MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Avec cette épidémie, vivons-nous une leçon d'humilité ?


Par Frédéric Paulus (Centre d'études du vivant de l'océan Indien), le 9/03/20 - Publié le Lundi 9 Mars 2020 à 16:24 | Lu 950 fois

Les médecins dans leur ensemble avouent  leurs limites face au coronavirus : "Il faut rester chez soi, ne pas contaminer les autres et attendre que nos défenses immunitaires fassent le job". Voila ce que l'on  peut entendre et notamment déduire de tout ce qui se passe en toile de fond de cette épidémie. 

Notre civilisation matérialiste très sophistiquée (et quelque peu "arrogante" en minimisant notre vulnérabilité) est attaquée par ce virus. Seuls les enfants arrivent à endiguer ce mal grâce à leur moelle osseuse et à leurs défenses immunitaires (les lymphocytes T) produites par le thymus (glande qui cesse d'être fonctionnelle  à partir de 13 - 14 ans), jusqu'à ce que l'adolescent atteigne une certaine résilience psycho-organique (du moins c'est ce que l'on peut espérer pour lui s'il n'a pas été trop "couvé" !).

Cette épidémie, une leçon d'humilité ! ?




1.Posté par Modeste le 09/03/2020 16:31

.....oui et alors???? au fait c'est quoi, c'est qui, le centre d'études du vivant de l'océan indien????

2.Posté par A mon avis le 09/03/2020 16:49

"Avec cette épidémie, vivons-nous une leçon d'humilité ? "
Certainement !
Car nous nous retrouvons exactement dans les conditions des épidémies de peste du Moyen-äge !
Heureusement que la maladie n'a pas la dangerosité de la peste.

Mais retiendrons-nous la leçon ?
Nous avons la mémoire courte.

Et saurons nous appliquer la leçon à l'urgence climatique ?

3.Posté par A mon avis le 09/03/2020 17:07

Paramètres entre Covid-19 et urgence climatique :

Coronavirus : en janvier on disposait de tous les paramètres de propagation du virus. Nous sommes en mars et on constate un manque de masques, un manque de liquide désinfectant, et un manque d'appareillages d'assistance respiratoire etc. Nous continuons à suivre la progression de l'épidémie (abondance de graphiques, chiffres, bla-bla, on ergote sur le n° des phases) en prenant des mesures au jour le jour, à l'efficacité douteuse, car toute mesure radicale perturbe l'économie et affole la bourse !

Urgence climatique : nous nous trouvons dans la même situation, mais à l'échelle de l'avenir de l'humanité. Les études, les graphiques, le bla-bla, abondent. Mais les réponses efficaces brillent pas leur absence, pour épargner le sacro-saint taux de croissance !

4.Posté par Paulus le 09/03/2020 21:49 (depuis mobile)

CEVOI : une association loi 1901
qui effectue des recherches sur des recherches en s''efforçant d''avoir une approche transdisciplinaire du vivant. FP

5.Posté par nono 3 le 10/03/2020 12:11

Dès la fin de l'alerte, on verra bien à quelle vitesse la leçon d'humilité foutra le camp ! Chasser le naturel.....

6.Posté par Gérard Jeanneau le 10/03/2020 13:20

Vive le corona !


D’ACCORD, il effraie, il ostracise, il met en quarantaine, mais, haut les cœurs, il y a aussi du bon dans le coronavirus. Les anticléricaux se félicitent qu’il suspende les offices en Italie, les écologistes se réjouissent qu’il participe à réduire le réchauffement climatique puisque les transports sont moindres, les usines tournent au ralenti, les rejets de CO2 baissent, la décroissance est en marche. Ce n’est pas bon pour l’emploi ? A court terme, peut-être, mais au-delà ?

Car, après avoir délocalisé l’essentiel de l’activité de main-d’œuvre en Asie, l’Occident prend conscience qu’il s’est mis dans un mauvais cas. Une pièce détachée manque, et toute la chaîne de production s’arrête. Pire, depuis l’apparition du co

ronavirus, la crainte de pénurie de médicaments a resurgi. Depuis vingt ans, la plupart des labos pharmaceutiques ont délocalisé leur production dans des pays à bas coût ; 60 % s’effectue désormais en Chine et en Inde. Résultat ? Quand le mal vient d’Asie, les médicaments ne sont plus là. C’est bêta.

La mondialisation bientôt remise en cause par le coronavirus ? Le virus, en tout cas, pose les bonnes questions. Bruno Le Maire l’a attrapé, qui incite la France à produire davantage de biens stratégiques à l’intérieur de ses propres frontières. Sanofi a annoncé qu’il voulait regrouper en Europe la totalité de ses sites de fabrication de « principes actifs ».

Un virus qui invite à réfléchir, c’est déjà ça... J.-M. Th.

Article du Canard enchaîné.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes