MENU ZINFOS
Politique

Bachil Valy: "Les Antilles ont toujours réclamé une certaine forme d’autonomie"


​Premier des Marcheurs à La Réunion, Bachil Valy entend la proposition de Sébastien Lecornu pour la Guadeloupe comme l’opportunité pour ce territoire de défendre ses intérêts. La volonté de certains élus de Guadeloupe d’ouvrir le débat pour plus d’autonomie s’inscrit selon le maire de l’Entre-Deux dans la droite ligne de ce que le président Macron avait déjà proposé il y a trois ans.

Par Ludovic Grondin - Publié le Samedi 27 Novembre 2021 à 18:08

Qui s’en souvient encore ? Il y a bientôt trois ans à l’issue de la déflagration sociale qu’avait été le mouvement des Gilets jaunes, le chef de l’Etat avait convié les élus d’Outre-mer le 1er février 2019 à l’Elysée pour un exercice inédit. Entouré d’une centaine d’élus locaux ultra-marins, Emmanuel Macron avait répondu, au cours d'un "Grand débat", à toutes les questions posées pendant plusieurs heures. Un format inédit.

Ce jour-là, Bachil Valy faisait partie de l’assemblée et cela bien avant de prendre les rênes de LREM Réunion en 2021. A la lumière de la crise sociale qui traverse la Guadeloupe actuellement, il retient les réponses d’Emmanuel Macron apportées au parterre d’élus domiens en ce jour de février 2019. 

"Même si j’étais passé à 2 heures du matin, j’ai posé un certain nombre de questions et la réponse du président de la République était sans appel : « vous m’apportez un certain nombre d’éléments, faites des propositions et nous vous suivrons ! »", avait encouragé Emmanuel Macron, pas opposé à l'idée d'offrir plus de latitude aux élus ultra-marins dans leurs initiatives locales.

L’allocution de Sébastien Lecornu vendredi soir ouvrant la porte à un débat sur l’autonomie de la Guadeloupe ne doit pas, selon Bachil Valy, être vécue comme une crainte mais plutôt comme une opportunité.

"Répondre à nos réalités réunionnaises tout en étant solidement attaché à la France"

"Si le ministre l’évoque c’est que déjà, quelque part, les Antilles ont toujours réclamé une certaine forme d’autonomie. Mais nous savons qu’en ce qui concerne les Réunionnais, on est très attachés à la mère patrie. La décentralisation d’il y a 40 ans n’est plus la même aujourd’hui. Il faut avancer différemment parce que l’Europe c’est l’hémisphère nord. On sait très bien que la réalité de l’hémisphère nord est différente de la réalité de l’hémisphère sud. Je vous donne deux exemples : concernant la CDPENAF*, il faut un avis conforme ici et un avis simple suffit dans l’Hexagone, vous trouvez ça normal ? Concrètement, en métropole il ne s’agit que d’un avis consultatif contrairement à La Réunion. Cela a pour conséquence de bloquer, ici, les acteurs dans le domaine de l’agro-tourisme", évoque-t-il en connaissance de cause en tant que maire d'une commune à fort potentiel touristique.

"Autre exemple, à La Réunion, on a les mêmes normes de construction que celles décidées dans l’Hexagone. Regardez l’immeuble Flacourt à Sainte-Marie, c’est l’exemple même de l’application de ces règles qui ne correspondent pas à nos situations insulaires. Il est impératif que l’on crée nos propres règles pour répondre à nos réalités réunionnaises tout en étant solidement attaché à la France. Quelque part, il faut nous donner les moyens, dans cette nouvelle forme de décentralisation réunionnaise - je l’appelle la 'décentralisation réunionnaise' - de prendre nos responsabilités. C’est ça qui fait la diversité de la France, avec des territoires différents. Ça ne peut que nous conforter dans nos choix de dire que : si les Antilles veulent un modèle politique différent, forcément la réponse peut être différente chez eux", conclut le référent La République en Marche à La Réunion.

*La commission de préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers




1.Posté par Luc le 27/11/2021 19:23

Qui s’en souvient encore ?

Moi je me souviens du foyer de l'enfance de terre sainte !


Zinfos974
Faits-divers
Foyer de Terre Rouge: Relaxe confirmée pour Nassimah Dindar, Jean-Jacques Vlody et Bachil Valy

La Chambre criminelle de la Cour de Cassation a prononcé l’ultime verdict dans l’affaire du Foyer de Terre Rouge : le pourvoi formulé par le parquet général de La Réunion a été rejeté. La relaxe à l'encontre des ex-élus du Conseil général est donc définitive.
Par Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com - Publié le Lundi 7 Mai 2018 à 16:27

Foyer de Terre Rouge: Relaxe confirmée pour Nassimah Dindar, Jean-Jacques Vlody et Bachil Valy
La Cour de cassation décidé de rejeter l'appel formulé par le parquet général de La Réunion, confirme ce lundi après-midi l'avocat de Nassimah Dindar, Me Alain Rapady. Cette décision rend définitive la relaxe prononcée dans cette affaire dite du "Foyer de Terre rouge". La cour d'appel de Saint-Denis avait en effet relaxé, en mars 2017, la présidente du Conseil général Nassimah Dindar et les conseillers généraux Jean-Jacques Vlody et Bachil Valy. Rappel des faits :

Mars 2016. Après des années d’instruction, le procès du "Foyer de Terre Rouge" débute. Sur le banc des accusés, pas moins que Nassimah Dindar, à l’époque présidente du Conseil Départemental, Jean-Jacques Vlody, Bachil Valy, Yvon Bello et Raymond Soucramanien.

Ils sont tous cités dans une affaire de discrimination à l’embauche et favoritisme concernant des embauches politiques pour le foyer de l’enfance de Terre-Rouge.

"Des gens sortis de nulle part, sans aucune expérience"

Tout commence en 2008, les élections du Conseil général font basculer la majorité. Nassimah Dindar s’allie à Jean-Jacques Vlody. Commence alors le défilé des recrutements au foyer de l’enfance de Terre-Rouge, pourtant déjà pourvu en personnel qualifié, "des gens sortis de nulle part, sans aucune expérience", relate à l’époque une source proche de l’affaire.

CV annotés, recommandations forcées, pression venant d’élus afin de placer des co-listiers ou militants: le début du procès dévoile une organisation bien rôdée. À l’époque, les élus adoptent la défense de l’amnésie totale. Appelée à la barre, Nassimah Dindar affirme ne "pas être au courant, ni avoir été alertée sur ces pratiques". Un scénario qui ne convainc pas le Procureur Laurent Zuchowicz, qui a requis des peines de trois ans d’inéligibilité à l’encontre de Nassimah Dindar, Jean-Jacques Vlody, Bachil Valy et Michel Soucramanien devant le Tribunal de Saint-Pierre. "Je veux bien que l’on se pose en sauveur de l’emploi mais dans cette affaire, il y a eu autant de gens qui ont perdu leur emploi que de gens qui en ont trouvé un" avait-il déclaré.

Le procureur rappelle également à l’époque la préoccupation première: le fonctionnement de cet établissement accueillant un public de jeunes personnes en difficulté, l’établissement qui devait continuer à fonctionner alors même que plus d’une dizaine de postes n’étaient pas renouvelés. "Remplacer massivement le personnel qualifié par des personnes non qualifiées a eu des conséquences sur ces enfants", souligne alors Laurent Zuchowicz.

Le premier verdict tombe en juin 2016. Nassimah Dindar a été condamnée à 3 ans d'inéligibilité, 30.000 euros d’amende et 8 mois de prison avec sursis. Jean-Jacques Vlody a été condamné à 18 mois d'inéligibilité, 6 mois de prison avec sursis et 30.000 euros d’amende. Bachil Valy a été condamné à 12 mois d'inéligibilité, 4 mois de prison avec sursis et 10.000 euros d’amende. Raymond Soucramanien a été condamné à 12 mois de prison avec sursis et 8.000 euros d’amende. Yvon Bello a été relaxé. Une décision à laquelle il est fait appel dans la foulée.

2.Posté par Gros blanc le 27/11/2021 19:41

Quand ici on dit zorey déor ,n est ce pas la non plus une demande d autonomie ?...
Alors monsieur le maire de l entre deux j entends ça depuis plus de trente ans ,y a t il un mouton d élu qui en a parler au régent lors de vos soirées parisienne jusqu'à tard dans la nuit ?...

3.Posté par Karo le 27/11/2021 19:43

Je pensais valy responsable mais en fait c est un fouteur de m… et de pagaille

4.Posté par Revo le 27/11/2021 19:59

Donc demain si la reun y flambe kom les Antilles, alors Lecornu nous proposera l'autonomie. !!!
Ok du coup M Bachyll Valy nous mette à ou dehors parceque ici la pas besoin marcheurs en herbes.
Nous viré touts joule et femme politique mafieux ....
Et nous viré ttes zoreils profiteurs .....

Arrête prend dimoun pou couillon T .
Ferme un peut zot bouche politiciens inutile.

5.Posté par vraimentcon le 27/11/2021 20:08

ce malotru devrait relire la constitution

vraiment con

6.Posté par klod le 27/11/2021 20:21

c'est sur que l'autonomie comme la nouvelle calédonie et la polynésie demande plus de réflexion que la "départementalisation" ................

et pour les malcomprenants assimilationistes , l'autonomie ne rompt pas les liens avec la France .............. mais prend en compte les spécificités , mais dans la tete de certains c'est dure à la comprenure ........... y vaut mieux pour ces deux trois certains un copié-coller ek la France , c'est si tan plus facile comme y dit le virapoullé ...............

créole debout ?

7.Posté par Ouais... le 27/11/2021 20:57

Je ne suis pas certain que pour nous ici, se soit une bonne idée de mettre plus de pouvoir dans les mains de nos élus, surtout que dans la balance est remise en question l égalité par rapport à la métropole,ca fait partie du contrat. Pourquoi pas, tenir compte de certaines spécificités, par le biais d un préfet, qui aurait une commission pour évaluer la situation sur le terrain. Il pourrait ensuite, prendre des décisions comme dans une hypothétiques pandémie c est vrai je suis en plein science-fiction...ca n arrivera jamais ça, une pandémie pfff...

8.Posté par MôvéLang le 27/11/2021 20:58

L'autonomie n'est pas un problème pour la France, c'est de l'indépendance qu'elle a peur, rappelez-vous de la kanaky il y a 30 ans, la France a rassemblé tous les chefs contestataires dans une grotte et les a éliminé sans état d'âme et en toute impunité, comme le faisait les envahisseurs en 39/45.
Il a accordé un vote d'autodétermination dans un délai de 30 ans, le temps nécessaire pour importer un maximum d'envahisseurs afin de faire passer les autochtones en minorité.

9.Posté par Samwinsa le 28/11/2021 06:59

Post 1, je m'en souviens...et il est toujours là, comme complètement innocent...

10.Posté par Le petit rapporteur le 28/11/2021 07:51

Tout ce que dit et fait par le gouvernement macron trouve sa caisse de résonance à la RÉUNION le petit télégraphique. C'est le porte parole pays .

11.Posté par Rocky le 28/11/2021 09:12

Vali qui vallée rien, explique déjà ton changement de palto. Aussi nous reprend Mayotte aux comoriens et nos lache les Antilles et la réunion ?c'est ça ? Tu as parlé à Jean Paul ?qu'est-ce qu'il en pense. Je savais que tu étais un âne mon bachil mais de à ne plus retrouver ta corde pour te libérer c'est trop fort.

12.Posté par Karloss le 28/11/2021 14:55

Si Macron la Di pète, li va pète premier

13.Posté par mm.calichiama@orange.fr le 28/11/2021 20:27

MONSIEUR VALLY , S 'IL EST VRAIMENT SINCERE , DEVRAIT DEMANDER LE RETRAIT DE " L 'AMENDEMENT DIT VIRAPOULLE " CONCERNANT SEULEMENT LA LA REUNION : Sinon , c'est " un Démagogue" ! ! !

14.Posté par Un vieux rêve le 29/11/2021 07:40

Le gouvernement macron , larem , et le petit perroquet des îles vont ressusciter le PCR . Le petit rescapé de ste Suzanne qui s'accroche à tous les partis politiques pour sauver ses indemnités , ses intérêts personnels et familiaux, ses avantages n'en espérait pas tant . L'enjeu des élections sera de choisir le camp départementaliste ou autonomie . Ça promet de belles empoignades . Le PCR en a rêvé , macron et Larem vont les aider à réaliser leurs rêves .

15.Posté par Boumerang le 29/11/2021 07:56

L'autonomie des coincés est en marche. Franchement être maire d'une commune comme l'Entre-Deux et rouler pour LREM est une folie, un pur suicide politique.

Notre maire n'a pas entendu et compris le message de sa population aux dernières élections départementales et il persiste.

Quelle honte.... s'accrocher à une bouée percée c''st une noyade assurée

16.Posté par SOS le 29/11/2021 08:03

Bachil que fais-tu mon fra...lo Macron i yème pas nous oté.

L'autonomie, c'est pou mieux largue à noius.Passe la case à swar nou va causé foutar.

I vodré mieux ou té soutien Marine oté...là ou la fé un l'erreur !!!!

En avril prochain dan' l'Entre-Deux nou va montre à ou cossa i veut dire soutenir lo Macron...attend ta voir.

Dan' temps zilet zone, ou té serve à nous café ek croissant su lo band' rond point...pou taz à nou..nu ta voir si lé possible relance lo zaffair.

17.Posté par Rocky le 29/11/2021 11:13

Valy élu par défaut ça. Tes lieutenants ne sont plus de ce monde politique. Et seul tu n'es rien.tu as enregistré des scores actuels ???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes