MENU ZINFOS
Société

Batsiraï : Une recharge des réserves en eau qui permet de tenir 3 à 4 mois


Après plusieurs épisodes de sécheresse en 2021, le cyclone passé à 200 km de nos côtes début février fournit un apport en eau non négligeable. Ravines en crue, lac éphémère…, les fortes pluies charriées par Batsiraï ont été les bienvenues pour la recharge des cours d’eau et des nappes souterraines.

Par - Publié le Vendredi 18 Février 2022 à 09:55

©Photo Pierre Marchal/Anakaopress
©Photo Pierre Marchal/Anakaopress
"En 5 jours, il est tombé presque 1/10 de ce qu’il pleut en moyenne sur une année au volcan", a enregistré l'Office de l'eau Réunion. Au-delà du spectacle des eaux en furie dévalant les remparts en cascade, les fortes pluies amenées par Batsiraï ont permis d’enregistrer des débits d’eau excédentaires sur la plupart des zones de l’île. Les cours d’eau réagissent le plus vite à cet apport. 

Après un dernier épisode de sécheresse particulièrement préoccupant en novembre dernier, les précipitations de fin décembre et mi-janvier dernier avaient déjà permis de souffler un peu entre les mesures de précaution et de restriction d’eau prises par certaines communes, notamment dans l’Est. Avec le passage de Batsiraï, le débit de la rivière Sainte-Suzanne est ainsi près de deux fois supérieur à la normale. Le Bras de Lianes passe à un débit de 700 l/s (litre par seconde) à 900 l/s, indique Anli Bourhane, chargé de l'étude et du suivi des ressources en eau souterraine. La Rivière des Roches augmente elle son débit médian à 3000l/s suite aux fortes précipitations. Des débits excédentaires "bienvenus" pour l’ensemble de ces cours d’eau. 

Etat quantitatif des nappes après Batsiraï
Etat quantitatif des nappes après Batsiraï
La plupart des nappes rechargées

Des crues certes impressionnantes mais un phénomène qui reste passager, rappelle l’hydrogéologue, "par rapport au débit de base qu’on va regarder". En 15 à 20 jours, les cours d’eau baissent après une crue, précise Anli Bourhane. 

Reste heureusement les infiltrations qui rejoignent les nappes souterraines. "Il faut compter une semaine pour que les piézomètres mesurent l’impact des infiltrations au niveau des nappes". 

A la mi-février, après le passage de Bastiraï, la plupart des nappes sont ainsi excédentaires voire fortement excédentaires à Saint-Denis, la Saline, la Plaine des Palmistes, mais aussi dans la région de Saint-Benoit à Saint-Joseph/Petite île. Les régions des cirques ont également été très arrosées. 

Dans les secteurs du Port, de Saint-Gilles, d'Étang-Salé mais aussi de Saint-Louis et de Saint-Pierre, les niveaux sont également en hausse, même s'ils restent proches de la normale. 

Dans l'ensemble, "ces gros apports en eau suite au passage de Batsiraï vont permettre de tenir 3 à 4 mois", comptabilise Anli Bourhane. Si Emnati, système dépressionnaire qui devrait concerner notre île ce week-end, arrive avec une pluviométrie équivalente, "on peut repousser à 5 à 6 mois", prévoit l’hydrogéologue.

Pour autant, "les nappes souterraines sont également des zones de transfert", rappelle Anli Bourhane. La disponibilité de la ressource dans les nappes est certes plus longue mais l’écoulement, plus lent également, se fait tout de même vers la mer. 

Ainsi la gestion de la ressource en eau reste par nature à préserver tant sur la quantité que la qualité. 


En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par zarzuela le 18/02/2022 07:13

Et le nouveau on aura charge pour l annee👏👏

2.Posté par dede974 le 18/02/2022 08:10

Pour mise en bouteille et en ventes par palettes 😂😂😂😂😂

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes