MENU ZINFOS
Société

Bada Officiel : Des rues saint-pierroises aux étoiles d'Universal Music France


Originaire du sud, Etienne Ablancourt, plus connu sous son nom d’artiste Bada, s’est fait connaître avec « Bae ». Une chanson d’amour qui met un jeune couple en scène et qui doit faire face au handicap de la jeune femme. La chanson a été un tremplin ce qui lui a permis quelques temps plus tard de rejoindre l’écurie Ker Maron. Il nous revient avec un contrat de distribution signé avec Universal Music France affilié au label Aldam Production : Bada garde toute liberté sur sa carrière et ses compositions musicales.

Par - Publié le Mardi 16 Juin 2020 à 16:56 | Lu 1370 fois

“J’ai  commencé la musique en 2013 juste pour m’amuser et pour rigoler après une déception due au football. J’avais à l’époque l’occasion de jouer au Glasgow Rangers en Ecosse au collège mais ma famille a préféré privilégié les études”
Tout s’est effondré pour lui à ses 18 ans quand il a fui les études pour une certaine liberté dans la rue. 

“Plus jeune, mes parents m’interdisaient de fréquenter le quartier où je résidais. Enfermé chez moi, je n’avais pas le droit d’aller jouer dehors avec mes camarades, mes parents m’avaient enfermé dans un cocon. La seule chose qui me faisait du bien c’était le football, et j’étais heureux qu’on me reconnaisse dans la rue grâce à mon numéro 10 de l’équipe de la Capricorne”.
 

Avec cette nouvelle liberté, Bada commençait à suivre d’autres chemins avec les jeunes de la rue : fumer, boire avec la musique en guise d’échappatoire. 
“Depuis mes 5 ans, j’écrivais des poèmes , j’écrivais tout ce qui me passait par la tête. Je remplissais des cahiers entiers, d’histoires inventées ou réelles”
Puis un jour, il rencontre Mitrix, un jeune producteur et compositeur du sud qui possède Black Label Music. Après une soirée et un freestyle, il lui propose de venir dans ses studios d’enregistrements. 
“J’ai posé mon premier texte “Rupture amoureuse ”, puis un deuxième “Maryse ” et un troisième “La vie autrement ”. Mon blase était Badaboum, un nom de scène qui m’a marqué depuis le lycée quand je suis tombé devant tout le monde. Et avec mon allure, je ne passais pas inaperçu et boum, badaboum, j’étais celui qui faisait rires les filles. Le nom est resté et je le me suis approprié puis j’ai enchaîné sur YouTube”
Grâce à ses millions de vues pour le titre “Bae ”, il se fait remarquer en Nouvelle Calédonie, en Martinique et  par une petite partie de la France hexagonale. A partir de là, il commence à voyager et à rencontrer ses fans mais aussi d’autres artistes tels que Kalash, Fanny J, Taïro…. 
A 25 ans, Bada est fier de son parcours et fait partie de l’écurie d’Adam Production, le label distribué par Universal Music France, il rejoint donc Eva Queen, Kidaki et le Youtubeur Yacetom.



Karoline Chérie
Passionnée par l'image en tant qu'amatrice, j'ai commencé à passer à l'action il y a quelques... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Le Jacobin le 17/06/2020 09:44

ÉMOUVANT SENSIBLE !

J'adore il y a du vrai, chacun à une chance: LUI et ELLE

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes