Party

Bann Zarboutan la Sours au Palaxa

Jeudi 22 Octobre 2015 - 17:24

Une pléiade d’artistes, tous originaires de la Source, seront demain soir sur la scène du Palaxa pour célébrer la Source d’hier et d’aujourd’hui en musique sous la coupe de deux garants de cet héritage : Tiloun et Tikok Vellaye.

Quartier de Saint-Denis situé à la limite sud du centre-ville, la Source était à l’origine un site peuplé par des esclaves puis des engagés. Il tire son nom de ses réserves d’eau dont la qualité est reconnue dès 1760.

De bidonville aux immeubles et autres maisons, c’est un demi-siècle qui a totalement bouleversé le paysage urbain mais aussi le mode de vie de la population. Mais le quartier garde un héritage que beaucoup d’autres lui envient : son patrimoine culturel mais surtout musical.

« Mi fé pas le dentel, mais kel quartier de la Réunion i peut avoir un tel richesse musicale que la Source !!! Avec nout foyer de la Source, nous la été un vecteur social pour beaucoup qui ont réussi en tant que musicien mais aussi dans d’autres domaines tel que Clairy Andoche, célèbre dentiste du quartier. Nou peut dire aujourd’hui que la Source c’est le berceau de beaucoup de réussites parce que la poin beaucoup de quartiers que néna autant d’artistes musiciens et chanteurs», explique le chanteur Tiloun.

Avec Zarboutan la Sours, des hommages seront rendus aux sources d’inspiration que sont Maxime Laope, Benoîte Boulard, Henry Madoré, Arnaud Dormeuil, sans oublier Narmine Ducap qui s'en est allé le 25 juin dernier.

Vont se succéder sur la scène du Palaxa Eric Pounouss, JFGang, ATEP, Damoun, Fredo Dominique, Loic Painaye, Gilbert Barcarville, Bann’Laope, Anne-Marie Tambouran, et bien sur Tiloun et Tikok Vellaye, des artistes qui ont souhaité se réunir pour rendre hommage à La Source quartier culturellement riche. L’ouverture des festivités se fera avec le groupe Sours Perkissyion à partir de 19H. Un bon moment convivial à vivre en famille, entre amis, pour que le quartier la Source ne soit pas oublié.

C’est toute une évolution musicale qui sera tracée avec l’intervention de chaque artiste sur scène autour d’anecdotes mais aussi de leur répertoire.
Karoline Chérie - caroline@zinfos974.com
Lu 691 fois



1.Posté par bastien le 23/10/2015 15:57

Ca un kartier té riche en personnages connus ou méconnus, té une seconde famille pou les gars la cour, à l'époque l'amusement, la musique, le sport un peu l'école (si out parents té derrière ou car l'ambians kamarad té defan aou rest en place) té lé principaux intérêts des jeunes. Kom partout la lé vé la jalousie, bataille correct à la main, MAIS Te UN KARTIER TRANKIL comparé les kartiers voisins. Le foyer LA SOURS té un vecteur important dans l'éducation, dans la composition de la vie des jeunes MAIS L'HOMME EN LI MEM LA TUE TOUT (mi reviens dessus aprés). Mon ban meilleurs souvenirs lé gars té i joué football si terrain handball tous les soirs et le samedi aprés nou té boit i ti coup ensuite boite de nuit ou sinon un deux sa voir zot kafrine MAIS L'ALCOOL TE PAS OMNIPRESENT.
(Mi reviens) Alé voir le kartier aler actuel lé en perdition mi jet pa la faute si qui que ceux soit Mais bien avant la crise les politiciens et certains soit-disants dirigants associatif la plomb a nou car ZOT POCHES ET ZOT CARRIERES TE COMPTE LE PLUS et c'est là la commence utilise les jeunes et la oubli l'intérêt général. LE TRO LONGUE POU EN PARLE ALE LA SOURS A NOU LE GARS LASOURS NOU COGNE PA NOU MAIS NOU NENA DAN LA TET.

RIP A PINOT
DR ANDOCHE LA ECRIVE UN LIVRE SU LASOURS