MENU ZINFOS
Communiqué

Berguitta: Anaïs Patel demande des mesures supplémentaires pour les TPE/PME


Anaïs Patel demande des mesures supplémentaires pour les TPE/PME ayant subi un préjudice économique suite au passage de Berguitta. Voici son communiqué :

Par N.P - Publié le Jeudi 8 Février 2018 à 11:28 | Lu 971 fois

Berguitta: Anaïs Patel demande des mesures supplémentaires pour les TPE/PME

Suite à la reconnaissance par notre gouvernement de l’état de catastrophe naturelle par un arrêté du 31 janvier dernier pour les communes des Avirons, de l’Entre-Deux, de l’Etang Salé, de Petite Ile, de Saint Leu, de Saint Louis, de Saint Pierre, Tampon et de Cilaos, j’ai demandé au Premier Ministre des mesure supplémentaires d’accompagnement des TPE/PME ayant subi un préjudice économique suite au passage de Berguitta.

En effet, les dispositifs existants répondent aux besoins des entreprises ayant subi des dommages matériels. Or, force est de constater que la quasi-majorité des entreprises réunionnaises ont subi un important préjudice économique suite au passage du cyclone. J’ai rappelé qu’il avait plu sans discontinuer les quinze premiers jours du mois de janvier. Lors du passage de Berguitta les 17 et 18 janvier, Météo France a relevé des pluviométries dépassant les records de plusieurs décennies. Ces pluies ont eu des conséquences désastreuses sur le réseau routier qui est devenu impraticable à certains endroits. 

J’ai donc souligné que la majorité des entreprises réunionnaises débutent cette année 2018 avec un déficit important. L’urgence étant de faire face au paiement des salaires du mois de janvier, nombreuses sont celles qui ont demandé un échelonnement des différentes charges sociales et fiscales.

Selon les informations que j’ai pu obtenir auprès du Service des Impôts des Entreprises de Saint Pierre : « aucune instruction n’a été donné pour annuler les pénalités de retard de ces entreprises ». J’ai expliqué au Premier Ministre que les entreprises basées dans le Sud et le Sud Ouest de l’île ont du fermer leurs entreprises les deux jours concernés par le passage du cyclone malgré l’absence d’alerte rouge. Elles ont donc subi une perte considérable et ont beaucoup de difficultés à faire face à leurs charges sociales et fiscales. 

Compte tenu de cette situation, j’ai demandé au Premier Ministre de valider automatiquement les demandes d’échelonnement des charges sociales et/ou fiscales et pour les entreprises dans cette situation et d’annuler la totalité des pénalités de retard qui leur est imputable. J’ai précisé que ces mesure devraient concerner a minima les entreprises basées dans le Sud et le Sud Ouest de l’île qui ont été plus fortement impactées et dans l’idéal la totalité des TPE/PME réunionnaises.

 Anaïs Patel
Chef d’entreprise LREM





1.Posté par le renyoné le 08/02/2018 11:51

" Compte tenu de cette situation, j’ai demandé au Premier Ministre de valider automatiquement les demandes d’échelonnement des charges sociales et/ou fiscales et pour les entreprises dans cette situation et d’annuler la totalité des pénalités de retard qui leur est imputable." Patel Anais.

Peut on savoir pourquoi des gens qui n'ont aucun mandant et aucune fonction au sein d'un parti politique s expriment sur des sujets de ce type?
Quelle légitimité à M. Patel pour s. exprimer au près du 1 er ministre au nom des citoyens réunionnais?
Aucune.

2.Posté par le planteur le 08/02/2018 15:44

Madame , je suis chef d'entreprise j'ai des difficultés a payer mes charges mais pour d'autres raisons, c'est ridicule ce que vous avancés. les charges sont calculés sur les salaires de Octobre,Novembre et Décembre donc au mois de janvier vous devriez avoir la trésorerie pour payer les charges.

la vrai raison c'est que les charges sont trop élevés par rapport au marges que l'on peut faire. ne dites pas n'importe quoi.

3.Posté par Perplexe le 08/02/2018 16:30

Je ne savais pas qu'il existait des chefs d'entreprise LREM...

Donc, il y a aussi des chefs d'entreprise LES RÉPUBLICAINS, des chefs d'entreprise SOCIALISTES, des chefs d'entreprise FRANCE INSOUMISE, des chefs d'entreprise FN, des chefs d'entreprise RÉZISTANS ÉGALITÉ 974...

4.Posté par une réunionnaise 97410 le 08/02/2018 17:44

Elle signe son article ainsi ; Anaïs Patel
Chef d’entreprise LREM
Bizarre.Post 3 a raison.Elle a perdu les élections il me semble?

5.Posté par Moi président le 08/02/2018 18:01

... des chefs d'entreprise LO, des chefs d'entreprise NPA, des chefs d'entreprise "Anarchy in the UE" ...
Pour compléter post 3.

6.Posté par GIRONDIN le 08/02/2018 18:51

Une perle celle-là.

7.Posté par PECOS le 09/02/2018 13:33

En, voilà une qui devance notre dépité de poids Avid Loriot...En voilà une qui, comme Berguita Oie-ro, commence à labourer le terrain pour 2020 ou 2021 en vue d'un bon poste alimentaire. Leur bla-bla ne vole pas haut mais elles espèrent que çà peut rapporter gros où manger boudin dans ventre cochon avant de l'avoir tuer comme dit le provebe.MDR

8.Posté par quelle classe ! le 09/02/2018 14:50

poste 3 et 4 .Certes elle a perdu une élection mais elle a gardé son élégance et sa classe . Quand on voit que certains élus ne s'occupent que de faire fructifier leurs indemnités . Mes respects Madame , et persévérez dans votre engagement , vous représentez une nouvelle génération de responsables politiques qui pourra virer tous ces vieux crabes dont on connaît tous les vices et surtout leurs centres d'intérêts . Cela fait 10 , 20 ,30 , 40 ,50 ans qu'ils cannibalisent tous les pouvoirs et leur bilan est très désastreux pour la REUNION . On ne veut plus les voir , on ne veut plus les entendre et on ne veut même plus voter tant qu'ils nous ont fait perdre tout espoir par leurs combines et profits , copinages . Ils ne font que courir derrière les indemnités , distribuant salaires mirobolants , primes légales ou illégales , organisant une mise à sac de-s finances publiques , nommant des quinzaine de vices - présidents par - ci , par-là pour faire profiter les copains et assurer bienveillance et leur réélection . Beaucoup dans les SEM et autres collectivités émargent mieux que des ministres , sans trop savoir ce qu'ils font . Dans ces collectivités ,avec le niveau CE1 + 3 , on émarge à plusieurs milliers d'euros alors que des jeunes avec BAC + 5 parfois émargent à quelques centaine d'euros ( un ti contrat aidé ) . A quand une prise de conscience pour mettre fin à ces pratiques . Et dire qu'il y a certains qui cautionnent ces profiteurs , à moins qu'ils se ressemblent . QUE FAIRE?

9.Posté par Bryandoht le 09/02/2018 17:34

A post 6

YES !

10.Posté par Les jeunes qui vont changer le système= une vaste supercherie... le 09/02/2018 18:09

@ 8
C'est bien mignon ce que vous dites. Mais le coup de la jeunesse qui va changer les choses est une vaste blague.

Macron est un président jeune et ne change absolument rien au système. De son temps Giscard d'Estaing était un.président très jeune pour l'époque et n'a rien changé au système.

Voici à La Réunion quelques exemples de gens ont été au pouvoir jeune à la Réunion et qui n'ont rien changé au système:
- Didier Robert
- Thierry Robert
- Cyrill Hamilcaro
- Nathalie Bassire,
- Miranville vanessa,
- Olivier Riviere,
- Vincent Payet,
etc etc... La liste est longue de jeune qui devaient changer le système MDR.

Ces gens ont été élus également avec l'idée stupide du jeune qui sera différend mais dès que ces gens arrivent au pouvoir ils continuent à agir de la même manière que les vieux que vous décriez.

C'est même marrant cette idée du changement. Les politiciens de tout temps promettent le changement et les gens disent aimé le changement mais dans la réalité l être humain a peur du changement.
Vaste supercherie que ce changement qui ne change rien du tout.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes