MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
International

Balle fatale: Aucune charge retenue contre Alec Baldwin


En plein tournage d'un western au Nouveau Mexique, l'aîné des frères Baldwin a tiré par accident sur la directrice de la photographie qui a succombé à ses blessures ainsi que sur le réalisateur du film. A l'issue de son audition, aucune charge n'a été retenue contre lui. Il s'est ensuite exprimé

Par Nicolas Payet - Publié le Samedi 23 Octobre 2021 à 07:19

(DR)
(DR)
En tournage au Nouveau Mexique, l'acteur américain Alec Baldwin a tiré accidentellement sur deux membres du staff du western Rust. Le drame s'est déroulé dans un ranch, ce jeudi 21 octobre. La directrice de la photographie, Halyna Hutchins, et Joel Souza, réalisateur du film, ont été blessés. Alors que ce dernier a été touché à la clavicule, la quadragénaire a succombé à ses blessures après son transfert.

"Les mots me manquent pour exprimer ma stupeur et ma tristesse après l'accident tragique qui a tué Halyna Hutchins, une épouse, une mère et une collègue profondément admirée", a confié l'aîné de la fratrie Baldwin sur Twitter assurant au passage "coopérer pleinement avec les enquêteurs de la police". Aucune charge n'a, pour l'heure, été retenue contre lui. Les ordinateurs, les rushs ont été saisis, les personnes présentes décrivant une ambiance tendue depuis le début du tournage notamment à cause des conditions matérielles jugées peu favorables.

Ironie du sort, dans le western Rust, l'acteur sexagénaire, qui est également le producteur du film, devait incarner le célèbre hors-la-loi Harland Rust, qui a permis à son petit-fils, reconnu coupable d'un meurtre accidentel et condamné à la pendaison, de s'évader.




1.Posté par adelinethibaudeau le 23/10/2021 09:04

Je ne comprend pas, ils jouent à balle réelle dans les films américains ! incroyable

2.Posté par vraimentcon le 23/10/2021 20:22

" En écrivant son deuxième livre sur la fraude sociale et fiscale, évaluée à 100 milliards, le magistrat Charles Prats s’est donc retrouvé dans le collimateur d’Éric Dupond-Moretti et placé sous enquête administrative.

Car pour ce grand démocrate, dénoncer la fraude n’est pas une œuvre salutaire d’intérêt public, mais reste avant tout une infraction au devoir de réserve exigé de tout fonctionnaire !

Assez sidérant. Une arnaque à 100 milliards qu’il faut mettre sous le tapis !

« Je suis la gentille victime d’une chasse aux sorcières. J’ai reçu la lettre de mission de l’inspection, mais je n’ai pas encore été entendu. Il s’agit visiblement de mon expression publique et de mon devoir de réserve », nous dit le magistrat.

100 milliards sont volés chaque année à l’État, donc au contribuable, mais il est interdit d’en parler.

Pourquoi ? Parce que la vérité gêne au plus haut point nos élites bien-pensantes.

Pensez donc, entre un tiers et la moitié de la fraude sociale serait imputable aux 2,5 millions d’étrangers qui spolient le système sans avoir aucun droit.

C’est cette stigmatisation des étrangers fraudeurs qui irrite diablement l’Élysée.

Démontrer qu’il y a 75,3 millions d’assurés sociaux dans un pays de 67,1 millions d’habitants, c’est une infraction au devoir de réserve.

Dans ce pays, il faut se taire, tout accepter, courber l’échine et payer pour combler la gabegie d’un État en faillite, qui refuse de rétablir ordre et justice.

Les dépenses de protection sociale atteignant 812 milliards par an, une simple règle de trois permet d’évaluer la fraude à 88 milliards. (812/75,3) x 67,1 = 723 milliards.

Soit un surcoût pour la Sécu de 88 milliards !

Autre scandale que le gouvernement veut mettre sous le tapis :

7,7 millions de gens nés à l’étranger sont bénéficiaires d’une retraite ! Un retraité sur deux !

Une aberration mise sous le tapis. Pas de vagues avec nos voisins !"

c'est vraiment con cette affaire mais il y a pire et c'est vraiment con..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes