Politique

Baisse du budget de Ladom : Pour N.Bassire "il est urgent de rectifier la trajectoire"

Mercredi 11 Octobre 2017 - 16:58

Nathalie Bassire réagit à la baisse des crédits alloués à LADOM de près de 9 millions d'euros par rapport à la loi de finances initiale pour 2017. "Il est urgent de rectifier la trajectoire inadéquate qu'avait prise le précédent gouvernement et de rétablir un partenariat équilibré", estime la députée, pour qui "la formation et l'insertion professionnelle de notre jeunesse ultramarine doit rester une priorité". Voici le communiqué complet :


Je partage l'inquiétude de mes collègues parlementaires d'Outre-Mer qui dénoncent, sur la base du projet de Loi de Finances 2018, une baisse sensible des crédits alloués à LADOM de près de 9 millions d'euros (soit quasiment – 13%) par rapport à la loi de finances initiale pour 2017.

Je confirme que la formation et l'insertion professionnelle de notre jeunesse ultramarine doit rester une priorité, notamment à La Réunion.

Je tiens toutefois à sensibiliser le gouvernement actuel sur la nécessité en même temps, et à mon sens, d'orienter plus de crédits de LADOM à destination de la mobilité éducative vers la France hexagonale, afin de permettre, ici, à la Région Réunion de se concentrer sur la mobilité éducative sur le plan international.

Il est urgent de rectifier la trajectoire inadéquate qu'avait prise le précédent gouvernement et de rétablir un partenariat équilibré.

Enfin, s'agissant d'une continuité territoriale «réelle» pour l'ensemble des concitoyens ultramarins, en particulier les Réunionnais, je ne peux que réitérer l'appel solennel et responsable du Président de Région, Monsieur Didier Robert, invitant l’État à revenir à la table des partenaires financiers.

Nathalie BASSIRE,

Députée de La Réunion

N.P
Lu 2126 fois



1.Posté par Remi le 11/10/2017 17:05 (depuis mobile)

La formation et l’insertion professionnelle de notre jeunesse ultramarine doit rester une priorité , notamment à La Réunion: merci Madame Bassire .

2.Posté par Tikookoon le 11/10/2017 17:09 (depuis mobile)

Bravo Nathalie !

3.Posté par JORI le 11/10/2017 17:12

Qui a la compétence formation déjà??.

4.Posté par Pierrick le 11/10/2017 17:14 (depuis mobile)


Ce nouveau gouvernement se fiche des ultramarins. Ça rabote , ça rabote . A quand une vraie reconnaissance pour les Dom ? A quand une vraie considération pour les Réunionnais ? Jusqu’à quand on nous dépouille ?

5.Posté par Sonia le 11/10/2017 17:28 (depuis mobile)


Le gouvernement Macron ne fera pas plus preuve de responsabilité que le précédent . La continuité ici est un dispositif indispensable et l’Etat s’en décharge totalement

6.Posté par le planteur le 11/10/2017 17:39

Quand la ministre est la,il lui fait la bise et acolade quand elle est partie, faut que l etat revienne a table... pfff

7.Posté par GIRONDIN le 11/10/2017 17:50

2 semaines d'activité depuis son élection, ...........................des photos, ............................................des courriers ................................................................ainsi va la vie...............................

8.Posté par pakita le 11/10/2017 17:51

Tient des zélus qui vont pas tarder à se rendre compte qu'ils font partie du bas "peuple" après s'être bien goinfré sur son dos et que voter Macron c'était pas la meilleure idée qui soit en fait.

9.Posté par pakita le 11/10/2017 17:54

Malheureusement, avec ces gens il faut toujours attendre que les effets néfastes les touchent pour les voir réagir. Tant que ça tombe sur la gueule des autres ils en ont rien a cirer.

10.Posté par Tak tik le 11/10/2017 18:25 (depuis mobile)


Madame la députée , nos jeunes sont laissés pour compte par ce gouvernement . Nous avons autant de droits comme les métros et merci de réclamer ce qui nous appartient de droit ! Formation , éducation, mobilité .

11.Posté par klod le 11/10/2017 18:35

"l'appel solennel et responsable du Président de Région, Monsieur Didier Robert,"


on en rit !!!! c'est une priorité régionale ? à chacun ses priorités , Nathalie, comme dit l'afficionados post 2 .............. pov run !

12.Posté par Natalia le 11/10/2017 18:41

Quel est budget que la Région consacre à la formation professionnelle ?
Combien pour la CCIR et la Chambre des Métiers ?

13.Posté par Stef le 11/10/2017 18:46 (depuis mobile)

Bien dit madame la députée . Votre démarche est louable , votre combat est juste . Continuez à vous battre et résistez aux coupes franches du gouvernement. Il s’agit d’une vraie priorité qui mérite le rassemblement des forces en présence .

14.Posté par GROBEBETE LEO le 11/10/2017 18:50 (depuis mobile)

Il en aura fallu du temps à Becassine pour réagir. En plus elle ne dit rien de nouveau.
Avec des parlementaires comme ça on est mal barré.

15.Posté par DUDUCHE le 11/10/2017 18:55 (depuis mobile)

A part faire la promo de son idole, elle dit quoi au juste ???

16.Posté par Béatrice le 11/10/2017 19:06 (depuis mobile)

Il y a de quoi être inquiet ! Moi qui suis parent sincèrement l’inquiétude grandit s’agissant de l’avenir de nos enfants . Nous sommes coincés dans ce débat sur la continuité et la mobilité depuis trop longtemps, l’Etat nous emprisonne !

17.Posté par margouillat974 le 11/10/2017 19:20

Ah bon, les contribuables doivent payer pour la formations des jeunes, pour la reconversion des plus âgés licenciées et déclarés "inaptes" après 10 ans de "boite" (savent plus rien faire) et qui se retrouvent sur le "marché du travail" à 30 ans,Mais non d'un chien, c'est à entreprise de former son personnel, pas à la collectivité, ni sur ses deniers! Les grandes entreprises reçoivent suffisamment de cadeaux, il est plus que temps que ça s'arrête!

18.Posté par josume le 11/10/2017 19:25

Que fait la Région de votre mentor ?

19.Posté par gilbert maillot le 11/10/2017 19:36

la voie vers l'independance

20.Posté par Pfff le 11/10/2017 19:51 (depuis mobile)

On n’en finira un jour de se battre pour avoir ce qui relève de nos droits ? Les Dom sont méprisés . Nous sommes français et l inquiétude et les réclamations de notre parlementaire sont légitimes . Les actes de l’Etat eux relèvent de la privation!

21.Posté par PATRICK CEVENNES le 11/10/2017 20:48

fukcd473
3.Posté par JORI le 11/10/2017 17:12
Que la question est idiote. Mais c'est biensûr DiDiX 1er du nom, banquier d'affaires, investisseur avisé, accordéoniste et joueur de pipeau à ces moments perdus et supposé fraudeur aux ASSEDIC.
Le prochain, s'il est de gauche, nous aurons aussi le même refrain ? Où je fais une fixation ? Pdr !

7.Posté par GIRONDIN le 11/10/2017 17:50
Et tout ça pour la bagatelle de 13000€/mois. Mdr !

22.Posté par Jocelyn le 11/10/2017 22:50 (depuis mobile)

Macron I tire, I tire , et en attendant nos enfants restent à terre . Loi travail, allocations logement, loi finances, contrats ... Nathalie tu as raison dit haut et Fort même, dit et redit , encore et encore . Tôt ou tard ils devra assumer !

23.Posté par poitre le 12/10/2017 02:36

C'est l'aristocratie qui s'inquiète que la noblesse lui pique son fric

24.Posté par Lise le 12/10/2017 09:08

Assez casse les cuit comme dirait mon voisin! La baisse de subventions à Ladom intervient dans un contexte où cette agence s'est développée sans établir de plan, sur suppositions que l'État financera toujours sa gabegie. Celle-ci n'est pas pour favoriser la mobilité et formation des jeunes! L'urgence pour Ladom est de revoir son plan d'action, son mode de fonctionnement, et de mettre son personnel au travail. Chose qui n'est pas gagnée! Se soucier de l'intérêt des jeunes c'est aussi proposer des dispositifs efficaces! Pas que dénoncer ceux qui eux appliquent leur programme!

25.Posté par Ti Polo le 12/10/2017 09:36

@Stef, Béatrice, et Jocelyn: difficile de dire que Ladom refoule des jeunes faute de budget, ils n'ont aucun chiffre sur des objectifs qualitatif, ou quantitatif. Au contraire, ils financent la mobilité à tout va! Bassire se plaint de ce que le gouvernement prenne en main sa responsabilité. Elle devrait s'interroger sur les améliorations qu'elle peut suggérer à son acolyte Costes. Tout comme elle devrait suggérer au Département de revoir la feuille de route du CNARM. La première a raté l'ouverture vers l'Australie, pour faire du Québec une exclusivité. Le reste de l'international se faisant par voie de stage de 1mois! Et le dernier favorisant en majorité la mobilité professionnelle sur des postes sous-payés dont les métro n'en veulent pas. Alors, qui méprise plus qui? Les élus réunionnais qui font la politique de l'autruche quand ça les arrange? Où le gouvernement qui ne fait qu'appliquer un programme?

26.Posté par Jeremy le 12/10/2017 09:48 (depuis mobile)

C’est à revoir , LaDom fait quoi à part envoyer les gens petre. Qu on donne cet argent à la mobilité ou la continuité . L’etat N’est pas présent et se retire de plus en plus c’est trop facile !

27.Posté par Samwinsa le 12/10/2017 10:08 (depuis mobile)

Un fanm i koz un ta. A kan laksion madame la dépitée?

28.Posté par Marc le 12/10/2017 13:47

25. Inexact, LADOM est soumise, comme tous les opérateurs de l'Etat, à un projet annuel de performance. Dans le cas de LADOM, ce PAP est joint au budget du ministère des Outremer lors du projet de loi de finances et est librement consultable. Il contient des indicateurs de performance sur plusieurs années.

29.Posté par le veilleur le 14/10/2017 16:57

La Réunion n’est vraiment pas sauvée avec une telle deputé. Plus nulle tu meurs !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter