MENU ZINFOS
National

Barrage de Sivens : Bernard Cazeneuve lance un appel au calme après le décès d'un manifestant


Par S.I - Publié le Lundi 27 Octobre 2014 à 10:20 | Lu 413 fois

©i>Télé
©i>Télé
Après les échauffourées qui ont éclaté dimanche soir entre forces de l'ordre et manifestants sur le site du barrage de Sivens, à Gaillac (Tarn), suite à la découverte du corps d'un jeune homme de 21 ans, Rémi, décédé dans la nuit de samedi à dimanche, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a lancé "un appel au calme et à la responsabilité de chacun".

Pour l'heure, les causes exactes du décès du jeune homme sont encore indéterminée,s a expliqué hier le procureur d'Albi, Claude Dérens.

Mais pour Ben Lefetey, un porte-parole des opposants au barrage, la mort de Rémi "a eu lieu dans le contexte d'affrontements avec les gendarmes", sans affirmer que "les forces de l'ordre ont tué un opposant".

Selon le lieutenant-colonel Sylvain Renier, commandant du groupement de gendarmerie du Tarn, la mobilisation des "2.000 opposants pacifique" était encadrée par "100 à 150 anarchistes encagoulés et tout de noir vêtus" qui "ont jeté des engins incendiaires" et autres projectiles aux forces de l'ordre.

Une source proche de l'enquête a indiqué que le jeune homme décédé "faisait partie de ceux qui étaient au milieu des échauffourées samedi soir".

Les résultats préliminaires de l'autopsie, prévue lundi à la mi-journée, devraient permettre d'en savoir plus. Mais déjà, le procureur d'Albi a déploré que les gendarmes chargés de l'enquête, "confrontés à l'hostilité" des manifestants, n'aient pu effectuer "la moindre constatation technique sur le lieu où le corps a été retrouvé".




1.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 27/10/2014 11:07

*Qui, QUI !, a du goût pour entendre et écouter un "appel au calme et à la responsabilité de chacun" du Sieur Cazeneuve ? QUI ?

2.Posté par Gloseur sensE le 27/10/2014 14:46

Encore une victime civile en France !
Rappelons aussi que, toujours en France, le 12 décembre 2013, M. Quentin Charron, un sapeur pompier isérois lors d'une légitime manifestation, a été grièvement blessé par un agresseur membre des forces armées de l'Etat, perdant par conséquent l'usage d'un œil suite à un tir intentionnel de Flash-ball à son visage.
Puis, le sapeur pompier victime avait saisi la Justice, après avoir constaté que l'enquête de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) avait été, selon lui, "assez approximative"…
La réponse du parquet est un méprisant classement sans suite pénale.
Source : Le Dauphiné Libéré, le 06 mai 2014  :
http://www.ledauphine.com/isere-sud/2014/05/06/pompiers-blesses-lors-des-manifs-les-enquetes-classees-sans-suite 

3.Posté par Bourbon KID le 27/10/2014 15:05

.........comme ça, à chaud.....

Dans le genre 'j'ai appris ça lors d'une sauterie samedi soir'

Cet appel sent le type qui est loin d'avoir une longueur d'avance....

4.Posté par KLD le 27/10/2014 22:47

Mourir dans une manifestation en France , c'est écoeurant et profondément triste , quelque soit les circonstances.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes