Océan Indien

Bahia, la rescapée, raconte le crash aux Comores

Mardi 25 Août 2009 - 15:26

Bahia a accepté de s’exprimer au micro d’Europe 1. L’unique rescapée du crash l’A310 de la Yemenia, au large des Comores le 30 juin dernier, évoque les souvenirs qu’il lui reste.


Bahia, la rescapée, raconte le crash aux Comores
"Je me souviens que j’étais assise à côté de ma mère, qu’elle était fatiguée", raconte Bahia Bakari au micro Europe 1 de Marc-Olivier Fogiel. Bahia Bakari, aux côtés de son papa, a accepté de reparler du crash de l’avion qui devait l’amener aux Comores avec sa maman.

Peu de temps avant l'atterrissage prévu aux Comores, le personnel leur demande d’attacher leur ceinture et puis, la jeune fille raconte : "Je regarde par le hublot et je vois comme l’avion tremble. Je trouve cela bizarre. Le précédent atterrissage, ça ne faisait pas ça".

Des cris de femmes dans l'eau

Et puis, plus rien. "Je me suis retrouvée dans l’eau, j’ai senti comme du courant. Je me suis accrochée à un débris d’avion à côté, le plus grand. J’entendais des femmes qui criaient à côté, qui appelaient à l’aide. Mais je ne les voyais pas d’où j’étais", explique la jeune fille qui s’apprête à faire sa rentrée scolaire en classe de 4ème.

Bahia est restée 8 heures dans l’eau. "Quand je me suis retrouvée dans l’eau, je me suis dit, il faut que je reste éveillée et ils ne vont pas tarder à arriver mais je voyais rien. Je me suis endormie et le matin, j’ai gardé espoir mais après je me suis dit c’est bon (il n’y a personne pour me soutenir)", explique-t-elle.

Marc–Olivier Fogiel est revenu sur l’épisode de l’hôpital de Moroni: "Au début on m’a dit, ta mère ne va pas tarder, un psychologue est venu et m’a expliqué qu’elle ne viendrait pas parce que j’étais la seule rescapée". C’était il y a deux mois.
Melanie Roddier
Lu 2503 fois



1.Posté par Gimi974 le 25/08/2009 17:45

C'est parti !. Les vautours ont suffisamment attendu. Il est temps maintenant d'extorquer la moindre parcelle de mémoire de cette pauvre jeune fille. J'espère qu'elle saura monnayer son récit à sa juste valeur.

2.Posté par pere de 3 enfants et leur maman disparus le 25/08/2009 22:30

Je savais que si les secours etaient à l'heure de laccident,on aurai trouver des survivant.
et moi je porterai plainte à non à personne en danger.
2 mois plutard on remonte les corps c'est vraiment de la foutaise.


3.Posté par Rafik le 25/08/2009 23:06

hee yoh je ne ss ou commencee vous croiyees malin la france hein pk vous l\avais opperee or qu\elle blessais de brulure de genou pk l\opperer t\elle la tete ?! vous vous l\avais le lavage de cerveux c sa mr BEA !? repons ! on ss tt ce systeme lol 1 he je suis de comores du vrai ! alors pk vous ne laisser pas l\amerique de faire et pk c vous ki decripter les boites noirs si elle sont retrouvees ?! mais vous ete tous de radinnnS laisse cette fille tkl ! mr la frace je ss ce je v dire c pas la peine de me corriger lol !!! dabbaaaaaaaaaa la madzi

4.Posté par kassime le 11/09/2009 19:16

POUR MOI LE FAUTIF C'EST L'ASSECNA ET LE GOUVERNEMENT COMORIEN EN PREMIER
IL ETAIT 2H ENVIRON QUE L'AVION EST PERDU SUR LES ECRANS ,PAS SIGNAL RADIO
QUAND JE SUIS ARRIVEE A L AEROPORT DE MORONI HAHAYA IL Y AVAIT PAS D'ORGANISATION DE SAUVETAGE NI EN MER OU SUPERVISER AERIEN C'ETAIT 8H DU MATIN
QUAND JE SUIS PARTIE A MITSAMIOULI 1ER AU SATADE SAID MED CHECK IL Y AVAIT DES PECHEUR QUI SIONE LES ZONE MEME LE TEMPS ETAIT MAUVE MAIS PAS POUR LES PECHEUR DU NORD . JE TROUVE LE SODAT COMORIEN AVEC DES BATEAUX PNEUMATIQUE REMORQUER DE GALAWA AU STADE . LA JE ME TROUVE DE PARLER A UN SOLDAT QUE EST CE QUE ON CHERCHE DES PERSONNE SUR LA ROUTE DE MITSAMIOULI GALAWA OU SUR LA MER DE MITSAMIOULI PUSQUE LE BATEAU RESTER A L'EAU MAIS PAS SUR LE REMORQUE LA REPONSE ON ATEND DES ORDRE ET PAR LA SUITE LE GROUPE D'INTERVATION DE L'ASSECNA IL FAISAIENT LE BEAU AVEC LE FILLE POUR MONTRER EUX PORTENT DES CASQUE DE POMPIER ET DES PORTABLE SUR LES 4*4 JAUNE
AU LIEU DE TROUVER SIONER LA MER COMME LES PECHEUR DU NORD DE NGAZIDJA
ILS ATTENDAIENT DES ORDRE JUSQUE LES PERSONNES SONT MORT SELON MA MEMOIRE IL AURA PLUSIEUR SURVIVANT SI C'ETAIT AUX COEUR DE VRAIS SAUVETEUR .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter