et glissements de terrain qui ont détruits les maisons ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter