MENU ZINFOS
International

Barak Obama: Le premier Président américain à soutenir le mariage gay


- Publié le Jeudi 10 Mai 2012 à 07:41 | Lu 681 fois

Barak Obama: Le premier Président américain à soutenir le mariage gay
Dans un Amérique puritaine, Barack Obama a fait son coming-out sur sa position sur le mariage homosexuel. Mercredi, le Président américain a pris position "à titre personnel" en faveur de cette question qui divise les Etats-Unis (50% pour, 48 % contre). Il s'est dit favorable au mariage homosexuel dans un entretien accordé à la chaîne ABC: "Pour moi, à titre personnel, il est important de dire que je pense que les couples du même sexe doivent pouvoir se marier" tout en soulignant que c'était aux Américains de choisir.

C'est la première fois que le Démocrate prend une telle position. Il s'agit sans doute du premier geste fort de sa campagne. Obama devient ainsi le premier Président américain a endosser cette décision .

Partout sur le web, la nouvelle a un effet boom surtout à l'approche des élections présidentielles de novembre prochain, dans six mois. Certains  conservateurs y voient une tentative opportuniste: "Barack Obama était pour, puis contre, et maintenant à nouveau pour? Et c'est Mitt Romney qu'on accuse de changer d'avis comme de chemise?", ironise l'animatrice radio Monica Crowley.

"Obama est très fort, sa foi chrétienne servait à justifier son opposition, et aujourd'hui, Jésus est invoqué pour expliquer son soutien", raille "The Weekly Standard". Sur ABC, Obama a en effet évoqué la "règle d'or" chrétienne appelant à "traiter son prochain comme on aimerait qu'il nous traite" comme la base de l'évolution de sa position.

Un changement d'avis qui pourrait lui être fatal comme pour John Kerry, mais sans surprise salué par la communauté Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT).




1.Posté par Gajik le 10/05/2012 23:00

Et une manip de plus, une ! Obama est lâché par Wall-Street, il a rempli sa mission, désormais place à Romney qui est le nouveau poulain de Wall-Street. C'est ainsi depuis des dizaines d'années dans cette "démocratie" de façade.
Il faut donc montrer au bon Peuple que leur Obama, noir donc bon et social, est capable d'aller jusqu'à flinguer ses chances d'être réélu, par son courage à se déclarer favorable au mariage homosexuel.

Ainsi, Obama sort par la grande porte, et garde son image absurde et mensongère d'un président qui aura essayé de réformer .... Réformes ? Qu'a-t-il fait sinon appliquer la politique de Bush ou de Clinton ?

Ah oui, quelle révolution , un président noir ! c'est pathétique de connerie, comme si la couleur de peau rendait les gens plus ou moins intelligents ! Cà se saurait.

Voilà, Obabush a joué ses pas de danse pour bien mystifier les gogos. Place à Romney pour les endormir davantage encore avec ses prières et son idéologie créationniste.

C'est Wall-Street qui fait et défait les présidents et PERSONNE d'autre. Croire la contraire serait une erreur grave, un manque absolu de clairvoyance sur ce régime dégénéré et dictatorial où l'alternance est verrouillée entre droite et extrême droite.

Cette histoire de mariage homosexuel est évidemment une manip pour préparer le départ d'Obama en mystifiant une fois de plus les "électeurs" américains. Il apporte volontairement de l'eau au moulin de Romney afin de lui dérouler le tapis rouge.
La bête immonde ne se contente pas de Croix Gammées, de faisceaux ou de saluts Nazis, elle a émergé aux USA et s'est emparée de ce pays, elle patauge dans le pétrole et le sang.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes