MENU ZINFOS
International

Aux Etats-Unis, une étude préconise le confinement intermittent jusqu'en 2022


Par Nicolas Payet - Publié le Jeudi 16 Avril 2020 à 20:01 | Lu 1753 fois

Aux Etats-Unis, une étude préconise le confinement intermittent jusqu'en 2022

Plusieurs périodes de distanciation sociale seront probablement nécessaires jusqu'en 2022 afin d'empêcher que le covid-19 n'engorge les hôpitaux aux États-Unis. C'est ce qu'il ressort d'une étude menée par des chercheurs d'Harvard, publiée dans la revue Science.

Pour leur simulation, qui a dû composer avec de nombreuses inconnues, l'équipe d'Harvard a modélisé la pandémie en partant de l'hypothèse qu'elle serait saisonnière comme d'autres virus de la même famille

"Une mesure ponctuelle de distanciation sociale sera probablement insuffisante pour que l'incidence de SARS-CoV-2 reste dans les limites de la capacité des services de réanimation aux États-Unis", résume l'un des auteurs de l'étude. Il estime que tant que des traitements efficaces ou un vaccin ne seront pas découverts, des périodes intermittentes de distanciation sociale seront sans doute nécessaires. C'est-à-dire qu'il faudra alterner entre confinement et ouverture pour prévenir une nouvelle vague. 

Selon le professeur d'épidémiologie Marc Lipsitch, en acceptant des périodes de contaminations plus élevées, pendant les déconfinements épisodiques, le virus va contaminer une proportion croissante de la population (idéalement, les plus jeunes et moins vulnérables), ce qui aura pour avantage de construire progressivement l'immunité collective de la population.

Trop de confinement empêcherait à l'inverse de bâtir cette immunité collective, ont simulé les chercheurs, qui en concluent que l'approche la plus efficace est le maintien intermittent de mesures de distanciation sociale (confinement, fermeture des écoles et entreprises…).

À noter que selon les chercheurs, il est improbable que l'immunité soit assez forte et assez durable pour que le coronavirus disparaisse à la fin de la première vague que nous traversons en ce moment (contrairement au Sras de 2002-2003). Ils estiment en outre que "même en cas d'élimination apparente", la surveillance du virus "devrait être maintenue, car une résurgence de la contagion pourrait être possible jusqu'en 2024".

Alors que l'étude ne concerne que les Etats-Unis, la question se pose de savoir si ce confinement intermittent serait aussi souhaitable en France.
 

 





1.Posté par parlamer le 17/04/2020 08:05

extrait ^^ d'un point de vue sur cette crise:

Parce qu’à ce stade, on est tout de même sûr d’un d’un certain nombre de choses :

On est sûr que la technostructure médicale qui coiffe le pays est vendue aux labos ;
On est sûr que la ministre de la Santé a démissionné en pleine crise, parce que mouillée jusqu’à l’os avec Big Pharma au comité de stratégie marketing duquel elle a siégé ;
On est sûr qu’au lieu de chercher des solutions, ils ont éliminé a priori et par des moyens mafieux, celle qui pouvait soigner tout de suite et à moindre coût ;
On est sûr qu’ils n’ont strictement rien fait en temps et heure pour nous protéger, pas de masques, pas de tests, pas de gel hydro-alcoolique ;
On est sûr qu’ils ont tout fait à l’envers depuis le début de la crise : frontières grandes ouvertes, pas de confinement des premiers cas, pas de confinement des premiers clusters ni des premières régions contaminées ;
On est sûr que deux jours avant l’annonce du confinement généralisé, ils ont passé tout le corps électoral, soit plusieurs millions de Français, dans le tambour d’une machine à laver ; plus sûr moyen de réussir un épandage maximal du virus, surtout vers le troisième âge ;
On est sûr que la France qui ne représente que 0,75 % de la population mondiale totalise 12,5 % du nombre de morts. Et que même en discriminant la Chine, en la sortant du compte, on reste encore largement dans le peloton de tête du reste du monde ;
On est sûr qu’ils ont réussi à laisser infecter l’équipage du Charles-de-Gaulle alors que le commandant avait alerté dès l’escale de Brest et que le ministère lui a intimé l’ordre de continuer sa campagne vers le Nord ;
On est sûr qu’ils ont laissé les intervenants de première ligne totalement démunis : soignants, policiers, gendarmes …
On est sûr qu’ils ont dit que les masques ne servaient à rien parce qu’ils savaient qu’on n’en avait pas ;
On est sûr que les vieux et les trop fragiles ne sont pas soignés et qu’ils ont libéralisé l’emploi du Rivotril pour les euthanasier ;
On est sûr que le pouvoir a saisi l’occasion de la crise du Covid-19 pour faire avancer son agenda vers le nouvel ordre mondial ;
Abrutissement des masses, dévitalisation égalitariste du baccalauréat, nivellement définitif par le bas ;
Préfectures laissées ouvertes pour assurer la régularisation des immigrés et la prorogation des titres de séjour ;
Extension à 9 semaines du délai d’avortement ;
Avancée de l’euthanasie, libéralisation de l’emploi du Rivotril par les médecins de ville et dans les Ehpad ;
Accroissement de l’individualisation par la distanciation sociale ;
Avancée du projet de surveillance et de tracking de la population par smartphone ;
Abandon de la dette africaine ;
Conditionnement et mécanisation de la population, applaudissements tous les soirs à 20 heures ;
Libération massive de détenus ;
Maintien des réformes scélérates que les Français refusent ;
Poursuite de la casse du droit social, 35 heures, RTT, heures sup, congés payés…
Casse du tissu des indépendants, auto-entrepreneurs, artisans, professions libérales, TPE, PME…
Paupérisation de la classe moyenne, encore des millions de chômeurs ;
Endettement sans limite et placement de la France sous tutelle des banques ;
Stratégie du choc et mise en état de sidération de la population par la peur d’une épidémie dont les effets réels sont largement surévalués et surjoués ;
Et tout ce qu’on se sait pas encore…"

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes