Société

Barbecue de requin bouledogue sur la plage de l'Ermitage

Dimanche 25 Juin 2017 - 20:07

Barbecue de requin bouledogue sur la plage de l'Ermitage
Une trentaine de militants s'est donné rendez-vous ce matin sur la plage de l'Ermitage pour participer à un barbecue original.

Pour une fois, le boeuf et le poulet avaient été remplacés par du... requin bouledogue.

Il ne s'agissait pas pour eux de déguster le juvénile pêché vendredi après-midi non loin de là, ni de son congénère aperçu peu de temps après à 2m du bord de la plage des Brisants qui court toujours, mais d'un jeune bouledogue d'1m80 pêché il y a quelque temps déjà dans l'Est, et conservé depuis au frais.

Il s'agissait pour eux, à leur manière, de protester contre l'arrêté préfectoral interdisant la vente de chair de requin.

Tous ceux qui ont pu goûter à une brochette se sont déclarés ravis et ont trouvé la chair de requin délicieuse.

Barbecue de requin bouledogue sur la plage de l'Ermitage



Barbecue de requin bouledogue sur la plage de l'Ermitage

 



Barbecue de requin bouledogue sur la plage de l'Ermitage
Pierrot Dupuy
Lu 24963 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

61.Posté par Couillonisse le 27/06/2017 18:04

@60 : arrêtez de parler de pêche traditionnelle , le requin bouledogue n'était même pas présent dans les eaux réunionnaises jusque dans les années 80 ! C'est votre égérie rokin la cour qui a fait paraître un article de presse en faisant état !! Comment alors cette pêche aurait elle pu être salvatrice alors même que ce prédateur n'était pas présent dans les eaux ??? C'est un faux argument , un poncif que vous utilisez à tout bout de champ pour essayer de trouver une solution à cette évolution de notre écosystème... les drumlines et les filets sont-ils efficaces ?? Il n'y a jamais eu autant d'attaques que depuis qu'ils sont mis en place , preuve de leur innocuité ... mais on continue de tuer des requins pour faire plaisir à une minorité d'oisifs qui veulent être tranquilles dans une eau aseptisée .... par contre à aucun moment n'a été utilisé le levier éducation, répression des personnes dangereuses pour elles même et qui mettent leur vie en danger sans réfléchir pour ensuite ne pas assumer leurs actes et se retourner contre tout le monde ... même un animal est plus courageux au final ... la crise requin cristallise les comportements irresponsables d'une certaine catégorie d'usagers de la mer qui pleurent pleurent mais ne se remettent jamais en question !

60.Posté par droitàlamer le 27/06/2017 11:48

@couillonnisse Vous avez foncé tête baissée avec des arguments destinés à des surfeurs on dirait mais JE NE SUIS PAS UN SURFEUR!!!!!! Ainsi pour vous le retour à une pêche Traditionnelle pour un commerce à échelle humaine pour une régulation comme AVANT c'est à vos yeux "proner la mort des requins"???? si vous saviez comment je respecte même la vie des fourmis chez moi... En mars dernier nous avons posé la question à un "expert" en biologie marine venu faire une conférence à l'université de st denis. Sa réponse fut "NON, le retour à la pêche artisanale traditionnelle, ne mettrait pas les especes bouledogues et tigres en danger'. Je respecte votre avis que la mort d'un animal pour sa consommation est horrible si vous êtes de ce courant des humains que n'absorbent pas de chaire. Sincèrement. Mais de grâce respectez aussi que nous puissions vouloir retourner à des pratiques antérieures qui garantissait un équilibre naturel, un risque requin raisonné, sans mettre en danger aucune espèce. Et que nous puissions vouloir conserver le droit d'aller se baigner à la mer librement, pratique si bénéfique pour la santé quoi que vous pensiez.

@ticoq. si vous avez perçu de la condescendance dans mes écrits, ce fut une erreur de ressenti ou d'interprétation, pour une raison ou une autre. à moins que ce soit l'expression "droit à la mer" que vous trouvez pompeux. Soit ! remplaçons le par "le droit d'aller se baigner à la mer". j'espère que cela vous conviendra. Ensuite recherchez ce qui vous fait penser à une "VENGEANCE" (vous avez écrit çà) dans mes propos du comm 50. le retour à une pêche Traditionnelle pour un commerce à échelle humaine pour une régulation comme AVANT c'est à vos yeux la recherche d'une "vengeance"? je conçois que le dispositif officiel des pêches"post-attaques" fasse penser à une vengeance absurde et rende impopulaire la mesure, et je n'aime pas non plus la méthode ni l'image que cela renvoie. Malheureusement c'est l'une des seules méthodes de régulation que le système mis en place par l'Etat accepte. C'est peut-être cette image que vous avez en tête qd vous parlez du sujet "crise requin", mais cela vous joue des tours comme ds le cas présent ou vous êtes mépris sur le sens de mes propos. un retour à une peche traditionnelle pour commerce à échelle humine permettra peut-etre de faire disparaitre ces peches post-attaques !!! COMME AVANT!!!

59.Posté par Nono le 27/06/2017 11:43

Quand on ne connait pas ses traditions, on évite de se remplir la bouche et de donner des leçons.


Ventre à terre, la rumeur s’était propagée depuis le Barachois, avait longé le bord de mer et bifurqué dans la rue des Limites pour venir mourir devant le barreau de Pépé José.

— Totoche !

Pépé José n’avait rien dit de plus. Donné aucune explication. Une petite pièce avait récompensé le messager à bout de souffle que Mémé Rose, intriguée, interrogeait du regard. Mais la pièce, c’était aussi pour qu’il se taise...

Pépé José avait de suite cueilli son chapeau et son panier au passage et s’était précipité vers la rue des Limites, plongeant ventre à terre en direction du bord de mer. Il était temps : un attroupement sur le rivage indiquait que l’océan avait réservé une surprise aux pêcheurs et les curieux s’agglutinaient autour des héros du jour : ceux qui venaient de ramener sur les galets chauds un requin ! Une bête d’une dimension impressionnante qui allait bientôt être débitée mais qui pour l’heure était en attente de « Monsieur le photographe » !

Le massalé

Pépé José avait lancé les négociations. En connaisseur et en terrain complice. Les héros du jour n’étaient autres que ses fournisseurs habituels, fiers d’être les pourvoyeurs de poissons d’un cuisinier si « dangereux » qui avait la réputation de ne jamais divulguer ses secrets. La transaction se fera sur le mode troc : un bon quartier de requin en échange d’une poule que Pépé José sera chargé de tuer et déplumer. Marché conclu. Tapes dans le dos et clin d’oeil.

Lorsque Pépé José rentre à la case avec son panier qui pue la mer et le sang, laissant derrière lui une traînée que les chiens maigres suivent à la trace, Mémé Rose se signe à son passage et se précipite vers son flacon d’essence Pompéïa pour combattre l’odeur de cru qui s’élève.

— Jésus Marie Joseph !

La porte de la cuisine se referme sur Pépé José dans un claquement qui en dit long sur son état d’esprit... Défense d’entrer ! L’urgence est de mettre le morceau de requin à macérer.

Épluché et passé sous le robinet, le requin est ensuite débité en tranches qui atterrissent dans un plat creux avec un filet d’huile, deux bonnes rasades de vinaigre, du thym et du poivre écrasés, et une poignée de gros sel. Pépé José mélange le tout directement avec ses mains et recouvre le récipient d’un torchon.

— Il faut laisser macérer pendant deux bonnes heures...

Le temps de faire un saut au petit marché s’approvisionner : tomates, oignons, ail, piments, gingembre... La rumeur est arrivée jusqu’aux bazardiers qui commentent avec force détails la pêche miraculeuse du matin. Pépé José vérifie que l’étal du poissonnier ne comporte aucune trace de cette fameuse pêche et, fier du lui, fait une halte chez Monsieur Loa-Ping, histoire de se rincer le gosier et de prendre connaissance des derniers commérages...

Dans la buvette du vieux Chinois, les conversations arrosées de rhum tournent autour de l’exploit du jour, du "monstre de la mer" et des pêcheurs auréolés de gloire. Pépé José y va de son commentaire, histoire de faire savoir à l’assemblée qu’il s’apprête à accommoder un bon morceau du monstre en question. Tout l’art de Pépé José consistait à déblatérer sur le sujet sans jamais livrer ses secrets de cuisinier réputé. Ses camarades de buvette attendaient avec impatience de savoir lesquels d’entre eux seraient conviés au festin...

Retour dans la cuisine. Re-porte-qui-claque. Re-défense-d’entrer.

Il s’agit maintenant de préparer les épices : hacher les tomates (5 à 6 bien mûres), les oignons (3 à 4 selon la grosseur), faire griller à la poêle une douzaine de gousses d’ail...

La poêle servira ensuite à griller les épices mélangées (2 ou 3 clous de girofle, grains de moutarde, de vendion et de poivre, cumin) qui seront après écrasées dans le pilon avec du gingembre, du piment (10), de l’ail et une pincée de sel.

— Les choses sérieuses peuvent commencer, murmure Pépé José, bras en croix, tel un chef d’orchestre prêt à donner le signal.

La marmite est mise au feu avec une bonne rasade d’huile. Une fois l’huile bien chauffée, Pépé José y jette une belle pincée de cumin, une quinzaine de graines de vendion, quelques grains de moutarde et une belle branche de Kaloupilé. Avec une spatule en bois, il remue pour bien mélanger les épices et ajoute les oignons (3 à 4) hachés et la douzaine de gousses d’ail précédemment grillées.

La spatule reprend sa danse dans la marmite tandis que Pépé José perçoit à travers la porte l’entêtante odeur d’essence Pompéïa de Mémé Rose qui se demande encore ce que son cuisinier de mari est en train de concocter en secret.

« C’est maintenant qu’il faut verser dans la marmite les épices grillées et pilées, les tomates hachées et un soupçon de safran », chuchote Pépé José s’adressant à un apprenti cuisinier imaginaire.

La spatule s’agite, tape et racle le fond de la marmite pour mélanger le tout : l’odeur incomparable de la magie créole emplit la petite cuisine et éloigne définitivement celle de Pompéïa. Pépé José se fige et tend l’oreille pour écouter le roucoulement de la cuisson... Au bout d’un quart d’heure de méditation, Pépé José incorpore 5 cuillères à soupe de la précieuse poudre brune et odorante : le massalé ! Et verse un demi verre d’eau dessus avant de touiller avec la spatule et de se servir un bon coup de sec !

« Il faut laisser mijoter encore une dizaine de minutes, en remuant délicatement de temps en temps, en ajoutant un peu d’eau si nécessaire... Tout est dans le dosage », précise Pépé José à son fantôme d’apprenti cuisinier qui reste muet devant tant de science.

C’est alors que Pépé José s’empare du récipient creux dans lequel les tranches de requin ont mariné depuis deux bonnes heures... Pour enlever le surplus de gros sel, il rince les tranches avec précaution sous un filet d’eau claire et les dépose dans la marmite, remuant un peu sur les côtés pour que la sauce recouvre bien le requin... Quelques minutes, avant de retourner les tranches pour que les deux côtés soient bien cuits.

Du bout de la spatule, Pépé José avait alors recueilli un peu de la sauce fumante, qu’il avait déposé dans le plat de sa main pour vérifier le goût. Le claquement de langue qui s’ensuivit indiquait que le résultat était conforme à ses attentes. « Encore sept minutes de cuisson, pas plus ! »

Au bout du temps réglementaire, d’un air satisfait, Pépé José avait alors ôté la marmite du feu, concluant, dans un murmure grognon : « mon conseil, c’est de verser juste avant la fin de la cuisson un peu de jus de tamarin sur la préparation... »

Et ton secret, Pépé José ? « Frotter les tranches de requin avec une rondelle de citron avant de les mettre à cuire... »

58.Posté par Nono le 27/06/2017 11:35

@48 Mais oui mais oui, allez tourné au MacDo, prend deux fois des frites surtout, sa mem le bot. AFBAO

www.ile-delareunion.com/fr/plats/le-requin-massale

57.Posté par Nono le 27/06/2017 11:27

@50 Bravo Monsieur, tous mes encouragements pour votre (notre) combat.

@54 que représentent les loisirs face à la nature

Tant que ce ne sont pas tes loisirs, bien entendu. Les loisirs des Réunionnais, on a compris que tu t'en foutait, je me demande ce que tu fous sur l'île, certainement venu toucher une sur-rem ou une retraite bonifiée tout en crachant sur les Réunionnais.

Quelques milliers de rats installés chez toi te feraient le plus grand bien, c'est la nature, hein.

D'autre part, la nature n'a rien à voir la dedans, la prolifération des requins a été provoquée par l'homme. T

56.Posté par Jaimemonîle le 27/06/2017 08:52

Dans une île où 40% de la poupulation vit en-dessous du seuil de pauvreté, le droit à la mer est un droit essentiel. Comme ça se pratique sur toute la planète et depuis la nuit des temps, on doit pouvoir pêcher pour faire bouillir la marmite, on doit avoir le droit de se baigner quand il fait 40° et qu'on n'a pas de quoi payer des activités ou des vacances à Maurice à ses enfants, on doit pouvoir développer le tourisme pour créer des emplois dans cette île qui en manque cruellement, et pour cela notre mer est un atout précieux DONT NOUS N'AVONS PAS LE DROIT DE NOUS PRIVER.

55.Posté par hardi le 27/06/2017 08:11 (depuis mobile)

Les squalophiles voient-ils un charnier quand ils ouvrent une boîte de sardines Robert ?

et les anchois, ont-ils le choix ?

Que de drames poissonniers lol !

54.Posté par Couillonisse le 27/06/2017 05:35

@50 : permettez qu'il y est des personnes qui ne partagent pas votre point de vue ... vos soi-disant raisons fallacieuses de fermeture de la mer ne sont qu'une mesure de protection pour les humains quoique vous en pensiez ... l'écosystème réunionnais a changé et vous êtes les seuls à vouloir l'asservir pour pouvoir passer vos loisirs en paix .... que représentent les loisirs face à la nature ???? Votre priorité réside dans l'oisiveté, nous nous préférons défendre la nature et son évolution... chacun ses priorités ....votre goût de la provocation (t-shirt ou tablier prônant la mort des requins ) se retournera contre vous et la nature s'en chargera elle-même :) par contre les dégâts de la consommation du requin bouledogue sont bien visibles sur vos photos ahahahaha surtout chez la harpie de saint Philippe , la reine de l'insulte ...

53.Posté par TICOQ le 26/06/2017 23:26

@50.Posté par droitàlamer le 26/06/2017 21:39

Quel beau pamphlet sur "le droit à la mer" ! Qui êtes vous pour dire ça du haut de votre condescendance ? Qui peut se prévaloir d'un droit sur quoi que ce soit. Vous le dernier. Nous sommes tous des locataires de cette planète où on ne fait que passer, alors respectez au moins ça et trouvez vous une autre vengeance à vous mettre sous la dent !

52.Posté par car0tte le 26/06/2017 23:14

Pas de test officiel à part une analyse en labos qui coûte plus que 1.80.
C'est un juvénile il y a pratiquement aucun risque d'avoir un taux de toxine suffisant. Par contre j'ai hâte de voir la même démonstration avec un bon gros vieux spécimen des familles.
Pour les grandes bouches, les métaux lourds ils ont le temps de s'accumuler, pour la cig il suffit d'un poisson pour y passer. Et ça sera encore la faute du requin et des autorités. Si vous voulez bouffer du requin vous allez chez un revendeur de matos de pêche et vous vous sortez les doigts pour faire vos brochettes, et surtout vous prenez vos RESPONSABILITES, comme pour les surfeurs ou bodyboarders, vous payez une license pour financer les secours et pour le reste vous assumez vos actes, sinon vous vous trouvez un hobbies moins dangereux comme le tricot mais faites attention aux aiguilles ça pique.

51.Posté par JACQUES AFER le 26/06/2017 22:55

L'interdiction de consommer du requin vient d'être rappeler par l'agence nationale de sécurité sanitaire et du
travail elle vient de rendre public un avis concernant le risque potentiellement mortel lié à la consommation de la
chair de requin.

Les ciguatoxines composé présent dans la chair provoque une intoxication alimentaire grave la ciguatoxine est
considéré comme l'une des plus puissante biotoxines marines puisqu'il suffit d'a peine un microgramme pour
tuer un homme et ces toxines ne sont pas éliminées lors de la cuisson même à très forte température

50.Posté par droitàlamer le 26/06/2017 21:39

A l'attention de ceux qui évoquent le physique de la dame sur la photo. je suis le mr au Tshirt Bleu. Cette dame est une personne formidable. Elle a mangé du requin sur proposition, parce qu'elle a compris l'injustice que constitue LA Fermeture de la Mer à la Réunion pour des raisons fallacieuses. Son action, comme celle de ceux qui ont participé à la distribution est un geste symbolique. Pour l'instant le souhait d'un retour à la pêche Artisanale pour commerce à échelle humaine, comme AVANT, pour une régulation du nombre de bouledogues comme AVANT est le seul argument de poids que les quelques humains qui luttent contre la fermeture injuste de LA MER à la Réunion ont trouvé. Si une autre proposition garantissait le retour à ce qui se faisait naturellement AVANT, avec un risque requin raisonné dans la mer, au lieu d'attaques à toutes heures, dans toutes les conditions de mer, quel que soit le nombre de personnes à l'eau et peu de temps après la mise à l'eau, je crois que TOUT le monde l'accueillerait avec joie. Moi le 1er. Tant que la contamination du bouledogue par la ciguatera restera une supposition ou un fait de probabilité inférieure à celle du vivaneau encore vendu en Europe, l'interdiction de la pêche Artisanale pour commerce à échelle humaine sur notre ile, restera une injustice à combattre. TOUTES les contributions seront les bienvenues. TOUTES les personnes rencontrées hier, se sont révélées être des humains sensibles à ce qui se passait sur leurs (VOS) plages, des gens avec une expérience de vie riche, parfois liée à la mer, "Sans la mer je ne serais pas là!" nous a dit une dame. Les insultes par claviers interposés permettent à certains d'avoir le sentiment d'exister mais ne changeront rien à leur condition. Les insultes ne feront rien avancer. Quelques personnes luttent pour sauver le droit à la mer des créoles. Ces personnes continueront, malgré les insultes, pour que les enfants de la Réunion puissent continuer à se baigner à la MER!!!

49.Posté par OREO le 26/06/2017 19:53

Bravo.

48.Posté par li le 26/06/2017 19:46

Zot la pa bon. La tradition sa. ? Manzé in afèr ke la peut être croqué out camarad?
Arête inventé nombril!
La tradition i di respect' nout''mor.

Et laisse nout' manioc fri à pin sonz zévi etc trankil. Nu koné nout'gounil.
Talèr sré kap dir nou komen tourné !

47.Posté par klod le 26/06/2017 18:58

philippe post 42..oui pourquoi pas ........... un peu moins de condescendance aurait été mieux .mais bon ????????????????? kossa ou koné en vérité ? ......................... certains post relève du "mi koné toute" .............. rien de nouveau ?les zéros sociaux , image de l'humain, "de la société " comme dit le "philippe" ............. du nouveau dupont et dupont ?

46.Posté par Jean Marie IAFARE le 26/06/2017 18:41

Bande de requins !

45.Posté par Couillonisse le 26/06/2017 18:19

Les dégâts de la consommation de requin sur les humains en photo :) pas joli joli ...

44.Posté par klod le 26/06/2017 18:14

heu .................. une chose sur "la crise requin" : nous avons d'un coté "les comiques de services " qui ont accusé la réserve marine ..sans preuve , sans réflexion, avec des arrières pensées politiques ............. et les autres qui cherchent , des raisons Plausibles et Scientifiques .beaucoup ont pollué le débat ......la run quoi, comme d'hab, ek son lot de espécialistes autoproclamés ........ ............. "usagers de la mer" et "usager de la mer" ..............??????????????????????????

pourquoi , mais why ? la run , une spécificité indienne océanique ? tranquille , man ? what else ?

43.Posté par Ti créol le 26/06/2017 17:48

Psy ignore que les poissons sont infectés de la même manière en vivant dans le même milieu. Les poissons frais de nos supermarchés proviennent pour de l’Inde (c’est pire).
Psy compense son déficit cérébral en adoptant ce complexe de supériorité.
N'est pas érudit qui veut.

42.Posté par Philippe le 26/06/2017 17:17

@Ravate: Laisse tomber, tous ces gens se persuadent à longueur de journée que le requin c'est le meilleur ami de l'homme. Il ne faut donc pas en pêcher ni en manger. Par contre, on a le droit de manger du poulet (à priori lui n'a pas le droit de vivre), on a le droit de manger aussi du cabri, du boeuf, du porc et du poisson car eux non plus ne comptent pas, on peut donc les abattre sans vergogne.

@PSY, si tu manges d'autres poissons, tu bouffes toute sorte de saloperie, mais encore faudrait-il se renseigner un peu, ne mange pas de requin, mange de la daurade ou du thon tu verras c'est plein de totutes les toxines dont tu parles.

Je pense que dans le ridicule on ne peut faire mieux que ces défenseurs de requins qui toute l'année sont capables de polluer montagne (déchets divers), plage (huile de bronzage, écran total,...), et le reste de l'île en jetant à tort et à travers.

Quelle belle société on fait... On se targue de vivre ensemble quand on n'est pas capable de respecter les goûts des autres. Bon courage à tous et je félicite ces gens qui prouvent que manger du requin n'est pas plus dangereux que de prendre le volant.

41.Posté par Saint Chamond le 26/06/2017 16:57

Un simple test ciguaterra, coût 1,80 euro pratiqué par le poissonnier sur chaque requin vendu , et le risque ciguatera réduit à ZERO !!!

Et on nous interdit depuis des années de consommer un plat traditionnel à cause d'un soi disant risque.....si ça c'est pas du foutage de gueule de la part de l'administration c'est alors de l'incompétence crasse !

40.Posté par Nono le 26/06/2017 16:55

@34 J'ai une excellente nouvelle pour toi :

Philippines - Un requin grande gueule de 4 mètres de long, espèce de squale parmi les plus rares du monde, a été capturé au large de Donsol par des pêcheurs philippins. L'animal de 4 mètres de long a été capturé le 30 mars dernier, par des pêcheurs de maquereaux. Il est le 41e de son espèce seulement à être découvert, selon le WWF-Philippines.Revenus à terre, les pêcheurs ont amené l'étrange créature, morte durant sa capture, au responsable local du WWf, Elson Aca. Celui-ci, après avoir rapidement identifié l'animal, a essayé d'encourager les habitants à ne pas manger ce requin mais malgré ses efforts, le squale de 500 kilos a été découpé et cuisiné.

Après le psy, voici Claude Levi-Strauss 2.0 qui nous illumine de son savoir XD

39.Posté par Et si c'etait le requin qui a mangé une des dernières victimes ? le 26/06/2017 16:52

Images de propagande , les organisateurs qui ont soigneusement évité de poser sur les photos pour laisser croire que les créoles veulent pêcher les requins : Les chiffres sont là : 2023 voix dont la moitié à grand-fond (Saint-Gilles ) Rent zot caz !!!!!!!!!

38.Posté par Nono le 26/06/2017 16:39

@30 Entre un requin sauvage et un poulet à la javel et à la flotte, mon choix est vite fait !

Par contre, toi, en tant que supposé psy, occupe toi donc plutôt des trop nombreux débiles qui parlent de chiens errants grillés (raisonnement de ces petits génies: on mange du poisson donc on mange forcément du chien) ou qui pleurent un bébé poisson tout en bouffant du veau, de l'agneau, des bichiques ou même des oeufs, parce que là, tu as du boulot, quoique, pour la plupart il n'y a pas grand chose à faire tellement la science est impuissante devant la bêtise abyssale et insondable de certains.

37.Posté par Zarin le 26/06/2017 16:33

@30.Posté par PSY le 26/06/2017

pour éliminer les métaux lourds j'utilise : chlorella, ail des ours, coriandre

36.Posté par TICOQ le 26/06/2017 16:20

....et l'autre qui pose fièrement avec son tee-shirt "hope" (espoir) ! Aucune honte

35.Posté par TICOQ le 26/06/2017 16:18

Ces gens bouffent du requin pour se "venger", quand le requin se nourrit pour vivre. Devinez laquelle de ces deux espèces est la plus évoluée.... ? Tout est dit.

34.Posté par Axel Ardan le 26/06/2017 15:37

Les philippins ne mangent pas les requins. Non pas à cause de la ciguaterra, mais ils disent que comme les requins mangent les hommes, manger un requin, c'est comme manger quelqu'un...

33.Posté par La Cata le 26/06/2017 14:37

Bouffer du requin qui a sans doute bouffé du surfeur ! Miam ! Le goût Pays !!!

32.Posté par bal le 26/06/2017 14:30

Le requin regorge d'omega 3.
La queue de requin vaut une fortune en asie.
Les dents de rauins se portent den médaillon.
Comme le cochon, tout est bon dans le requin.

2 requins+1 requin gratuit
En promo dans toutes les bonnes poissonnerie.

31.Posté par un ga le 26/06/2017 13:31

Ôté arrete fais honte la reunion a quand un grand kabar pour faire griller les chiens errants ? Dans quel fête zot y sa propose le chat en civet ou shop suy ? Qu attend le papa du surfer pour proposer du requin dans les ecoles de la commune ouest ? Mais on les voient pas sur les photos les rend a nou la mer a ce superbe gueuleton ? Le dépité des surfer lé pas su le photo ? Et le prince de mes def non plus !

30.Posté par PSY le 26/06/2017 12:40

Heureux de manger une viande remplie de toxine et de métaux lourd.... La connerie "humaine" n'a pas de limite...
Vouloir se venger d'un requin est tellement ridicule, que cela ne peut être motivé que par un fort déséquilibre émotionnel; empêchant ainsi toute réflexion.

29.Posté par Kayam le 26/06/2017 12:29

Si domoune y ve manger, c kwé le problème ? Poukossa toujours regarder kossa lé zote y gainlle é y ve mète dan zot marmite ??
Mwin perso, lé hors de kestion parce ke le requin la mange in membre (dans lé 2 sens du terme) de la fami é zordi lé entéré, mé bon, sakèn son goû, oté ! Sad y vé manzé, lèss a zot !! Surtou ke le rekin lé tré loin dète en voie de disparition !

28.Posté par Ravate le 26/06/2017 12:06

Le requin n’est qu’un vulgaire poisson.
Pourquoi ses défenseurs ne s’émeuvent pas lorsque des milliers de tonnes de poisson sont pêchés chaque jour dans le monde et consomment ces mêmes poissons. Il faudrait rester logique.
Il est préférable de nourrir les hommes que de nourrir le requin.
Depuis toujours, l’homme a chassé pour se nourrir.
Il faut arrêter de se masturber le cerveau.

27.Posté par mamanresponsable le 26/06/2017 12:01

Le requin se mange sur toute la planète, y compris à La Réunion jusqu'à ce qu'on l'interdise sans raison valable! Alors pourquoi ces indignations??? Un jour il faudra arrêter ces conneries dès qu'on traite le requin comme un poisson normal....

26.Posté par pfffffffffffffffff le 26/06/2017 11:10

heureusement que la pas étouffé en mangeant car n'aurait encore été capable de demander au Préfet de déclencher le plan vigie requin!

25.Posté par pfffffffffffffffff le 26/06/2017 11:07

pauvre MISS BOUDIN ta haine des animaux est tellement forte que tu dois être aigrie et certainement moche très moche de l'intérieur, je te plains!

24.Posté par couillonisse le 26/06/2017 11:02

Les requins quand ils font un bon gueleton , ils sont mieux élevés : ils prennent qu'un bout et puis comme le goût est dégueulasse, ils recrachent :)

23.Posté par Nono le 26/06/2017 10:17

Ben oui, le requin, ça se mange. Ou plutôt ça se mangeait, comme le fruit à pain, le kambar, le zévi ou le songe gris. Mais ça, c'est des truc d'avant, des trucs populaires, maintenant c'est burger/glace/soda à emporter dans le gro loto. Sans oublier d'insulter ou de mépriser, n'est ce pas @8 ?

Et dire que certains se remplissent la bouche de mots comme kiltir, identité....

22.Posté par Mfrance le 26/06/2017 10:17 (depuis mobile)

Jacques AFER : JE SUIS une maman qui venge son petit.

21.Posté par Zarin le 26/06/2017 10:07

T.P.L.G.
Tout Pour La Gueule ?

20.Posté par Rive Sud le 26/06/2017 09:33 (depuis mobile)

Pendant ce temps la mer prenait 2 vies aux Roches Noires. On appelle ca une piqure de rappel

19.Posté par jean-trepané Dumiyeu le 26/06/2017 08:59 (depuis mobile)

@6 : tu as raison mon bon. on mange pas les enfants poissons, panés ou pas, trépanés ou pas. Les poissons c des êtres humains apres tout. Et pis la momon poisson va saisir le ttribunal des poissons pour genocide poissonnier. gnèééé.

18.Posté par Yum Yum le 26/06/2017 08:55 (depuis mobile)

Le requin, un très bon poisson qui se mange à toutes les sauces :) Dans certains pays ils le mangent en "fish & chips" et ne sont pas traités de barbares pour autant.
"Haters" vous me faites bien rigoler.
Le Requin: Miam !

17.Posté par hardi à li le 26/06/2017 08:54 (depuis mobile)

Li. mi koné ke ou lé fatigué passe ton zourné su zinfos. ke ou la bizin ropoz a ou. sinon mi donn a ou in ti linformation : rokin lé in poisson ! Lo chien pa poisson. ta belle-mère pa poisson. Tilapia poisson. couillonisse pas poisson.

16.Posté par STOP le 26/06/2017 08:48

On voit des Réunionnais en manger mais pas les métropolitains! Il faut qu'ils en mangent aussi pour partager la ciguaterra.

15.Posté par pfffffff le 26/06/2017 08:36

pfff à voir les têtes...en clair un requin bouffé par des requins chagrins.....!

14.Posté par Belle initiative le 26/06/2017 08:26

Très belle initiative.
L’ordre des choses enfin rétabli.
Vivement le week end prochain pour un boudogue hebdomadaire.
La préfecture devrait arrêter cette attitude dictatoriale. Bientôt, il faudra déclarer le contenu de son frigo pour que la préfecture puisse nous donner son aval.
Il faut aller plus loin et remonter les initiatives colonialistes de la préfecture.
Nos politiques pays toujours aussi immobile, préférant parader dans leur limousine et voyager aux frais de contribuables.
Honte à ses soi-disant décideurs qui oublient qu’ils ne sont que de vulgaires parasites d’un pays déjà malade.

13.Posté par couillonisse le 26/06/2017 08:08

Vu les têtes de vainqueur ils doivent pas manger que du requin et sucer des glaçons !!! De la provocation ... Attention au retour du bâton de la nature !! (modéré par la rédaction)

12.Posté par JJ Rousseau le 26/06/2017 07:48

Pas de quoi pavoiser. Ecoeurant!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Décembre 2017 - 17:43 Chiens et pétards ne font pas bon ménage