MENU ZINFOS
Politique

Batay kok : Les députés NUPES s'affrontent dans le rond de l'Assemblée


La proposition de loi d'Aymeric Caron pour l'interdiction de la corrida provoque des tensions au sein même de la formation de Gauche. L'amendement sur la Batay Kok qui avait été retiré dès les premières discussions a été réintroduit à l'insu des députés réunionnais LFI-NUPES qui avaient milité pour son retrait. Ces derniers annoncent s'opposer au texte si les ronds de coqs réunionnais sont menacés.

Par BS - SI - Publié le Jeudi 24 Novembre 2022 à 15:18

Crédit : Assemblée nationale
Crédit : Assemblée nationale
Le député Aymeric Caron s'est attiré les foudres de nombreux de ses collègues lorsqu'il a déposé une proposition de loi contre la corrida, pratique violente qui oppose un homme à un animal et où ce dernier est torturé et mis à mort. L'élu antispéciste avait dans son texte initial le sujet des batay kok, un autre type de combat, lui aussi brutal, entre deux coqs.

De nombreux députés dont les élus réunionnais FI-NUPES (Jean-Hugues Ratenon et Perceval Gaillard) ont accepté de signer la proposition de loi d'Aymeric Caron mais uniquement si les batay kok n'étaient pas cités. "On ne voulait la garantie que ce texte n'ouvre pas la boîte de Pandore", explique Jean-Hugues Ratenon, "on ne voulait pas d'une atteinte sur nos batay kok". 

Mais le texte proposé par Aymeric Caron a fait l'objet de critiques de l'autre côté de l'hémicycle. Certains lui ont reproché d'avoir retiré les batay kok mais beaucoup d'autres s'opposent surtout à l'interdiction des corridas. Ce sont donc en tout plus de 500 amendements qui ont été déposés par les députés des autres groupes parlementaires afin ralentir les débats sur le sujet pendant cette session chronométrée à l'Assemblée.

Les députés locaux veulent tout faire pour défendre les batay kok

"À partir du moment où le parlementaire de l'Hexagone qui ne connaît rien de nos traditions dépose un amendement pour interdire les batay kok, nous allons nous opposer au texte entier", lance Jean-Hugues Ratenon, remonté après Aymeric Caron. Un avis partagé par Perceval Gaillard :  "On fera tout pour que le texte ne soit pas présenté ou du moins pour qu'il ne soit pas adopté."

"Je suis en train de mobiliser les parlementaires des autres groupes pour sanctionner ce texte d'entrée" , déclare Jean-Hugues Ratenon qui rappelle que le temps est compté dans l'hémicycle.

Jean-Hugues Ratenon explique vouloir retirer cette proposition de loi afin de permettre l'étude des autres propositions. L'Assemblée nationale a jusqu'à minuit pour voter le maximum de textes. Le député ne souhaite pas s'éterniser sur le sujet de la corrida qui risque de se retrouver face à un blocus parlementaire qui ne permettrait pas l'examen d'autres propositions qu'il juge plus importantes.

Jean-Hugues Ratenon souhaite notamment aborder le plus vite possible le sujet de la réintégration des soignants non-vaccinés dans le corps médical. Un autre débat important doit aussi avoir lieu à l'Assemblée, celui de l'inscription du droit à l'avortement dans la Constitution.

Les députés NUPES réunionnais contre la corrida mais pour les batay kok

"Je suis contre la corrida, mais ça n'a rien à voir avec les batay kok", assure Jean-Hugues Ratenon. C'est l'avis partagé par les autres députés NUPES de La Réunion, Perceval Gaillard, Karine Lebon, Frédéric Maillot et Philippe Naillet.

Ces élus qui se prononcent contre la corrida justifient leur défense des batay kok par le fait que les combats entre coqs ne se terminent pas systématiquement par une mise à mort et qu'il s'agit d'un duel entre deux animaux. Ils assurent par ailleurs que les coqs se battent de façon habituelle sans intervention humaine. Il serait aussi impossible de "pousser" les rois de la basse-cour à s'affronter s'ils ne le souhaitaient pas eux-mêmes, affirme Perceval Gaillard. Jean-Hugues Ratenon insiste aussi sur "l'entretien" et le "soin" apportés à ces animaux.




1.Posté par GIRONDIN le 24/11/2022 15:23

Contre un et pour l'autre.... 😁

2.Posté par Squid le 24/11/2022 15:38

Ya pas plus important ?

3.Posté par MARDÉVIRIN le 24/11/2022 15:41

Le coup sable avec séparation de la tête au corps du cabri, c'est tolérable ????

4.Posté par Le Jacobin le 24/11/2022 15:45

Ratenon Jean Hugues, il faut profiter pour interdire les combats de Box il n'y a pas que les coqs ?

5.Posté par marie le 24/11/2022 15:46

soit c est tout mais a de favoritisme

de toutes facons ca finira par passer au mepris des traditions

6.Posté par Mwin la pa di le 24/11/2022 16:12

La lâcheté de nos élus locaux acceptant de voter si l'on retire les ronds de bataille coq...

7.Posté par paulux ecoeuré le 24/11/2022 17:03

Jouir de la souffrance d'un animal c'est de la perversion.

8.Posté par gutierrez le 24/11/2022 17:14

Avec les élus NULPES on as la crème ici.

9.Posté par Jp POPAUL54 le 24/11/2022 17:28

Il y en a ras le bol de ces "pseudo-sachants" qui veulent imposer leurs petites convictions.
Ils font surtout montre d'intolérance en voulant tout interdire et imposer leur dogme.
Les vegans veulent faire interdire la consommation de viande, d'autres désirent faire interdire telle ou telle chose quand bientôt d'autres écolos
tenteront sans doute de nous interdire de respirer !!
Ça flirte avec la frontière du totalitarisme.

10.Posté par Nono le 24/11/2022 17:36

La NUPES est un fourre-tout idéologique (antispécistes, féministes, communautaristes, indigénistes, anti et pro-nucléaires...) qui a depuis longtemps abandonné la traditionnelle lutte des classes pour d'autres luttes plus "spécialisées". Ils appellent cela l'"intersectionnalité des luttes", si si.

Dans le cas présent, le souci n'est pas la corrida ou les batay coq, mais la présence d'un antispéciste à LFI, quand il aurait mieux sa place au parti animaliste. Pareil pour Sandrine Rousseau, qui serait bien inspirée de fonder un parti féministe, plutôt que de continuer à gangréner .de l'intérieur ce qu'il reste d'EELV.

11.Posté par jeanbaiselarak le 24/11/2022 17:52

On pourra plus "sabrer" le cabris ici à la Réunion ?
Oh zut alors ... pas de bol ça.
Et plus de tamtam aussi ... non ?

12.Posté par Loozap le 24/11/2022 17:59

L'affrontement est de taille

13.Posté par Insoumis le 24/11/2022 18:10

7 clowns députés sont en mode libre dès que l'islamo gauchiste, mélenchon, le timbré en politique va battre les pieds par terre , les 7 clowns députés vont rentrer dans les rangs en courbant l'échine

14.Posté par Ouais... le 24/11/2022 18:15

Toujours eux des volaille chez moi, même étant jeune, coq pay. Ma mère a toujours mit fin aux combats de coq, organisée par les canards en tout cas je les ai toujours soupçonné. Je sépare toujours les bêtes qui se retrouvent en concurrence. Les Batay coq, pour moi c'est l avant YouTube, il n y avait pas trop de distractions. Corridas et Batay coq même merde. Je ne suis pas pour dicter aux gens comment vivre, ce qu il faut aimer ou non. Mais si on interdit l un on interdit l autre...

15.Posté par scalp le 24/11/2022 18:40

Cela démontre bien l'honnêteté intellectuelle et le niveau des députés peï.


16.Posté par Selfion le 24/11/2022 19:09

Le coq est à l'instar d'un deputé...

17.Posté par zambrouille le 24/11/2022 19:52

"rien à voir ?
"
La députée LFI Rachel Kéké a tenté d’empêcher l’expulsion d’un clandestin ivoirien, délinquant multirécidiviste lié à la mouvance islamiste

Lundi 14 novembre, la députée La France insoumise s’est rendue dans un centre de rétention administrative de Plaisir, dans les Yvelines, pour soutenir un ressortissant ivoirien radicalisé refusant son expulsion, rapporte CNews. La vidéo, filmée et […]"

ah bah non c'est poutine ?

18.Posté par Corine974 le 24/11/2022 19:56

Des vrais clowns ces nupes et lfi. Vivement qu'on puisse les dégager vraiment. Pitié

19.Posté par Vinschdu le 24/11/2022 20:06

Nono vous avez oublié de dire pro islamistes...
Quant à nos deux pingouins, ils font semblant de vouloir préserver les batail kok, parceque ils ont tout simplement peur de s'attirer les foudres de leurs électeurs et surtout de ne point être réélu...
C'est leur seul point d'intérêt !!!!

20.Posté par ATCHOUM le 24/11/2022 20:36

La France coule et on fait diversion avec des sujets totalement stériles.
L'art d'endormir les Français en faisant diversion

21.Posté par Steak saignant le 24/11/2022 21:14

Ah ça y est les vieux réac des colonies sont de sortie on dirait...rien à dire sur les élevages intensifs, les millions d'animaux abattus qui finissent dans leurs assiettes, pas un mot ni une pensée pour les agneaux, les poules, .. et les veaux sacrifiés pour le bon fromage...mais pourquoi sont ils encore à la Réunion ces gros racistes dégénérés dépourvus de cervelle ?

22.Posté par Eh Toc... le 24/11/2022 21:46

Il faut peut être profiter pour interdire à Huguette de continuer à recruter ses neveux, nièces ainsi que les fils, les beaux fils, les colistières et colistiers, les militantes et militants et bras cassés de ses collègues, Vice-Président.es , conseillères et conseillers régionaux.

Nu compte su zote toute!!!!!

23.Posté par Majimo del guetto le 24/11/2022 21:55

"À partir du moment où le parlementaire de l'Hexagone qui ne connaît rien de nos traditions dépose un amendement pour interdire les batay kok, nous allons nous opposer au texte entier" dit Ratenon. Mais alors lui il a le droit donner son avis sur les traditions dans l'Hexagone? Aller marsheeeee don

24.Posté par Gertrude le 25/11/2022 06:38

Corrida et bataye coQ qu’elle différence? Jouir du spectacle de la souffrance d’un animal. Il faut avoir un problème pour aimer ça non?

25.Posté par Gertrude le 25/11/2022 06:40

Tradition post 23? Mais si il fait toutes les concerver, je vous propose un retour direct au Canibalisme qui était la tradition!
Quad une « tradition » est barbare, on passe à autre chose!
Monsieur a t il peur du vide?
Le vide de la tradition? Ça se traite !

26.Posté par L''''assemblée les députés mangent les boiseries et boivent l''''eau de pluie! le 25/11/2022 07:49

Le bal des faux culs les animaux qui sont maltraités dans les abattoirs le gavage des oies des canards pour leurs foies gras une belle hypocrisie dans l'assiette des députés, la sélection des poussins dans les broyeurs on en parle. il faut faire passer le temps et faire croire que nous travaillons pour la nation à quand une loi pour les constipés?

27.Posté par Françaisd''''outremer le 26/11/2022 08:54

En tant que Réunionnais je suis sidéré de voir une telle perte de temps à l'assemblée Nationale pour des gallodromes interdits par la loi depuis les années 1960 : les Députés veulent commettre des Délits punis par le Code Pénal : on ne comprend plus cette représentation nationale.
gallodrome qui entretient du blanchiment d'argent, de la misère dans les familles car certains y laissent leur revenu dans ces "ronds", certains ne donnent pas d éducation à leur enfants et passent leur temps avec leur animeaux très choyées etc..etc..les gallodromes légaux existants sont suffisants.......
Hommes et femmes de gauche de la Nupes pensez à la misère qui frappent nombres de familles à la Réunion et faites avancer des mesures phares pas "les ronds de coqs de la Réunion". On ne vous a pas élus pour ces choses futiles : Battez vous pour les bonnes mesures pour notre département Français......à méditer

28.Posté par Averroes le 26/11/2022 13:16

Post 27: La prochaine fois tu réfléchiras avant de voter pour un clown de la NUPES. On a ce que l'on mérite...

29.Posté par Steak saignant le 27/11/2022 01:37

Nous devons aussi nous poser des questions sur les motifs de ceux qui recherchent la division ici...a qui profite le crime ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes