Education

Bac 2017: Taux de réussite record à La Réunion

Mardi 11 Juillet 2017 - 20:35

11.585 candidats se sont présentés cette année au baccalauréat, dans les séries relevant de l’éducation nationale et de l’agriculture et 10082 d’entre eux ont été reçus. L’académie compte 219 diplômés de plus qu’en 2016, une hausse qui provient des trois séries générales (+ 61 diplômés), technologiques (+ 67) et professionnelles (+ 91).

Le taux de réussite global atteint un niveau historique de 87 %. Il est en augmentation d’un demi-point par rapport à la session de juin 2016. Le léger recul du baccalauréat général (- 0,4 point) et celui plus marqué du baccalauréat technologique (- 1,1 point) sont largement compensés par la hausse du baccalauréat professionnel (+ 2,8 points).

Pour la première fois, l’écart avec la métropole -qui enregistre un taux de 87,9 %, en baisse de 0,6 point par rapport à la session 2016- est inférieur à 1 point ( - 0,9 point), confirmant ainsi les progrès du système éducatif de La Réunion.

Grâce à la politique éducative menée pour corriger l’impact des inégalités sociales et économiques sur le parcours scolaire, l’élévation du niveau de formation des élèves de l’académie de La Réunion bénéficie aux élèves des quartiers connaissant le plus de difficultés. C’est ainsi que dans l’académie, 24 % des 50 meilleurs bacheliers des séries générales, 36 % des 50 meilleurs bacheliers des séries technologiques et 20 % des 50 meilleurs bacheliers des séries professionnelles sont issus d’un collège de l’éducation prioritaire.

Le taux d’admis pour le baccalauréat général est de 92,8 %. Les résultats sont en légère hausse pour la série Scientifique (+ 0,4 point) et la série Littéraire (+ 0,1 point), mais enregistrent une baisse de 2,3 points pour la série Economique et sociale.

Cette année encore, le taux de réussite de l’académie est supérieur à celui de la métropole, qui recule à 90,7 % (91,4 % en 2016 et 91,5 % en 2015).

Le taux d’admis pour le baccalauréat technologique est de 86,2 %, en recul de 1,1 point par rapport à 2016, poursuivant une baisse amorcéée en 2014 (87,3 % en 2016, 87,6 % en 2015, 88 % en 2014). Les résultats en hausse de 11 points pour la série agricole Sciences et technologie de l’agronomie et du vivant (STAV), de 0,5 point pour les séries Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D) et Hôtellerie, ainsi que le maintien de la série Sciences et technologies du design et arts appliqués (STD2A) ne suffisent pas à compenser la baisse de la série Sciences et technologies de laboratoire (- 9,7 points), de la série Sciences et technologies du management et de la gestion (STMG) qui regroupe plus de la moitié des candidats au bac technologique (- 1,4 point), ainsi que celle de la série Sciences et technologies de la santé et du social (ST2S) (- 0,3 point).

Pour le baccalauréat technologique, l’écart se creuse cette année encore avec la métropole, qui voit son taux se stabiliser à la baisse (90,5 % contre 90,7 % en 2016 et 90,6 % en 2015).

Le taux d’admis pour le baccalauréat professionnel est de 79,7 %, soit 2,8 points de plus qu’en 2016. L’amélioration des résultats concerne particulièrement les spécialités du secteur des services (+ 6,6 point), le secteur de la production étant en recul (- 1,1 point). Les résultats du baccalauréat professionnel agricole sont en baisse de 4,5 points par rapport à la session 2016.

Grâce à ces résultats en progression, l’écart se réduit avec la métropole, qui voit le taux de réussite du baccalauréat professionnel se stabiliser à la baisse à 81,5 % (contre 82,2 % en 2016 et 80,3 % en 2015).

La session de rattrapage

Les candidats qui, en cas d’absence justifiée, n’ont pas pu participer à tout ou partie des épreuves organisées à la session de juin pourront se présenter à la session de rattrapage aux épreuves qu’ils ont manquées. Elle aura lieu au mois de septembre, pour le baccalauréat général et technologique. Les épreuves écrites se dérouleront du 11 au 18 septembre 2017, dans un seul centre d’examen. Les épreuves orales, puis celles du second groupe si nécessaire, se dérouleront la semaine suivante.

Zinfos974
Lu 14969 fois



1.Posté par Noé974 le 11/07/2017 21:11

Félicitations !

2.Posté par Gerard Lauret le 11/07/2017 21:39 (depuis mobile)

On nous de trouver des points. Dixit un correcteur

3.Posté par La vérité vraie... le 11/07/2017 23:12

Mouahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahaha.
Quelles ont été les consignes données aux correcteurs ?
Combien d'arrondis au supérieur ? - la notation décimale est interdite au baccalauréat, impérativement arrondir au supérieur.
Combien de points de jury attribués ?

4.Posté par dh le 12/07/2017 00:07

Il me semble que le bac général et techno, sont (justes) des passeports pour les études supérieurs. Il serait donc intéressent d'afficher aussi les taux de réussite des bac+2 et +3 ,ainsi, l'on pourrait apprécier le nombre de plus en plus important de bachelier qui resteront sur le carreau après/pendant leur études. Car oui, le niveau d'exigence pour pour obtenir un BTS ou une licence ne baisse pas lui !

5.Posté par Baptiste le 12/07/2017 06:41 (depuis mobile)

En idiocratie il faut savoir se mettre au niveau a savoir que le bac cette année a ete noté de facon a ce qu'une majorité l'ai..en idiocratie tout est simple :)

6.Posté par JMR974 le 12/07/2017 08:27

Sans vouloir rien enlever au mérite de ces nouveaux bacheliers, est-il question du bac normal ? Ou bien du bac surboosté par les pouvoirs socialistes successifs, du bac Vallaud-Belkacem-Hamon-Peillon et autres rigolos qui se sont succédé Rue de Grenelle. Comme le disait Luc Ferry, : "Aujourd'hui, pour ne pas avoir le bac, il faut le demander !". Félicitations à tous ceux qui ont bossé dur. Quant aux autres … !

7.Posté par Choupette le 12/07/2017 10:22

Ça fait flipper !

8.Posté par yenamarre le 12/07/2017 12:53

Congratulations aux bacheliers qui ont effectivement le mérite de l'avoir décroché par leur travail. Cependant nous savons aussi que des consignes sont données chaque année, en particulier dans les départements d'outre-mer, d'1 pour relever et s'aligner sur la moyenne nationale de 2 pour reluire la dorure de nos hauts fonctionnaires académiques en fin de carrière, bien assez terne ces derniers temps.

9.Posté par Réveillez vous le 12/07/2017 13:02

Quand on voit les difficultés du bac aujourd'hui et si on compare a ceux d'avant ( y a plusieurs dizaines d'années)....ca donnerais quoi ???

10.Posté par nativel le 12/07/2017 15:23

Pourquoi s'etonner de tel resultats, le bac ne représente plus rien aux yeux d'un chef d'entreprises et de la meme facon savoir que des profs ont ete recrutés avec 3 de moyenne ..
cela prouve l'interet porté au public et ne nous etonnons pas que les parents aillent dans le prive ( est ce mieux ))

courage a nos jeunes, un ou une bonne sans bac reussira, un mauvais avec le bac !!!

11.Posté par TICOQ le 12/07/2017 15:44

La Réunion a battu son record de dons du Bac, félicitations aux repris de justesse ! Car pour beaucoup, Bac signifie Brevet d'aptitude au chômage.

12.Posté par Jeanjean le 15/07/2017 07:41

Comment savoir si cette augmentation du nombre de reçus est due à de meilleures performances des candidats ou à une plus grande indulgence des correcteurs ? Il est impossible de le dire. Gardons-nous d'interprétations sans fondement, dans un sens comme dans l'autre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >