MENU ZINFOS
Politique

Bello a-t-elle été victime de l'effet underdog des sondages ?


Par Ludovic Grondin - Publié le Lundi 24 Mars 2014 à 16:00 | Lu 15887 fois

Bello a-t-elle été victime de l'effet underdog des sondages ?
"Les sondages ont fait la boue avant la pluie", pouvait-on entendre chez les militants de Joseph Sinimalé hier soir. Leur poulain avait été placé loin derrière la maire sortante, Huguette Bello, il y a encore une dizaine de jours. L'institut Abaksys de Saint-Denis revient sur cet énorme couac.

Le jeudi 13 mars, Le Quotidien-Antenne Réunion commentaient les résultats commandés à l'Institut Abaksys. Huguette Bello s'envolait vers un nouveau sacre facile. L'écart était si important avec son second virtuel, Joseph Sinimalé (62,06% contre 34,33%), que l'élection semblait déjà pliée.

C'était sans compter sur l'indécision des électeurs. Pour rappel, l'enquête d'opinion menée par l'institut couvrait un échantillon de 816 Saint-Paulois inscrits sur les listes électorales. Elle avait été menée du 1er au 8 mars. Trois semaines plus tard, la réalité bouscule le virtuel. Joseph Sinimalé, en plus d'être crédité de 47,24% des suffrages, est devant Huguette Bello (46,45%). Le sondage donnait 28% d'écart entre les deux !

"Un sondage, c'est une photographie à un moment donné, en l'occurrence on était à trois semaines du premier tour", se justifie Thierry De La Grange, directeur d'Abaksys, sans fuir les questions. "Nos enquêtes, comme tout institut de sondages, sont très surveillées par la commission des sondages. On passe tous à la même moulinette. Il y a une précision scientifique à laquelle on ne peut pas déroger", commente-t-il. Voilà pour ce qui est de la réponse attendue. Au-delà du rappel du sérieux des instituts de la place, Thierry De La Grange souligne que le résultat Saint-Paulois reste "difficile à comprendre". Il poursuit le raisonnement par l'absurde tant l'explication est difficile à donner : "l'image à un instant T non validée par les résultats n'a pas plus de valeur qu'une image exacte", fait-il savoir, tout simplement parce que pour toutes les villes étudiées, le protocole scientifique reste le même.

Ce décalage de 13 points du score de Joseph Sinimalé demeurera donc un mystère. Sans brosser avec exhaustivité ce que dit la bibliographie scientifique en matière de fiabilité des sondages politiques, Thierry De La Grange insiste sur le fait que cette question demeure très étudiée, notamment aux Etats-Unis. "Il y a beaucoup de débats autour de cette notion. Est-ce que les sondages influent sur le vote ?" Les scientifiques restent partagés.

Le protocole de l'enquête était pourtant le même partout

Sans le relier forcément à ce score inattendu de Saint-Paul, Thierry De La Grange évoque ce fameux "effet contraire" du sondage, "underdog" en anglais, pour désigner cette partie de l'électorat qui se réveille pour contrer la victoire annoncée facile d'un candidat. Schématiquement, l'équipe annoncée vainqueur haut la main peine à mobiliser ses électeurs lorsque la partie adverse, qui se voit déjà perdante, retrouve un second souffle.

En ne voulant toutefois pas ouvrir de polémique face à la concurrence, le directeur d'Abaksys rappelle que le sondage réalisé par Ipsos (qui s'était également trompé mais moins largement) n'était pas un sondage électoral mais prenait plus le pouls sur la cote du maire sortant et des autres candidats. Celui d'Abaksys était plus direct : "après s'être assurés que nous avions validé nos critères dont le fait d'être inscrit sur la liste électorale et d'avoir l'intention d'aller voter, notre question était : "si vous deviez aller voter ce dimanche (début mars), pour qui voteriez-vous ?"", rappelle-t-il. Bref, une méthode appliquée dans toutes ses enquêtes.

"Même en tirant au maximum nos marges d'erreur fixées à plus ou moins 3%, Bello aurait eu 58% et Sinimalé 37%. On était de toute façon loin du compte", concède-t-il. Complètement à côté de la plaque sur le duel Bello/Sini, l'institut a malgré tout représenté fidèlement le tassement de tous les autres candidats en-dessous de 2%. Sur d'autres villes, les photographies sont plus ou moins fidèles. Restera l'énigme saint-pauloise.



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

10.Posté par babi le 24/03/2014 17:43

Ça rappel un peu l'histoire d'un certain Jospin...

9.Posté par st paulois le 24/03/2014 17:39

SONDAGE VOTE PAS MARMAILLE DO MOUNE Y VOTE ET OU CONNAIS CREOLE COMMENT Y LE Y ATTENDE VOIR SA LE DEVANT ET APRES VOTE PO LE CANDIDAT DEVANT ALORS DIT BELLO TROP TARD ELLE CONNAIS ELLE SU SON VISAGE T Y LIRE DIMANCHE SOIR JAMAIS UN CANDIDAT QUI EST DEVANT AU ELECTIONSAU PREMIER TOUR NE PAS ELU AU DEUXIEME TOURS A BON ENTENDEURS

8.Posté par DANORD le 24/03/2014 17:33

C'est du pipeau les explications de M. Thierry de la Grange

Pour rappel, l'enquête d'opinion menée par l'institut couvrait un échantillon de 816 Saint-Paulois inscrits sur les listes électorales , c'est aussi du vent ...

Le vré sondage c'est le bulletin de vote ... le porte à porte pendant la campagne électorale et ça paye en voix

7.Posté par Candide le 24/03/2014 17:06

Les électeurs de Mme BELLO ont été paresseux et ne se sont pas tous déplacés car la victoire était annoncée. Mais le résultat leur a donné tord. Ils vont sans aucun doute réagir très fort dimanche prochain, alors que les électeurs de M SINIMALE étaient tous mobilisés.
Je suis prêt à parier que l'écart sera beaucoup plus important dimanche prochain et que le résultat sera bien conforme aux sondages réalisés sur cette commune.

6.Posté par hé oui! le 24/03/2014 17:01

Comme tous elle a dit qu'elle ne croyait pas aux sondages mais ses militants se sont relâchés...

et puis, il faudra bien qu'un jour elle quitte cet air suffisant de "madame je sais tout" car pour être maire , il faut savoir s'adresser à tous et non pas , comme autrefois aux seuls militants encartés qui n'auraient jamais osé la remettre en doute!

5.Posté par totor le 24/03/2014 16:51

sans être un grand scientifique, cela s'explique du fait que les pro bello n'ont pas fait le déplacement car pour eux c'était déjà joué d'avance. Grosse erreur.

4.Posté par VADE RETRO BELLO le 24/03/2014 16:46

Elle va dégager j'éspère :)

3.Posté par Misty le 24/03/2014 16:23

Un sondage, réalisé à plus de 10 jours de l'élection ne peut être fiable : il peut susciter l'engouement dans les deux sens : aider à conforter un candidat, comme aider à le descendre du piédestal où on voulait le placer... si les sondages validaient une élection avant le jour j de celle-ci, cela se saurait, et voudrait dire que les consciences ne sont plus libres dans notre démocratie. Le seul outil valable : c'est à l'ouverture des urnes, lorsque l'on comptablise une à une les voix obtenues par les différents candidats, et ce n'est que leur force de persuasion, leur projet, leur vision de la politique, et comment ils seront perçus, qui fera la différence. On veut nous faire croire que les statistiques sont scientifiques (leurs règles semblent l'être), mais leurs résultats sont peu probants.

2.Posté par Maryse le 24/03/2014 16:18

Sur quelles communes, les sondages de cet institut sont-ils plus ou moins fidèles ? Surestimation de 7 points du score Annette, c'est fidèle ? Quatre candidats dans un mouchoir de poche au Tampon là où TAK est largement n tête, c'est être fidèle ? 10 points d'écart pour Vira sur Saint-André, c'est être fidèle ? Sachant que vous vous êtes déjà trompés en 2012 pour les législatives et 2010 pour les Régionales ! Arrêtez : vous ne savez pas faire, reconnaissez-le, un point c'est tout, ça évitera vos explications minables du lendemain !

1.Posté par Grigri974 le 24/03/2014 16:15

.."Ce décalage de 13 points du score de Joseph Sinimalé demeurera donc un mystère.."..Ah bon??Peut-être que le gourou la dit avèk SINI .."Amène 2 cocos pti messié avec 2 bananes..un sachet safran pti messié avec 5000 frs"..mdrrr

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes