Société

BAC 2018 : 88,2% de réussite à La Réunion, un nouveau record

Vendredi 13 Juillet 2018 - 11:01

BAC 2018 : 88,2% de réussite à La Réunion, un nouveau record
12 431 candidats se sont présentés cette année au baccalauréat, dans les séries relevant de l’éducation nationale et de l’agriculture et 10 962 d’entre eux ont été reçus, indique ce vendredi le rectorat.

881 diplômés de plus qu’en 2017, une hausse qui provient des trois séries générales (+ 405 diplômés), technologiques (+ 303) et professionnelles (+ 173).

Le taux de réussite global atteint un niveau historique de 88,2 %, en augmentation 1,2 point par rapport à la session de juin 2017. Le léger recul du baccalauréat général (0,7 point) est largement compensé par la hausse du baccalauréat technologique (+ 1,3 point) et surtout celle du baccalauréat professionnel qui gagne 3,2 points.

Ces progrès permettent à l’académie de La Réunion d’atteindre cette année la moyenne nationale du baccalauréat. L’écart est de 0,1 point avec le taux de réussite national qui s’élève à 88,3 % (en progression de 0,4 point par rapport à la session 2017).

Le taux d’admis pour le baccalauréat général est de 92,1 % en recul de 0,7 point par rapport à 2017, poursuivant une baisse amorcée en 2015 (92,8 % en 2017, 92,4 % en 2016, 92 % en 2015, 92,2 % en 2014 et 90,9 % en 2013). Les résultats sont en légère hausse pour la série Économique et sociale (+ 0,9 point), mais enregistrent une baisse de 1,5 point pour la série Scientifique de 0,9 point pour la série Littéraire.

Malgré la baisse légère enregistrée, le taux de réussite de l’académie est, cette année encore, supérieur à celui de la métropole, qui progresse à 91,1 % ( contre 90,7 % en 2017, 91,4 % en 2016 et 91,5 % en 2015).

Le taux d’admis pour le baccalauréat technologique est de 87,5 %. Il enregistre une hausse de 1,3 point, après plusieurs années de baisse continue (86,2 %, en 2017, 87,3 % en 2016, 87,6 % en 2015, 88 % en 2014).

Les résultats en hausse de 2,8 points pour la série Sciences et technologies du management et de la gestion (STMG) qui regroupe plus de la moitié des candidats au bac technologique et de 0,5 point pour la série Sciences et technologies de l’hôtellerie et restauration permettent de compenser largement la baisse de 2 points de la série Sciences et technologies de laboratoire (STL), de 0,8 point de la série Sciences et technologies de la santé et du social (ST2S) et de 0,7 point de la série Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D). À noter les bons résultats de la série Sciences et technologies du design & Art Appliqués, qui enregistre, comme en 2017, un taux de réussite de 100 %. Les résultats de la série agricole Sciences et technologie de l’agronomie et du vivant (STAV) restent stables.

Pour le baccalauréat technologique, l’écart se réduit cette année de 1,4 point avec la métropole, qui voit son taux reculer de 1,6 point (88,9 % contre 90,5 % en 2017, 90,7 % en 2016 et 90,6 % en 2015).

Le taux d’admis pour le baccalauréat professionnel est de 82,9 %. Il est en hausse de 3,2 points par rapport à 2017, poursuivant une amélioration amorcée depuis 2013 (79,7 % en 2017, 76,9 % en 2016, 75,6 % en 2015, 75,1 % en 2014 et 71,9 % en 2013).

L’amélioration concerne tout particulièrement les spécialités du secteur de la production (+ 3,1 points) mais également celles des services (+ 2,8 point). Les résultats du baccalauréat professionnel agricole progresse de 5,4 points par rapport à la session 2017, effaçant la baisse de 4,5 points qu’il avait enregistré par rapport à la session 2016.

Pour le baccalauréat professionnel, le taux de réussite dans l’académie est supérieur pour la première fois depuis la réforme de 2010 à celui de la métropole, qui progresse de 0,9 point pour atteindre 82,6 %

La session de rattrapage

Les candidats qui, en cas d’absence justifiée, n’ont pas pu participer à tout ou partie des épreuves organisées à la session de juin pourront se présenter à la session de rattrapage aux épreuves qu’ils ont manquées. Elle aura lieu au mois de septembre, pour le baccalauréat général et technologique. Les épreuves écrites se dérouleront du 5 au 14 septembre 2018, dans un seul centre d’examen. Les épreuves orales, puis celles du second groupe si nécessaire, se dérouleront la semaine suivante.
N.P
Lu 2290 fois



1.Posté par Sini et Vira le 13/07/2018 11:13 (depuis mobile)

Sini et Vira l'ont eu ?

2.Posté par Tony le 13/07/2018 12:09 (depuis mobile)

Tu parles d''un nouveau record !...
Le niveau d''étude baisse chaque année en France...
La France chute au 25e rang du dernier classement PISA qui évalue tous les trois ans les élèves de 15 ans dans le monde.
Merci l''éducation nationale !!!....

3.Posté par jeremy le 13/07/2018 12:27

Le bac a perdu de sa valeur aujourd'hui car il est donné pratiquement à tous. Le problème aussi est que le bac ne joue plus son rôle de clé d'entrée pour les universités. C'est bien beau de baisser le niveau du bac pour pouvoir le donner à 80 % des lycéens mais les universités ne peuvent pas les accueillir tous et cela les trompe quand à leurs réelles possibilités, tout le monde sait que les 2/3 d'entre eux ne passeront pas en seconde année universitaire.
Faudrait faire passer un concours d'entrée en fac car un bon nombre de bacheliers échouent dès la première année de fac n'ayant pas le niveau et par manque de travail personnel aussi.

4.Posté par sylvain le 13/07/2018 12:29

Ceux qui ont le bac de nos jours n' nt pas forcément le niveau du certificat d études primaires !

5.Posté par Pamphlétaire le 13/07/2018 12:46

un nouveau record, ok, bien, super, extra! Et il ne reste plus qu'à trouver du travail aux sans emplois... Mais le plus fort record à la Réunion, et très certainement mondial, reste l'augmentation du kilogramme de litchi qui en 40 heures a augmenté de 262% entre le 31 décembre 2001 à 17 heures et le 2 janvier 2002 à 9 heures, n'est-ce-pas? De 2,50 francs le kilo le prix est passé à 1 euro soit 6,56 francs....Je laisse établir la règle de trois pour vérification...

6.Posté par Lopoe le 13/07/2018 13:24

Pourquoi vous donner pas les chiffres des mentions.
Ceux qui 'l'ont eu méritent.
Pas ceux qui ont 11/20 ou qui viennent du second tour!!!

7.Posté par l’aviateur le 13/07/2018 11:30

Que doit-on penser ... de ce nouveau « record »!

8.Posté par Jean Rigole le 13/07/2018 13:32

@ post 1 :

Sini et Vira, je ne sais pas !

Mais Apavou, qui est l'homme le plus riche de la Réunion et l'un des plus riches de France, ne l'a même pas passé et il s'en fout !

9.Posté par La vérité vraie... le 13/07/2018 14:06

Pour ne pas l'avoir, il faut le demander ! Quant au brevet des collèges...attendez de voir les moyennes en dictée !

10.Posté par sarko le 13/07/2018 12:58

Sina c'est sur qu'il ne l'a pas

11.Posté par véritai le 13/07/2018 15:24

Et pour autant la majeure partie ne sait pas lire et écrire correctement en français,çà ressemble à un diplôme au rabais ou un remake de" l'école des Fans ".....Vraiment c'est un examen à revoir complètement.Dixit autre bachelier du temps où il y avait à peine 50% de reçus même avec le rattrapage , çà donne à réfléchir.

12.Posté par lison le 13/07/2018 16:20

On devrait le transformer en une attestation de fin d'études et établir un concours d'entrée pour accéder aux études supérieures.

13.Posté par MT CRISTO le 13/07/2018 18:16

Il faudrait revoir la valeur du Bac. Pauvres jeunes qui émargeront plus tard au RSA. Le tout à l'école est démagogique et appauvrit le pays en main d'oeuvre car les métiers concernant la main sont dévalorisés.

14.Posté par LBB le 13/07/2018 18:19

Un taux de réussite à 88,2%, jugez du peu ! Comme tous les ans c'est un peu plus que l'année précédente et tout le monde est content....! Bien sur, ce ne sont pas encore les scores à 98,9 % lorsqu'il y avait des " élections " dans les anciennes républiques soviétiques ou pour l'élection d'un dictateur africain...mais on y arrive tout doucement.
Beaucoup d'esprits un peu lucides savent très bien que ces pourcentages mirifiques ne sont que du pipeau et que la moyenne générale des reçus est proche de 6/20.
D'années en années, L' Education Nationale nous trompe, elle trompe les jeunes et aussi leurs parents en faisant croire à ces derniers que leurs enfants viennent de réussir le concours d'entrée d'une " Grande Ecole ".
Il n'y a qu'à voir le taux d'échec qui est lui de 90 % lors de la première année d'université.
Le président de La République est conscient de ce problème et une réforme en profondeur de cet examen est prévue sur quatre ans, fort heureusement !

15.Posté par Moi connard le 13/07/2018 19:14 (depuis mobile)

Bravo aux bacheliers.

16.Posté par Vira le 13/07/2018 19:28 (depuis mobile)

Vira c bon : il a tout fait pour le diplôme de son fiston.
Merci papa.

17.Posté par Pete O'ayable le 13/07/2018 19:57 (depuis mobile)

Foutage de gueule..combien.de taux d'echec en.1ere annee à la fac??

18.Posté par Georges le 13/07/2018 20:01 (depuis mobile)

Bacheliers dont la plupart ne savent pas lire correctement

19.Posté par JPP le 13/07/2018 23:26

Très mauvaise nouvelle. Le niveau général baisse. Il ne faut pas croire que l'égalité républicaine est une bonne chose pour la France.

L'indulgence est de mise. Il serait faux de croire qu'un bac S national vaut un bac pro délivré localement par les profs de l'élève. Les bons élèves sont bons les autres on leur fait croire que les portes sont grandes ouvertes ce qui est faux.

Bon courage les enfants. Le supérieur va vous montrer la dure réalité des études.

20.Posté par JPP le 13/07/2018 23:32

pour Pamphlétaire 5

je t'ai déjà expliqué que passer de 2.50 à 6.56 représente une augmentation de 4.06 donc 162% d'augmentation. il faut diviser 4.06 par 2.50.

On voit bien que le bac ne signifie pas bon en math même après rectification. D'une manière générale il faudrait que tu changes ton post et pas le resservir tous les 36 du mois.

A bon entendeur.

21.Posté par Pamphlétaire le 14/07/2018 00:52

20.Posté par JPP le 13/07/2018 23:32

Merci d'expliciter pourquoi 2,50 X 262 / 100 = 6,55
En conséquence et mathématiquement parlant, c'est 262 pour cent d'augmentation.

En retour, la locution : À bon entendeur, salut : que celui qui comprend bien en fasse son profit.

22.Posté par Yab bon des hauts le 14/07/2018 03:55

Faut dégraisser le mammouth.
Le bac n'a plus beaucoup de valeur, pas plus que l'examen du code de la route pour le permis de conduite, sans études derrière.
Je n'ai pas le bac et je me porte bien sans.
L'éducation nationale, à son corps défendant parfois, ne permet plus de mettre les enfants dans des conditions où ces derniers se réaliseront, on a vidé les programmes des éléments pour faire des éléments formatés et dociles et surtout ignorants des vraies choses de la vie et du monde.

23.Posté par PEC-PEC le 14/07/2018 08:47

pourquoi dépenser tant d'argent pour un diplôme bidon...c'est du bac Jacques Martin tout le monde à 10 ! Ceux qui ne l'ont pas savent ils lire ? Une vaste foutaise pour un bout de papier sans aucune valeur...

24.Posté par JMR974 le 14/07/2018 09:58

Plus de 88% de réussite au Bac cette année ? Les socialos doivent se réjouir de cette mesure mise en place sous Coton-Tige, alias Lionel Jospin. On se souvient de la litanie : "80% d'une classe d'âge au Bac". Regardons les choses d'un peu plus près. Soit les élèves sont devenus meilleurs. Euh …… !!!! Bon, passons ! Soit les profs sont devenus meilleurs. On ne voit pas trop dans quelle mesure. En fait, ce sont eux qui souffrent le plus, d'avoir à remonter des notes qui flirtent avec le fond du panier chez pas mal de futurs recalés. Evidemment si on remonte de 5 ou 6/20 à 10 ou 11, ça fait des bacheliers en plus et on arrive aux 80% tant désirés par la gauche. Et même on pourrait dépasser les 100%. Ce qui ferait de la France le pays champion … de la malhonnêteté. Problème : ceux qui embauchent connaissent la filouterie, les présidents de facs aussi.

25.Posté par Kayam le 14/07/2018 10:56

Cela permet quand même d'accéder à des études supérieures. La vraie réalité s'y reflétera alors.

Avec des notes de 20, 19, 18 et 16 dans des langues différentes (anglais, allemand écrits et oraux et portugais) et une moyenne générale de + de 15.20 - manque même pas 1 point pour avoir la mention très bien - j'estime que ma fille fait partie intégrante du pourcentage gagnant de cette année. Quel parent n'est pas content et fier et vantard (je l'assume) de savoir que le diplôme obtenu a toutes ses valeurs au vu du travail fourni et espéré par son amour d'enfant ?

26.Posté par JPP le 14/07/2018 11:04

A Pamphlétaire

tu confonds augmentation (ici le prix de départ est 2.50 et augmente de 4.06 pour arrivée au nouveau prix de 6.56 donc 4.06/2.5 = 1.62 = 162%) et coefficient multiplicateur (ici passer de 2.50 à 6.56 c'est 2.50 x 2.62 = 6.56 donc il faut multiplier à 2.62 pour passer du prix de départ au nouveau prix.)

Simple non.

Quant au bon entendeur il faut prendre entendeur par celui qui comprend qui est son sens premier. Maintenant tu as compris le principe du coefficient multiplicateur et celui de l'augmentation.

bon we

27.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 14/07/2018 12:02

Courage les jeunes l'année prochaine ce sera cadeau et 100/100de réussite , MAIS APRES ?

28.Posté par IlélàGogole le 15/07/2018 08:41 (depuis mobile)

Celui qui pense que n''importe qui peut l''avoir, n''a qu''à le passer ou repasser pour le démontrer.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter