MENU ZINFOS
National

B.Cazeneuve et G.Pau-Langevin condamnent les récentes violences à Mayotte


Dans un communiqué, Bernard Cazeneuve et George Pau-Langevin appellent chacun à la responsabilité et rappellent la détermination du Gouvernement à mettre en œuvre, dans un dialogue étroit avec les élus et l’ensemble des acteurs locaux, une politique de développement pérenne au bénéfice de toute la population mahoraise.

- Publié le Mercredi 18 Mai 2016 à 10:54 | Lu 400 fois

"M. Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur, et Mme George Pau-Langevin, Ministre des Outre-Mer, condamnent les violences commises ces derniers jours à Mayotte à l’encontre de familles, ayant par ailleurs conduit à la destruction de leurs habitations. De tels comportements n’ont pas leur place dans la République. Tous les individus impliqués, dont l’enquête devra établir l’identité, devront rendre compte de leurs actes devant la justice", avance le Gouvernement.

221 gendarmes et 499 policiers, renforcés par 102 gendarmes mobiles, soit 822 policiers et gendarmes au total, sont "mobilisés pour rétablir l’ordre républicain, mettre fin à ces exactions inadmissibles et protéger l’ensemble de la population de Mayotte". L'ensemble des services de la préfecture et des bénévoles sont sollicités pour "proposer des solutions immédiates aux familles victimes de ces violences".

Les deux membres du Gouvernement rappellent : "L’action déterminée des forces de sécurité intérieure, qui s’est notamment traduite dans la lutte contre l’immigration clandestine à Mayotte par l’éloignement de 18 763 personnes en 2015 et de 6 587 personnes depuis le 1er janvier 2016, sera encore rehaussée par l’arrivée de 76 policiers et gendarmes cette année. Ces nouveaux effectifs s’ajouteront aux 59 postes d’ores et déjà créés en 2015."

Le Premier Ministre, Manuel Valls, a par ailleurs demandé "un plan d’actions contre l’insécurité et l’immigration clandestine". Ce dernier sera présenté à la fin du mois et viendra compléter le plan stratégique Mayotte 2025. "Bernard Cazeneuve et George Pau-Langevin appellent chacun à la responsabilité et rappellent la détermination du Gouvernement à mettre en oeuvre, dans un dialogue étroit avec les élus et l’ensemble des acteurs locaux, une politique de développement pérenne au bénéfice de toute la population mahoraise", conclut le communiqué.




1.Posté par Zozossi le 18/05/2016 15:17

Ils ont bonne mine, l'empaillé-de-l'Intérieur et Black-Pautiche, à "condamner" et menacer les Mahorais!

Ceux-ci ne font que prendre les choses en main pour obliger le pouvoir à appliquer la loi FRANCAISE (et non "républicaine", ce qui ne veut rien dire) qu'il viole quotidiennement en laissant des hordes de clandestins pourrir la vie de Mayotte et de toute la France!

La vigueur avec laquelle les Mahorais virent ces indésirables est au contraire un exemple pour tous les Français qui se sentent pleinement solidaires de leur action légitime -et tant pis si elle est jugée "illégale" par les complices de l'invasion.

Ces deux commis du mondialisme se vantent que 18 763 personnes aient été "éloignées " [sic] en 2015 à Mayotte, alors qu'on estime le nombre de clandestins à plus de 80.000, soit presque la moitié de la population!
En outre, 18.000, c'est pratiquement le nombre de clandestins qui continuent d'entrer à Mayotte chaque année -sans compter les naissances en série de petits clandestins devenus "Français" par la magie de l'inepte "droit du sol".
A ce rythme-là, on se condamne à ne jamais régler ce problème d'invasion migratoire!

Alors?

Alors: je suis Mayotte (et je m'essuie avec Charlie -au fait, ce canard chouchou du bobo serait-il passé de mode?...).

2.Posté par Damned ! le 18/05/2016 17:21

Santa Maria, madre de Dios !!!... quand est-ce que vous allez arrêter de nous bassiner avec vos sempiternelles je condamne, nous condamnons... ! En effet, c'est tellement plus facile de s'exprimer ainsi... vous n'avez que ça à la bouche bande de dégonflés !
Eh oui, car il ne suffit pas de condamner, encore faut-il prendre les mesures qui s'imposent pour débarrasser la population autochtone de cette gangrène !

3.Posté par kafir le 18/05/2016 22:35

Lors du crache de l’Airbus A310 de Yémenya Airways, au large des Comores, pour une fois Sarkozy s'est comporté comme un Tsar. Le Premier ministre Fillon et le ministre de la coopération se sont spontanément rendus aux Comores pour représenter le pays. Pendant la prière mortuaire à la grande mosquée de Paris , le Tsar Nicolas II et tous les ministres étaient présents. Des trains, de cars de CRS et de la gendarmerie étaient réquisitionnés pour accompagner la diaspora comorienne à la mosquée de Paris. Contrairement à Sarkozy, le Président Hollande jette l'honneur et la dignité des enfants, femmes et hommes aux chiens. Heureusement, la mobilisation des élus de la diaspora résident en métropole ont fait pression à M. Hollande et son gouvernement en fin de règne qu'ils puissent prendre en compte le drame qui se déroule actuellement à Mayotte. J'ose espérer que cette même diaspora s'en souviendra lors des prochaines élections présidentielles.

kafir

Kafir

4.Posté par li le 19/05/2016 04:02

Et beh !

Si tu ne veux pas faire appliquer la loi, les mahorais s en chargeront à leur manière . V'là le message de la populace à ceux qui ne savent pas où sont les clandestins.

Est-ce inhumain de détruire cases et cabanons, de mettre des gens à la rue ? Voui...mais....
Mais mais....

Paraît que beaucoup d entre eux sont des travailleurs (au black ). Ceux qui les emploient sont coupables d entretenir le pseudo eldorado mahorais, ces travailleurs étant plus exploités et maltraités qu enrichis.
D autres sont selon leurs accusateurs des voleurs impunis .
Et les enfants mineurs isolés et livrés à eux mêmes alors que l état français est censé les encadré...
Du j' regarde ailleurs en veux tu en voilà
Et cette justice française qui profite aux hors la loi plutôt qu aux citoyens.


Ça tourne à la chasse abjecte, certes , mais la faute à quoi - qui ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes