MENU ZINFOS
Social

Avec le Point Conseil Budget, la CAF s’engage contre le surendettement


La CAF de la Réunion a officiellement présenté sa structure Point Conseil Budget (PCB) du Chaudron afin de prévenir le surendettement et favoriser l’éducation budgétaire. Ces lieux d’accueil labellisés vont accompagner les personnes qui rencontrent des difficultés financières afin d’éviter qu’elles ne tombent dans la spirale du surendettement.

Par - Publié le Vendredi 8 Janvier 2021 à 14:04 | Lu 2327 fois

Camille Dagorne, sous-préfète en charge de la cohésion sociale et de la jeunesse, et Julia Fo-Yam, assistante sociale du territoire Nord de la CAF, dans les locaux du PCB du Chaudron
Camille Dagorne, sous-préfète en charge de la cohésion sociale et de la jeunesse, et Julia Fo-Yam, assistante sociale du territoire Nord de la CAF, dans les locaux du PCB du Chaudron
Dans le cadre de sa stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté, le gouvernement a lancé les Points Conseil Budget (PCB). Ces lieux d’accueil labellisés par l’État ont pour objectif de prévenir le surendettement et favoriser l’éducation budgétaire. Ce vendredi, Camille Dagorne, sous-préfète en charge de la cohésion sociale et de la jeunesse, Frédéric Turblin, directeur de la Caf de La Réunion et Florence Mar-Picart, directrice adjointe de l'Institut d'Émission des Départements d'Outre-mer (IEDOM) ont présenté celui situé à la CAF du Chaudron.

En 2020, le PCB du Chaudron a accompagné 300 personnes en situation d’endettement. Si l’accompagnement était alors uniquement par téléphone, la structure va à présent pouvoir accueillir physiquement le public. 

Un accompagnement pour tous les publics

Les PCB sont ouverts à tous publics et pas uniquement aux personnes bénéficiant d’aide de la CAF. Les professionnels priseront des conseils confidentiels, gratuits et personnalisés concernant la gestion d’un budget.

Le PCB s’oriente sur deux types de missions. La première consiste en l’accueil physique des personnes dont la situation financière se dégrade. La deuxième va porter sur une analyse des dossiers plus complexes avec une prise de contact auprès des créanciers afin de trouver des solutions et un accompagnement des démarches auprès de la commission de surendettement piloté par l’IEDOM.

L’endettement à La Réunion

La Réunion est l’une des régions les plus affectées par la précarité. En 2020, 1100 dossiers de surendettement ont été déposés. 58% des ménages n’ont aucune capacité de remboursement. L’endettement global déclaré s’élève à 35 millions d’euros.

À présent, l’île compte 2 PCB. Trois autres vont ouvrir dans les prochaines semaines afin de couvrir l’ensemble du département.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Mwin la pa di le 08/01/2021 14:34

Quels moyens humain ? des Assistantes sociales ou des Conseillères en Économie Sociale et Familiale ? Les Premières ne sont pas formées. Les CESF pas nombreuses ? Ne concernera que les familles allocataires ? Liens entre les TS du département et celles de la CAF ? Cohérence du système ?

2.Posté par martin lane le 08/01/2021 16:39

A quoi cela va-il servir?
Quand les frais fixes (loyer,assurance habitation facture d'eau électricité ) dont plus importantesque les revenus, que peuvent conseiller les assistantes sociales ?
Etre à jour avec sa convention obsèques ?

3.Posté par Hugh Hugh le 08/01/2021 18:10

Commence par Achète moins pétards....et zenceinte 850 w

4.Posté par ange noir ET BLANC le 08/01/2021 19:57

je ne vais pas parler sur la précarité à la Réunion.

je dois et vais le faire mais je le fais, c'est un livre de 200 pages pour l'introduction, que vous devrez acheter. bref annule.

moi, je me cantonne aux chiffres.

Nous tous ici la Réunion, on est plus de nombre que la gwada, la martine et le guyanne réunies. Je rajoute Calédonie et Polynésie.

on est super nombre. Cela se ressent à chaque carrefour,

Le tout c'est de pas oublier la politesse

5.Posté par DIDIER NAZE le 08/01/2021 21:06

....😲😩😨.....je cite un passage de l article : La Réunion est l une des régions les plus affectées par la précarité. ....58% des ménages n ont aucune capacité de remboursement. ...😲😩😨....

Euh concernant ces soit disant 58 % des ménages. ....incapables de rembourser ....a t on vraiment ....ENQUÊTER SUR LEUR SITUATION! !?? 😨😲😠.....permettez moi d en douter !!??? 😕😨😲😰.....

Et les fraudes concernant les prestations sociales......ou en est on !!???.....il y a eu un article paru la dessus il y a quelques mois sur Zinfos......ALORS !!??.....

Pour en terminer....je ne suis absolument pas convaincu.....par les chiffres avancés. ...euh....ces 58 %...entre autre .....VOTE !!....d ou le grand ....LÉCHAGE. ....EUH.....INTEGRAL !! 😃😂😁😀😊☺....😩😱😈😤....

6.Posté par Thierrymassicot le 09/01/2021 01:08

@25Didier Naze

Resserre un peu plus tes émogis, rajoute en une petite dizaine..Mais surtout, garde bien cette dominante de bleu, de rouge, de jaune... Nous aurons de la sorte une toile, un bel hommages à J. M Basquiat. Bref, quand la palette de peinture, l'emporte sur le texte qu'on ne distingue plus, noyé dans ces couleurs étincelantes. Au fait, tu disais quoi, Didier ?

7.Posté par eric le 09/01/2021 07:30

pourquoji payer ses facture lorsqu'il suffit d'aller pleurer auprès d'associations qui bien souvent dépende directement ou indirectement de nos mairies???

j'en connais de belle histoires et j'ai honte pour ces individus qui n'ont aucun respects en eux mème

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes