Société

Barrière anti-requins : "Ceux qui l’ont déployée à La Réunion n’ont pas l’expérience requise"

Lundi 25 Février 2019 - 12:10

Le Centre de ressources et d’appui sur le risque requin (CRA) teste depuis trois semaines la SharkSafe Barrier : une barrière capable de repousser les squales, toujours en phase d’expérimentation, et apportée sur l’île par deux scientifiques Sud Africains. De quoi surprendre l’inventeur de ce dispositif, le célèbre biologiste marin Craig O’connell, qui indique sur facebook n'avoir jamais donné l’autorisation de déployer sa barrière à La Réunion. Une publication qui interpelle le CRA.


Photo : Facebook - Craig O'Connell "The Shark Doctor"
Photo : Facebook - Craig O'Connell "The Shark Doctor"
"Je suis très heureux de voir mon invention, la SharkSafe Barrier, déployée à La Réunion. Je suis néanmoins un peu choqué, car en tant que chercheur principal sur ce projet, je n’étais pas au courant", explique Craig O’Connell, l’inventeur de la barrière anti-requin, sur sa page facebook.
 
"Je suis étonné de voir que l’équipe de chercheurs de l’université de Stellenbosch (Afrique du Sud) déploie actuellement mon invention sans ma permission, sans m’en avoir informé, et c’est assez triste de l’apprendre par la presse !" écrit le biologiste.

Si Craig O’Connell a bien apporté son invention en Afrique du Sud pour la tester sur de grands requins dans le cadre de son doctorat; c’est aux Bahamas qu'il a d’abord développé la SharkSafe Barrier en 2006, contrairement à ce qu’indiquent certains médias. L’Américain craint de voir ce genre d’erreurs tromper le public sur "l’utilité et la sécurité" de la barrière :

"D’autant que ceux qui ont déployé le dispositif à La Réunion n’ont pas l’expérience ni les connaissances en sciences comportementales nécessaires pour vraiment comprendre les fonctionnalités de la barrière", explique le biologiste marin, sans préciser s’il parle ici des scientifiques du CRA ou de ses collaborateurs sud-africains …

 

Capture d'écran : Craig O'Connell - The Shark Doctor - Facebook
Capture d'écran : Craig O'Connell - The Shark Doctor - Facebook
Depuis, Craig O'Connell et le centre de ressources et d'appui sur le risque requin sont entrés en contact. Le CRA dit regretter "le manque de communication entre les inventeurs et les porteurs de ce dispositif innovant, et prometteur pour la réduction du risque requin à La Réunion" , mais indique d'autre part que l'université de Stellenboch, d'où viennent les scientifiques sud-africains, est détentrice du brevet d'exploitation de la barrière. Son équipe devrait donc pouvoir la déployer où bon lui semble. 

 

La barrière est actuellement testée en Baie de Saint-Paul et à l’Étang-Salé. L’appareil est constitué de tuyaux de PVC remplis d’aimants très puissants qui brouillent le "sixième sens" des requins : l’ampoule de Lorenzini, sensible aux champs magnétiques, qui leur permet de localiser leurs proies.
 
À un mètre de la barrière, les squales perdent l’usage de ce sens et prennent alors la fuite. Des caméras ont été placées sur les deux zones de tests, afin de filmer ces interactions avec les requins. Le CRA vise 20 interactions par espèce de requins dangereux, avant de conclure quant à l'efficacité du dispositif sur les tigres et les bouledogues.
 
Si les tests s'avèrent concluants, le Sharksafe Barrier pourrait être installé à Boucan Canot, aux Roches Noires, à Saint-Leu, L'Etang-Salé, voire à Trois-Bassins. Reste à savoir si l'Etat financera cette barrière magnétique, dont le coût est un peu supérieur à celui de filets, mais dont les scientifiques sud-africains affirment qu'il serait amorti en 5 ans, du fait de sa robustesse et du faible coût de maintenance.
Charlotte Molina
Lu 10661 fois



1.Posté par Modeste le 25/02/2019 13:11

il y en a qui vont encore se faire .....entuber avec du PVC à prix d'or!

2.Posté par Ali le kafhir le 25/02/2019 15:01 (depuis mobile)

Sûrement dissuasif sur des requins en ballade mais quand il chasse je crois pas en son efficacité

3.Posté par polo974 le 25/02/2019 15:37

un brevet est lié à un territoire.

peut-être même qu'il n'y a pas de brevet sur la France (donc la Réunion).

si c'est le cas, c'est un peu la répétition du gag du brevet sur les planches à voile qui n'avait pas été déposé pour la France...

4.Posté par Apnéa974 le 25/02/2019 15:39

Haha! Sacré baisemen encor! Vive la crise rokin!

5.Posté par Coupdepiedaucu le 25/02/2019 15:41 (depuis mobile)

C'est très étonnant parce que sur lile intense on fait toujours et on y met un point d'honneur à respecter et être toujours a la pointe de noot conerie....

6.Posté par Couillonisse le 25/02/2019 16:08 (depuis mobile)

Invention qui permettrait de stopper le massacre d’espèces animales et permettrait aux oisifs de patauger en sécurité... on verra si les viandards arrêteront d’appeler au massacre ... gros doute

7.Posté par Tristan Lefebvre le 25/02/2019 16:45 (depuis mobile)

Ne sont stupides que la stupidite, et couillonisse.

8.Posté par dépité974 le 25/02/2019 17:07 (depuis mobile)

à couillonisse. Je préfère voir des oisifs profiter de la plage après une semaine de travail que des oisifs devant les snacks qui picolent des bières à longueur de journées et dégradent l'environnement visuel, sonore et olfactif.

9.Posté par klod le 25/02/2019 17:33

"dégradent l'environnement visuel, sonore et olfactif. "........................... ha, ha , ha ...............

si la crise rokin n'était pas aussi triste en conséquence , je rigolerais à n'en plus finir de ceux qui "dégradent l'environnement visuel, sonore et olfactif. "........................... ha , ha , ha .... on est pas sortie !

10.Posté par klod le 25/02/2019 17:38

cela me fait penser , que , jusqu'à preuve du contraire ceux qui crie "c'est la fauuuuute à la réserve" n'ont pas n'on plus le niveau requis pour en juger bien qu'ex surfeurs , nouveaux politicos ....................... pov run avec ces "espécialistes autoproclamés en crise requin " ! non , on est pas sortie .

11.Posté par kreol974 le 25/02/2019 18:07

Et voilà comment gagner de l'argent sur la crise requin ou comme sur la route du littoral !!!!!......

12.Posté par miro le 25/02/2019 19:15

Le cliquètement des pièces de monnaie et le doux bruissement des billets de banque doivent faire plonger certains dans l'extase. Si ça leur fait du bien tant mieux pour eux .... je ne suis pas intéressé.

13.Posté par La gitane le 25/02/2019 21:03 (depuis mobile)

Les portes conteneurs qui jettent à la baille toute leur cochonneries ! ce sont eux les coupables !!

14.Posté par loyada le 26/02/2019 00:17

3.Posté par polo974 un brevet est lié a UNE personne !

15.Posté par Couillonisse le 26/02/2019 05:24

@8 : ce sont souvent les mêmes :)

16.Posté par metizage créole le 26/02/2019 03:27

Sur etang salé sur 6 installé il en reste plus que 2 en moins d’une semaine 4 non pas tenus le choc juste avec une ti houle de moins de 1,50 m pas bien grave tous sa les financer pas notre agent

17.Posté par Le Jacobin le 26/02/2019 09:28

Pourquoi pas la tester dans les collectivités pour attraper les requins à deux pattes qui sont relâchés aussitôt par les Juges avec SURSIS SURSIS SURSIS RELAX RELAX RELAX, à tel point qu'il ont installés un banc dans le couloir du tribunal qui s'appel: place de la relax politique.

18.Posté par marie le 26/02/2019 09:55

Ce n est spas une surprise car generalement de simple formations valides mais en theorie qui ne valent pas grand chose et des gens mis en place alors qu'ils n'ont pas les compétences requises
nous avons de multiples exemples .

19.Posté par ex eric le 26/02/2019 12:10

17) entièrement d'accord !... il faudrait installer au même endroit un dispositif anti corruption... ;-)...

20.Posté par bakoko le 26/02/2019 13:44

comme d' habitude, l' incompétence est à la Réunion un droit d' exercer..............

21.Posté par Vellayou le 26/02/2019 16:42 (depuis mobile)

Bakoko lé jaloux encore un foi jaune mange un peu la iande cochon.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie