MENU ZINFOS
Faits-divers

Avec 1.28 gramme d'alcool dans le sang, il tire à la carabine dans l'appartement de son ex


Mai 2022, l'alcool a trop coulé et Jonathan S., 34 ans, un casier long comme le bras, commet une série de violences qui l'amènera jusqu'au coup de 22 long rifle dans la porte du logement de la mère de son enfant. Il ne donne aucune explication à son geste et pourra tranquillement y réfléchir lors des trois ans de prison qu'il va devoir passer derrière des barreaux.

Par IS - Publié le Mardi 20 Septembre 2022 à 17:13

"Il y a une nette disproportion entre ce que monsieur explique et ce que ma cliente, qui vit désormais dans la peur, a vécu", détaille l'avocate de Mélanie* qui essuie pendant ce temps quelques larmes furtives sur le banc des victimes. C'est en effet une bonne manière de résumer ce qu'il s'est passé ce 29 mai dernier et qui amène aujourd'hui son ex-compagnon à la barre du tribunal correctionnel de Saint-Denis.

Ce jour-là, une fête était organisée dans un appartement de Sainte-Clotilde. Jonathan S. s'était pointé alcoolisé et en compagnie d'un chien dont la présence s'était avérée incompatible avec celle des enfants. Brusquement, le ton était monté et Jonathan S. avait brandi un sabre. Une bagarre s'était engagée avec certains invités et des coups de poing avaient fusé. Deux des invités, dont la soeur du mis en cause, avaient été blessés.

L'histoire s'était poursuivie le même jour et dans le même quartier vers 20h30. Des habitants d'un immeuble avaient entendu une forte détonation dans la cage d'escalier. C'est à nouveau Jonathan S. qui faisait parler de lui. Ganté et muni d'une carabine 22 long rifle, il venait de faire feu dans la porte du logement de son ex-compagne. Heureusement, celle-ci n'était pas chez elle.

Avant que la police n'arrive sur les lieux, le trentenaire avait eu le temps de prendre la fuite au volant de son véhicule. Il avait été arrêté quelques minutes plus tard avec 1.28 gr d'alcool par litre de sang. L'arme se trouvait à ses côtés ainsi que des cartouches, dont une était percutée.

Déjà en prison pour d'autres faits

Suite aux auditions des victimes, les enquêteurs avaient pu mettre en lumière le fait que début mai, la compagne avait indiqué son souhait de se séparer suite à une infidélité. Une rupture mal vécue puisque lorsqu'elle l'avait annoncée, elle avait reçu un coup de poing dans la figure.

En raison d'un souci de santé, Jonathan S. comparaissait par visioconférence de la prison de Domenjod où il est incarcéré pour d'autres faits. Invité à s'expliquer, le prévenu n'a pu donner d'autre explication que l'alcool à ce déferlement de violence. "De la violence sous toutes ses formes" résumera la représentante de la société, proposant au tribunal de prononcer la peine de 40 mois de prison assortie d'un sursis probatoire de 10 mois et de différentes interdictions.

N'ayant pas constitué d'avocat pour assurer sa défense, le tribunal s'est immédiatement retiré pour délibérer. Jonathan S. a été condamné à 4 ans de prison, dont 1 an avec sursis probatoire. Il a interdiction de porter une arme et d'entrer en contact ou de paraître au domicile de la victime à sa sortie de détention. Son permis est suspendu pendant six mois.




1.Posté par Mais lol le 21/09/2022 10:17

"N'ayant pas constitué d'avocat pour assurer sa défense, le tribunal s'est immédiatement retiré pour délibérer. "
Pour ce seul motif, un recours devant la CEDH fera annuler la sentence pour non respect des droits de la défense.
L'état Français est en récidive constante sur ce point depuis de nombreuses années ;)

2.Posté par Trois points le 21/09/2022 14:24

Encore un qui a voté NUPES...

3.Posté par Margose lé Amer le 23/09/2022 12:07

@Mais lol
"En première instance
Le recours à un avocat est toujours facultatif, sauf exceptions prévues par les textes, notamment lorsque le recours a pour objet une demande d'indemnités en réparation de préjudices."

Non.

4.Posté par Margose lé Amer le 23/09/2022 12:08

@Trois points Encore un à qui on devrait enlever internet...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes