MENU ZINFOS
Faits-divers

Bagarre entre ivrognes à Ste-Marie : C'est pas moi, c'est lui


Deux voisins particulièrement alcoolisés finissent en prison pour une dispute qui aurait pu se terminer par des violences mortelles.

Par Isabelle Serre - Publié le Vendredi 18 Novembre 2022 à 12:27

Narcisse D. et Clarel S. se détestent férocement. Les deux voisins ont des contentieux à répétition qui ne s'arrangent pas puisque tous deux consomment beaucoup trop d'alcool à leurs heures perdues. Le premier est maçon mais il n'exerce pas, tandis que le second travaille dans les champs de canne six mois par an. Cela leur laisse donc le temps de trainer dans le chemin et de se saouler dès le matin.

C'est ce qui s'est vraisemblablement passé ce 11 juin dernier. Car en milieu de matinée, Clarel S., 52 ans, était déjà dans les vapeurs d'alcool lorsqu'il a croisé par hasard un policier municipal à qui il a confié qu'il allait "découper quelqu'un", sous-entendu, son rival du portail voisin.

C'est lorsque Narcisse D., 55 ans, était rentré chez lui que tout avait dérapé. Il raconte avoir été interpellé en passant devant chez Clarel et insulté. Puis, alors qu'il pénétrait dans sa cour, il avait reçu un coup de machette dans le dos. Une bagarre s'en était suivie sous l'œil terrorisé d'une voisine cachée derrière sa haie. Personne ne pourra cependant confirmer qui a donné le premier coup. Narcisse avait tant bien que mal réussi à s'emparer d'un bâton pour se défendre et désarmer son ennemi.

Les gendarmes avaient retrouvé les deux armes au domicile de Narcisse et constaté qu'alors que celui-ci présentait un taux d'alcoolémie de 2.29 gr/l de sang, l'autre n'était pas mieux avec 2.49 gr/l de sang. Tous deux avaient été convoqués devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis en tant qu'auteur et victime, poursuivis pour des violences réciproques.

Ce vendredi, seul Clarel, 8 mentions à son casier judiciaire et incarcéré pour d'autres faits, était à la barre du prétoire de Champ-Fleuri, l'autre ayant choisi d'ignorer sa convocation. Les explications du prévenu n'ont pas permis de démêler le vrai du faux. Il a cependant été établi grâce à des photos de blessures "impressionnantes" que les violences étaient graves. À titre d'exemple, Narcisse s'est vu délivrer 45 jours d'ITT, ce que l'on voit plutôt au sein d'une cour d'assises.

Tous deux ont été condamnés à de la prison ferme : 2 ans dont 12 mois avec sursis probatoire pour Narcisse et 3 ans dont 12 mois avec sursis probatoire pour Clarel. Une peine qui vient s'additionner à celle qu'il purge actuellement.




1.Posté par valeo le 18/11/2022 21:54

C'est pas moi l'ivrogne c'est lui...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes